AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2205169157
Éditeur : Dargaud (27/05/2016)

Note moyenne : 3.45/5 (sur 10 notes)
Résumé :
La suite de la saga de la famille Saint-Hubert dans le monde de la finance au lendemain du Second Empire. Une grande fresque passionnante qui permet de mieux comprendre notre société moderne et le rôle des banques à la veille de la Première Guerre mondiale.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
tchouk-tchouk-nougat
  26 juin 2016
3 ème génération pour les Saint-Hubert qui ne vivent que pour le monde de la banque. Et si ce n'est plus la guerre entre eux, on ne peut pas dire non plus que l'amour règne. Les tensions et les accrochages sont toujours là.
La série continue sur sa lancée. On l'aime pour sa saga familiale, aux membres assez disparates : du génie à l'idiot, de l'ambitieux à la naïve, on en a pour tous les goûts! le monde de la finance est intéressant mais dans certains passages, où les banquiers discutent affaire, j'avoue que je suis souvent larguée.
Le contexte historique détaillé sert une nouvelle fois de cadre. Il est un peu plus largement expliqué dans le feuillet historique de fin d'album.
J'ai été beaucoup moins conquise par les dessins. Il manque l'élégance et la finesse du trait des deux premières générations. Celui-ci donne un coté disgracieux aux visages auquel je n'ai pas réussi à m'habituer.
Commenter  J’apprécie          110
umezzu
  30 juin 2017
Troisième cycle, troisième période période historique, troisième génération de Saint-Hubert, et troisième dessinateur... C'est d'ailleurs sur ce dernier point que cet album déçoit le plus.
Les traits sont faciles, les visages semblent sortir d'un manga, et on peine à retrouver les traits des héros du cycle précédent. Quant aux magnifiques décors de Paris de la période Napoléon III, ils deviennent quasiment absents.
L'intrigue se resserre sur les drames familiaux. La complexité des relations familiales nécessite d'ailleurs maintenant un arbre généalogique en début d'album. Alors que l'unité des Saint-Hubert semblait de retour, les cousins se dispersent entre Joseph de Saint-Hubert, sûr de son fait comme directeur de la banque BGI, son demi-frère Achille, jaloux et vaniteux, et leurs trois cousines un peu écervelées.
Côté finances, rien de vraiment croustillant : une évocation de la faillite d'une banque catholique – conservatrice, l'Union Générale, en 1882, et une mauvaise information des marchés sur la crise du Tonkin en 1885, qui a permis des opérations d'initiés.
Cet album est le plus faible depuis le début de cette série. Restent quelques pages de documentation finale toujours intéressantes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   26 juin 2016
-Et toi, quand comptes-tu fonder une famille? J'ai peine à croire qu'aucune fille de bonne famille ne s'intéresse à toi...
-Non. Je veux dire si. Mais elles m'ennuient toutes.
-Cela suffit bien pour faire des enfants.
-C'est un point de vue... Mais ce n'est pas suffisant à mes yeux.
Commenter  J’apprécie          20
mandrake17mandrake17   13 octobre 2017
Le canal de Panama est une oeuvre majeure du génie humain. Il s'agit juste de débloquer la situation et de permettre au projet Panama de reprendre. C'est un projet qui va changer la face du monde. Pas comme cette fichue tour qui va défigurer Paris jusqu'à l'exposition universelle de 1889. Aussitôt démontée, aussitôt oubliée, c'est moi qui vous le dis. Eiffel est un bon ingénieur, mais qu'il se contente de creuser des canaux!...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
mandrake17mandrake17   04 octobre 2017
- C'est que vous ne vous débrouillez pas mal du tout. Vous pourrez toujours vous reconvertir dans la peinture si vous faites faillite en suivant les juifs.
- Et vous, que ferez-vous? J'espère que la finance n'est pas votre seul talent.
Commenter  J’apprécie          00
mandrake17mandrake17   13 octobre 2017
- N'est-ce pas vous, mère, qui dites toujours que seuls les imbéciles ne changent pas d'avis?
- Moyennant finance, n'importe quel imbécile changerait d'avis, je te l'accorde...
Commenter  J’apprécie          00
mandrake17mandrake17   04 octobre 2017
- Croyez-vous qu'il serait juste d'engloutir leur argent dans la folie spéculative que nous entretenons?
- Nous n'avons forcé personne à nous confier son argent...
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Videos de Pierre Boisserie (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Boisserie
Le lobby du tabac est un groupement d'industriels - qu'on appelle un petit peu trop affectueusement "Big Tobacco" - qui n'a qu'un seul but : verser des dividendes à ses actionnaires en vendant un produit qui n'est pas le tabac mais la nicotine. Produit qui provoque des maladies et la mort de la moitié de ses consommateurs. C'est un produit assez unique sur Terre dans ce genre-là... Pierre Boisserie et Stéphane Brangier dans "Cigarettes, le dossier sans filtre" propose une enquête fouillée, basée sur des faits avérés, qui met en lumière le business du tabac sous tous ces aspects : historique, économique, marketing, médical, politique, environnemental, etc. Un pamphlet pourtant non dénué d'humour sur un sujet qui n'a étonnamment jamais été abordé en bande dessinée. En librairie le 26/04 http://www.dargaud.com/bd/Cigarettes
+ Lire la suite
autres livres classés : banqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1036 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre