AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2213633789
Éditeur : Fayard (13/03/2008)

Note moyenne : 3.74/5 (sur 48 notes)
Résumé :
Malek est un petit garçon qui ne peut compter que sur lui-même. Très vite, le destin lui arrache son père et dépouille sa famille de ses terres et de son honneur. Il ne reste que l'école, le travail. Cent fois sujet au doute et à l'abattement, cent fois Malek fait le choix de la connaissance et de la liberté, de l'amour d'autrui et de l'amour du beau. Malek est un petit héros. Il deviendra un humaniste. Romancière de l'enfance et de l'adolescence, Janine Boissard ét... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
pyrouette
  26 avril 2012
J'aime l'écriture à fleur de peau de Janine Boissard et je croyais avoir lu tous ses livres. Et pourtant à la bibliothèque de mon village quelle ne fut pas ma surprise de trouver ce livre, un témoignage, une biographie, une histoire vraie comme le dit l'auteur sur Malek Chebel, Docteur en anthropologie et histoire des religions, ainsi qu'en sciences politiques. Philosophe, il a étudié également la psychanalyse. Bref, un être ouvert et attachant. Je pensais que l'écriture de l'auteur serait différente, mais non. Sa fragilité, Sa sensibilité donne toute la profondeur à l'histoire de ce petit garçon qui nait en 1953 en Algérie. Il grandit dans une famille polygame avec tous les conflits mais aussi l'amour que cela implique. Son père décédé très jeune oblige sa veuve à faire le choix de repartir vivre dans sa famille avec ses deux petits garçons car elle ne veut pas se remarier. Cette maman aimante sera obligée de confier quelques années ses deux enfants à un orphelinat. Malek, sachant déjà pardonner pour avancer va étudier, encore et encore. Adolescent et les sens en émois, il se posera des questions existentielles sur la différence de liberté entre les filles et les garçons, Malek est brillant et tenace. Il arrive à décrocher une bourse pour étudier à Paris, mais il est déjà un humaniste…. Une histoire à dévorer pour faire connaissance avec Malek Chebel, un grand bonhomme !
Lien : http://pyrouette.canalblog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Sarah_DD
  02 juin 2012
"Quand on veut, on peut" pourrait bien résumer l'idée de ce livre. Ce que j'ai aimé dans ici c'est la détermination de ce garçon, Malek, la manière dont il oriente le cours de sa vie à force de travail et de persévérance. Je ne sais pas si c'est très réaliste mais en tout cas son parcours pourrait l'être. Exemple de réussite sociale très positif.
Commenter  J’apprécie          80
bibliothequegries
  04 avril 2012
Janine BOISSARD écrit et décrit là ce que fut la jeunesse en Algérie d'un jeune garçon têtu, tôt orphelin de père, grandissant dans une famille nombreuse et aimante, mais vite dépossédée de ses biens par des évènements tant familiaux que politiques. Elle décrypte avec sensibilité les actes fondateurs de son désir inextinguible d'apprendre, et les situations qui, à un âge tendre, ont forgé le caractère, la détermination, la farouche volonté de cet enfant à s'en sortir et à « devenir ». Devenir quoi ? Même si jeune il ne le sait pas encore, ce qu'il sait et de toute son âme, c'est qu'il ira, qu'il étudiera, qu'il découvrira, qu'il écrira, et jamais sa soif de savoir ne s'éteindra. Avec une obstination jamais démentie, avec naïveté parfois et folle espérance toujours, à coup de bourses diverses et d'aides familiales ou extérieures, il ira jusqu'au Doctorat et plus encore, jamais las d'apprendre, bien que seul de sa famille à aller si loin dans les études. Les injustices à son égard comme à l'égard des autres le rendront avocat de la cause des opprimés, toujours protecteur du faible, et toujours prêt à aider les autres à acquérir ce savoir qui tant lui importe, et dont il sait l'importance pour se délivrer de ses chaînes, de quelque nature qu'elles soient.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
coquinnette1974
  07 août 2016
J'aime beaucoup Janine Boissard, et ce depuis plus de vingt cinq ans. Je prends toujours plaisir à la lire, et je viens de finir : Malek.
Ce n'est pas un roman ; ici l'auteur nous fait découvrir l'histoire vraie de Malek Chebel, un anthropologue des religions et philosophe algérien. Je l'ai découvert au travers de ce livre, car j'avoue qu'il m'était inconnu.
J'ai beaucoup aimé ce livre, très bien écrit, avec de jolis mots. On dirait presque un conte.
C'est simple, c'est joli et ça m'a vraiment beaucoup plu.
Une découverte qu'il m'a charmée de la première à la dernière page, et à qui je donne avec un immense plaisir 5 étoiles :)
Commenter  J’apprécie          41
Berengere71
  16 février 2014
Superbe livre !! Au début, j'ai un peu eu peur car c'était plutôt une succession de petites histoires. Mais cette successions en a fait une superbe histoire. Très fluide et très agréable à lire ! Il n'est même pas exclu qu'un jour je ne le relise.
C'est le second livre que je lis de Jeanine Boissard mais loin d'être le dernier car j'aime beaucoup son style d'écriture et ll
l'on est captivé par le recit de la première à la dernière phrase.
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
nikitanikita   11 novembre 2010
Malek est un petit garçon qui peut compter que sur lui même. Très vite, le destin lui arrache son père et dépouille sa famille de ses terres et son honneur.
Il ne reste que l'école, le travail. Cent fois sujet au doute et à l'abattement, cent fois Malek fait le choix de la connaissance et la liberté, de l'amour d'autrui et de l'amour du beau. Malek est un petit héros. Il deviendra un humaniste.

Romancière de l'enfance et de l'adolescence, Janine Boissard était née pour raconter cette vie pétrie d'espoir et de volonté.

Une histoire si belle qu'elle pourrait être un conte. Et qui est pourtant une histoire vraie
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
pyrouettepyrouette   26 avril 2012
C’est ainsi que de souffrances, dont on s’imaginait ne jamais se remettre, naissent des éclats de rire.
Commenter  J’apprécie          170
michelekastnermichelekastner   16 octobre 2012
La liberté est un chiendent, cette plante qui développe sous terre des rhizomes que l'on dit "aériens", dont ne vient à bout ni la roche la plus dure, ni les barbelés des ronces. A la première fissure, au premier rayon de soleil, elle refleurit.
Un jour, parce qu'elle est inscrite dans la nature même de l'homme, la liberté refleurira en Algérie.
Commenter  J’apprécie          40
pyrouettepyrouette   26 avril 2012
La liberté est un chiendent, cette plante qui développe sous terre des rhizomes que l'on dit aériens, dont ne vient à bout ni la roche la plus dure, ni les barbelés des ronces. A la première fissure, au premier rayon de soleil, elle refleurit.
Commenter  J’apprécie          50
pyrouettepyrouette   23 avril 2012
Grandir, c’est sans doute aussi savoir pardonner les blessures qui vous sont faites par inadvertance et dont on est le seul à pouvoir mesurer la profondeur
Commenter  J’apprécie          80
Videos de Janine Boissard (31) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Janine Boissard
Janine Boissard était présente au salon le Livre sur la Place de Nancy. A cette occasion, l'auteur de "Dis, t'en souviendras-tu ?" nous parle de ses références littéraires, du rôle de l'écrivain et de ses lecteurs. En savoir plus sur le livre : https://bit.ly/2qG6Qih
autres livres classés : histoire vraieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
748 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre