AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
2,86

sur 49 notes
5
1 avis
4
7 avis
3
9 avis
2
7 avis
1
4 avis
lilibookncook
  06 février 2019
Auteure d'une saga fantastique à succès, à dix sept ans Livvy Flynn est sans conteste la nouvelle romancière en vogue. Adulée aujourd'hui par de nombreux fans, on peut affirmer que l'adolescente n'en est pas moins condescendante ! Invitée à participer à un atelier d'écriture, la jeune romancière emprunte une route paumée qui, malheureusement, causera sa perte. A son réveil, blessée et tuméfiée, celle-ci se retrouve enfermée dans une cave. Que s'est-il passé ? N'avait-elle pas entraperçue une petite fille aux pieds nus jouant de la flûte avant que celle-ci ne l'assomme ? Que lui veut-on ? Pourquoi elle ? Grâce à des chapitres courts, S.A Bodeen arrive à capter l'intérêt du lecteur sur la véritable nature des personnages et de cet enlèvement. Malheureusement, des prémices longuets et une héroïne imbuvable ont quelque peu gâchés cette lecture qui semblait prometteuse. de ce thriller jeunesse, quelques rebondissements et attraits psychologiques rendent le roman intéressant, mais pas forcément captivant. Dommage !

A dix sept ans et déjà romancière à succès, Livvy Flynn déborde d'ambition. Jeune-fille gâtée et un brin condescendante, celle-ci va vite déchanter lorsqu'une mauvaise indication GPS la détourne de la route qui devait la conduire à un atelier d'écriture. Distraite par une étrange enfant en bord de route, l'adolescente se réveille blessée et prisonnière d'une cave. Que lui est-il arrivé ? Seul souvenir, le son d'une flûte et le coup de bâton asséné par la petite fille. de qui est-elle prisonnière et pourquoi cette enfant l'a-t-elle frappée ? Très vite, sa ravisseuse qui n'est autre que la mère de la fillette à la flûte, exige de sa part des excuses. Oui, mais pourquoi ? C'est maintenant à Livvy de remonter et dénouer les fils du temps...

Roman ado écrit à la première personne, celui-ci nous plonge instantanément dans l'esprit de notre protagoniste et franchement, on aurait pu s'en passer ! Héroïne détestable, Olivia alias Livvy, est une jeune-fille narcissique et hautaine dont le succès lui est fortement montée à la tête. Et c'est justement ce trop-plein d'assurance qui causera sa perte. C'est lors de sa captivité, à l'aide de flash-back, que l'on comprendra quelle est la véritable personnalité de la jeune auteure et donc comment et pourquoi elle en est arrivée à ce degré de supériorité. Se souviendra-t-elle de sa ravisseuse ?

Avec un soupçon de perversité, S.A Bodeen nous entraîne dans une spirale psychologique intéressante, mais malheureusement peu crédible. C'est bien ce manque de réalisme et de frissons qui fait défaut à ce roman un peu brouillon. Sur le fil de "Misery" de Stephen King, l'auteure tires en revanche le fil rouge de l'écriture en apportant une réflexion pertinente sur ce qu'est l'écriture créative, l'inspiration ou encore le plagiat.

Avec l'impression d'être restée en surface, je sors assez mitigée de cette lecture somme toute assez accessible pour de jeunes lecteurs.
Lien : http://bookncook.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
coquinnette1974
  16 décembre 2018
Il y a quelques jours, j'ai acheté à petit prix chez Noz : le détour de S.A.Bodeen.
A seulement 17 ans, Livvy Flynn (de son vrai prénom Olivia) est LA romancière à succès d'une série fantastique pour adolescents, adulée par des millions de lecteurs.
Et puis, il a suffi d'une mauvaise indication du GPS, d'un simple détour, d'une seconde d'inattention sur une route cabossée dans un coin perdu...
Lorsqu'elle reprend conscience, Livvy découvre avec horreur qu'elle est retenue prisonnière dans la cave d'une ferme, isolée au milieu de nulle part. Ses ravisseuses, une mère et sa fille désaxée, lui en veulent et exigent des excuses.
Mais pourquoi ? Fans dérangées ou rivales envieuses ?
Livvy devra vite comprendre la raison de ce piège si elle veut s'en sortir. Car le temps presse, et ce détour pourrait bien s'avérer fatal...
Le détour est un roman qui me tentait énormément vu la teneur du résumé, malheureusement ce roman ne fût pas à la hauteur de mes attentes !
Déjà, j'ai détestée le personnage principal. Olivia est insupportable, voir limite détestable par moment. C'est une enfant gâtée qui croit que tout lui est due. Elle a réussit et elle a une façon méprisante de parler des participantes des ateliers d'écriture. Je trouve qu'elle va un peu loin dans ses propos. Elle n'est pas agréable et je n'ai pas du tout réussit à m'attacher à elle. Je ne dirais pas que j'ai apprécié ce qui lui arrivait, toutefois par moment j'ai pensé (je l'avoue) bien fait pour elle !
Certaines ficelles sont un peu grosses, ce n'est pas super bien écrit (traduit ??). Certaines choses sont assez prévisibles, d'autres à la limite de l'incohérence.
Quelle déception !
Vous l'aurez compris, je n'ai pas été convaincue par ce roman, que je ne recommande pas du tout.
Ma note : 2 étoiles
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          161
titiseb77
  25 novembre 2016
Livre reçu lors de la dernière masse critique jeunesse, je tiens tout d'abord à remercier Babelio et les éditions Michel Lafon. Ce livre pour le moment n'a eu beaucoup de critiques favorables, ce qui je dois l'avouer m'a fait un peu peur au moment de l'ouvrir.
J'ai vraiment bien aimé ce livre, qui se lit très bien, l'histoire un peu tirée par les cheveux, est malgré tout bien construite, le personnage principal Livvy est plaisante dans sa façon de se juger elle-même avec sa naïveté due à son jeune âge, l'intrigue est assez facile à deviner, mais la construction du livre, écrit à la première personne du singulier et les chapitres courts donnent envie de continuer la lecture et de confirmer ce à quoi on se douter.
Je vous recommande donc volontiers ce petit livre qui se lit très vite et qui permet de passer un bon moment de lecture.
Commenter  J’apprécie          120
La_petite_bibliotheque
  08 octobre 2019
Livvy Flynn est une jeune romancière de dix-sept ans très prometteuse qui fait rêver des milliers de personnes. C'est en se rendant à un atelier d'écriture qu'elle doit animer, qu'elle est victime d'un accident. A son réveil, elle n'est pas à l'hôpital mais dans une chambre. Que s'est-il passé ?

Cette chambre se trouve finalement dans une cave et très vite, le lecteur apprend que Livvy est retenue par une mère et sa fille. Savent-elles qui elle est ? Est-ce pour cette raison qu'ils la retiennent ?
Il est vrai que ce roman nous rappelle "Misery" de Stephen King mais l'auteure ne s'en cache pas et même si elle s'en inspire peut-être, l'histoire qui va suivre nous entraîne pour ce qu'elle est.

Livvy Flynn est une adolescente en apparence arrogante et imbue d'elle-même mais au fil des pages, nous apprenons à la découvrir. Ce qu'il se passe pendant sa rétention est entrecoupée par des morceaux de sa vie, ce qui amène à comprendre en même temps qu'elle comment a-t-elle pu se retrouver dans un telle situation.

Je vois que les critiques ne sont pas forcément très positives mais pour ma part, j'ai dévoré ce roman en une journée et je peux vous dire que cela faisait très longtemps que ça ne m'était pas arrivé. Dès le début, j'ai accroché et j'ai voulu tout savoir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
lirado
  16 décembre 2016
J'ai reçu le Détour dans le cadre de Masse critique Babelio. J'avais très envie de lire ce roman dont le résumé m'avait intriguée lors de mes repérages de la rentrée littéraire 2016. Malheureusement ce fut une lecture assez décevante.

L'histoire est celle de Livvy, une adolescente de 17 ans qui a publié son premier livre à 14 ans. Dés le départ, elle rencontre un énorme succès et enchaîne bientôt les dédicaces, conférences et ateliers d'écriture. En revenant justement d'un de ces rendez-vous, elle a un accident. Elle se réveille prisonnière d'une femme et de sa fille, aux intentions obscures...

Je n'ai pas réussi à me laisser porter par le Détour. J'ai trouvé que l'histoire était tirée par les cheveux et cousue de fils blancs. Dés les premiers chapitres j'ai deviné qui étaient ses géoliers, leurs motivations et la vérité sur Rory, son petit-ami. le suspens n'a donc pas été énorme et rien n'est venu briser l'idée que j'avais de l'histoire depuis le départ. J'ai trouvé l'ensemble très poussif et un peu extrême. On sent aussi que l'auteur s'est laissée porter par le roman Misery de Stephen King, en bien moins bon.

Il y a quelques bons passages et notamment ceux dans lesquels on en apprend plus sur l'enfance de Livvy mais je n'ai pas forcément vu ce qu'il apportait à l'histoire, leurs rôles.

Du côté de l'héroïne, je l'ai trouvé antipathique, peu attachante et assez imbuvable. Elle a la grosse tête et même si je pense que c'est un choix de l'auteur, j'ai aussi trouvé que ça manquait de crédibilité. Par exemple, Livvy est au plus mal et elle pense déjà aux gros titres et à la manière dont elle pourra gagner de l'argent avec cette histoire d'emprisonnement. Je l'ai aussi trouvé assez grossière dans la manière de s'exprimer et trop cynique.

J'ai fini par achever le Détour par une lecture en diagonale. Cela a confirmé mes soupçons et je n'ai donc pas vraiment eu plaisir à lire ce livre pourtant très prometteur et tentant sur le papier.
Lien : http://www.lirado.fr/detour-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
shunas
  17 janvier 2017
Que dire de ce livre ? Une quatrième de couverture qui en dit long sur le suspense et l'intrigue qui pourrait y avoir. Une première de couverture assez sombre qui nous donne envie d'y plonger rapidement. C'est très accrocheur. Une approche d'un huis clos tout en douceur, où se mêlent kidnapping, séquestration, mais pour autant, sans violent… du moins au début, car très vite le protagoniste va s'apercevoir qu'elle est la cause de beaucoup de conflit.

le style d'écriture est fluide, néanmoins, le suspens n'est pas au rendez-vous.

A travers les premières pages, on découvre le protagoniste Olivia. Une jeune fille à qui tout lui réussit ; la sortie de son roman. Elle n'hésite pas à rabaisser toute les personnes qui lui sont inférieur. Malgré son passé, on ne peut pas compatir et s'inquiéter du sort que ses ravisseuses lui réservent. Je n'ai pas du tout accroché à ce personnage beaucoup trop hautain.

Olivia, va se retrouver séquestrée chez une mère et sa fille après avoir eu un accident de voiture. Elle restera enfermée dans une chambre tout du long de l'histoire, mais sera très bien nourri et logé.
La petite fille semble folle, dérangé et très obscure (d'ailleurs l'histoire de la flûte m'a beaucoup plus et fait froid dans le dos, elle aurait dû être un personnage plus important dans l'histoire, ça aurait apporté plus de piment à l'intrigue), elle mettra la vie d'Olivia en danger à travers différente étape que celle-ci devra surmonter si elle veut vivre. La mère, elle, veut absolument lui faire avouer quelque chose dont Olivia ignore tout. Elle ne se souvient pas avoir déjà rencontré cette femme et ne voit pas pourquoi elle lui en veut autant. Si Livvy veut s'en sortir, elle devra avouer. Mais avouer quoi ? Comment va-t-elle déjouer ces folles afin de se libérer de ce piège ?

Etant une adepte des thrillers, j'ai peut être mis la barre trop haute pour ce roman qui devrais être destiné aux adolescents. Je n'ai pas étais surprise, et j'ai très vite déjoué les plans de l'auteur. Ce pendent le page-turner étais présent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Yuko
  09 janvier 2017
Thriller jeunesse écrit à la première personne, le détour de S.A. Bodeen aurait pu être un simple roman pour adolescent, sans humanité ni réelle profondeur. En réalité, son écriture rythmée, fluide et ses retournements de situations en font un récit plutôt efficace et bien mené.
Malgré quelques situations attendues et assez vite envisagées par le lecteur, l'écriture fluide du roman nous mène au dénouement sans temps mort ni faux-semblants. le personnage principal (Livvy Flynn, jeune auteure à succès) qui apparaît plutôt antipathique au début du récit gagne progressivement en humanité et nous dévoile certains aspects plus réfléchis de son personnage.
La captivité de la narratrice est plutôt bien retranscrite, tout comme ses craintes personnelles et ses interrogations légitimes. Emprisonné avec elle, le lecteur n'a d'autres choix que de suivre son évolution et celui de son rapport avec les autres protagonistes du récit. le roman évoque par ailleurs, non sans intérêt, les dangers du virtuel et les dérives liées au succès. Deux thèmes intéressants pour le jeune public cible, assez bien abordés et savamment distillés dans le récit.
Un roman qui reste sympathique, efficace et à la construction simple, même s'il aurait mérité peut-être une histoire plus complexe et moins attendue.
Lien : https://leblogdeyuko.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
elynias
  19 novembre 2016
Livvy est une jeune auteure à succès qui est victime d'un accident sur la route qui la mène à un atelier d'écriture. Tout ne se passe malheureusement pas comme prévu. Blessée, elle se réveille enfermée dans un sous-sol. Et c'est là que le cauchemar commence..
Je suis mitigée par rapport à cette lecture. Tout d'abord, le personnage de Livvy, adolescente riche, hautaine et prétentieuse, est détestable. Par la suite, on apprend à la connaître, à suivre ses souvenirs d'enfance et à mieux la cerner. Elle en devient plus fragile et on se prend à l'apprécier.
Sa captivité a été pour moi très longue, sans événement majeur qui aurait pu me fasciner et me ruer sur ma lecture. Pas de grosses surprises non plus concernant les explications ainsi que le dénouement liés à ce kidnapping. À mon grand regret, je me doutais dès le départ de la cause de d'événements mais j'attendais de me tromper, ce qui ne fut pas le cas. Dommage.
Cette lecture n'a pas été désagréable mais aurait pu être plus approfondie.
Je remercie Babelio et les éditions Michel Lafon de m'avoir permis de découvrir cette histoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
louve
  27 septembre 2016
Le détour aurait pu être une très bonne lecture. J'espérais beaucoup de ce roman peu épais. Peut-être trop. Oui parce que du coup j'en ressors avec un avis très partagé. Un peu comme la promesse d'un délicieux repas au restaurant et qu'on ne m'offre ni entrée ni dessert et un plat plus que moyen. Pas d'explosion de saveur donc. Dommage.

Le détour c'est un peu un huis-clos à la Misery de Stephen King. mais là s'arrête la comparaison. Tous les ingrédients de Misery ne sont hélas pas dans le détour. Non pas que je pense qu'il faut que cela soit une copie conforme du roman de King, mais quelques ingrédients auraient été vraiment bienvenue. Juste quelques-uns histoire de pimenter le texte. Parce que là honnêtement je n'ai pas ressenti la tension qu'aurait dû éprouver Livvy. Déjà que l'héroïne ne m'a pas forcément plu. On sent l'adolescente qui a trop confiance en elle et qui est sur de ses compétences. La façon dont elle juge les gens au premier regard m'a agacé.

Livvy aime dire qu'elle a de l'argent et qu'elle est parvenue à devenir célèbre. de plus, elle n'hésite pas à juger les autres de haut, oubliant malheureusement d'où elle vient. Parce que le seul passage qui m'aura plu concerne son enfance et ses premiers pas dans une école maternelle où elle finira par passer les pires années de sa vie. Aussi j'aurais pensé que ses problèmes actuels étaient en lien avec son passé, pas avec une simple histoire de jalousie et de vol entre une ado et une adulte. Non honnêtement, la raison de tout ce roman ne m'a pas convaincu. J'espérais quelque chose de bien plus grave qui pouvait expliquer d'un côté la méchanceté de Mme Dixon et de sa fille. Et franchement j'ai trouvé tout ça bien puéril ! Dommage !

En fait ce qui m'a surtout surprise, c'est que j'ai beaucoup apprécié découvrir Livvy avant sa célébrité. Et elle n'était pas comme maintenant. du coup, je m'attendais à ce que son passé ait un lien avec son présent, mais en fait non. Alors oui, c'est sympa d'apporter des précisions sur l'enfance de la jeune fille, mais si c'est simplement pour excuser ses manières et son comportement actuel, là ça me déplait fortement. Par contre si tout avait eu un rapport, là je pense que j'aurais été davantage séduite.

En bref, voilà un roman dont j'attendais beaucoup, trop peut-être et qui finalement ne fait que survoler l'intrigue général. On n'a absolument pas le temps de s'inquiéter pour Livvy que déjà l'histoire est passée à autre chose. Ce n'était pas aussi palpitant que je l'espérais. Dommage ! Cependant, si vous avez apprécié ce roman, je vous recommande de vous jeter sur Misery de Stephen King, vraiment !
Lien : https://lesvictimesdelouve.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Nahe
  14 mars 2017
Livvy Flynn est toute jeune romancière : elle connait le succès grâce à une série jeunesse autour de la magie. du jour au lendemain, sa vie a changé du tout au tout et Livvy en est transfigurée.

En route pour un atelier d'écriture, elle perd le contrôle de son véhicule et se retrouve sans connaissance. Lorsqu'elle revient à elle, une jeune fille est à ses côtés : les secours ne tarderont pas, pense Livvy. Erreur car au lieu de lui venir en aide, l'inconnue l'assomme. Pour Livvy, le cauchemar ne fait que commencer.

Autour du roman et de sa construction, S.A. Bodeen construit un huis-clos oppressant: son personnage de jeune auteur à succès se retrouve séquestré, sans bien en comprendre les raisons. Face à Livvy se dresse un couple mère-fille qui semble attendre de sa part des excuses mais pour quoi ? Chacun des geôlières cache une part d'ombre qui se dévoile pour l'une violemment, pour l'autre de façon insidieuse, voire malsaine. La jeune héroïne en fera les frais en tentant d'échapper à leur emprise. D'ailleurs, elle aussi tait un passé douloureux : derrière sa superficialité, se cachent des fêlures qu'elle dévoile péniblement au fil du roman. Peu à peu son caractère se dessine et s'explique au lecteur. Des personnages bien intéressants à suivre !

Tout est pensé pour créer un piège parfait : un malheureux concours de circonstances, un duo sans scrupules, des témoins qui restent muets, une héroïne bien vulnérable... Peu à peu la tension s'accroit tandis que le mystère s'éclaircit tout doucement. Certains faits se devinent aisément, tandis que d'autres restent plus obscurs.


De prime abord, la trame de fond n'est pas sans rappeler Misery de Stephen King mais les deux intrigues sont fondamentalement différentes: l'auteur s'exprime ici dans un registre résolument jeunesse et le suspense est rapidement dissipé. Pour autant, la lecture est plaisante et le roman est assez réussi, captivant le lecteur jusqu'à la dernière page.
Lien : http://nahe-lit.blogspot.be/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20


Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2238 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre