AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782723481458
178 pages
Éditeur : Glénat (26/10/2011)
3.22/5   18 notes
Résumé :
Avec Hotel, de Boichi, découvrez cinq récits voguant entre science-fiction et fantastique, entre narration dramatique et humour. Plongez-vous dans la disparition poignante de l'humanité, vivez une histoire d'amour surprenante par-delà les années ou découvrez les miracles d'un biologiste rêveur...

178 pages
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Bouvy
  18 avril 2018
Enfin, on numérise Boichi. J'en rêvais, Glénat l'a fait. Bon, on n'a pas encore tout numérisé mais un jour... je ne désespère pas ! « Hôtel ». Voilà un scénario bien particulier, divisé en historiettes qui n'ont pas forcément de lien si ce n'est la fin du monde. Sommes-nous toujours dans les souvenirs du directeur de l'hôtel, qui se nomme Louis ? En fait, l'hôtel est une forme de grande tour, qui devrait être quasiment indestructible pour conserver la mémoire de l'humanité, de la vie et du génome humain quand la terre devient invivable à cause de l'activité humaine et des gaz à effet de serre que les hommes ont généré. Louis est une intelligence artificielle dont le seul but est d'entretenir coûte que coûte l'hôtel, pour une durée indéterminée, jusqu'à ce que le climat retrouve une normalité propre à générer la vie. Voilà un message écologique. C'est ces messages, sur la disparition des espèces, de la détérioration du climat qui seront le fil rouge qui relie les scènettes de ce manga particulier. Publié pour la première fois au Japon en 2008, le voilà numérisé. N'aurait-il pas pris un petit coup de vieux ? le message est-il toujours d'actualité, à voir ? En tout cas, question trait, Boichi se lâche. Il détruit le monde à sa guise, le reconstruit, crée ensuite des personnages humains décalés, des histoires de fin du monde abracadabrantes. Il en profite pour y insérer de l'humour disjoncté, parfois une jolie femme comme il sait si bien les croquer mais au final nous livre un manga morcelé, pas très cohérent avec de fortes inégalités entre les histoires. Je ne vais certainement pas crier que c'est le Boichi que je préfère mais en même temps, je suis heureux de l'avoir enfin lu ? Très belle numérisation sur Kindle de la part de Glénat.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
Rickola
  20 mai 2020
Ce titre de Boichi, édité par Glénat, n'est plus disponible au format papier, et cela faisait longtemps que je songeais à acheter la version numérique disponible sur Izneo. Et c'est désormais chose faite, et on peut dire que je ne regrette pas l'investissement tant ce recueil de nouvelles est un petit condensé de SF Boichienne comme je les aime.
Avant de voir plus en détails ce dont il est question, précisons que ce recueil a été publié en 2011 en France et en 2008 au Japon, et est donc pour les fan de Boichi un morceau intéressant dans la carrière de l'auteur, car il s'agit finalement d'oeuvres relativement anciennes, qui témoignent de la passion du mangaka pour la SF, et semblent même avoir en germe certains éléments que l'on retrouvera par la suite. Me concernant, j'aime beaucoup découvrir plus en profondeur la carrière des auteurs que j'aime (et ce quel que soit le domaine), de ce fait, pour cette seule raison, Hotel est déjà intéressant. Mais ce n'est pas que la seule qualité de ce recueil !
L'humanité a-t-elle un avenir ?
Louis n'est pas un homme. Louis est une intelligence artificielle chargée de conserver les échantillon ADN de toute créature ayant existé sur Terre. Toute sauf une : l'humain. En effet ce dernier a été jugé néfaste à la planète et son espèce éradiquée. Les années passent, les siècles s'accumulent, les éons succèdent aux millénaires et Louis se questionne : est-il vraiment juste que l'humanité disparaisse?
L'avenir de cette dernière repose dans l'âme d'une I.A…
Autres histoires du recueil : Présent, Diadem et Stephanos…
Nous avons donc droit à cinq histoires, entrecoupées de petites pastilles humoristiques dont l'esthétique plus douce et arrondie fait penser au style visuel de l'auteur sur Dr Stone. Mais pour le reste, on est clairement dans une esthétique Boichienne parfaitement aboutie, et donc de toute beauté. Que ce soit la quantité folle de détails visuels, le travail sur les personnages (qui, certes, se ressemblent un peu tous, mais c'est un procès que l'on pourrait faire à énormément de dessinateurs brillants) ou sur les ambiances, tout est particulièrement somptueux et témoigne comme toujours avec Boichi d'un perfectionnisme qui force le respect. On a d'ailleurs droit à quelques pages couleurs au début de la première histoire, Hotel, ainsi que pour la toute dernière.
Et puisque l'on évoque les histoires, voyons de quoi il en retourne. Je ne vais pas écrire sur chaque histoire séparément, car cela serait peut-être un peu fastidieux en terme de lecture, et surtout je préfère voir ce recueil comme un tout, d'autant plus que Boichi semble y avoir mis du liant avec les vignettes entre chaque nouvelle. On retrouve donc au gré des intrigues des thématiques classiques de la SF, propices aux réflexions philosophiques et humanistes. Que ce soit par le biais des intelligences artificielles, des questions sur la création scientifique avec une pointe d'eugénisme ou encore de la course contre la mort grâce à la technologie, Boichi profite de poncifs largement utilisés dans le domaine pour développer de belles idées et des questionnements intéressants.
Et si la nature de l'oeuvre fait que l'on a peu de temps pour s'imprégner de l'univers et sentir une proximité avec les personnages, les histoires que nous raconte l'auteur arrivent à faire mouche sur les points importants, leur conférant une vraie profondeur et densité émotionnelle. Tout cela en témoignant déjà d'un soin maniaque pour ce qui est de la crédibilité de son univers. Car comme dans Origin, Boichi tient à expliquer le fonctionnement des éléments technologiques mis en scène, quand bien même il ne dispose de peu de temps pour le faire. Je tenais à souligner ce point car c'est très important dans le domaine de la science-fiction de rendre son univers crédible, et Boichi le sait parfaitement, en bon adepte érudit du genre, et y arrive toujours très bien.
Cependant, l'exercice du recueil de nouvelles a ses limites, et c'est évidemment le cas ici aussi. Avoir droit à cinq histoires en un volume est chose plaisante, mais le revers de la médaille vient du fait que la qualité est variable (la dernière ne m'a pas franchement passionné, et une autre histoire est sympa sans plus à mes yeux), et surtout qu'on a parfois envie de passer plus de temps aux côtés de certains personnages. En résulte une lecture qui passe extrèmement vite, très plaisante, mais un brin frustrante. Mais je serai tenté de dire que c'est le lot de la majorité des recueils de nouvelles. Et quoi qu'il en soit, sans être une oeuvre majeure dans la carrière de son auteur, c'est un petit fragment de ce qu'a fait Boichi, qui permet de voir que de nombreuses choses que l'on retrouve désormais chez lui étaient déjà en germe. Et rien que pour ça, ce titre vaut le coup d'être lu.
Lien : https://apprentiotaku.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AnneClaire29
  14 décembre 2015
Manga composé de 5 courtes histoires de SF sur le thème de la disparition de l'humanité, de la destruction de la faune et la flore de la Terre, d'une histoire d'amour au final poignant et des moyens mis en oeuvre par les humains pour sauver l'adn de tout les organismes vivants de la planète sauf les humains.
Un bon manga parfois déroutant mais intéressant.
Commenter  J’apprécie          10
Bergamoteaimelire
  23 février 2021
J'ai apprécié le style du mangaka dans ce recueil. 5 "nouvelles" sont présentées mais le ton est inégale malheureusement. Un grand waouh pour la première de couverture mais beaucoup moins pour certaines histoires dont on aurait pu se passer, dommage.
Commenter  J’apprécie          00
valer.daviep
  15 janvier 2012
Ce -bon- recueil de récits SF est chroniqué sur les Murmures d'AC de Haenne V2
Lien : http://les-murmures.blogspot..
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (5)
Sceneario   28 novembre 2011
Critique de société, travers de l’Homme dépeint comme un irresponsable et projections dans un avenir fantasmé autant que redouté, Hotel nous propulse dans ces univers angoissants mais merveilleux que l’auteur sait construire pour ses lecteurs.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Actualitte   07 novembre 2011
Le recueil Hotel dans son ensemble présente des histoires bien construites et des dessins parfaitement maîtrisés. On donnera une mention particulière aux expressions des visages des personnages qui sont réellement marquantes et participent grandement à l'installation de la tension dramatique.
Lire la critique sur le site : Actualitte
ActuaBD   04 novembre 2011
Au final, Hotel sonne comme une déception par manque de fond ou une mauvaise exploitation de celui-ci. On attendait clairement mieux de la part de son auteur.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
BullesEtOnomatopees   03 novembre 2011
Au travers de ces courts récits, le mangaka nous emmène dans quelques réflexions sur notre humanité et sur nos responsabilités en tant qu'habitants de la planète terre. Le tout avec beaucoup de réalisme, de poésie et d'émotion mais parfois aussi un humour assez spécial qui pourra dérouter un peu.
Lire la critique sur le site : BullesEtOnomatopees
BoDoi   02 novembre 2011
Oscillant entre graphisme semi-réaliste ultra-détaillé et tronches cartoon désopilantes, le style de Boichi devient vite reconnaissable entre tous. Avec Hotel, il atteint peut-être son apogée artistique, laissant éclater au grand jour l’influence d’un important illustrateur nippon, Katsuya Terada, peu connu en France mais dessinateur culte chez lui.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
BouvyBouvy   10 avril 2018
- Si j’ai un enfant, j’aimerais qu’il ressemble à Jésus.
- Mais ce portrait a été dessiné par les occidentaux, et comme Jésus est né au Moyen-Orient… il devrait plutôt ressembler aux orientaux.
- Comme Oussama Ben Laden ?
- C’est possible…
- Ah bon… les possibilités sont nombreuses…
Commenter  J’apprécie          93

Lire un extrait
Videos de Boichi (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Boichi
[MANGA] LA CHRONIQUE DE THOMAS - SUN-KEN ROCK
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3584 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre