AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Bernard Faure (Éditeur scientifique)
EAN : 9782020367370
165 pages
Seuil (14/01/2000)
4/5   7 notes
Résumé :

Le Traité de Bodhidharma est le plus ancien texte du bouddhisme Chan (Zen). Il s'agit d'une anthologie de la première école du Chan - apparue vers le milieu du sixième siècle en Chine -, laquelle considérait le semi-légendaire moine indien Bodhidharma comme son fondateur, et allait devenir très vite un des courants dominant de la pensée chinoise, puis exercer une forte influence sur le bouddhisme coréen et... >Voir plus
Que lire après Traite de bodhidharmaVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
L'enseignement de Bodhidharma est brut, sans détour, il va à l'essentiel, loin, très loin des rites et cérémonies qui sont si indigestes, ce traité est à lire, relire, consulter...Pas besoin d'être un érudit, la compréhension se fait avec le corps tout entier, d'ailleurs, il n'y a rien à comprendre, tout est là, c'est tout et c'est ça...
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Question : « Où se trouve le lieu de l'Éveil ? »

Réponse :
« Le lieu où l'on marche est le lieu de l'Éveil,
le lieu où l'on est couché est le lieu de l'Éveil,
le lieu où l'on est assis est le lieu de l'Éveil,
le lieu où l'on se tient debout est le lieu de l'Éveil.
Lever ou abaisser le pied, tout cela constitue le lieu de l'Éveil ».
Commenter  J’apprécie          80
Les ombres naissent des formes, l’écho répond à la voix. Ceux qui jouent avec leur ombre jusqu’à épuiser leur corps, ne réalisent pas que ce corps est [la cause de] l’ombre. Ceux qui élèvent la voix pour faire cesser l’écho ne réalisent pas que leur voix est la source de l’écho. Rechercher le nirvana en éliminant les passions est comme rechercher l’ombre en enlevant le corps. Chercher le Buddha en rejetant les êtres est comme chercher l’écho en faisant taire la voix.

Sachez donc que l’illusion et l’éveil ne sont qu’une seule Voie, et que la bêtise et la sagesse ne diffèrent en rien. Pour avoir donné des noms à ce qui était innommable, on a engendré l’être et le non-être. Pour avoir établi des principes dans ce qui était sans principe, on a vu fleurir les disputes. Les transformations illusoires n’étant pas vraies, qui aurait tort ou raison ?

L’erreur étant irréelle, qu’est ce qui existe ou n’existe pas ? (p. 74)
Commenter  J’apprécie          20
Question : « Qu’est-ce que l’esprit de Buddha ? »

Réponse : « L’absence de marques spécifiques de l’esprit est nommée Ainsité (tathatâ). Le fait que l’esprit ne puisse être modifié est nommé Essencité (dharmatâ). Le fait que l’esprit ne dépende de rien est nommé libération (vimoksa). Le fait que la nature spirituelle soit affranchie de tout obstacle est nommé éveil. Le fait qu’elle soit paisible et éteinte est nommé Nirvâna. » (p. 80)
Commenter  J’apprécie          20

Dans la catégorie : BouddhismeVoir plus
>Religion comparée. Autres religions>Religions d'origine hindoue>Bouddhisme (225)
autres livres classés : Bouddhisme ChanVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (15) Voir plus



Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
3105 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre

{* *}