AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2877308596
Éditeur : Editions Philippe Picquier (24/05/2006)

Note moyenne : 3.25/5 (sur 4 notes)
Résumé :

C'est à Calcutta qui, vers 1900, est un des plus grands ports du monde, que l'inspecteur Josaphat M. Peabody s'apprête à réveillonner.

Mais d'autres que lui savoureront les langoustes arrivées par steamer, car un meurtre commis dans le cabaret chinois de Mme Hong va lui gâcher sa soirée.

Administration léthargique, imprimeur nationaliste, prêteur sur gages, salons et consulats, docks et entrepôts au cours des seize journée... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Musardise
  14 février 2016
J'ai attaqué les aventures policières de Peabody par ce roman qui n'est pas du tout le premier de la série, mais ça n'en gêne en rien la lecture et la compréhension. Si l'enquête et sa résolution se révèlent assez classiques, le ton est résolument différent de ce qu'on nous propose généralement dans le genre des policiers historiques, notamment dans la collection 10/18.
Rien de délicieusement exotique ou nostalgique dans la description d'un Calcutta fin de siècle, à la transition du 19ème et du 20ème, mais une ambiance bien réaliste, voire sordide. Car Peabody enquête aussi bien chez les hauts fonctionnaires anglais que dans les bas quartiers et les bordels. D'autant qu'il est doté d'un solide appétit sexuel. Sans compter son appétit pour la nourriture, qui semble insatiable. Obèse et mal embouché, il n'hésite pas à péter au nez d'une personne haut placée pour lui signifier son mépris. Autrement dit, l'intérêt principal du roman réside dans la truculence de son personnage principal. Il s'agit donc là d'un bon divertissement, qui tranche agréablement sur la production parfois un peu niaise des romans policiers, sans pour autant verser dans la surenchère de violence parfois vaine de certains autres. Un bon moment de détente.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
MusardiseMusardise   25 décembre 2015
La cloche de cuivre suspendue au-dessus du bar tinta pour annoncer l'ouverture. Dix-huit heures.
Le soir tombait. Au-delà de la véranda du club, le tumulte de Calcutta redoublait, mêlant les cris des vendeurs et des gueux, les hennissements des chevaux au poil luisant que montaient les policemen et la clameur de la foule innombrable des affamés du Bengale pour qui un beignet gras serait un souper digne d'un nabab. Les odeurs de fleurs, de feu d'ordures, de vase, de friture, de parfums huileux, de poisson avarié et d'excréments se mêlaient en un fumet que nul être humain l'ayant respiré ne pourrait jamais oublier, et une brise longtemps attendue apportait l'appel du muezzin en même temps que les clochettes des temples hindous, le carillon des églises, un lointain sifflet de locomotive, le bruit de ferraille d'un tramway hippomobile. Des vaches affamées meuglaient. Un steamer à l'approche corna sur la rivière Hoogly.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
MusardiseMusardise   13 février 2016
En dépit de la nuit, la chaleur semblait ne jamais vouloir décroître. On entendait les cris des bateliers sur le fleuve, et, dans la rue, les sabots d'une patrouille, le quincaillement d'un tramway. Le soleil s'était couché sur les colonnes de marbre gris et impérieux des banques, des administrations de l'Empire, des compagnies d’assurances, sur les terrasses encombrées de meubles cassés, sur les monceaux de détritus sédimentés, sur les bungalows des Britanniques, les cabanes des miséreux, les étables-chaumières abritant des centaines de buffles à la peau luisante, et une lune blafarde se levait sur la ville où s'entassait la multitude.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
MusardiseMusardise   17 août 2017
Voyageurs anglais ou indiens, les uns suivis de porteurs chargés de leur malle et se dirigeant vers les wagons de première classe, les autres charriant d'énormes balluchons ficelés, de la literie et de la nourriture, musiciens ambulants, mendiants en quantité prodigieuse qui s'enfuyaient en apercevant le gourdin des agents pour réapparaître un peu plus tard, racoleurs d'hôtels, pickpockets, culs-de-jatte, vrais et faux aveugles, marchands à la sauvette, gominés au doigt baladeur, la foule déferlait dans la gare principale en une houle infatigable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
MusardiseMusardise   16 août 2017
Le juge Melchisedek F. Crimson, un sexagénaire cramoisi, ne se laissait, disait-on, graisser la patte par personne, mais une vie passée dans la nonchalance tropicale ne l'avait pas amené à suivre ses dossiers avec beaucoup d'énergie. Pour la criminalité indigène, il s'était résigné à laisser bien des vilenies impunies au prétexte qu'il ne fallait pas trop importuner les naturels si on voulait avoir la paix dans le pays.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
MusardiseMusardise   14 février 2016
Peabody avait tout juste terminé ses aubergines à l'ail et ses épinards à la crème aigre, il avait croqué le dernier piment par gourmandise et torché la sauce avec un reste de la galette. Accoudé à la table poisseuse, il soufflait un instant, quand un garçon pressé sans doute de le voir libérer les lieux, lui passa sur les avant-bras un coup de chiffon fétide. Le vieil homme soupira. Il avait presque oublié que dans ce pays il ne faut jamais s'attarder à table.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Video de Patrick Boman (1) Voir plusAjouter une vidéo

Patrick Boman : Peabody met un genou en terre
De de la maison natale à Stockholm de l'écrivain Patrick BOMAN, Olivier BARROTprésente "Peabody met un genou en terre", son denrier roman policier, dont l'action de déroule aux Indes. Différents plans d'archives Noir et blanc de scènes de rue et de vie quotidienne de ce pays illustrent le propos d'Olivier BARROT.
autres livres classés : calcuttaVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

La littérature indienne : etes-vous intouchable ?

Quel est le nom de l'ancienne propriétaire de la maison qu'occupe le couple dans "Loin de Chandigarh" de Tarun Tejpal ?

Fizz
Karine
Catherine
Angela

10 questions
72 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature indienne , indeCréer un quiz sur ce livre