AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782266221276
320 pages
Pocket (22/03/2012)
3.3/5   61 notes
Résumé :

Elle s'appelle Ninon Montoire, a trente ans, est sapeur-pompier. Accidents de la route, bus scolaire en perdition, secours d'urgence aux blessés, aide aux personnes esseulées, risques de pollution, feux difficiles à maîtriser... dans son métier tout peut arriver.

Jour et nuit, durant ses gardes à la caserne, elle se bat, parfois au péril de sa vie, pour tous ceux que frappent le malheur, la maladie, l'adversité, s'efforçant de maintenir l... >Voir plus
Que lire après N'ayez pas peur, nous sommes làVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
3,3

sur 61 notes
5
2 avis
4
5 avis
3
3 avis
2
3 avis
1
1 avis
ben zut alors
une copinaute l'avait apprécié et de fait , j'ai été tenté , du coup il arrivé dans ma BAL
par quoi je commence
Le style : allez au moins là quelque chose de positif,
Genre littéraire que j'aime , poétique à souhait, imagé . Paysages, contexte , toile de fond parfait
J'ai les cheveux dans le vent , je me prélasse sur les plages de l' ILe de Ré, je suis en vacances , du pur bonheur
Et c'est tout
Pour le reste Ninon, ni oui ni non , plutôt non même
Cette héroïne ne m' a convaincue, mais pas du tout
Une répétition de scènes d'interventions très crédibles et très documentées il vrai mais c'est tout
l'amitié , l'esprit de solidarité de la grande famille des pompiers je ne l'ai pas ressenti du tout
Et ce titre , c'est quoi ? correspond il à quelque chose ?
avec un titre pareil on s'entend à une explosion d'actions
vraiment à part des répétitions sur le courage , la bravoure , il manque vraiment de l'émotion à ce roman
C'est dingue j'ai même pas versé ma petite larme pour Thomas
le seul personnage vrai dans cette histoire
J'aurais du le voir arriver ce final
Quand à l'histoire d'amour, le coup de foudre de Ninon
pff ! d'un crédible !
Très très déçue et je me suis beaucoup ennuyée,Ninon femme pompier dans un monde toujours encore macho , vraiment il y avait de quoi faire, une femme pompier et maman bien plus encore , que du lui coller ce William Launey !
Enfin plié en 2 coups de cuillères à pot ,vite lu , j'ai voulu savoir au moins pour la fin de la romance, c'est pas possible, elle ne peut pas se poser la question de savoir si doit oser aimer à nouveau ,
Enfin je le dis toujours difficile de sortir d'un gros coup de coeur , mais là je pense pas que ce soit en lien


Commenter  J’apprécie          10
Un rude métier que celui de pompier ! Toujours prêt à répondre au moindre appel, qu'il s'agisse d'un feu, bien sûr, mais aussi d'une noyade ou d'un quelconque incident mettant en danger la vie d'une personne. Avant même l'arrivée des ambulances ou de la police, les pompiers sont toujours là, pour porter secours et rassurer. C'est sur ce métier exigeant, aux aspects souvent méconnus, que Janine Boissard a bâti son roman, en peignant le quotidien de Ninon, sapeur-pompier au féminin. L'auteure n'hésite pas à forcer sur l'émotion, mais le sujet s'y prête à loisir, et ça fonctionne. L'empathie est totale avec cette jeune femme, mère d'une petite Sophie de cinq ans, qui a mis une partie de sa vie entre parenthèses pour se dévouer corps et âme à la protection de la vie d'autrui. Des moments de bravoure (justement récompensée), mais aussi des moments de découragement lorsque les efforts ont été vains. L'amour est présent aussi, bref tous les ingrédients sont réunis pour un agréable moment de lecture, avec un mouchoir à portée de main. Seul bémol à la clé : la forêt de Loches ne fait pas 36 hectares, comme indiqué, mais en ajoutant deux zéros on obtient une surface un peu plus compatible avec la chasse à courre…
Commenter  J’apprécie          20
Un livre qui traite des héros du quotidien et qui met, notamment, l'accent sur les héroines : les pompiers. Un livre très complet et documenté malgré qu'il soit court et romancé. On va suivre le personnage principal Ninon dans ses interventions. Ninon est entourée par son binôme Thomas, sa mère Agnès sa fille Sophie. Lors de ses interventions, elle fait régulièrement des rencontres assez touchantes. Dans l'histoire, elle va notamment rencontrer William un journaliste souhaitant écrire sur les héros au féminin. Saura-t-il conquérir son coeur. le livre alterne des chapitres sur les interventions et des chapitres sur Ninon et sa vie personnelle et amoureuse dans un style fluide et poétique.
Mes sentiments : un livre agréable à lire. Les chapitres sont courts. J'ai beaucoup aimé que ce soit assez documenté. J'ai apprécié que l'auteur, sur les chapitres relatifs aux interventions, implante bien le décor avant l'arrivée des pompiers : lieu, personnages, circonstances...Cela donne un côté très réel à l'histoire. J'ai bien aimé aussi découvrir cette région qui m'est inconnue. Enfin, je crois que le personnage auquel je me suis le plus attachée est Sophie. de par son âge, son innocence mais aussi sa maturité, elle rend l'histoire plus fraîche, légère, attendrissante, émouvante.
Commenter  J’apprécie          00
Ninon fait partie de la brigade des sapeurs-pompiers de Loches. Sa vie est partagée entre un travail difficile et sa fille qu'elle élève seule avec l'aide de sa mère...

Un livre plein de tendresse et de reconnaissance envers ces courageux hommes et femmes qui sont là dès que nos vies basculent. Janine Boissard nous fait vivre le quotidien de Ninon lors des interventions sur lesquelles elle est appelée avec son binôme, Thomas. Entre sauvetages, paroles réconfortantes et courage, nous vivons avec elle ses peurs, ses doutes et ses joies face aux drames de la vie. Certaines interventions m'ont d'ailleurs tirées quelques larmes comme le sauvetage du petit Paul coincé dans un bus accidenté. La fin est aussi très dure et émouvante. Même si le style de Janine Boissard fait de mille questions, me lasse un peu, j'ai trouvé que ce livre rendait un bel hommage aux pompiers.
Commenter  J’apprécie          20
Ce roman, je l'ai trouvé chez ma mère, sur une étagère, un jour où j'avais envie de bouquiner pour passer le temps. Je le lisais au fur et à mesure de mes passages chez elle, quelques pages par ci par là... et puis on a décidé de passer l'après midi à la plage, mais j'avais oublié ma liseuse, alors je l'ai prit avec moi. Et je suis vraiment rentrée dans l'histoire. Puis il y a eu les vacances et vous connaissez la suite. Alors je dois avouer que je me suis forcée à le reprendre hier soir, histoire de le finir et de pouvoir enchaîner sur les autres livres de ma PAL. Mais depuis hier, je ne l'ai plus lâché.

Ce roman, c'est l'histoire de Ninon, femme pompier. Mais c'est aussi l'histoire de sa fille, de sa mère et de ses collègues. Ce sont des tranches de vies, celles de nos héros mais aussi celles des anonymes, des futures victimes. Chaque fois qu'une intervention est décrite, Janine Boissard commence par nous parler des gens, elle pose le contexte, nous décrit leur vie avant que le drame surgisse. Ce qui donne une dimension profondément humaine à toute l'histoire.

Humaine, c'est le mot qui pour moi résume parfaitement ce roman.

Je n'ai pas particulièrement aimé Ninon, je ne suis pas d'accord avec tous ses choix, mais Ninon est tout simplement humaine. Elle essaye de vivre sa vie du mieux qu'elle peut. J'ai même envie de dire ses vies. Sa vie de maman, de pompier, de femme, d'amie, de fille.. Ce que nous essayons tous de faire, avec douceur, tendresse et humour, avec nos peurs, nos blessures, nos envies..

On se retrouve prit dans ce roman sans s'en rendre compte. le rythme est poétique, des phrases courtes, des enchaînements de mots, d'idées.. d'ailleurs je me rend compte en écrivant ma chronique que c'est un peu ce que je reproduit sans le faire exprès.
Les pages s'enchaînent, comme une confession, comme des idées jetées sur le papier pour évacuer un trop plein de tout.

Les larmes coulent sans qu'on sache pourquoi, surement parce que les mots de Ninon, de l'auteur me renvoient à quelque chose en moi. Je ne saurai dire quoi. Mais même maintenant, après avoir refermé le livre sur la dernière page, je me sens encore retournée par ce petit bout de roman qui pourtant ne payait pas de mine.

C'est une petite bulle d'émotions, qui me chamboule beaucoup plus que ce que j'aurai imaginé.

Lien : http://sur-l-etagere.blogspo..
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
Lorsque les pompiers sont à l'alignement, le regard se porte automatiquement sur la bande fluo qui permet de les repérer dans la tourmente. Elle forme une ligne continue en haut de leur poitrine et en bas de leur pantalon. Elle court de poitrine en poitrine, de botte en botte. Elle va, de caserne en caserne, de pays en pays, lien indissoluble, attachement indéfectible. Si l'un tombe, tous en ressentent le sombre tremblement. Si l'un est distingué, l'honneur ne peut être que celui de tous.
Commenter  J’apprécie          30
- Ce que les tyrans redoutent le plus, c'est la prise de pouvoir d'un autre qu'eux sur les âmes, me faisait-il remarquer. Contre ce pouvoir-là, ils ne peuvent rien. Si le message est d'amour, la parole d'espérance, sa lumière traverse les siècles car tous les hommes y aspirent et en vivent. Crucifier cet homme-là, c'était tenter de crucifier le soleil.
Commenter  J’apprécie          40
Je connais de grands enfants qui se rassurent avec leur portable sur la table de chevet ou serré dans leur main sous l'oreiller.
Commenter  J’apprécie          40
Je suis parvenue à me glisser jusqu'à ce qui avait dû être le couloir.
- S'il vous plaît !
La voix était celle d'un jeune homme auquel s'agrippaient des gamins en pleurs, l'un suspendu à son cou, d'autres accrochés à ses vêtements ou cramponnés à ses chaussures de sport. Un moniteur.
J'ai demandé : "Ça va ?"
Il a incliné la tête, libéré comme il a pu l'une de ses mains et l'a pointée vers le fond du car. Un garçon hurlait en faisant des moulinets avec ses bras.
- voilà longtemps qu'il appelle. Il faut y aller.
- Bien sûr ! Tenez bon.
Du menton, j'ai montré les hommes qui me suivaient : "On vient vous aider"
Commenter  J’apprécie          00
Il y a des moments où la vie n'est ni lourde ni légère, elle est tout simplement insupportable.
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Janine Boissard (34) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Janine Boissard
Nouvel horaire pour l'émission "Le coup de coeur des libraires" sur les Ondes de Sud Radio. Valérie Expert et Gérard Collard vous donne rendez-vous chaque dimanche à 13h30 pour vous faire découvrir leurs passions du moment ! • Retrouvez leurs dernières sélections de livres ici ! • • L'amour était presque parfait: Ingrid Bergman et Robert Capa, les amants magnifiques de Jean-michel Thenard aux éditons Seuil https://lagriffenoire.com/l-amour-etait-presque-parfait.-ingrid-bergman-et-robert-capa-les-amants-magnifiques.html • Mes soeurs, n'aimez pas les marins de Grégory Nicolas aux éditions Les Escales https://lagriffenoire.com/mes-soeurs-n-aimez-pas-les-marins.html • Meurtre gourmet à Saint-Malo de Jean-Luc Bannalecaux éditions Pocket https://lagriffenoire.com/meurtre-gourmet-a-saint-malo.html • Piège mortel à Belle-Ile de Jean-Luc Bannalec, Pierre Malherbet aux éditions Presses de la Cité https://lagriffenoire.com/piege-mortel-a-belle-ile-une-enquete-du-commissaire-dupin.html • Un été à Pont-Aven. Une enquête du commissaire Dupin de Jean-Luc Bannalec, Amélie de Maupeou aux éditions Pocket https://lagriffenoire.com/un-ete-a-pont-aven.html • Les marchands de Paris de Lise Kervennic aux éditions Flammarion https://lagriffenoire.com/les-marchands-de-paris.html • le Roi n'avait pas ri de Guillaume Meurice aux éditions Livre de Poche https://lagriffenoire.com/le-roi-n-avait-pas-ri.html • Ultime preuve d'amour de Michel Canesi et Jamil Rahmani aux éditions Livre de Poche https://lagriffenoire.com/ultime-preuve-d-amour.html • Les Bourgeois de Calais de Michel Bernard aux éditions de la Table Ronde https://lagriffenoire.com/les-bourgeois-de-calais-1.html • Des heures heureuses de Christian Authier aux éditions Flammarion https://lagriffenoire.com/des-heures-heureuses.html • Poste restante de Christian Authier aux éditions Flammarion https://lagriffenoire.com/poste-restante.html • Les amies de Nolwenn le Blevennec aux éditions Gallimard https://lagriffenoire.com/les-amies.html • le chemin des étoiles de Landis Blair et Julie Sibony aux éditions Kaléidoscope https://lagriffenoire.com/le-chemin-des-etoiles.html • Les narcisses blancs de Sylvie Wojcik aux éditions Arléa https://lagriffenoire.com/les-narcisses-blancs.html • Les dernières volontés de Heather McFerguson de Sylvie Wojcik aux éditions Arléa https://lagriffenoire.com/les-dernieres-volontes-de-heather-mac-ferguson.html • Les Heures de la nuit ne rattrapent jamais celles du jour de Vanessa Caffin aux éditions De La Martinière https://lagriffenoire.com/les-heures-de-la-nuit-ne-rattrapent-jamais-celles
+ Lire la suite
autres livres classés : pompierVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (201) Voir plus



Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
5259 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

{* *}