AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070442292
Éditeur : Gallimard (02/03/2011)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Raoul Duval, kinésithérapeute à Cannes, masse toute la journée des femmes fortunées aux chairs flasques... Marié à la riche Véronique, il ne la supporte plus. Alors qu’elle le menace de divorcer, il reçoit un appel d’un notaire qui lui annonce qu’il est le fils biologique d’un Américain qui vient de mourir en lui laissant un important héritage. Raoul, marié en communauté, se demande alors comment éviter de partager son héritage lorsque la police lui apprend que sa f... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
jfponge
  21 janvier 2018
Une histoire incroyable, qui commence avec une dispute banale dans un couple mal assorti et sur le point de se séparer. Lui, kinésithérapeute, n'a pas de fortune mais des mains en or pour adoucir les tourments des riches héritières en villégiature sur la Côte d'Azur. Elle, bien dotée financièrement, ne travaille pas mais s'absente assez souvent, trop sans doute au goût de son mari, et sait lui faire comprendre sa supériorité. Un plan diabolique autant que désespéré va germer dans la tête de l'homme aux mains d'or. Et pourtant, cela n'est rien par rapport à la machination dont il va être victime à son tour. Nos deux spécialistes de l'horreur domestique ("Celle qui n'était plus", "Les louves", et tant d'autres) s'en sont donné à coeur joie dans ce thriller psychologique mettant aux prises un homme, deux femmes, et un troisième larron qui n'apparaît qu'à la dernière page. Suspense et rebondissements garantis. Ne cherchez pas l'assassin, il est au fond de nous…
Commenter  J’apprécie          11
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   10 mai 2016
Il y a vingt-cinq ans qu’il est exploité. Jusqu’à ce nom de Duval qui n’est pas le sien ! Il est dans le monde comme une plante de hasard. C’est le vent qui l’a fait naître. C’est le vent qui l’emportera. Il ne pèsera pas lourd. Il n’a rien à lui. C’était absurde, ce désir de s’installer, de se fixer, d’avoir une plaque de cuivre, sur la porte : Raoul Duval. Kinésithérapeute. Il ne sait pas, il ne saura jamais jouer le jeu, tenir des comptes, posséder un coffre à la banque, acheter des valeurs, grossir lentement comme une tumeur pleine de fric. Ses mains ne sont pas faites pour amasser. Il s’est trompé d’époque, ou plutôt on l’a trompé. Il aurait été heureux, autrefois, au Moyen Âge par exemple, dans quelque rue étroite et populeuse. Il aurait soigné pour rien. On serait venu le consulter de loin ; on l’aurait comblé de présents.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   10 mai 2016
Les hommes, d’ailleurs, ne venaient qu’après avoir épuisé tous les remèdes. Ils étaient difficiles à soigner, douillets, grognons, toujours un peu méfiants. Duval rêvait parfois d’une clinique spécialisée : les malades se présenteraient entièrement nus, la tête cachée par une cagoule. Défense de parler. Il n’y aurait plus que des corps anonymes. Alors, oui, le métier serait beau.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   10 mai 2016
Entre la grue et la vraie dame, il n’est pas toujours facile de faire la différence. Lui, du moins, ne sait pas la faire. Ce qui est sûr, c’est qu’il ne l’aimait pas. Et ce n’est pas très joli à dire, même à quelqu’un qui est encore plus blasé qu’un prêtre !…
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   10 mai 2016
Il n’aurait jamais dû venir à Cannes. Trop beau, Cannes, trop riche ! Toutes ces bonnes femmes parfumées, couvertes de bijoux, qui venaient s’offrir à lui, tous ces pourboires qu’il n’a pas su refuser ! Du plus beau des métiers, il a fait un commerce honteux. Il se dit tout cela naïvement, avec des mots qui ne sonnent pas juste. C’est à la fois moins moche et plus affreux. Il a perdu ce qu’il avait de meilleur, sa pauvreté et sa révolte. Il est devenu leur complice.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   10 mai 2016
« Pourquoi l’avez-vous épousée ? » dira l’avoué. Les raisons qu’on donne ne sont jamais les vraies raisons. D’abord, c’est elle qui s’est jetée à sa tête. Elle a eu envie de lui comme elle aurait eu envie d’un teckel ou de n’importe quoi.
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Videos de Boileau-Narcejac (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Boileau-Narcejac
Chronique animée par Fabien Delorme, consacrée aux grands noms de la littérature policière, dans le cadre de l'émission La Vie des Livres (Radio Plus - Douvrin). Pour sa huitième chronique, le 14 décembre 2016, Fabien aborde l??uvre du duo Boileau-Narcejac. Fabien Delorme est aussi conteur. N'hésitez pas à vous rendre sur son site : http://www.fabiendelorme.fr/ La page Facebook de l'émission La Vie des Livres : https://www.facebook.com/laviedeslivres62
autres livres classés : héritageVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

et mon tout est un homme

Le livre est écrit sous forme de lettre ou rapport , à qui est-elle adressée ?

Au préfet
Au Dr Marek
Au président de la république

10 questions
240 lecteurs ont répondu
Thème : Et mon tout est un homme de Boileau-NarcejacCréer un quiz sur ce livre