AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 0374524610
Éditeur : Farrar, Straus and Giroux (31/10/1995)

Note moyenne : 5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Au cours de sa carrière littéraire, Louise Bogan (1898-1970) a reçu presque tous les grands prix de poésie et a été critique poétique du New Yorker pendant près de quarante ans. The Blue Estuaries contient ses cinq précédents livres de vers ainsi qu'une section d'œuvres non rassemblées, représentant pleinement une contribution unique et distinguée à la poésie moderne sur cinq décennies.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Wozniaksandy
  31 mars 2019
Louise Bogan est l'un des poètes américains les plus accomplis du XXe siècle. Son style subtil et sobre a été influencé par des écrivains tels que Rilke et Henry James et par des poètes métaphysiques anglais tels que George Herbert , John Donne et Henry Vaughan.
Louise Bogan a choisi d'utiliser des techniques d'écriture traditionnelles, bien que sa poésie soit moderne et émotive sans être sentimentale et que son langage soit immédiat et contemporain. La poésie de Bogan contient une qualité personnelle tirée de l'expérience personnelle sans pour autant être privée ou confessionnelle. Sa poésie est, et a toujours été, extrêmement personnelle. Elle a hérité de la magie celtique du langage, mais l'a mélangée avec l'acuité de la Nouvelle-Angleterre. C'est une poète compulsive d'abord, une styliste ensuite. Quand la contrainte et le style se rencontrent, nous avons un poème Bogan puissant et inimitable.
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
WozniaksandyWozniaksandy   31 mars 2019
Puisque vous réclameriez les sources de ma pensée
rappelez- vous les mailles d’où elle jaillit sans limite,
Le piège à choux que les autres mains ont le temps de fermer.
Commenter  J’apprécie          10
WozniaksandyWozniaksandy   31 mars 2019
Je ne peux pas croire que l'univers impénétrable tourne sur un axe de souffrance; la beauté étrange du monde doit sûrement reposer quelque part sur la joie pure!
Commenter  J’apprécie          10
WozniaksandyWozniaksandy   31 mars 2019
Les femmes n'ont pas de désert en elles,
elles sont plutôt prévoyantes,
satisfaites de la cellule serrée de leur cœur
Pour manger du pain poussiéreux.
Commenter  J’apprécie          10
WozniaksandyWozniaksandy   31 mars 2019
Elle a atteint la permanence dont
elle rêvait, où reposent de vieilles pierres.
Des pieds sans surveillance la recouvrent
Commenter  J’apprécie          10
WozniaksandyWozniaksandy   31 mars 2019
Quel corps peut être labouré,
semé et brisé chaque année?
Mais elle ne mourut pas, jura-t-elle,
mais elle l’a presque fait.
Chante, chante le coeur;
Appelle et chante clairement.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : poésie américaineVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr


Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
718 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre