AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782221131466
330 pages
Éditeur : Robert Laffont (07/03/2013)

Note moyenne : 3.64/5 (sur 87 notes)
Résumé :
Un beau château entouré de vignes, près de Cognac. C'est celui d'Edmond de Saint Junien, exploitant du "nectar des dieux".
Devise de la famille : "On se tait, on se tient !" Quoi qu'il arrive. Et même lorsqu'il s'agit de Roselyne la fille aînée, la "fille perdue", dont on est sans nouvelles depuis des années.
L'arrivée au château de son fils, Nils, dix-huit ans, dont tous ignoraient l'existence, va faire exploser un lourd secret de famille et voler en... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (36) Voir plus Ajouter une critique
babounette
  02 juin 2015
D'après Direct Matin, "la romancière Janine Boissard est à la saga familiale ce qu'Agatha Christie est au suspense, une papesse du genre".
Chuuut ! "On se tait, on se tient", telle est la devise de la famille de Saint Junien, propriétaire de vignes près de Cognac, exploitant du "nectar des dieux", Edmond de Saint Junien et ses enfants et petits-enfants vivent tous dans le château une vie paisible. Jusqu'au jour où un coup de téléphone va bouleverser cette vie tranquille. Mais chuuut ! je ne vous dévoilerai pas la suite. J'ai bien aimé, une histoire simple, une intrigue, des tensions, des jalousies, de l'amour aussi, un petit cocktail agréable pour se détendre.
Commenter  J’apprécie          590
emi13
  18 décembre 2016
Près de Cognac se dresse un magnifique château. Edmond de Saint Julien exploitant du Nectar des dieux est le seigneur du domaine avec son fils et son petit-fils. Toute la famille habite au château, chacun à son coin bien à lui. Cette famille a comme devise on se tait, on ne dit rien, nos affaires se traitent en famille. Malgré leurs malheurs ils restent la tête haute même quand ils découvrent que la fille aînée, celle qu'on appelle la fille perdue, vient de décéder laissant derrière elle un fils de 18 ans dont la famille ignorait l'existence. Cette nouvelle présence va faire éclater la famille des Saint Julien.
Commenter  J’apprécie          170
Khalya
  09 août 2017
Chuuut ! est le premier livre de Janine Boissard que je lis, et pourtant la dame est prolifique. Difficile de classer ce livre dans une catégorie : un peu polar, quoi qu'il n'y ait pas d'enquête à proprement parler, un peu romance, mais très peu, un peu saga familiale mais en un seul tome… le mélange de genre ne perturbe pas le lecteur, bien au contraire. Il donne au texte de multiples facettes, montrant que tout n'est pas noir ou blanc : le côté polar cherche le coupable mais le côté saga familiale hésite à le chercher au risque de faire exploser la famille…
Dès le début, enfin dès ce qu'on va appeler le drame pour éviter de trop en dévoiler, on sait que Nils est innocent. Tout simplement parce qu'on était avec lui et que l'écriture n'est pas faite pour tromper le lecteur. Pas de moment caché que le lecteur n'a pas pu voir, donc. Nils est innocent. C'est un fait.
Très vite après qu'il soit accusé (à tort donc) on sait, enfin on devine ce qu'il a pu se passer. Là aussi pas de piège : tout est logique.
Ce qui l'est moins, c'est l'attitude de la famille dans cette affaire et même avant.
Il y a deux camps : d'un côté le grand-père, droit fier, mais doté d'un grand coeur et sachant remettre en question ses actions passé, la grand-mère, à l'image de son époux, la plus jeune de ses trois fille, Hermine avec son mari, ses enfants et une de ses nièces.
De l'autre le reste de la famille. Qui voit d'un mauvais oeil arriver ce nouveau venu, Nils, fils de la soeur perdu, enfuie, qui a « mal tournée » qu'on juge sans jamais essayer de comprendre. Dans ce clan-là, on a peur surtout, j'ai l'impression, de voir son héritage diminuer.
Tout le livre oscille entre deux impératifs : prouver l'innocence de Nils en confondant le vrai coupable et préserver la famille et surtout ce grand-père au grand coeur à qui personne ne veut briser le coeur. Les deux sont incompatibles ? Peut-être.
Ce qui nous tient en haleine dans ce livre, ce n'est pas tant le mystère (oui, il y en a une petite part), ce sont les sentiments qui animent les personnages.
J'ai beaucoup aimé Nils et ses grands-parents, qui ne les aimerait pas, tout comme Hermine et son mari. Philippine m'a parfois agacée, dès son plus jeune âge on sent la journaliste qu'elle aspire à être, friande de vérité mais parfois un peu trop centrée sur cet objectif en écartant d'un haussement d'épaule les dommages collatéraux.
Fine, plus douce, est plus effacée, parfois peut être un peu trop. L'avocate est quelqu'un d'exceptionnel qui a su écouter son client et ses désirs comme ses problèmes de conscience.
Je suis arrivée à la fin, sûre d'avoir tout compris sur ce qu'il s'était passé. Et puis non. Malgré le fait que l'on sache beaucoup de choses dès le début, l'auteur a sur nous garder un élément de surprise.
Ce livre a été un coup de coeur !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Analire
  01 mars 2013
Une histoire de famille, un meurtre, de l'amour... c'est un roman comme je les aime qui m'attendait.
La famille des Saint Junien vivent tous ensemble dans un château qui entoure leur domaine de vignes. Ils sont heureux, en famille, réunis, et profitent de la vie. Jusqu'au jour où Nils, le fils d'une des soeurs Saint Junien qui été partie sans explication, passe un coup de téléphone au maître des lieux, Edmond de Saint Junien, pour lui annoncer son existence et la mort de sa mère. N'attendant plus, il part le chercher à Amsterdam, pour le ramener ensuite dans le château familial. Il va faire connaissance de chacun, apprenant à les connaître au fur et à mesure... Il est accepté très rapidement dans la famille, comme s'il y avait toujours vécu. Mais un beau jour, la mort de la fille de la gardienne va perpétrer la chute de Nils. Une des soeurs, Monique, accompagnée de Béatrix, l'accusent fermement d'avoir violé puis tué Maria. Heureusement, tous les autres membres de sa famille croient en son innocence. Il va néanmoins endurer sa peine de prison, en sachant pertinemment qu'il n'a pas commit ce crime.
Chuuut ! est un roman très agréable et facile à lire, qui parlent de problèmes familiales, ponctués d'une petite touche d'enquête policière, avec une jolie histoire d'amour en prime.
En commençant ce roman, j'ai eu l'impression d'être dans une famille de riche, quelques années auparavant. Ils vivent dans une grande et large demeure, leur condition sociale est élevée, ils ne manquent de rien et vivent heureux. Leur cadre de vie est agréable à découvrir, l'atmosphère est sympathique et peut même en faire rêver certains.
La découverte des personnages s'enchaîne vite, nous n'avons pas réellement le temps de bien les cerner. Tout comme les évènements, qui se succèdent très rapidement au début.
Quand les personnages ont commencés à arriver les uns après les autres au fil de ma lecture, l'esprit de famille était bien présent. Ils s'entraidaient, se voyaient souvent, ressentaient beaucoup d'amour vis-à-vis d'eux tous (normal, me direz-vous !) J'ai trouvé les personnages fortement naïfs, frivoles et vulnérables. Je ne me suis pas du tout attaché à eux, mais j'ai quand même bien aimé les suivre dans leurs mésaventures et les accompagner tout au long de l'histoire.
Les petits points négatifs, ont été d'abord la marque du temps, qui, je trouve, passe trop vite. Les années s'écoulent, elles passent, et on a pourtant l'impression que les personnages n'ont pas changés ni évolués. de même quand Nils était emprisonné, j'ai trouvé que son passage dans cette prison a été un passage-éclair, or, il y est resté plusieurs années !
Puis pendant l'enquête, il y a beaucoup de suspense au départ, mais plus les pages défilaient, plus je devinais l'auteur du crime. Et à la fin, à la "découverte" du véritable suspect, je n'ai pas été surprise, pressenti le déroulement de cette scène d'assassinat.
On voit à travers ce roman que Janine Boissard (que je ne connaissais pas du tout, mais que j'ai été heureuse de découvrir au travers de ces lignes), veut montrer le lien familial qui unit cette grande famille. Elle veut prouver que certaines personnes sont capables du pire comme du meilleur pour préserver les membres chéris de sa famille.
Un roman qui se lit tout seul, où l'unité familiale est totale et très forte !

Lien : http://addictbooks.skyrock.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Symphonie
  27 mars 2013
Combien de Chuuut ! cachent souvent des secrets de famille et qui n'a pas un jour prononcé ou entendu ce mot ? L'histoire se passe dans un magnifique château où vit toute une fratrie d'enfants et de petits enfants du maître des lieux Edmond de Saint Junien et Delphine, sa femme. Il y a entre autres Fine et Philippine deux cousines que l'on surnomme les jumelles mais aussi Alexender enfant autiste, fils de Monique, l'une des filles D'Edmond. Un beau jour, un nouvel habitant vient s'installer dans cette fratrie. Il s'agit de Nils, l'enfant de Roselyne, également fille du Maître, ayant fuit avec l'homme qui l'a séduite qui fera son malheur en l'obligeant à se prostituer. de cette unions naît Nils que personne ne connaît mais qui sera accueillit bras ouverts au château, à la suite du décès de sa mère ayant déshonorée la famille. Tout va pour le mieux jusqu'au jour où la petite Maria, la fille des gardiens, est retrouvée sans vie dans la cabane construite par Nils pour le plus grand bonheur d'alexender qui aime s'y rendre avec son ours Baloo. Tout accable Nils comme étant le meurtrier. A sa sortie de prison, ce dernier va tout mettre en oeuvre pour que la vérité éclate et que l'assassin soit enfin connu. Mais il ne s'agit pas forcément de celui auquel on pense et la haine peut parfois prendre un autre virage. le premier roman que je découvre de Janine Boissard. Une lecture très plaisante et facile à lire. Pour un bon moment sans trop de prise de tête...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90

Citations et extraits (48) Voir plus Ajouter une citation
babounettebabounette   02 juin 2015
Pge 338
De tous ces gens qui courent sans s'arrêter, se croisent sans se voir, se frôlent sans se toucher, alors qu'il suffirait de si peu, un instant, un arrêt, une parole, un sourire, pour que leur existence soit transformée.
Commenter  J’apprécie          630
AnalireAnalire   01 mars 2013
Et si on arrêtait de biaiser avec les mots, de vouloir tout minimiser, aplanir : tous dans le même panier, traités à la même enseigne. Si on acceptait d'appeler un chat un chat, de nommer la différence. Cela permettrait peut-être d'apporter plus vite les bonnes réponses.
Commenter  J’apprécie          120
Pixie-GirlPixie-Girl   03 octobre 2015
J'ai toujours eu envie de m'occuper d'enfants, et puis un jour, j'avais quatorze ans, un garçon au passé cruel a débarqué au château. Il y avait de la tristesse dans ses yeux, grand-père nous a demandé de l'aider à retrouver le sourire, il me semble que c'est ce jour-là que j'ai décidé de donner une chance à ceux qui n'avaient pas eu la mienne.
Commenter  J’apprécie          80
emi13emi13   18 décembre 2016
Il se souviendrait toujours de ce petit matin de mi-avril quant , avec son grand-père , il avaient assisté au lever du jour sur le vignoble , découvrant le parfum de la fleur nouvelle , cette senteur d'une finesse , d'une délicatesse incomparables : âmes qui s'éveille , lumière naissante , chant de la terre.
Commenter  J’apprécie          80
steph89steph89   05 février 2017
Quand on est petit, on voit ses grands parents comme des bras qui vous enveloppent, des calins et des histoires qui, au début, font peur, mais qui finissent toujours bien, gentils récompensés, méchants punis. Ils ont une odeur particulière dont on ne sait pas si on l'aime ou non, c'est l'âge.
Commenter  J’apprécie          60

Videos de Janine Boissard (29) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Janine Boissard
"Puisque tu m'aimes" est le nouveau et 57ème roman de Janine Boissard. En savoir plus : https://www.fayard.fr/litterature-francaise/puisque-tu-maimes-9782213716732
autres livres classés : saga familialeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3826 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre