AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2081330024
Éditeur : Flammarion (14/01/2015)

Note moyenne : 3.74/5 (sur 23 notes)
Résumé :
Joey est un jeune homme que la mort de son père a rendu fragile et influençable. Dans son nouveau lycée, il rencontre Aisling, dont il tombe amoureux et Shane qui, dès le début, exerce une emprise malsaine sur lui. Shane a lui-même un passé douloureux : ses parents sont morts dans un incendie plutôt mystérieux. Joey est entraîné malgré lui dans cette nouvelle amitié. Joey, qui veut absolument retrouver l'âme de son père, risque de tomber dans le piège : des réponses... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
maevedefrance
  16 janvier 2015
Septembre 2009, Joey, 16 ans et 8 jours, fait sa rentrée à Stradbrook College, son nouveau lycée, après avoir été victime de harcèlement dans le précédent. C'est un adolescent fragilisé et pas très à l'aise dans ses baskets qui pénètre dans la classe, bien décidé à se fondre dans la masse, à devenir le plus invisible possible. Pourtant, il ne pourra éviter la rencontre avec le magnétique Shane O'Driscoll, nouvel élève qui arrive le même jour que lui. Et c'est aussi sans compter pour son attirance vers Aisling, la belle fille aux cheveux noirs presque bleus.
Joey a perdu son père quand il était encore bébé. Musicien perfectionniste, il cherchait le son qui le rendrait immortel. Mais il se tue dans un accident de voiture devant les ruines du Hellfire Club, où autrefois des joueurs débauchés se saoûlaient de whisky de contrebande adouci au beurre fondu, en portant un toast à la santé du diable... Ce lieu traîne également une légende sulfureuse (que je ne vous raconterai pas mais qui vous fiche des frissons).
1932 : Thomas découvre le jazz . Pour le père O'Connor c'est la musique du diable parce que c'est une musique qui vole les âmes. A cette évocation, le médecin de Thomas éclate de rire et lui explique ce qu'est un changeling : une créature maléfique ni morte ni vivante que les mauvais esprits déposent dans un berceau, à la place d'un bébé...
Et puis il y a cette maison en ruine, que tout le monde pense inhabitée...
Nous sommes en Irlande, à Blackrock et ses environs, à quelques encablures de Dublin. Dans un contexte très contemporain et réaliste. Pourtant Dermot Bolger tricote un récit qui vous fera plonger, de manière vertigineuse dans un autre univers. Celui du fantastique mais néanmoins tout en semant le doute dans votre conscience de lecteur. En tout cas, tout au long de ce récit qui se partage entre les années 30 et 2009, de manière non chronologique, je me suis vraiment posé des questions et demandé comment l'écrivain allait arriver à retomber sur ses pieds.
Joey, Shane et Aisling ont comme point commun d'être fragilisé par la vie à un moment clé de leur existence. Ce sont également des êtres solitaires, timides et sauvages qui ont du mal à nouer des contacts avec les autres. Même chose pour Thomas. Leur histoire respective est dévoilée au fur et à mesure, de manière fragmentée. Elles résonnent comme des échos vertigineux, comme un sortilège dont on ne peut se défaire. C'est du moins ce qu'on essaie de leur faire croire. Mais justement, qui est vraiment Thomas ? Qui est vraiment Shane ? Qui ment ? Qui tire les ficelles de la manipulation ? Qui sera assez fort pour s'en sortir et devenir libre ? "Parfois, il faut partir loin de chez soi pour découvrir qui l'on est vraiment. Il y a très longtemps, quelqu'un m'a dit qu'en chacun de nous se cachent plusieurs personnalités, des bonnes et des mauvaises, qui attendent l'occasion de se manifester."
Un suspense intenable va vous mettre la tête à l'envers avant de vous la retourner à l'endroit. La solution se trouve dans les toutes dernières pages du roman, tout en laissant votre part d'imaginaire faire un choix.
Un beau roman sur l'identité, les âmes errantes qui se cherchent. Un roman qui sonde les psychés adolescentes de manière incroyable mais aussi un sacré thriller à la fois fantastique et psychologique qui révèle l'étendue du talent de Dermot Bolger.
Un livre différent de ceux que j'ai lus de lui jusqu'à présent (mais on retrouve son goût pour le fantastique et le gothique, comme dans Toute la famille sur la jetée du Paradis). Son premier roman "ado/jeune adulte" mais qui pour moi dépasse largement cette catégorie.
Avis aux amateurs de frissons et de littérature irlandaise : quel que soit votre âge, vous allez adorer ! Je le classe "1er coup de coeur 2015".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
lilice_brocolis
  13 mai 2015
Merci à babelio et à flammarion pour m'avoir offert ce livre par l'opération Masse Critique.
Il s'agit d'un thriller d'épouvante (je ne sais pas si c'est vraiment la bonne classification, mais c'est comme ça que je l'ai ressenti), où l'on suit un ado timide influencé par son meilleur pote populaire. Il y a une bonne dose de mystère, j'ai mis pas mal de temps avant de bien comprendre ce qu'il se passait. Des soupçons se forment avec frissons, on a un peur peur à quelques reprises et on doute beaucoup, ce qui est très chouette.
On a le droit à des scènes de 4 époques différentes - 19323, 2007 et 1009 - mettant en scène 3 ou 4 personnages principaux. le gros de l'histoire suit des ados de 14 ou 16 ans dans leur vie presque quotidienne et sesévènements marquants. Les chapitres sont très courts ajoutant à chaque fois une petite bribe d'information. Au final, j'ai trouvé cette construction un peu confuse, à quelques reprises je n'était pas sure d'avoir tout bien compris notamment côté mystique/fantastique.
Le niveau de frisson reste à un niveau très correct, on ne plonge pas réellement dans de l'horreur, pas de scènes vraiment gores détaillés ni d'impressions cauchemardesque persistante. C'est finalement un niveau d'épouvante que je trouve très bien dosé pour moi.
Le style est globalement correct et plaisant à lire, mais certains chapitre sont d'après moi un peu lourd et peu crédible point de vue du ton des personages. Je pense par exemple au tout premier chapitre, une discussion entre un ado et un medecin en 1932 sur les possession par le diable, qui m'a semblé être une manière très artificielle d'aborder le sujet. Heureusement, ça s'améliore dans la suite. Il y a très peu de descriptions, que ce soit des personages ou des lieux.
J'ai globalement bien aimé les personages, qui arrivent à être relativement originaux et crédible. Leur évolution est aussi bien faite, sans retournement soudain.
Le dénouemet ne m'a pas plu, trop mièvre à mon goût.
Les thématiques et personages toucheront probablement plus les ados et jeunes adultes que les autres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          82
Annabelle19
  11 avril 2016
Envoutant.
C'est le premier mot qui vient à l'esprit pour décrire ce roman et, au vu des sujets qu'il aborde, c'est plutôt raccord.
Dès les premières pages, le ton est donné : ça commence comme un conte ou une légende, on nous parle de changelings, ces personnes qui peuvent voler le corps d'autres personnes, de la musique du diable, des poupées russes, figurines creuses et qui en renferment d'autres à l'intérieur, et de l'importance de préserver son âme pour éviter qu'on ne nous la vole...
Le tire original était "New town soul", et je trouve qu'il correspond bien mieux, parce que c'est bien d'âmes dont il est question dans ce roman, au point que le mot revient hanter les pages en permanence. Comme si l'on essayait de nous faire passer un message, de nous avertir que les choses ne sont pas toujours ce qu'elles paraissent. Des âmes perdues, des âmes hantées, des âmes volées, mais aussi des lieux qui ont une âme...
On navigue entre passé proche, passé lointain et présent, mais aussi entre les points de vue des personnages, et on se retrouve vite complètement embarqué dans l'intrigue. L'alternance des points de vue selon les chapitres donne du rythme et on dévore le roman sans voir le temps passer.
Il y a d'abord Joey, un garçon de seize ans, fan de musique, qui débarque dans une nouvelle école et qui devient tout de suite très ami avec Shane, un adolescent mystérieux dont les parents sont morts dans un incendie. Très sûr de lui en toute circonstance, il semble déjà tout savoir de la vie. Les deux jeunes gens passent tout le temps ensemble et Joey va petit à petit devenir comme l'ombre de Shane, à moins que ce ne soit le contraire ?... Joey est aussi très attiré par Geraldine, dont il aimerait se rapprocher, mais la jeune fille tient à rester le plus loin possible de Shane, comme si elle avait peur de lui.
Le deuxième point de vue est celui du Shane de deux ans plus tôt, un garçon timide dont le caractère réservé ressemble pas mal à celui de Joey. Il rencontre Geraldine et ils deviennent très proches. Un jour, ils entrent dans une maison réputée hantée et font la rencontre d'un vieil homme étrange.
Le troisième point de vue est celui du fameux vieil homme, Thomas McCormack : dans les chapitres qui lui sont dévolus, on apprend ce qu'il lui est arrivé en 1932, alors qu'il avait à peu près l'âge de Shane et Joey.
Que cache Shane ? Que lui est-il arrivé qui ait pu autant le changer ? Que veut-il à Joey ? Quels secrets renferme la maison de Thomas McCormack ? Autant de questions dont on brule de connaître la réponse, et dont les clefs nous sont dévoilées petit à petit.
L'auteur s'inspire du classique pacte avec le diable et l'enrobe de superstitions pour nous offrir une histoire originale et tout bonnement passionnante.
Bolger parvient habilement à nous entortiller dans cette histoire, à nous donner l'impression d'être présent aux côtés des personnages. C'est comme un piège qui se referme sur nous et, une fois le livre entre les mains, impossible d'en sortir. Même lorsqu'on parvient à le reposer, les personnages restent présents à notre esprit.
C'est un gros coup de coeur pour moi que ce roman formidablement bien écrit, avec une belle écriture à la fois sombre et mélancolique, pour une histoire qui nous parle de jeunesse, de deuil, de la mort et de l'immortalité.
Je ne sais pas si Dermot Bolger a volé mon âme, mais il l'a sans le moindre doute ensorcelée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          32
orbe
  06 février 2015
Joey vit seul avec sa mère et son goût pour la musique, héritage de son père décédé. Ce dernier, à la recherche du son parfait n'a jamais réussi à enregistrer d'album.
Le jeune homme va devenir l'ami de Shane, un lycéen populaire à qui tout réussi mais qui pourtant semble souffrir d'une grand solitude.
Aisling est la troisième pièce du puzzle de l'histoire. Anciennement amoureuse de Shane, elle s'en méfie depuis qu'ils ont ensemble vécu une étrange aventure après laquelle le garçon n'a plus jamais été le même.
A la manière d'aimants, les personnages vont tout à la fois s'attirer et se repousser dans un même élan, créant une danse étrange, vive et lente à la fois, dans laquelle le lecteur doit, sans pouvoir tout à fait prendre parti, tenter de comprendre les scènes, comme si elles étaient décrites de l'autre côté d'un immense feu.
Les éléments, l'eau et le feu, seront aussi constitutifs de l'histoire avec au final un récit qui prend l'allure d'un' fable. Sommes nous responsables de nos choix ? Que sommes nous prêts à donner afin de voir réaliser notre voeu le plus cher ? Un livre qui intrigue...

Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Ghiblitotoro
  14 mai 2015
Je tiens tout d'abord à remercier Babelio et les éditions Flammarion de m'avoir envoyé ce livre. Chaque fois que la boîte aux lettres m'apporte un livre par le biais de Masse Critique, j'ai l'impression que le Père Noël existe !
Passons à ma critique, à présent.
L'histoire se présente comme un puzzle de héros et d'époques auxquels on ne trouve pas, a priori, de points communs. On rencontre ainsi Thomas, qui découvre la puissance du jazz, puis Joey, dont la grande timidité l'empêche de s'épanouir, et enfin Shane, qui vient de déménager dans une maison que ses parents n'ont pas les moyens de payer. Chaque vie semble racontée en alternance, sans lien les unes avec les autres. Mais peu à peu, des fils ténus, se tissent entre elles : des noms de personnes et de lieux reviennent et la musique (jazz ou blues) apparaît comme une sorte de fil rouge. Ainsi, les histoires s'assemblent, les destins s'entremêlent, les choix se font, les craintes et les espoirs émergent.
La 4ème de couverture, un peu trop explicite à mon goût, suscitait déjà de l'inquiétude quant au destin de Joey, rapidement identifié comme le personnage principal (Seuls, les passages qui le concernent sont écrits à la première personne.). En effet, elle attire l'attention du lecteur sur la facette malsaine de Shane qu'il ne perçoit pas tout de suite à la lecture. Avec le titre, c'est le pompon : on s'angoisse : si « le sort en déjà jeté », que va-t-il arriver à Joey ; va-t-il seulement avoir le choix ?
On finit donc par tourner les pages, de manière presque compulsive, en se faisant du souci tout à la fois pour Joey, Shane, Thomas et Aisling et on se demande qui gagnera au jeu du chat et de la souris. Car, l'intrigue, particulièrement bien ficelée, met en place une mécanique implacable qui semble broyer irrémédiablement les personnages, en commençant par leurs ancêtres, puis par leur famille et enfin par eux-mêmes. Comment peuvent-ils alors se sortir d'un tel traquenard ?
Vous l'avez compris : j'ai beaucoup apprécié ce livre pour le suspense qu'il met en place. le folklore Irlandais, particulièrement inventif, y est aussi pour quelque chose, même si certaines subtilités m'ont échappées (Quel rapport entre le changeling et le diable par exemple ? Mystère…). Cependant, je crois que je n'aurais pas acheté ce livre si je l'avais rencontré sur les étals des librairies. Pourquoi ? Parce que je ne suis absolument pas sensible à sa couverture : je la trouve fade et elle manque de sens esthétique, à mon avis. J'aime que l'horreur soit belle sur une couverture. Mais j'aurais eu tort, car j'ai passé un très bon moment de lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          38

critiques presse (1)
Ricochet   03 mars 2015
Subjugué, le lecteur navigue entre les temps et essaie de comprendre, bout après bout, chapitre après chapitre, ce qui motive Shane et ce qui menace Joey.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
maevedefrancemaevedefrance   13 janvier 2015
Parfois, il faut partir loin de chez soi pour découvrir qui l'on est vraiment.
Commenter  J’apprécie          120
Bit-Lit-FantasyBit-Lit-Fantasy   18 mai 2015
On est tué par le hasard, par un coup de dés. La vie est un jeu, Joey; la mort peut venir nous chercher n'importe quand.
Commenter  J’apprécie          70
lilice_brocolislilice_brocolis   11 mai 2015
C'est le genre de bruit que seul un bébé est capable d'entendre : celui d'une porte qui claque sur son avenir.
Commenter  J’apprécie          60
maevedefrancemaevedefrance   10 janvier 2015
On raconte que c'est ce qui a rendu Dawson malade : boire à la santé du diable un mélange de whisky de contrebande et de beurre fondu, autour d'un feu d'enfer, jusqu'à ce que l'alcool et la chaleur fassent tourner de l'oeil un ivrogne après l'autre.
Commenter  J’apprécie          20
maevedefrancemaevedefrance   13 janvier 2015
On racontait dans tous les pubs de Blackrock que tout le monde se moquait de lui, parce qu'il laissait sa femme porter la culotte.
Commenter  J’apprécie          40
Video de Dermot Bolger (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Dermot Bolger
Dermot Bolger - Ensemble séparés .Dermot Bolger vous présente son ouvrage "Ensemble séparés". Parution le 18 août 2016 aux éditions Joëlle Losfeld. Trad. de l'anglais (Irlande) par Marie-Hélène Dumas. Rentrée littéraire 2016. Retrouvez le livre : Notes de Musique : Jig of Slurs. Dublin Reel - Merry Blacksmith. The Mountain Road by Sláinte. Free Music Archives. Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : gothiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
291 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre