AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782815312585
79 pages
Éditeur : Rustica (08/10/2018)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Pour lutter contre la pollution intérieure qui émane des peintures, des matières isolantes, des plastiques ou encore des produits d'entretien, faites confiance au lierre, au pothos, au palmier nain ou à la fougère de Boston ! Les recherches de la Nasa sont à l'origine de nombreuses études qui ont toutes démontré l'efficacité de certaines plantes à purifier et régénérer l'air de nos intérieurs : elles agissent notamment sur le benzène, le xylène ou encore le toluène ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
nameless
  01 décembre 2018
Cet ouvrage d'à peine 80 pages ne suffit certes pas pour sauver la planète avec nos petits bras musclés, et ce, d'autant moins que la planète se moque des outrages subis, elle sera toujours là après l'extinction de l'espèce humaine. Ce n'est cependant pas une raison pour considérer ce combat perdu d'avance et chaque effort pour améliorer sans nuire nos conditions de vie dans le temps qui nous est imparti, mérite d'être encouragé. On peut toujours compter sur Rustica, maison d'éditions mythique depuis 1928 dans laquelle Wolinski a publié ses premiers dessins, pour être du côté de ceux qui aiment et respectent la terre et la Terre, et fournir de bonnes idées écologiques et ingénieuses.

Les plantes dépolluantes ne sont plus depuis que la Nasa s'est penchée sur leurs propriétés lorsqu'il fallait un air pur dans les hermétiques capsules envoyées dans les confins galactiques, un sujet anecdotique ou subsidiaire. Bill Wolverton, ingénieur de l'agence spatiale américaine, a étudié dès les années 1970 l'impact des végétaux dans les engins spatiaux. Il a testé la capacité d'absorption de plusieurs composés chimiques par une cinquantaine de plantes d'intérieur les plus courantes. Ses recherches sur la phytoépuration qui utilise la capacité des plantes à dégrader les produits chimiques et à les éliminer, sont désormais approfondies dans le monde entier. Dans ce court mais complet vademecum, Rustica dresse l'état des lieux des recherches scientifiques sur ce thème ; répertorie le nombre effrayant de polluants domestiques issus des matériaux de construction, du bricolage, de la décoration, de l'ameublement, du chauffage, des cosmétiques, des produits d'entretien, des appareils électroménagers, des technologies nouvelles grandes diffuseuses d'ondes nocives, qui infectent nos habitations ; suggère d'en limiter l'usage et enfin indique les plantes validées par la Nasa ou le programme Phytair en France susceptibles de mettre en oeuvre une bioépuration, chaque plante étant spécialisée dans une activité spécifique de dépollution. La mise en page de Mes plantes dépolluantes est aérée, comme devraient être aérés nos logements chaque jour, les photos et dessins sont soignés et esthétiques, les encarts « je conseille » ou « je déconseille » utiles et judicieux ; enfin les chapitres rédigés clairement sont rigoureux, concis, accessibles, dans la plus noble acception du mot vulgarisation.

Depuis la lecture de cet instructif manuel, je regarde mon anthurium avec amour et reconnaissance !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          497


Lire un extrait
autres livres classés : Produits chimiquesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Ariane Boixière-Asseray (1) Voir plus




Quiz Voir plus

L'écologiste mystère

Quel mot concerne à la fois le métro, le papier, les arbres et les galères ?

voile
branche
rame
bois

11 questions
141 lecteurs ont répondu
Thèmes : écologie , developpement durable , Consommation durable , protection de la nature , protection animale , protection de l'environnement , pédagogie , mers et océansCréer un quiz sur ce livre