AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2213710309
Éditeur : Fayard (03/10/2018)

Note moyenne : 3.56/5 (sur 34 notes)
Résumé :
Elles sont quatre sœurs, entre douze et vingt-deux ans. Claire la princesse, qui rêve d’être mannequin ; Bernadette l’indomptable, passionnée par la défense des arbres, ces seigneurs ; Pauline qui rêve d’écrire et Cécile, la poison, incorrigible accro à son portable. Elles ont un père médecin, une mère «écouteuse» et vivent à La Marette, une maison entourée d’un jardin, non loin de la ville. On y rit, on y pleure, on s’y brouille et s’y réconcilie, mais avent tout... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
Ladybirdy
  24 mars 2019
Une revisite bien contemporaine des quatre filles du docteur March, une touche de modernité dans cette histoire de famille qui fait du bien.
Elles sont donc quatre. Quatre filles.
L'ainée, c'est Claire, 22 ans, elle rêve d'être mannequin et frôle l'anorexie avec ses régimes draconiens. Puis il y a Bénédicte qui rêve de sauver la planète et de remplacer les maisons par des arbres bien verts. La benjamine, c'est Cécile, 12 ans, toujours collée à son smartphone et toujours à fouiner dans les histoires de l'une ou l'autre. Enfin, voilà Pauline qui rêve de devenir écrivain et en attendant le grand rôle de sa vie, du haut de ses 18 ans a décidé d'écrire l'histoire de cette famille au grand coeur où l'on s'y sent bien.
Ce n'est certes pas de la grande littérature. Juste un roman qui a le mérite de remonter le moral, de nous faire contempler avec plaisir cette complicité qui donne envie. La mère est une écouteuse, le père, le médecin au grand coeur, les quatre soeurs l'exemple d'une cohésion familiale qui respire un peu le bonheur.
« Bien que certains ricanent en disant que la famille, c'est plan-plan, mais n'empêche qu'au fond on rêve tous d'en avoir une, avec des bagarres et des réconciliations, des moments d'accalmie et de brusques tempêtes. Un endroit préservé, un abri, où il fait chaud et où on s'aime malgré tout. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          756
coquinnette1974
  30 septembre 2018
J'ai sauté de joie en découvrant que les éditions Fayard avaient acceptés ma demande sur net galley et que je pouvais donc lire en avant première.. les quatre filles du docteur Moreau de Janine Boissard :) J'ai une grande tendresse pour cette romancière, dont les écrits ont bercés mon adolescence... et pas que puisque je la lis toujours... et je ne suis plus une ado lol
Un de ses plus grands succès est sa célèbre saga L'esprit de famille. Beaucoup lui demandent une suite depuis des années ; mais comment écrire une suite plus de trente ans après ?? Alors, au lieu de nous écrire une suite de mauvaise qualité, l'auteure a eu une excellente idée : remettre L'esprit de famille au goût du jour, en la transposant en 2017-2018.
Elles sont quatre soeurs, entre douze et vingt-deux ans.
Claire la princesse, qui rêve d'être mannequin ; Bernadette l'indomptable, passionnée par la défense des arbres, ces seigneurs ; Pauline qui rêve d'écrire et Cécile, la poison, incorrigible accro à son portable. Elles ont un père médecin, une mère «écouteuse» et elles vivent à La Marette, une maison entourée d'un jardin, non loin de la ville.
On y rit, on y pleure, on s'y brouille et s'y réconcilie, mais avant tout on s'y sent bien.
On retrouve donc la même fratrie composée De Claire, Bernadette, Pauline (notre narratrice) et Cécile, la célèbre poison. Leurs prénoms ont été gardés, de même que leur nom de famille : Les Moreau et certains éléments de la série initiale, à commencé par La Marette (le nom de la maison).
Mais évidemment, les temps ont changés, beaucoup de choses ont évoluées donc nos jeunes filles aussi, notamment Cécile qui est devenue (comme de nombreux jeunes de son age) accroc au portable et aux réseaux sociaux. Au début, cela m'a un peu étonné qu'elle garde le prénom de Bernadette ou Pauline, qui font plus années 60- 70 qu'années 2000 toutefois avec la mode du retour des vieux prénoms, c'est crédible. Et puis, si l'auteure avait changé les prénoms, ce ne serait plus L'esprit de famille :)
Même si j'étais ravie de lire cette nouvelle version, je dois vous avouer que j'appréhendais un peu. J'ai découvert Janine Boissard avec cette série, j'ai dévoré les six tomes que j'avais d'abord découvert à l'age de 8 ou 9 ans sous forme de série télévisée. Autant dire que pour moi, la barre est placée très très haut !
Comment ne pas être déçue par une nouvelle version plus courte, là il n'y a qu'un tome et surtout, ses quatre jeunes filles seront t'elles aussi intéressantes, de nos jours ???
Claire veut devenir mannequin, quitte à peu manger. Bernadette ne travaille plus avec les chevaux mais dans cette version elle consacre sa vie à sauver des arbres. Pauline n'a pas trop changé, elle veut devenir écrivain. Quand à Cécile c'est la poison, comme toujours. Si on a lu comme moi plusieurs fois la saga initiale, on n'est pas paumé, on retrouve vraiment le cadre et le caractère de chaque fille. Et si on ne connait pas la série, on se prendra vite d'affection pour tout ce petit monde.
A ma grande surprise, j'ai adorée Les quatre filles du docteur Moreau. Quel bonheur de retrouver ses jeunes filles, même si j'ai essayé de ne pas trop faire le parallèle entre avant et maintenant. Très rapidement, j'ai décidé d'oublier L'esprit de famille et je me suis concentrée sur ma lecture du présent. Car à essayer de voir les différences entre les deux versions, il y a le risque de passer à coté de ma lecture !
J'ai dévoré ce roman d'une traite et je trouve que l'auteure a réussit son pari de remettre au goût du jour sa série culte :)
Merci Madame Boissard de nous replonger dans de nouvelles aventures de nos quatre héroïnes toujours hautes en couleur. J'ai adoré tous les personnages, l'histoire, très actuelle et vraiment c'est une réussite.
Seul regret, c'est presque trop court. J'étais hyper triste de quitter la famille Moreau, je serais bien resté un peu plus longtemps avec tout ce petit monde, moi !!!
Quel bonne surprise, vraiment je vous recommande Les quatre filles du docteur Moreau, que vous ayez déjà lu ou non L'esprit de famille.
Nous avons ici un bon roman, bien écrit, avec des personnages attachants, une bonne histoire, bref j'ai adoré mais ça je pense que vous l'avez déjà compris ;)
Je mets évidemment un très gros cinq étoiles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
prune42
  04 mars 2019
Dans la famille Moreau, je voudrais le père, médecin généraliste en région parisienne, la mère désormais propriétaire d'une boutique de décoration, Claire, l'aînée des soeurs, 22 ans, dite "la Princesse" qui rêve de devenir mannequin, Bernadette, 20 ans, passionnée par la défense de la nature et des arbres en particulier, Pauline, 18 ans, en Terminale Littéraire, qui voudrait devenir écrivain, et Cécile, 12 ans, "la Poison", un brin râleuse mais jamais à court d'idées. A "La Marette", la maison familiale, il se passe toujours quelque chose, Bernadette arrive à mobiliser tout le monde pour défendre un projet qui lui tient à coeur, quand Claire disparaît, victime d'un escroc, la famille fait bloc pour la retrouver tandis que Pauline vit ses premières amours…
C'est le coeur bien lourd que je quitte une nouvelle fois "L'esprit de famille" et cette fois pour de bon car après la première parution des 5 romans il y a une trentaine d'années et la diffusion de ceux-ci en série télévisée, Janine Boissard nous a offert la réécriture de ces romans dans une ultime version plus contemporaine.
Quel plaisir j'ai eu à retrouver les 4 soeurs Moreau et leurs parents ! Cette maison, on l'imagine, on l'entend, on la sent vivre, et combien de fois m'y suis-je projetée, notamment dans le personnage de Pauline qui me ressemble tant !... Aussi, même si je savais comment sa première histoire d'amour allait se terminer, j'ai tremblé pour elle, j'ai eu mal et j'ai eu les larmes aux yeux… J'aurais tant aimé une fin différente…
J'ai dévoré ce roman en quelques jours, et encore pas aussi vite que je l'aurais souhaité, et je le referme avec tristesse et émotion.
J'ai lu beaucoup de romans de Janine Boissard, son écriture est agréable et facile à lire, je pense que c'est un des premiers écrivains à m'avoir fait aimer autant les livres. Je suis passée par plein d'émotions avec elle et avec "L'esprit de famille" (que j'aimerais tant revoir…), je remercie Janine Boissard pour tout ce qu'elle m'a apporté.
Je vous invite à redécouvrir, ou découvrir si vous ne la connaissez pas encore, la famille Moreau et ses 4 adolescentes si attachantes...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          223
sylvaine
  09 novembre 2018
Les quatre filles du Docteur Moreau de Janine Boissard publié chez Fayard Octobre 2018 #LesQuatreFillesDuDocteurMoreau #NetGalleyFrance
Pari risqué que celui de Janine Boissard. Au cinéma on parlerais je crois de "remasterisation 'ici il s'agit de réécrire L'esprit de famille , version 2018 face à sa version 1980. Et ma foi cela fonctionne plutôt bien . Imaginez une grande maison La marette à Jouy le moutiers, y vivent une grande famille les parents et leurs 4 filles. L'ainée Bernadette est amoureuse des arbres, Claire dite la Princesse s'occupe d'elle , Pauline 18 ans pense à son bac et à l'amour , Cécile dite la poison du haut de ses 12 ans essaye de faire sa place... Une histoire doudou pour une lecture cosy. C'est gentil , bien sous tout rapport , cela ne fait presque pas de vagues pas de quoi s'émouvoirnon plus ou si peu . J'ai trouvé dans cette lecture ce que j'étais en droit d'en attendre: la nostalgie du plaisir pris à la lecture de l'Esprit de famille il y ..40 ans , les temps ont bien changé et je serai curieuse de connaitre le ressenti des jeunes lectrices .
Merci aux éditions Fayard pour cette lecture détente.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          243
Livresque78
  23 mai 2019
Il n'est jamais trop tard pour faire des découvertes, encore plus dans le domaine des livres. Me voici donc entrain de vous parler de ma découverte de Janine Boissard, cette auteure dont je vois les romans sur les réseaux sociaux, en librairie et sur les blogs depuis des années et pourtant l'occasion ne s'était jamais présentée.
Je viens de passer un très agréable moment en compagnie de cette famille Moreau, les deux parents, les quatre filles, un niveau de vie qui semble assez aisé, en tout cas il n'est pas un souci. Parlons tout d'abord de l'écriture et du style de l'auteure, je m'avoue assez étonnée car je ne m'attendais pas à ce rythme. En effet, je n'imaginais un flot aussi vif, aussi jeune. Utilisant des références actuelles, des préoccupations de la jeunesse avec malgré tout, une touche de classe où l'on sent la famille éduquée (tout en restant simples) qui peuvent par conséquent plaire à tous types de lecteurs.
Lien : https://livresque78.wordpres..
Commenter  J’apprécie          160
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
LadybirdyLadybirdy   23 mars 2019
Toi, moi, lui, nous. Du plus grand au plus petit, du plus fier au plus modeste, un arbre, un animal, une personne, tous ont droit au respect et à la vie.
Commenter  J’apprécie          300
Chrisdu26Chrisdu26   25 octobre 2018
Cesser de tourner et retourner dans ma tête, jusqu’au vertige, les mêmes questions qui me laissaient épuisée, sans force. Arrêter la litanie des paroles dévastatrices : « Il a une compagne et une fille », et me poser, comme on se rend, près de lui. Tout oublier dans sa chaleur.

« Près de quelqu’un qui la méritera », avait ajouté grand-mère, parlant de Bernadette. Et là, j’hésitais entre rire et larmes, ni forte comme elle, ni belle comme Claire, ni craquante comme la poison, mériterais-je un jour d’être méritée ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
LadybirdyLadybirdy   24 mars 2019
Et surtout « un » écrivain, pas une « écrivaine », ce mot affreux où tu n’entends que le mot « vaine », comme celles qui ont décidé de se venger des hommes en mettant tout au féminin.
Commenter  J’apprécie          183
LadybirdyLadybirdy   24 mars 2019
Mieux vaut vivre un an comme un lion, que cent ans comme un mouton.
Commenter  J’apprécie          250
vratajczak257vratajczak257   24 octobre 2018
L,'amour, c'est la plus belle opportunité qui nous est donnée de rompre avec la solitude en étant le premier pour quelqu'un qui nous accepte et nous aime pour ce que nous sommes. Et réciproquement.
Commenter  J’apprécie          70
Videos de Janine Boissard (31) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Janine Boissard
Janine Boissard était présente au salon le Livre sur la Place de Nancy. A cette occasion, l'auteur de "Dis, t'en souviendras-tu ?" nous parle de ses références littéraires, du rôle de l'écrivain et de ses lecteurs. En savoir plus sur le livre : https://bit.ly/2qG6Qih
autres livres classés : premier amourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3500 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..