AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782930582610
Editions du Basson (01/06/2018)
5/5   1 notes
Résumé :
Nous n’avons pas encore dans notre base la description de l’éditeur (quatrième de couverture)
Ajouter la description de l’éditeur

Vous pouvez également contribuer à la description collective rédigée par les membres de Babelio.
Contribuer à la description collective
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
julienraynaud
  24 juin 2018
Dans le recueil annuel des éditions du Basson, vous ne trouverez pas ce que vous vous attendiez à lire. La couverture le laissait présager : au lieu de faire figurer un beau papillon bleu métallique (peut-être un argus bleu, comme dans la nouvelle de Fl. Houdart) sur une branche de cerisier en fleurs, nous avons droit à un crocodile sur la langue de quelqu'un qui nous la tire. On est donc prévenus qu'on va se faire mener en bateau. L'un des auteurs souligne d'ailleurs dans son texte que le thème du recueil est seulement « un pénible pensum que des demeurés d'éditeurs ont infligé à de malheureux auteurs, qui avaient intérêt à obtempérer s'ils désiraient rester dans leurs bonnes grâces » (D. Meeùs). Ainsi, contrairement à ce que vous pressentiez, vous aurez la description d'un ado dans la nouvelle de L. Kleinberger, la vie d'un supermarché chez M. Boland, un collectionneur digne du silence des agneaux sous la plume de Ch. Cornu, un paysan cradissime chez F. Delhaie, un village décimé par des tueurs imaginé par G. Liétaert, etc… Vous ne flânerez donc pas au milieu des papillons, au bord d'un lac charmant.
Bilan : des textes inattendus sur un thème qui ne l'était pas moins. On est prévenus : si l'année prochaine, le thème est « un amour d'autruche », les textes sélectionnés traiteront de la guerre au Liban ou de l'intérêt économique de la construction de maisons en ossature bois.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
julienraynaudjulienraynaud   17 juin 2018
C’est à la mort de notre mère que j’ai commencé les démarches pour te trouver une institution. Il était hors de question que je te garde avec moi ! Je ne t’ai jamais aimé. Jamais je n’ai pu supporter tes attitudes, ta puanteur, ton silence méprisant. C’est vous qui l’interprétez comme méprisant, m’avait déclaré la serpillière - se délectant d’aphorismes abscons.
(D. Heck)
Commenter  J’apprécie          110
julienraynaudjulienraynaud   01 juillet 2018
Appoline était merveilleuse. A cinq ans, elle avait défilé dans une foire aux boudins et gagné un bon d'achat de 30 € dans une grande surface. Ce trophée fut décerné par un jury composé d'un élu communal, du boucher du coin et d'un vieux vicelard. Elle démarrait bien, la petite !
(Fl. Houdart)
Commenter  J’apprécie          90
julienraynaudjulienraynaud   10 juin 2018
De mieux en mieux. Grimpons dans les arbres pour parler avec les oiseaux !
Commenter  J’apprécie          110
julienraynaudjulienraynaud   04 janvier 2019
Je cuis un chou-fleur en m'interrogeant sur ma vie professionnelle.
[M. Boland]
Commenter  J’apprécie          20
julienraynaudjulienraynaud   04 janvier 2019
Tu ne t'extasies de rien, tu manques vraiment de sérotonine...
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : belgiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
17467 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre