AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266091581
Éditeur : Pocket (14/04/1999)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 63 notes)
Résumé :
"On n'est pas marin si on n'est pas sauveteur" : une nuit d'automne, au large de Kersaingilles, petit port breton, un pêcheur est emporté par une lame en secourant un plaisancier. C'est ainsi qu'à l'aube, Marie Delaunay apprend qu'elle a perdu son Pierre.
Marie a trente-neuf ans, deux enfants adolescents, une modeste maison et des traites à rembourser. Alors, pour la mémoire de Pierre, pour sauver la Sonate, son chalutier, elle décide de prendre la relève.>Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
anne-7
  22 septembre 2015
Marie-Tempête, c'est l'histoire d'une femme de marin pêcheur, qui ayant perdu son mari (disparu en mer), décide de reprendre le bateau de celui-ci et de devenir patron de pêche.
Mais dans ce milieu d'hommes, elle devra tout faire pour être acceptée.
A travers cette histoire, on voit le combat d'une femme, d'une mère pour être acceptée dans un milieu fermé d'hommes. Même ses propres enfants ne la comprennent pas.
Le seul bémol de ce roman, c'est que chaque fois que l'histoire s'arrange, il y a autre chose qui arrive de pire.
Commenter  J’apprécie          70
Wilena
  06 mars 2016
Un excellent Boissard, rondement écrit, avec des mots justes, que l'on gardent en mémoire longtemps, qui sonnent aux oreilles.
Pleins de rebondissements, avec des joies, des peines, des peurs, comme dans la vraie vie. On se sent proche des personnages, on se prend d'affection pour la narratrice, on espère avec elle. Et surtout on veut savoir la fin ! Impossible de lâcher le livre avant de l'avoir fini, on s'endort en y pensant, on se réveille en se demandant ce que nous réserve l'auteur dans les pages qui viennent, un pur délice !
Commenter  J’apprécie          20
PetiteMarie
  12 février 2013
J'ai été sous le charme de ce livre car même si je ne connais pas vraiment le monde de la pêche, je connais la région décrite, la solidarité entre marins même s'il est souvent difficile pour une femme d'y faire sa place.
J'ai été touchée par les personnages et leurs histoires et surtout par Marie, par sa force, ses faiblesses, ses amours, ses chagrins.
Je dois avouer qu'il y a tout de même un petit quelque chose qui m'a gênée… Quelques invraisemblances que je ne peux pas vous dévoiler (comme accepter certaines choses alors que toutes personnes normales les refuseraient avec force !) mais surtout que tant de choses arrivent à cette héroïne ! Déjà perdre son mari et se retrouver patron et marin-pêcheur, c'est assez dur mais en plus de ça, Marie va devoir affronter des situations particulières en tant que marin, en tant que femme et en tant que mère ! Ce n'est plus une héroïne mais une « super-héroïne » ! ^_^
Oui, je sais, on va me dire que sans ces péripéties, il n'y aurait pas eu d'histoire donc pas de roman mais je pense qu'il n'y avait pas besoin de tout ça pour rendre ce livre intéressant.
Malgré les apparences et cette chronique, j'ai beaucoup apprécié ma lecture et je conseille ce roman !
Lien : http://petitemarie29.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
claudine42
  12 décembre 2014
J'ai été charmée par cette histoire peu banale d'un bout de femme seule face à l'immensité de l'océan. Cette aventure est une vraie ode à la vie, une belle leçon de morale pour tous.
Le style fluide, l'humour et la tendresse de Janine Boissard nous tiennent en haleine jusqu'à la fin.
Commenter  J’apprécie          40
tracey11
  11 mai 2012
la 4ème de couverture ne me branchait pas du tout. Et puis sont venus son avis, très enthousiaste, et des extraits, pleins de promesses. Bref, je m'y suis mise. Cela faisait un moment qu'un roman ne m'avait pas émue de cette façon. le récit d'une femme battante qui, à la mort de son mari marin, décide, contre vents et marées, contre les mauvaises langues et les préjugés, de prendre sa relève me laissait envisager une histoire bateau, du déjà vu, cucu. En réalité, c'est la simplicité de cette histoire attendue et l'authenticité de ses personnages qui en font tout le charme. J'ai été touchée par cette femme, Marie, généreuse, combattive, infiniment humaine dans ses rapports aux autres et à elle-même, que l'on découvre fragile, puis qui se révèle tout au long du roman aux yeux du lecture et trouve en elle des trésors de force, de pardon, et de courage insoupçonnés. J'ai aimé les marins, qui ouvrent peu à peu leurs coeurs de marins endurcis à Marie, pour la laisser entrer dans la famille... J'ai aimé Yann, , Marguerite, Annaïs, Benoît, Noël, Thibaut, Quentin, chacun de ces personnages qui à un moment ou à un autre font entrer de lumière dans la vie de Marie, quand le découragement et la guettent. J'ai aimé ce roman, tout simple, pour toute l'humanité et l'amour qu'il exprime, sans évoluer dans un monde de bisounours. Je tiens à dire également que moi qui avais depuis quelques temps beaucoup de mal à donner mon avis sur mes lectures, cette fois-ci les mots sont venus tout seuls. Ca fait du bien!
Lien : http://readviewed.skyrock.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
VACHARDTUAPIEDVACHARDTUAPIED   29 mars 2013
Cette peur-là, de n’être pas à la hauteur, c’est un sale virus attrapé à l’âge tendre, le genre à ne jamais vous lâcher tout à fait, à se réveiller aux pires moments pour vous les saboter, c’est-à-dire aux radieux, ces moments où l’on croit toucher le bonheur – mais ça ne saurait durer, il y a erreur sur la personne.
Voilà, c’est dit. Tout ou à peu près. Je me tais, faute d’oxygène. Je crois bien n’avoir pas parlé si longtemps à la file depuis… depuis jamais. A toi de jouer et, s’il y a erreur sur la personne, dis-le, je m’en vais.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
PetiteMariePetiteMarie   12 février 2013
Cette peur-là, de n’être pas à la hauteur, c’est un sale virus attrapé à l’âge tendre, le genre à ne jamais vous lâcher tout à fait, à se réveiller aux pires moments pour vous les saboter, c’est-à-dire aux radieux, ces moments où l’on croit toucher le bonheur – mais ça ne saurait durer, il y a erreur sur la personne.
Commenter  J’apprécie          10
tracey11tracey11   20 mai 2012
Tous ces bouquins, je me demande ce qu'elle bien y trouver?" s'interrogeait Pierre. Ce que nous y cherchons tous, du moins dans les meilleurs : nous-même.
Commenter  J’apprécie          20
Annabelle31Annabelle31   17 mai 2015
Me voici au dernier échelon. Pas facile avec ce vent qui vous plaque à la coque, la houle qui creuse, ce coeur qui bat trop fort. La peur ? Pas vraiment. Pas le temps. On verra plus tard pour la peur. Je trouve quand même les trois secondes nécessaires pour faire un voeu idiot avant de m'affaler sur le pont de "la Joyeuse".
Commenter  J’apprécie          00
tracey11tracey11   20 mai 2012
Nous avons tous plusieurs personnes en nous, ce sont les rencontres qui nous révèlent.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Janine Boissard (31) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Janine Boissard
Janine Boissard était présente au salon le Livre sur la Place de Nancy. A cette occasion, l'auteur de "Dis, t'en souviendras-tu ?" nous parle de ses références littéraires, du rôle de l'écrivain et de ses lecteurs. En savoir plus sur le livre : https://bit.ly/2qG6Qih
autres livres classés : marins-pêcheursVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3606 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre