AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2371000469
Éditeur : Le nouvel Attila (31/08/2017)

Note moyenne : 3/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Paris, 1974. Kanaan est étudiant en droit à Nanterre, va d'une histoire de cœur ratée à l'autre, et plaque la fac pour se livrer à des errances diurnes et nocturnes dans un Paris pauvre, souterrain et insoupçonné, celui des quartiers exotiques et périphériques. Chaîne de l'esclavage, chaîne de l'usine, chaîne génétique... Chaîne est une magnifique chronique sociale de la vie parisienne des années 60-70 vécue par les immigrés africains.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
mollymon
  08 janvier 2018
Kanaan Niane est un étudiant africain qui après avoir passé quelques temps aux États-Unis se retrouve à Paris pour poursuivre ses études.
Sans qu'on sache trop pourquoi, l’existence le prend à la gorge. Il ressent soudain un profond malaise existentiel qui le pousse à quitter sa copine et la fac. Cet étrange désespoir l'entraîne vers un monde où tout semble répugnant. Sa déchéance physique et morale le mène aux bord du suicide...
C'est cette descente aux enfers suivie d'une résurrection que Kanaan décrit ici dans un texte provocant et violent à l'écriture incandescente, au langage audacieux aux antipodes du "politiquement correct ". Chaîne entraîne hors des sentiers battus, dans un univers qui reflète une réalité dérangeante qu'on préfère souvent ignorer. C'est le témoignage de Saïdou Bokoum sur son parcours, celui d'un déraciné qui, qui comme tant d'autres, doit lutter pour sauver sa peau.
Commenter  J’apprécie          113
Antoine_Libraire
  07 septembre 2017
Ce livre est puissant, tant par son écriture que par son sujet.
Initialement publié au seuil en 1974, aux Éditions Denöel, ce titre reparait aux Éditions le Nouvel Attila, dans une version totalement remaniée par l'auteur.
Des chaînes qui tiennent l'esclave prisonnier au travail à la chaîne qui broie le désir d'avenir, Saïdou Bokoum écrit comme on combat, dans une poésie, elle, déchaînée.
S'il papillonne d'une histoire d'amour à une autre, Kanaan, le narrateur, nous fait surtout vivre au rythme des immigrés africains, ce sous-prolétariat au prise avec une France raciste et recroquevillée de l'après 68. La révolte et l'humour semble les moteurs de ce jeune immigrés qui vient d'abandonner ces études de droit.
Corrosif et enfiévré, le livre nous montre aussi les coeurs qui s'embrasent, pour une belle ou pour une cause. Livre de rage et de courage, Chaîne nous transporte par sa langue déliée, parfois au bord de la rupture, de la folie, entre sorcellerie vaudou et slogan politique, amour malheureux et perte de soi, dans les nuits parisiennes. Pas celles des fils à papa, mais plutôt la marge, le no man's land de la capitale.
Des pages entières semblent n'avoir aucun sens, habitées d'hallucinations et d'incantations effrayantes. Comme le théâtre de la troupe Koteba, qu'intègre Kanaan, autant groupe de saltimbanque que cellule poiltique, jonglant avec les contes et la rhétorique marxiste.
L'écriture est vraiment sublime, et d'une intensité incroyable. Tout le monde n'aimera pas, mais pour ceux qui n'ont pas peur de quitter leur zone de confort, ce livre est une pépite à l'état brut, non taillée, et aux aspérités parfois tranchantes.
Un grand coup de coeur magnétique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
autres livres classés : étudiantsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr