AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Floriane Ricard (Autre)
EAN : 9782917045862
32 pages
Kilowatt (06/05/2022)
4.62/5   4 notes
Résumé :
Une découverte du monde des robots, machines devenues indispensables dans la vie quotidienne : aller dans des lieux inaccessibles, réaliser une intervention chirurgicale délicate, apprendre à chanter, entre autres. Cependant, il ne faut pas oublier qu'un robot ne reste qu'un objet, comme un vélo.
Que lire après RobotsVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Vraiment une collection documentaire intéressante pour la jeunesse, retraçant toujours les origines des objets, le vélo, le ballon etc...
Avec elle, c'est aussi le temps que nous remonterons et le sens à ces objets que nous rechercherons à leurs débuts.
Pourquoi certaines cultures, certains pays décideront de l'inventer, de l'améliorer, de continuer à transmettre l'idée de génération en génération ?
Cette fois, la collection s'intéressera à l'aube des robots (ménagers).
Intéressant, en effet. 
Soulager les hommes des tâches ménagères ou professionnelles, telle sera leur raison d'être au début et non de penser.

Certaines machines seront de bois, encore guidées par le bras humain, mais il y aura du temps de gagné et une victoire aussi sur la pénibilité du travail.
Un inventeur du XIXème siècle sur l'invention du métier à tisser, par exemple : Joseph-Marie Jacquard.
"...grâce à ces machines, Joseph-Marie Jacquard souhaite limiter le travail des enfants. Mais les ouvriers, eux, craignent de perdre leur travail et se révoltent à plusieurs reprises au cours du XIXème siècle..."
On le lit, de tout temps, la modernité  et l'avance technologique se heurtera à cette inquiétude: la machine remplacera t-elle l'homme un jour, bien qu'il soit à son initiative?


Avec l'arrivée de l'électronique et des moteurs :
"ces machines apportent la force et la précision que n'ont pas les êtres humains. Elles ne se plaignent pas si le travail est ennuyeux ou salissant, ne se reposent jamais et se remplacent si elles se cassent..."
Plus nous irons dans l'ouvrage, plus nous avancerons dans l'ambition de l'homme, d'inventer toujours mieux, pas nécessairement dans l'utile mais de se montrer capable de l'impossible à partir de sa seule intelligence. Nous gagnerons une dimension de défi technologique et avec l'invention des récits Science Fiction, l'imagination sera nourrie de hauts niveaux à atteindre avec des machines qui pourront calculer et trier les informations.
Et les machines qui marchent, on en parle ?
On le comprendra, l'invention du robot repoussera les possibilités humaines jugées limitées par eux-mêmes en terme de performance physique ou intellectuelle.
Mais le robot saura t-il raisonner ?

Le documentaire tracera des lignes d'idées aussi excitantes que frissonnantes à ce propos. le documentaire est très accessible et d'une teneur intelligente, concise. Nous irons directement dans un raisonnement efficace avec les jeunes lecteurs.
On aime.
Commenter  J’apprécie          10
La technique intègre la machine à la société, la rend sociale et sociable. Elle lui construit également le monde qui lui est indispensable […]. Elle est efficace et porte partout la loi de l'efficacité. P.75 Jacques Ellul, La Technique ou l'Enjeu du siècle cité par Éric Sadin, La vie algorithmique, critique de la raison numérique.
Le mot « robot » vient du tchèque robota, qui signifie «corvée». En 1921, dans une pièce de théâtre de Karel Capek, robota désignait un esclave artificiel.
Alors dites-moi, qui est l'esclave de la technologie à présent ?
 
A travers divers grands noms et grandes découvertes, l'autrice parvient - grâce également à de nombreuses anecdotes - à faire réfléchir son lecteur quant à l'arrivée progressive des machines, jusqu'à en faire partie intégrante désormais, dans nos vies.
Mais si le progrès est souvent accueilli avec optimisme, il invite également à la méfiance... Dès lors, on assiste à un éloge contradictoire qui nous pousse nécessairement à la réflexion et nous invite à nuancer notre position sur le sacro-saint progrès technique.
Un album riche et intelligent qui met en évidence la fascination que l'on peut avoir face aux machines qui nous simplifient la vie et nous la sauvent parfois même.
Les machines font tout ! Mais quid des sentiments ?
Et l'autrice de conclure ainsi « Mais il ne faut pas l'oublier : un robot est une machine, comme un vélo ; même si on l'aime pour son utilité, lui ne nous aimera jamais... comme un vélo ! À nous de nous en souvenir. »
Le tout joliment illustré numériquement (belle mise en abyme de la technique elle-même) ajoutant une touche de peps et accentuant le caractère quasi ludique de l'album.
Un album jeunesse essentiel pour moi qui tente de sensibiliser aux enjeux de la technique et du monde qu'elle nous réserve d'ores et déjà à travers les dérives transhumanistes.
Commenter  J’apprécie          20
Un petit album par la taille, mais important par la densité d'information.
Je l'ai beaucoup aimé. Tout d'abord, parce qu'il est juste. Ensuite, parce qu'on y apprend plein de choses, bien sûr, mais des choses importantes : les principes qui ont fait naître cette technologie et orientent son développement. Et ces principes sont mis en perspective culturelle, dans le contexte de nos diverses sociétés. Enfin, parce que ce livre est simple et va à l'essentiel. L'illustration ajoute une touche de fantaisie très sympathique.
Et je fais une prédiction : ce livre restera d'actualité un bon bout de temps, ce qui est une performance compte tenu de son sujet. Je le recommande donc pour petits et grands !
Commenter  J’apprécie          00
Robots est un documentaire court mais très complet à destination des enfants.
Définition, historique mais aussi réflexion éthique : tout est présenté simplement pour nourrir la réflexion des plus jeunes sur ces drôles de créatures qui prennent de plus en plus de place dans nos sociétés.
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (1)
Ricochet
22 juin 2022
Les robots vont-ils alors finir par nous remplacer ? C’est l’une des questions fondamentales qu’aborde sans fard l’autrice Suzanne Bogeat. Et cette ingénieure en industrie de glisser cette mise en garde en guise de conclusion : « Un robot est une machine, comme un vélo ; même si on l’aime pour son utilité, lui ne nous aimera jamais… comme un vélo ! A nous de nous en souvenir ».
Lire la critique sur le site : Ricochet

autres livres classés : veloVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus


Lecteurs (7) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
849 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre

{* *}