AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
Citations sur Mort et vie du sergent Trazom (14)

Fifrildi
Fifrildi   14 avril 2021
De leur vivant, certains de ces artistes avaient goûté à une notoriété fugace, d'autres s'étaient débattus dans la misère et l'indifférence de leurs contemporains ; désormais ils étaient égaux dans le néant d'une époque vouée aux sciences et à l'industrie, égaux dans l'oubli.
Commenter  J’apprécie          200
Fifrildi
Fifrildi   18 avril 2021
La plupart de nos contemporains sont comme des aveugles et des sourds, incapables de voir et d'entendre mais prêts à hocher la tête au premier signal de leur maître. Ils ont besoin de prescripteurs d'opinion pour les orienter, pour leur dire quoi penser, quoi aimer, en musique comme en cent autres domaines.
Commenter  J’apprécie          184
Fifrildi
Fifrildi   16 avril 2021
- Ah. Et comment devrais-je m'y prendre, d'après toi? Ne produire une oeuvre qu'à partir de l'instant où un mécène m'y invite? Au moins nous économiserons les feuilles de papier à musique, vu le désintérêt de nos prétendues élites pour tout ce qui s'apparente à une création artistique! Et tu voudrais que je m'adapte aux goûts supposés de nos contemporains, que je sacrifie la perfection de mes compositions à des modes aussi ridicules qu'éphémères?
Commenter  J’apprécie          183
BazaR
BazaR   07 avril 2021
Fier et droit dans son extravagant costume vert pomme à la mode italienne, l’œil rivé à sa lorgnette afin de mieux apprécier la performance de la Marcheselli, Franz Xaver Süssmayr savourait sa réussite. La présence en loge du directeur de la salle, du surintendant des théâtres et du ministre des Affaires culturelles valait un adoubement. Et même si la moitié des sièges demeuraient inoccupés, il était assuré d'une moisson d'applaudissements suffisante pour que son "Giuditta e Oloferne" soit regardé comme un succès. La qualité du livret, de la partition et de l'interprétation n'entrait guère en ligne de compte. Cela faisait longtemps que Vienne avait abdiqué tout à la fois son oreille et son goût littéraire.
Commenter  J’apprécie          151

Nadou38
Nadou38   23 mars 2021
Bien sûr, nous ne serions plus des hommes si nous ne cherchions pas à nuire à nos voisins ; aussi la guerre prendrait-elle désormais d'autres visages, elle avancerait masquée : économique, technologique, et non plus armée...
Commenter  J’apprécie          156
Tatooa
Tatooa   10 avril 2021
Telle est la dure loi que nous enseigne l'histoire du monde : tout conquérant est voué à abandonner un jour ou l'autre le bénéfice de ses conquêtes. De là à en déduire que toute guerre fut, est et sera vaine...
Commenter  J’apprécie          130
BazaR
BazaR   05 avril 2021
— Pas de thé, merci. En revanche votre marasquin m'a l'air tout à fait prometteur.
— Je constate que Monsieur est un homme de goût, répondit le commerçant en faisant apparaître deux verres à vin. Remueriez-vous ciel et terre, vous n'en trouverez pas de plus exquis. Distillé à partir des meilleures cerises de la côte Adriatique par les moines dominicains de Zara, dans la lointaine Dalmatie...
— Ne le prenez pas mal, mais j'ai le sentiment qu'une fois en Pennsylvanie tout peut mériter le qualificatif de "lointain".
Commenter  J’apprécie          104
Tatooa
Tatooa   07 avril 2021
- En réalité, je regrette que le succès ne soit pas au rendez-vous, car j'ai toujours estimé votre travail. Il y a de quoi être écoeuré quand on compare votre musique à celle de la clique d'imposteurs nourris par la Cour ! La différence est la même qu'entre le meilleur des bordeaux et une piquette morave ! Et pourtant, on fait mine aujourd'hui de se délecter de la piquette tandis que le bon vin est systématiquement snobé... C'est l'une des raisons qui m'ont fait renoncer à une carrière musicale au profit d'une carrière militaire. Croyez-moi, la plus violente des deux n'est pas celle qu'on imagine au premier abord. Et à la guerre, les ennemis ont au moins la correction de se présenter sous un uniforme qui les identifie formellement.
(Da Ponte à Mozart)
Commenter  J’apprécie          70
laulautte
laulautte   02 décembre 2021
Alors que la laideur et l'horreur envahissent nos tristes existences, je salue un fin connaisseur de l'œuvre immortelle de Mozart, le maître de la beauté ; Mozart, le digne représentant d'une époque où le génie germanique s'employait à créer au lieu de détruire...
[Il menait le Chœur des Cieux]
Commenter  J’apprécie          40
laulautte
laulautte   28 novembre 2021
"Voilà ce que à quoi nous autres musiciens serons tous réduits demain, proféra Wolfgang avec une amertume manifeste. Programmer des machines, jeter nos notes en vrac dans la gueule d'appareils comme celui-ci, afin qu'ils les avalent et les vomissent sous les vivats de nos contemporains béats d'admiration. Et merde ! Quelle époque sinistre nous vivons ! "
Commenter  J’apprécie          40




    Acheter ce livre sur

    LirekaFnacAmazonRakutenCultura





    Quiz Voir plus

    Arts et littérature ...

    Quelle romancière publie "Les Hauts de Hurle-vent" en 1847 ?

    Charlotte Brontë
    Anne Brontë
    Emily Brontë

    16 questions
    907 lecteurs ont répondu
    Thèmes : culture générale , littérature , art , musique , peinture , cinemaCréer un quiz sur ce livre