AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782702417263
Éditeur : Le Masque (31/08/1991)

Note moyenne : 3.73/5 (sur 32 notes)
Résumé :
Un élégant manoir de la Renaissance renfermant des toiles prestigieuses et autres chandeliers en or massif. Voilà qui intéresse au plus au point notre gentleman cambrioleur. Seulement, le château d’Eunerville a un secret extraordinaire et dangereux : ceux qui s’approchent de la clef meurent tour à tour. Un mystère bien trop séduisant pour passer à côté !

Ayant jeté son dévolu sur les merveilles que contient le château d'Eunerville, Arsène Lupin y pén... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
SZRAMOWO
  23 octobre 2019
Un livre trouvé dans une location de vacances, lu en plus du quota prévu pour l'été.
J'ignorais que Boileau et Narcejac avait pastiché, (au sens noble du terme), Maurice Leblanc.
On y rencontre un Lupin plus Lupin que Lupin.
Le brigand sympathique, séducteur au possible, sachant se grimer avec talent, féru d'histoire avec un grand H dès lors qu'elle sert ses projets de cambriolage, capable de s'extraire des situations les plus délicates et de rebondir.
Le Lupin qui possède un carnet d'adresse à faire palir tout lobbyiste normalement constitué, des sphères les plus hautes de la société jusqu'à l'annuaire des hommes de main utiles selon leur spécialité.
Ce livre est un vrai régal pour ceux qui aiment Lupin.
L'histoire est simple :
Que cache réellement le château d'Eunerville, outre les trésors que Lupin et son homme de main sont venus chercher par une nuit sans lune, mais que d'autre aussi convoitent.
Il faudra tout la sagacité de Lupin pour établir le lien entre le château d'Eunerville et un moment crucial d'histoire de France, pour mettre un terme à la convoitise des cambrioleurs mal intentionnés vis à vis de la famille héritière d'Eunerville, séduire la fille de la famille et malgré tout accomplir avec tact le forfait qu'il s'était juré d'accomplir.
Une panoplie de personnages au service de Lupin et des ennemis à la hauteur du personnage.
Bravo Boileau et Narcejac !

Lien : https://camalonga.wordpress...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
Roiben
  03 février 2020
Il racconto è ambientato nel giugno del 1914, ovvero tra 813 e L'Éclat d'obus, come dimostrato dall'epilogo stesso. Arsène Lupin ha quarant'anni ma è ancora piuttosto vivace, e ovviamente amante delle belle cose e delle belle donne. Purtroppo per lui qui di donne in senso stretto non ce ne sono, e quindi deve accontentarsi di una ragazza di diciassette anni con una cotta nemmeno troppo segreta per il ladro gentiluomo.
Vi sono alcuni particolari di questo racconto che non mi convincono. La prima è che a quarant'anni Lupin aveva più o meno abbandonato la sua sfolgorante carriera di ladro per intraprendere quella a tempo pieno di avventuriero (in Mauritania, per la precisione). Quindi è un poco fuori contesto. La seconda è che di solito non si innamora delle ragazzine minorenni, ma ha sempre puntato a donne fatte e finite, e comunque dai venti anni in su. La terza è che ha diretto un'arma carica contro un'ombra indefinita, senza sapere per l'esattezza di chi si trattasse, e ha premuto il grilletto. le conseguenze sono abbastanza ovvie. La quarta è che, ancora una volta, ho indovinato l'identità del cattivo (per modo di dire in questo caso) prima di Lupin, e anche altri particolari che francamente a me sono sembrati ovvi, ma evidentemente a Lupin no. Non posso quindi affermare che la coppia di scrittori Thomas Narcejac e Pierre Boileau abbia svolto un ottimo lavoro nello scrivere gialli, visto e considerato che finisco sempre per scoprire il trucco prima dell'eroe della storia, e che suddetto eroe a quel punto faccia un po' la figura del fesso (senza offesa, Arsène, non è certo colpa tua).
A parte tutto ciò, la storia in sé è abbastanza godibile, è c'è la duplice comparsa di un Ganimard quanto mai arzillo e sul piede di guerra, e perfino del deputato Valenglay. Una bella sorpresa. E se dimentico per un attimo le défaillance di Lupin (che, poveretto, è stato drogato per l'ennesima volta, e in questo caso non dal suo Maurice Leblanc), direi che è comunque rappresentato abbastanza fedelmente ed è sempre estremamente piacevole leggere delle sue avventure. Qui, oltre che con un castello in Normandia e morti e assassini inspiegabili, ha a che fare con un diamante storico, il Grand Sancy , e con una leggenda, storica anch'essa, riguardante la fuga del re Louis-Philippe nel 1848.
Vorrei aggiungere, qui, la stranezza delle stranezze di Lupin: in una sola avventura Arsène Lupin si traveste da Raoul d'Apignac, il quale si traveste da giornalista Richard Dumont, il quale a sua volta si traveste da bibliotecario Léonce Catarat. Un giorno o l'altro Lupin non avrà la più pallida idea di chi stia interpretando in quel momento.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
bina
  31 octobre 2012
Encore un hommage rendu à notre aventurier nationale qu'est Arsène Lupin. Il le dit lui-même, à propos de ses identités : « je suis plusieurs. Et je suis très mal renseigné sur le curriculum vite de mes différents moi ».
Le narrateur de cette histoire se dit ami avec Arsène Lupin. Il connait certaines de ses identités et a eu droit à quelques confidences, dont cette histoire
Léonce Catarat, bibliothécaire, succède à Richard Dumont, journaliste et à Raoul d'Apignac. Identités multiples, apparences nombreuses, l'équipe Boileau-Narcéjac relève à merveille le défi d'écrire un Lupin dans les règles de l'art.
Action, réflexion, jeun et jolie fille, oeuvre d'art, ‘'fidèle'' équipier, tout est là pour conduire Lupin au …Sancy. Oui, rien que ça. Car il faut bien ‘'Ca'' pour notre gentleman, qui fait preuve de grandeur dans ce pastiche. Pour les fidèles de Lupin.
Commenter  J’apprécie          40
pit31
  22 septembre 2019
Arsène Lupin est de retour, plus brillant, plus vivant que jamais. Banquiers véreux, bourgeois repus, financiers rapaces et politiciens à vendre, en un tour de main il les confond, les dépouille et les ridiculise ! Serrures, cachettes, forteresses : rien ne lui fait obstacles… rien, si ce n'est le charmant visage d'une jeune fille endormie… car ce maître voleur aux cent visages, prince des escarpes aux mille déguisements, dandy aigrefin et éternel railleur, est un chevalier servant, un parfait amoureux, bref, un vrai gentleman… cambrioleur. le voici cette fois aux prises avec un mystère à résoudre, des assassins à démasquer, un coeur à conquérir… et un butin digne de lui. Suivons-le !
Commenter  J’apprécie          50
cvd64
  20 novembre 2020
Pastiche des aventures d'Arsène Lupin, ce tome est divertissant, on y retrouve les codes des bons polars.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
cvd64cvd64   20 novembre 2020
Raoul d'Apignac reconnut, au sommet de la longue montée, les toits sombres des maisons d'Eunerville, et ses mains cessèrent de se crisper sur le volant. Quatre heures depuis Paris, malgré une crevaison ! Raoul changea de vitesse, aborda le tournant d'Eunerville dans un crissement de pneus malmenés. Un instant, les rues endormies du bourg s'emplirent de tumulte. Sa quarante chevaux virait déjà dans un chemin de traverse et tanguait sur des ornières durcies par un été précoce. Raoul éteignit ses phares, coupa l'allumage, roula pendant quelques mètres dans l'ombre d'un bouquet d'arbres et stoppa.

Alors, en quelques gestes vifs, il se débarrassa de ses lunettes, de sa casquette, de son cache-poussière, puis sauta à terre. Il toucha son faux col, tira sur son veston, bâilla. La lune, en son premier quartier, éclairait faiblement le sous-bois.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
pit31pit31   21 septembre 2019
Raoul d'Apignac reconnut, au sommet de la longue montée, les toits sombres des maisons d'Eunerville, et ses mains cessèrent de se crisper sur le volant. Quatre heures depuis Paris, malgré une crevaison ! Raoul changea de vitesse, aborda le tournant d'Eunerville dans un crissement de pneus malmenés. Un instant, les rues endormies du bourg s'emplirent de tumulte. Sa quarante chevaux virait déjà dans un chemin de traverse et tanguait sur des ornières durcies par un été précoce. Raoul éteignit ses phares, coupa l'allumage, roula pendant quelques mètres dans l'ombre d'un bouquet d'arbres et stoppa.
Alors, en quelques gestes vifs, il se débarrassa de ses lunettes, de sa casquette, de son cache-poussière, puis sauta à terre. Il toucha son faux col, tira sur son veston, bâilla. La lune, en son premier quartier, éclairait faiblement le sous-bois.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
beauscoopbeauscoop   31 août 2019
« Je suis plusieurs, Monsieur le Juge. Et je suis très mal renseigné sur le curriculum vitae de mes différents moi. »
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Boileau-Narcejac (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Boileau-Narcejac
1960. Meurtre en 45 tours, film français réalisé par Étienne Périer, d'après le roman À cœur perdu, avec Danielle Darrieux, Jean Servais et Michel Auclair.
autres livres classés : pasticheVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

et mon tout est un homme

Le livre est écrit sous forme de lettre ou rapport , à qui est-elle adressée ?

Au préfet
Au Dr Marek
Au président de la république

10 questions
278 lecteurs ont répondu
Thème : Et mon tout est un homme de Boileau-NarcejacCréer un quiz sur ce livre