AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253038857
Éditeur : Le Livre de Poche (01/04/1986)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 169 notes)
Résumé :
Ce sixième volume de la célèbre saga de L'Esprit de famille commence le soir de Noël, à " La Marette ".
On prépare la fête lorsque la nouvelle tombe : le docteur Moreau vient d'être victime d'un accident cardiaque ! Impossible, inacceptable. Tout simplement, cela ne se peut...

Et pourtant, il va falloir regarder l'évidence, réapprendre à vivre et même à rire sans celui qui était le pilier de la maison. Cécile va rencontrer le "grand amour ", B... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
latina
  27 juillet 2014
Et voilà, en refermant ce roman, je quitte la famille Moreau pour la dernière fois. En la laissant à son sort, je pense franchement qu'elle s'en tirera. Parce que dans cette famille, voyez-vous, il y a des disputes, de l'incompréhension, des coups tragiques du destin, mais aussi beaucoup d'amour et de désir de réparer, de tisser des liens forts. Et c'est ça qui compte.
Dans ce dernier tome, c'est encore Cécile, la cadette, la narratrice. Elle a 18 ans mais se sent moche, complexée de ne pas encore aimer et être aimée. Et la mort de son père, son pilier, la désoriente encore plus car cerise sur le gâteau, elle s'en croit coupable après ce qu'elle lui a fait subir (voir tome 5). Mais Emmanuël, le médecin humanitaire qu'elle a rencontré dans ce tome précédent, réapparaît...
Et puis il y a Bernadette, la 2e fille, la jeune femme éprise de nature, de chevaux et de grand air, enfermée dans son appartement à Neuilly, qui veut sauver à tout prix la propriété en Normandie de ses beaux-parents, en faisant appel à « Crève-coeur », le patron de son manège maintenant à l'abandon. Une tornade, cette Bernadette, qui va balayer bien des choses sur son passage ...
Et enfin il y a Benjamin, l'enfant de Pauline et Paul (voir tome 4), petit homme de 4 ans déjà adulte et pourtant si craquant. Benjamin qui n'est pas comme les autres enfants...
Et voilà notre Cécile tourmentée mais hantée par le désir de rendre les autres heureux. Mais ne faut-il pas d'abord se soigner avant de s'occuper des autres ?
Au revoir, donc, à cette famille Moreau, amputée d'un membre mais ouverte à la vie quelle qu'elle soit, où les problèmes finissent par se régler, où la nature s'invite et où les enfants s'enracinent pour mieux s'élever.
Je la quitte avec une pointe de mélancolie car la tendresse, on ne peut s'en défaire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          283
garanemsa
  03 août 2015
Boissard Janine
L'esprit de famille
C'est le genre de livre à mettre entre les mains d'adolescents que l'on découvre maintenant jamais contents de rien, possédant tout et étant malheureux alors que les grandes valeurs sont bien autres : la famille, l'amour parental, avoir un toit ou l'on sait que l'on y trouvera l'écoute et les conseils, beaucoup serait heureux de se rendre compte que c'est une chose dans la vie d'une très grande importance
Elles sont 4 soeurs, elles ont entre 20 et 13 ans
Résolument modernes, de goûts et d'aptitude radicalement différents, leur point commun est l'amour de la maison et de leurs parents qu'elles contestent et révèrent avec une égale passion
Durant les quelques mois que l'on passe au sein de cette famille, on assiste à beaucoup d'événements graves comme l'amour, la maladie, la séparation mais aussi heureux, tendre, quotidiens : la vie
Mais la vie n'est pas toujours rassurante, il s'en faut
Ainsi Pauline et Bernadette vont apprendre durant les grandes vacances qu'avoir des parents très tendre, une maison où l'on se sent bien, entourées, écoutes, un jardin qui vous parle et aussi des soeurs, des complice cela ne veut pas dire pour autant être à l'abri des coups de la vie
Pendant que Pauline découvre la Californie et la jeunesse américaine, Bernadette fait une mavaise chute de cheval
Chacune fait ainsi, à sa façon l'apprentissage de la souffrance et du bonheur
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
BernieCalling
  30 septembre 2015
Voilà, la saga est terminée. Je n'en ai fait qu'une bouchée.
Un texte très bien écrit, qui m'a fait pleurer durant les premiers chapitres qui racontent la mort du Docteur Moreau. J'avais les larmes aux yeux et la gorge serrée durant l'oraison funèbre.
C'était tellement bien écrit que je souffrais avec les personnages du livre.
Et puis vient la reconstruction de toute la famille, les querelles, les doutes, les douleurs toujours aussi bien décrites.
Je dois admettre que la fin est à mes yeux un peu trop bisounours et même un rien trop rapide mais j'admets également que c'est très difficile de clôturer une si longue histoire. Même l'auteur doit avoir difficile de laisser partir ses personnages en se disant que c'est fini, ils doivent vivre leur vie loin d'elle.
Commenter  J’apprécie          60
brigittelascombe
  20 juin 2011
Cette "Marette" maison familiale des Moreau, animée de L(esprit de famille, titre de cette saga de six volumes, Janine Boissard nous l'a faite aimer. Elle grandit comme un arbre et s'aggrandit grace aux enfants de chacune des filles.Ce sixième tome débute par la mort du père, véritable pilier qui va affecter chacun. Cécile, dite "La poison" a grandi, elle s'était dans le tome précédent attachée à Tanguy, un délinquant qu'elle pensait 'sauver' car la fibre du social vibre en elle. Tanguy est mort à présent et elle se reproche l'infarctus de son père qui s'était fait du souci pour son avenir.Un peu perdue, Cécile s'occuppe de Benjamin surdoué délaissé par Pauline et va rencontrer Emmanuel qui l'écoute et la comprend.
Toujours beaucoup d'émotions dans ce sixième tome car comme dans toute saga, on s'attache aux personnages.
Commenter  J’apprécie          50
Duv
  24 octobre 2017
Ce tome serait peut être celui de trop s'il n'y avait pas, au bout d'à peine quelques pages, cet inacceptable drame qui nous broie littéralement les tripes.
C'est à ce moment-là qu'on réalise qu'on fait vraiment partie de la famille Moreau. Et parce qu'on partage leur deuil (peut être aussi parce qu'on sait que l'aventure touche à sa fin), on revit la magie des débuts, on redécouvre le charme de la Marette et on savoure l'intensité des liens qui unissent les quatre soeurs.
L'esprit de famille est une excellente série, un joli souvenir d'adolescence qui vaut vraiment le détour.
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
litolfflitolff   30 janvier 2011
Quand un homme pleure, des tas de mots comme force, fierté, virilité, des châteaux forts avec tours et oriflammes s'effondrent.

Commenter  J’apprécie          91
BernieCallingBernieCalling   30 septembre 2015
"Alors la haine n'est pas le contraire de l'amour. À côté de tes champignons mortels, il pousse les bons. Tout ça vient dans le même terrain. Il y a juste une question d'entourage, d'eau et de soleil. Sans compter le hasard. Le contraire du jardin, c'est le désert. Le contraire de l'amour, c'est l'indifférence."
Commenter  J’apprécie          30
brigittelascombebrigittelascombe   20 juin 2011
L'esprit de famille, n'est pas pour moi un arbre isolé.Il procure à ceux qui le désirent et s'arrêtent à ses côtés,ombrage,refuge et oxygène.Et lui aussi a besoin de son entourage, il s'en nourrit.
Commenter  J’apprécie          30
brigittelascombebrigittelascombe   20 juin 2011
La vie... elle vaut parfois tous les romans du monde.
Commenter  J’apprécie          21
Videos de Janine Boissard (31) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Janine Boissard
Janine Boissard était présente au salon le Livre sur la Place de Nancy. A cette occasion, l'auteur de "Dis, t'en souviendras-tu ?" nous parle de ses références littéraires, du rôle de l'écrivain et de ses lecteurs. En savoir plus sur le livre : https://bit.ly/2qG6Qih
autres livres classés : saga familialeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3356 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre