AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Michel Borderie (Illustrateur)Joëlle Wintrebert (Préfacier, etc.)
ISBN : 9791090931961
Éditeur : Editions Armada (01/08/2017)

Note moyenne : 3.83/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Des siècles après la grande catastrophe, les communautés humaines se trouvent cloîtrées en des enclaves temporelles. Il est impossible d’en sortir en raison de barrières invisibles et fluctuantes. Chaque territoire est un microcosme vivant en autarcie, dans un temps qui lui est propre. Sans route aucune. Où mèneraient-elles ?

Or voici que les temps changent, que les barrières s’évanouissent. Et l’on parle d'un lieu étonnant, mythique, nommé Mercoire, ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacMomoxLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
gouelan
  27 octobre 2017
"Les temps changent". Ce murmure s'écoule comme une rivière, sans bien comprendre ce qu'il veut exprimer. Il pousse les gens sur les chemins. Des chemins qui changent au fur et à mesure des fluctuations du temps. Parfois un chemin inconnu devient tout à coup visible, comme surgi d'un autre temps, alors qu'un autre s'efface à tout jamais, prisonnier d'une barrière, d'un flou temporel.
"Les temps changent, dit-on. Je veux dire que les barrières s'affaiblissent, s'estompent, disparaissent, mais laissent des parcelles de terre dans des temps qui n'ont rien à voir les uns avec les autres. Il flotte peut-être dans l'air comme des nuages d'autres temps. "
Et pourquoi ?
Nous saurons brièvement qu'une catastrophe a frappé les hommes autrefois, quand ils jouaient avec une nouvelle forme d'énergie. Je n'en dirai pas plus.
Une histoire difficile à classer. Cette maladie du temps laisse beaucoup de place à l'imaginaire du lecteur. Je me suis laissée flotter sur ces fluctuations du temps, en route vers Mercoire où semble s'y loger la clé des mystères, en compagnie de personnages dont je garderai une trace.
Je remercie Les Éditions Armada et la masse critique Babelio pour cette belle lecture. Je suis curieuse de découvrir l'autre roman de Jacques Boireau : Orinomanque.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
Shan_Ze
  14 novembre 2017
Une grande catastrophe a frappé les hommes des siècles de cela. Depuis, des barrières invisibles empêchent toute sortie en dehors des enclaves. A travers quelques personnes au destin remarquable, Jacques Boireau raconte le changement qui arrive, la disparition des barrières temporelles et la migration des gens vers une ville, Mercoire, dans un futur lointain.
Jacques Boireau crée un roman qui tente de prévenir les risques d'un mode de vie dangereux dans l'utilisation des énergies. L'époque du changement est un moment de contemplation, d'observation de la nature, de rencontres. Certaines personnes sont malades et d'autres ont arrêté de vieillir. Cette maladie du temps et la présence de certains personnages (Sforze et Benvenute) auraient gagné à être approfondies. L'auteur choisit de placer son histoire dans la Lozère, un endroit où la nature est grande, exubérante. Un roman original, difficile à classe mais où la nature et l'écologie (la Grande Maison avec les éoliennes) prennent une grand part.
Merci aux éditions Armada et à Babelio pour cette découverte d'un auteur dont je lirai bien d'autres oeuvres. (Bien surprise à la toute fin de voir apparaitre le nom de la ville d'où je suis originaire !)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          281
Millencolin
  28 décembre 2017
Alors tout d'abord je remercie chaleureusement les Editions Armada et l'opération Masse Critique de Babelio pour ce joli présent. Et je m'excuse également pour le léger retard dans la publication de ma critique.
Je viens tout juste d'achever la lecture, et je dois dire qu'il me reste comme un doux vent et parfum de poésie qui flottent encore dans mon esprit. Il faut énormément d'imagination pour appréhender et même apprécier cette histoire absolument inclassable et hors du temps. Il n'y a aucune violence, aucune brutalité, tout s'écoule dans un sens, que l'on ignore, mais avec une douceur absolue.
Les différents personnages cherchent tous un but à leur vie, quelle que soit la longueur présumée de celle-ci, ils cherchent tous à avancer sans vraiment savoir finalement ce qu'ils espèrent réellement trouver à la fin.
Les histoires, les destins se recoupent, au même endroit et étrangement au même moment, en apparence seulement.
Il y a une véritable poésie dans l'air. Les différents âges des protagonistes n'enlèvent rien à leur détermination de pas avoir vécu en vain. Et une force inconnue les aide à continuer, leur montre une voie, sans pour autant leur fournir davantage d'explications.
Comme souvent dans la vie, tant de choses arrivent sans raison.
Après, on pourrait aussi s'arrêter sur l'unique semblant de justification tangible jeté brutalement dans lees toutes dernières lignes, mais ça serait cruellement réducteur de résumer l'ensemble du récit à cette seule cause.
En tout cas, je pense que j'irai jeter un oeil attentif aux autres publications de cet auteur disparu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
gouelangouelan   27 octobre 2017
Au début, il avait pensé que le phénomène qui avait permis son départ n'était qu'un reflux du temps un peu plus marqué que les autres. Après, il avait découvert qu'il n'en était rien, qu'il avait été la marque d'un changement profond dont il ne connaît toujours ni les causes ni toutes les conséquences et qui a posé plus de problèmes qu'il n'en a résolus. La première question est, tout bêtement : où est-il allé ? Non dans l'espace. Il le sait : il s'est dirigé vers le sud. Mais dans le temps : est-il resté dans son temps à lui, celui où il avait vécu depuis la catastrophe ? est-il allé dans son futur , dans son passé ? Aujourd'hui encore, il ne possède aucune certitude.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Shan_ZeShan_Ze   09 novembre 2017
- Les chroniques, ajoute-t-elle, sont sans doute nécessaires. Du moins, avons-nous jugé qu'elles pourraient intéresser d'éventuels descendants. Mais écrire, est-ce seulement rapporter des petits faits qui, mis bout à bout, portent en eux l'ennui de nos vies monotones ?
Commenter  J’apprécie          170
EditionsArmadaEditionsArmada   04 octobre 2017
Quand changent les temps nous emporte très loin des univers postcataclysmiques auxquels nous ont habitués la majorité des auteurs d’anticipation. On n’y retrouvera pas l’ambiance ni la violence d’un Mad Max, d’un Malevil, ou de Sur la route. Boireau nous y fait entendre une tout autre musique, bien plus originale. Quand changent les temps montre la tentative utopique de créer une cité fraternelle sur les ruines d’un monde dévasté.

Joëlle Wintrebert, dans la préface à Quand changent les temps
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
gouelangouelan   27 octobre 2017
Face au chaos du monde et du temps, l'homme doit créer, car, pense maître Léonard, n'est pas encore morte une civilisation capable de création.
Commenter  J’apprécie          120
MillencolinMillencolin   19 décembre 2017
Il archive des images au lieu des mots. Mais elle a raison : ce n'est pas de la création. Il se contente d'essayer de fixer le temps. Quel temps ?
Commenter  J’apprécie          100
autres livres classés : lacVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacMomoxLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2302 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre