AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782379168543
Editions Maïa (30/11/2021)
4.07/5   14 notes
Résumé :
Dans le train lui revient le lointain souvenir d’une horloge à trotteuse glissante. Une horloge qui lui aurait prédit la mort de son frère des années avant l’accident… Encore sonnée par cette révélation que vient de lui faire sa mémoire, elle découvre dans sa boîte la lettre d’une certaine Claire Costa lui annonçant être la véritable sœur de ce frère disparu.
Dès leur rencontre, Claire lui propose un voyage pour retrouver cette horloge oracle et faire la pai... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
4,07

sur 14 notes
5
6 avis
4
5 avis
3
3 avis
2
0 avis
1
0 avis

viou1108_aka_voyagesaufildespages
  04 mai 2022
L'horloge, c'est l'objet dont la narratrice (on ne connaîtra pas son prénom) a rêvé, endormie dans un train : une horloge à trotteuse glissante, qui l'avait subjuguée dans son enfance et qui lui annonçait peut-être le peu de temps qu'il lui restait à passer avec son frère Bruno avant un fatal accident de moto. Un présage qu'elle n'avait pas su déchiffrer à l'époque, et qui lui revient maintenant, des années après le décès de Bruno. Pourquoi ?
Claire, c'est la jeune femme qui lui a écrit une lettre, en se présentant comme la demi-soeur biologique de Bruno, et lui proposant de la rencontrer. Pourquoi ?
Le voyage en train, c'est donc celui de Claire et la narratrice vers la mer, un voyage qui descend vers le sud et remonte le passé, en espérant trouver des réponses à tous ces pourquoi.
Hasards ou coïncidences, onirisme et réalité, tout cela vient chambouler à point nommé le train-train de la vie de la narratrice, jeune femme solitaire et effacée, jamais réellement remise du deuil de son frère, quoi qu'elle ait pu (se faire) croire, et qui en avait presque oublié qu'il faut vivre sa vie « avant qu'elle vous passe sous l'nez ». Presque mais pas tout à fait, parce que quelques rencontres improbables et beaucoup de notes de musique permettront, au cours de ce voyage, à notre anti-héroïne de s'ouvrir à nouveau à l'aventure et aux autres.
Avec « L'horloge,... », Belinda Bonazzi livre un premier roman aux accents personnels, rempli d'humour et d'espoir, jamais larmoyant. J'ai trouvé l'écriture un peu trop travaillée et descriptive, mais l'histoire est captivante, émouvante, et l'auteure a sans aucun doute le sens des mots et de la métaphore. Un joli texte délicat et poétique sur le deuil et la résilience.
Je remercie Belinda Bonazzi de m'avoir proposé la lecture de son roman.
Lien : https://voyagesaufildespages..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          370
AudreyT
  23 février 2022
***
On ne connaîtra pas son prénom. Pourtant, on va la suivre dans son voyage vers ses souvenirs et sa mémoire. On va l'accompagner dans sa rencontre avec Claire, Benjamin et Hugues. On va la soutenir dans sa peine, et la consoler de la perte de son frère...
Belinda Bonazzi a pris contact avec moi pour me proposer de lire son roman. J'ai accepté sans trop savoir ce que je découvrirais dans ses pages. J'avoue être totalement sortie de ma zone de confort...
Le roman de Belinda Bonazzi est une histoire tendre sur une jeune femme qui croit avoir fait le deuil de son frère mais qui, sans s'en apercevoir, s'empêche de vivre. Elle a le souffle court et ne perçoit les plus petites joies du quotidien. Les coïncidences du destin va pourtant l'amener à reprendre goût à la vie.
C'est une histoire remplie d'humour, qui ne tombe jamais dans le tragique. C'est une récit lumineux sur ce qui pourrait être sombre.
L'écriture est encore hésitante, très descriptive, mais l'envie est là. Belinda Bonazzi possède une oreille musicale et elle nous transmet avec justesse, cet amour des mots, des notes et cette petite mélodie enivrante qui rend la vie plus belle...
Je la remercie pour ce partage.
Lien : https://lire-et-vous.fr/2022..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
leslivresdEmma
  27 février 2022
L'horloge, Claire et notre voyage en train vers la mer de Belinda Bonazzi.
Editions Maia. @belindabonazzi
Bélinda m'a contacté afin que je lise son roman et que si, celui-ci éveille en moi du plaisir alors j'en ferai une chronique. Plus de questions à vous poser, son roman a coché toutes les cases.
Premières phrases : « Tout commença par une horloge, ou plutôt par son souvenir. Je rêvassais un matin devant le paysage fuyant d'une fenêtre de train lorsqu'elle refit surface. »
« Horloge, dieu sinistre, effrayant, impassible,
Dont le doigt nous menace et nous dit : « souviens-toi ! »
Ces quelques vers de Baudelaire pour illustrer ce roman…
L'horloge qui apparait dans les rêves éveillés ou endormis de notre héroïne, la pousse à se replonger des années auparavant afin de comprendre si oui ou non, l'horloge de son souvenir lui a bel et bien prédit la mort de Bruno son frère.
Dans son souvenir, accroché au mur d'un garage, une trotteuse inexorablement donnant le tic et le tac, lui annonce qu'il lui reste peu de temps à profiter de celui-ci.
Les évènements s'enchainent, comme s'il était l'heure pour elle, de comprendre mais surtout d'accepter cette peine, alors comme les aiguilles tournant autour de leur axe central, notre héroïne va tâcher d'aligner les pièces les unes à côté des autres pour entendre sa tristesse.
Et comme la vie fait bien les choses, elle sera aiguillée par Claire, l'autre soeur de Bruno, celle qui est liée à lui par un autre lien et qui lui donnera l'impulsion et l'énergie de mener à bien sa quête. C'est en train, en direction de la mer qu'elles partiront à la recherche de ce fameux garage retrouver cette horloge, clé de voute de leur histoire commune.
Belinda maitrise l'art de conter des histoires c'est évident, les phrases sonnent juste et les personnages ont une réelle carrure. le côté démuni et solitaire de notre héroïne trouve dans la sagacité de Claire que jamais rien n'arrête, son parfait répondant. Les nombreuses références musicales viennent enrichir les descriptions et ma playlist. Bravo pour votre roman Bélinda, à découvrir…
Emma aime
-La poésie du texte
-Se retrouver pour mieux
-Se construire.

Lien : https://www.instagram.com/le..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Elodielaurin
  06 août 2022
Je tiens à remercier l'auteure Belinda Bonazzi pour l'envoi papier de son roman « L'horloge, Claire et notre voyage en train vers la mer », une couverture similaire à celle d'un tableau incitant aux songes intérieurs comme ceux vers l'inconnu. le titre frappe comme l'horloge à la différence près que le son de l'horloge est souvent synonyme de stress. Qui aime entendre des « Tic Tac Tic Tac » ? L'écriture de Belinda Bonazzi est très poétique et surtout musicale. J'ai littéralement entendu les mots greffés au papier pour composer l'histoire d'une jeune femme qui a oublié de vivre suite au décès de son frère. L'horloge martèle son existence alors que le style de l'auteure est une caresse de notes. Un concert de mots nous menant sur le chemin de la résilience.
Je reviens au style si particulier de l'auteure car il est riche, rythmé, aiguisé.
Embarquez dans ce voyage initiatique et la reconstruction de soi. Je reviendrai vous parler de l'auteure Belinda Bonazzi car c'est vraiment une plume qui mérite d'être suivie.
Une très belle découverte.
Si vous souhaitez vous aussi vivre les sensations que j'ai reçues, adressez-vous à l'auteure pour un exemplaire dédicacé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Leslecturesdemamannature
  26 février 2022
Il y a des épreuves difficiles à surmonter, pour notre narratrice, une trentenaire hôtesse d'accueil dans un théâtre,   la perte de son frère, malgré les années,  reste très présente. Sa vie est réglée comme une horloge, elle qui est plutôt solitaire cela lui convient. Un souvenir funeste et une rencontre vont la faire sortir de son train-train quotidien, en partant en train vers la mer à la recherche d'une horloge c'est surtout elle qu'elle va trouver. 
Un court roman poétique et onirique qui nous emmène sur les traces de la résilience. Un voyage en train vers la mer singulier, où la musique sera omniprésente et guidera les pas de cette jeune femme. Un pèlerinage à travers le temps. La plume est agréable avec des touches d'humour même si elle manque peut-être un peu de fluidité en étant trop descriptive, ce qui se ressent à travers le titre par exemple. 
Un joli roman délicat et très personnel qui donne du sens au parcours de deuil et nous rappelle que cela prend du temps, des moments loufoques parsèment le livre et nous apportent un souffle de fraicheur dans cette lecture. A découvrir! 
Lien : https://leslecturesdemamanna..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
LadiesColocBlogLadiesColocBlog   08 juillet 2022
« Ce que je n’avais pas réalisé en partant pour ce voyage, c’est que nous ne faisions pas seulement cap vers la mer, mais vers la mer de mon enfance. Je n’étais pas revenue ici depuis plus de vingt ans. Tout ce côté de la ville, avec sa gare et ses arènes bétonnées, ne me rappelait rien. Pourtant, j’étais convaincue de pouvoir retrouver d’instinct le chemin qui nous mènerait au bon endroit. »
Commenter  J’apprécie          20

Video de Belinda Bonazzi (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Belinda Bonazzi
Belinda Bonazzi portrait janvier 2022 - Ville de Bourg-lès-Valence
autres livres classés : voyagesVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
534 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre