AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2864323168
Éditeur : Verdier (08/01/2000)

Note moyenne : 3.6/5 (sur 10 notes)
Résumé :

Tout un hiver, chaque jeudi, le train Paris-Nancy. On suit la Marne, puis la Meuse et la Moselle. Vieilles usines défaites, gares désertes, cimetières au pied des immeubles.... Vient le temps des inondations, ensuite la neige. De semaine en semaine, l'éclairage diminue, les villes s'allument. La cimenterie, la boîte de nuit, c'est à Toul ou à Commercy ? A chaque trajet, de cette matière fascinante et profuse, on en... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
MIOP
  09 février 2012
François Bon a pris le même train tout un hiver pour écrire Paysage fer. Rude travail pour l'observateur. de la fenêtre de son train corail. Il doit tout saisir d'un coup d'oeil, de la poésie comme un crachin léger, quand le mauvais temps voile la vue. Des images, cocasses par le rapprochement qu'il observe dans le paysage.
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
Telerama   29 octobre 2014
François Bon a publié Paysage fer en 2000 et, quatorze ans plus tard, ce récit garde la même force de captation, de splendide ressassement, de tension permanente entre la phrase et le regard.
Lire la critique sur le site : Telerama
Videos de François Bon (33) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de François Bon
François Bon - L'incendie du Hilton .Le 22 novembre 2008, en pleine nuit, alerte incendie au Hilton Montréal. Quinze étages plus bas, sur trois niveaux souterrains, le Salon du livre. Les écrivains logés là, les footballeurs professionnels de la Gray Cup sont parmi les 800 personnes évacuées dans les couloirs du métro, une patinoire vide et le Tim Hortons, le bar de la gare centrale. Soudain la ville et ses buildings vus à l'envers, depuis les coulisses. Et tous ces livres dans le sous-sol vide. Construire les quatre heures d'un récit qui se tiendrait au plus près des quatre heures à errer dans la nuit, de 1h50 à 5h50 exactement, entre rencontres réelles ou rêvées, et l'idée renversée de la ville. Un incendie dans le livre ?Après Daewoo (2004), voici le grand retour de François Bon au roman.
+ Lire la suite
autres livres classés : zoneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Le roi Arthur ( Michael Morpurgo)

Qui sont Morgane et margawase ?

Les femmes de Merlin
Les demis sœurs d’arthur
Les filles de dame Nemue
Les sœurs de Gauvain

2 questions
2 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre