AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782205079333
160 pages
Éditeur : Dargaud (26/04/2019)

Note moyenne : 4.47/5 (sur 29 notes)
Résumé :
"Cigarettes, le dossier sans filtre", est une enquête fouillée, basée sur des faits avérés, qui met en lumière le business du tabac sous tous ces aspects : historique, économique, marketing, médical, politique, environnemental, etc.
Ce document concerne chacun d'entre nous, fumeux ou non fumeurs qui souhaitent s'informer de façon complète sur ce qui est devenu un enjeu majeur notamment en matière de santé sachant que 78.000 personnes meurent chaque année en ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Harioutz
  25 septembre 2019
Cette BD se présente comme une enquête dessinée, et c'est une vraie réussite !
Avec son graphisme qui s'apparente à celui d'un comics, et la grande richesse de sa documentation, elle est une mine d'informations sur la naissance et l'essor de l'industrie du tabac et les profits gigantesques que cette industrie génère depuis des décennies.
Evidemment, elle ne cache rien des bénéfices qu'en ont retiré les Etats, sous forme de taxes, en dépit de la relation, que plus personne ne conteste, entre cancer et tabac.
Et si la santé publique est à présent mise en avant pour justifier quelques mesures phares, ce qui se joue derrière, mobilise des sommes tellement plus importantes, que l'on devine très bien que personne n' a vraiment intérêt à ce que les fumeurs arrêtent de fumer ...
Commenter  J’apprécie          1065
garrytopper9
  15 mai 2019
« Cigarettes, le dossier sans filtre » est un roman graphique minutieusement documenté qui nous explique de façon cynique et distrayante comment l'industrie de tabac manipule l'opinion publique depuis son apparition pour nous faire consommer toujours plus de leur produit et ainsi augmenter exponentiellement leurs bénéfices.
En effet, comment expliquer qu'une pandémie mondiale de tabagisme se soit abattue sur la planète toute entière en à peine plus d'un siècle ? Comment comprendre que les proportions de populations fumeuses soient encore aujourd'hui toujours aussi importantes alors que nous savons pertinemment que cette addiction est terriblement meurtrière ? Comment expliquer cette image de liberté et d'indépendance lié à un produit qui vous enchaine à lui bien plus surement que certaines drogues dures ?
C'est à toutes ces questions, et bien bien d'autres encore, que vient répondre « Cigarettes, le dossier sans filtre ». La lecture des 136 pages de cette bande dessinée est assez longue, mais on ne s'ennuie jamais. Bien entendu, on apprend beaucoup de choses qui nous étaient jusqu'alors inconnues. On découvre même des choses qui paraitraient presque grotesques si les auteurs n'avaient pas de solides sources à nous soumettre pour étayer leurs propos.
Mais on s'amuse aussi. On souri beaucoup à la lecture des pages de cet ouvrage, mais il s'agit surtout d'un rire jaune. Il est affolant de voir tout le génie des lobbyistes de la cigarette et la facilité avec laquelle l'humanité s'est fait (mais s'est parfois aussi volontairement) laissé manipulé.
Qu'on soit fumeur, non-fumeur, ex-fumeur ou même peut-être futur fumeur, il est bon de découvrir ce genre de roman graphique qui, sous couvert de divertissement, nous donne toutes les informations dont nous avons besoin pour faire un choix éclairé et réellement libre.
J'ai vraiment beaucoup aimé ma lecture de « Cigarettes, le dossier sans filtre » qui est une oeuvre instructive, intéressante, drôle et pas du tout moralisatrice comme c'est malheureusement souvent le cas sur des sujets de ce genre. Je recommande vraiment cette lecture à tous ceux qui voudraient obtenir une meilleure connaissance d'un sujet qui nous touche tous de très près. Plutôt que de se fier aux « on dit » ou à toutes ces informations habilement manipulées par une industrie tentaculaire, richissime et terriblement puissante, pourquoi ne pas aller chercher ses informations auprès d'une source beaucoup moins partie prenante puisqu'elle ne possède pas d'intérêt financier à dispenser tel ou tel message ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
Babelcoyo
  21 décembre 2020
Etant fumeur moi-même, j'avoue avoir repoussé la lecture de cet ouvrage pendant plusieurs semaines (d'ailleurs je vais m'en allumer une petite en écrivant cette chronique). Bien que friand de romans graphiques (comme on dit dans la jargon éditorial), ces longues BD qui prennent bien le temps de développer leur sujet, je ne savais pas trop à quoi m'attendre ici tout en préjugeant une atmosphère lourde et culpabilisante pour ma santé. Car évidemment nous savons tous que cette cigarette est un véritable poison. Finalement, cette lecture est d'un certain point de vue soulageante (en criminalisant les industriels davantage qu'en culpabilisant les fumeurs) et encourageante (il est toujours possible d'arrêter de fumer une fois que l'on a trouvé le ressort psychologique) même si bien entendu elle poussera le fumeur à se questionner de nouveau sur son addiction. Mais cet ouvrage n'est pas réservé aux seuls fumeurs, loin s'en faut. L'angle choisi est plutôt historique et économique et nous démontre que ce petit "bien" de consommation d'apparence anodine dans sa conception a bénéficié de recherches industrielles et de nouvelles techniques marketing sans précédent pour inonder le marché sur la durée, le tout soutenu par de puissants lobbies n'hésitant pas à se servir du "trésor de guerre" des cigarettiers (leur trésorerie sans limite accumulée grâce à de substantiels bénéfices) pour pérenniser leur business en période de crise et malgré les attaques répétées de l'OMS et d'associations de la société civile. Dans notre société ultra-informée d'aujourd'hui, nous ne sommes plus surpris de découvrir sans cesse de nouvelles preuves et confirmations du cynisme dont les industriels sont capables dans leur recherche effrénée de profits, quand bien même leur marché serait directement en rapport avec la santé de leurs consommateurs. Mais cela va toujours mieux en le disant et en l'étayant. Ce qui reste effrayant, ce sont les exercices de contorsions politiques dont sont capables nos gouvernants pour freiner l'essor d'une industrie nocive, d'autant qu'avec les taxes dont la cigarette fait l'objet, cette manne financière en période de crise durable est heureusement bienvenue pour équilibrer le budget de l'Etat dans un contexte de marchés financiers ne vivant qu'à très court terme. On a aussi tendance à croire que les pertes économiques à long terme induites par les coûts de santé liés aux traitement des maladies et des cancers de fumeurs (actifs ou passifs) constituent un argument économique imparable, mais l'auteur rappelle fort justement que ces morts précoces engendrent aussi des gains en termes de reversements de pensions de retraite... sujet également très sensible à l'heure actuelle. Les politiques n'ont donc qu'une obligation morale (et non économique) de résoudre ce problème de santé publique, et de ce côté-là on ne peut espérer trop de courage de leur part. Sur la forme, si l'ouvrage utilise un second degré prononcé très contemporain (et très en vogue sur les réseaux) qui permet de donner de la légèreté pour traiter habilement un sujet si lourd, son usage un peu trop systématique peut parfois décrédibiliser le propos en laissant croire que le fond n'est pas abordé sérieusement. le dossier sans filtre en fin d'ouvrage est également très symptomatique de la façon dont nous sommes parfois infantilisés en tant que public ou consommateur puisqu'il enfonce un certain nombre de portes déjà ouvertes... Malgré tout, cet exercice de vulgarisation tient tout de même bien la route dans son ensemble et se destine à un large public qui ne se limiterait pas aux mordus de l'enquête ou aux crypto-gauchistes complotistes. Personnellement, j'aurai préféré un traitement un peu moins focalisé sur la forme et davantage sur le fond en fournissant davantage de détails techniques et de résultats économiques, ceci afin de donner aux lecteurs des arguments pratiques l'aidant dans sa propre analyse et des éléments de langage concrets pour la transmission de son nouveau savoir. Ce ne sont là que des défauts mineurs de l'ouvrage qui a le mérite d'exister.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
laurent35
  29 juillet 2020
Un livre incontournable pour chacun nous , pour les curieux , les fumeurs, les non fumeurs et ceux qui aiment apprendre
A mon sens va devenir une BD a voir et a conseiller auprès de nous
Commenter  J’apprécie          100
Erik_
  30 août 2020
J'ai abordé cette lecture de manière objective bien que je ne sois pas fumeur. Quand je suis ressorti de ce dossier sans filtre, je dois bien avouer que cela m'a conforté dans ma position prise depuis le plus jeune âge. Il est vrai que tout est fait pour qu'on tombe dedans et qu'on n'en ressorte plus aussi facilement. Cette enquête très poussée nous explique tous les mécanismes de la dépendance au tabac.
Pourtant, fumer était présenté comme un acte viril et d'une forme de liberté et d'indépendance. On devient impuissant et esclave. Il faut dire que la puissante industrie du tabac a véritablement tout fait pour influencer les masses, les médias, le cinéma et les hommes politiques. Cela va très loin. Je suis sidéré par le résultat. On attend en effet un milliard de morts au XXIème siècle dans le monde.
La bd en elle-même est bien construite bien que très longue. Cependant, il fallait une démonstration détaillée pour étayer les arguments et nous convaincre. C'était une bonne idée également que de se servir d'un monsieur Nico qui représente cette industrie qui répand cette épidémie à travers le monde. Son cynisme fait froid dans le dos.
Au final, un très bon reportage que tout le monde devrait lire tant le phénomène peut tous nous toucher de manière directe ou indirecte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (4)
BoDoi   12 novembre 2019
Style simple, approche didactique, analyse de qualité mais sans discours pontifiant ni texte repoussoir… À ces qualités, la BD ajoute une mise en images claire et souvent drôle (dans l’humour noir, il s’entend).
Lire la critique sur le site : BoDoi
Sceneario   23 septembre 2019
En huit chapitres, et avec plaisir grâce à un excellent dessin et parce que le sujet est captivant, on fait le tour de la question dans le sillage de Mr Nico. Vous allez halluciner ! Un dossier 100% à charge. Mais comment pourrait-il en être autrement ?!
Lire la critique sur le site : Sceneario
BDGest   07 juin 2019
Avec cette enquête sans concession, chiffrée et fouillée, les auteurs dissipent l'écran de fumée derrière lequel les producteurs de cigarettes se cachent, depuis plus d'un siècle, pour se remplir les poches au détriment de la santé de leurs clients.
Lire la critique sur le site : BDGest
BDZoom   23 avril 2019
Livrant une enquête historique, économique, politique et environnementale sans concession sur ce sujet crucial, Pierre Boisserie et Stéphane Brangier mettent en lumière une véritable industrie de l’enfumage.
Lire la critique sur le site : BDZoom
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
HarioutzHarioutz   17 septembre 2019
Avertissement

Tout ce que vous allez lire dans cette bande dessinée est vrai. Ce sont des faits reconnus, jugés par des tribunaux ou publiés dans différents ouvrages dont vous trouverez les références à la fin du livre.
Nous n'avons rien inventé, si ce n'est le personnage de Mr Nico, bien sûr, et les délires graphiques qui l'accompagnent.

Alors pourquoi cette précaution en guise d'introduction ?

Parce que régulièrement, lors des débats sur le sujet, on nous oppose l'argument selon lequel tout cela ne serait qu'un complot pour empêcher les gens de fumer. Le complot, évidemment ...
Argument massue, bien dans l'air du temps, fermé à tout débat car fondé sur du vent. Histoire de nous enfumer un peu plus.
Étonnante réaction, cependant. Car si l'on veut raisonner logiquement, un complot, quel qu'il soit, sert un but : prendre le pouvoir, éliminer un ennemi, faire disparaître des preuves gênantes.
Les mobiles du crime ne manquent pas à l'appel, pour reprendre l'argutie complotiste.

Et quel serait l'intérêt d'un organisme, d'une institution ou d'un auteur, à vouloir empêcher les gens de fumer ? Aucun, vraiment. Qui tirerait bénéfice à priver les fumeurs de leur supposée liberté ? Personne, raisonnablement.

Et pourtant, il y a bien complot.
Il accompagne un objectif vieux comme le monde : gagner de l'argent. Beaucoup d'argent.
Le complot, dans cette affaire, est savamment orchestré depuis plus de 100 ans par "Big Tobacco", surnom presque trop affectueux donné aux géants de l'industrie du tabac, pour amasser de l'argent sur votre dos, et surtout sur votre santé, en vous persuadant que fumer, c'est votre plaisir, c'est un art de vivre qui affirme et assied socialement votre liberté ou votre indépendance.

Il n'y a qu'un seul but à vous rendre dépendants de la cigarette : verser des dividendes aux actionnaires de l'industrie la plus rentable et la plus meurtrière créée par l'homme.
En réalité, on est bien loin du plaisir, de la liberté, de l'indépendance ou d'un quelconque art de vivre ...

C'est ce que nous allons vous démonter.

Les auteurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          502
HarioutzHarioutz   25 septembre 2019
Quelle est l'empreinte environnementale des mégots ?
Dans le monde, 136 000 mégots sont jetés par seconde par terre.
En moyenne, il faut 10 ans pour qu'un mégot se dégrade complètement, et un seul mégot peut polluer jusqu'à 500 litres d'eau douce, en libérant plus de 4000 substances chimiques.
Les mégots sont le 3e déchet le plus mortel pour les animaux marins.
Commenter  J’apprécie          394
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   03 mai 2019
L'épidémie industrielle du tabagisme est emblématique de la manipulation antidémocratique de notre société par un cartel dans le simple objectif de faire des profits à tout prix quelles qu'en soient les conséquences sanitaires et financières pour la société, et cela contre la volonté même des citoyens. Lutter contre le commerce du tabac, c'est aussi, peu ou prou, lutter pour améliorer le fonctionnement de notre démocratie.

Yves Martinet, préface
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
HarioutzHarioutz   25 septembre 2019
Quelle est l'empreinte environnementale de la fabrication de cigarettes ?
La production annuelle de 6000 milliards de cigarettes consomme plus de 22,2 milliards de m3 d'eau et nécessite une surface de culture d'environ 5,3 millions d'hectares, soit une consommation d'eau équivalente 7,5 millions de piscines olympiques et l'utilisation d'une surface cultivable équivalente à la superficie d'un pays comme le Togo ou la Croatie.
Le tabac est en outre responsable de 5% de la déforestation mondiale.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
HarioutzHarioutz   25 septembre 2019
Combien de personnes meurent chaque année du tabac ?
Dans le monde, le tabac tue environ 7 millions d'individus, dont 890 000 par tabagisme passif.
En France, 73 000 morts par an sont dues au tabac.
Tous les ans, la population d'une ville comme La Rochelle ou Cannes disparaît du fait du tabac ...
Commenter  J’apprécie          40

Lire un extrait
Videos de Pierre Boisserie (18) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Boisserie
le Banquier du Reich T1 de Pierre Boisserie, Philippe Guillaume aux éditions Glénat https://www.lagriffenoire.com/1034688-achat-bd-le-banquier-du-reich---tome-01.html • le Banquier du Reich T2 - de Pierre Boisserie, Philippe Guillaume aux éditions Glénat https://www.lagriffenoire.com/1054342-achat-bd-le-banquier-du-reich-t2.html
• Vos libraires de @lagriffenoire vous font livrer vos précieux livres à travers toutes la France ! Rendez-vous dans notre librairie en ligne les ami(e)s www.lagriffenoire.com • Votre Newsletter https://www.lagriffenoire.com/?fond=newsletter • Info : Les livres commandés hors stock librairie, seront livrés dans un délai d'environ 10 jours selon la maison d'édition. • Nous vous remercions pour votre confiance inestimable envers les librairies que vous soutenez, @Jean-Edgar Casel & @Gérard Collard • • • #lagriffenoire #lagriffenoirejeunesse #lagriffenoirebd #librairies #conseillecture #librairiesuniesCovid2020 #lapetitelibrairie #editionsglenat
+ Lire la suite
autres livres classés : TabagismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Ecrivain et malade

Marcel Proust écrivit les derniers volumes de La Recherche dans une chambre obscurcie, tapissée de liège, au milieu des fumigations. Il souffrait

d'agoraphobie
de calculs dans le cosinus
d'asthme
de rhumatismes

10 questions
207 lecteurs ont répondu
Thèmes : maladie , écriture , santéCréer un quiz sur ce livre