AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782800154190
48 pages
Dupuis (01/06/2012)
3.96/5   42 notes
Résumé :
Confronté à une concurrence déloyale, le capitaine du Léviathan doit prendre des risques... Esteban a fait ses preuves. Il est désormais officiellement harponneur et l'équipage l'a accepté. Mais la campagne n'est pas finie, et un navire à vapeur, plus rapide et mieux équipé que le Léviathan, opère dans la zone. Le capitaine va devoir prendre des risques, pour lui et pour l'équipage.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Yvan_T
  23 novembre 2020
Dans ce deuxième tome Matthieu Bonhomme ("Le Marquis d'Anaon", "Messire Guillaume") poursuit le récit initiatique de ce jeune orphelin qui rêvait de devenir harponneur. Par rapport au premier tome, où l'apprenti marin cherchait encore un peu sa place à bord du baleinier,
Estéban est maintenant parfaitement intégré à l'équipage. Malgré ce nouveau statut, le jeune Estéban continue de contribuer à la dimension humaine du récit. En contant des épisodes de sa courte vie et par le biais d'échanges intéressant avec le capitaine charismatique du Léviathan,
il insuffle un côté humain et plein de fraicheur au récit.
Une des grandes forces du récit reste le réalisme et la crédibilité de la description des moeurs et coutumes de ces hommes entièrement dévoués à la chasse à la baleine. Mais au-delà du côté didactique et humain de l'histoire imaginée par Matthieu Bonhomme, c'est l'aspect
‘aventure' qui a le vent en poupe dans ce deuxième tome. Alors que le tome précédent tenait plus d'une mise en place, la course poursuite livrée par le Léviathan vient tenir le lecteur en haleine dans ce deuxième volet.
Graphiquement, le trait simple et efficace de Matthieu Bonhomme continue de faire des merveilles, tandis que la colorisation adéquate de Delphine Chedru parachève le tout et place cette histoire dans une ambiance proche de la perfection.
Un deuxième tome qui confirme tout le bien du volet précédent, une histoire qui dans le fond et dans la forme est fort comparable à celle d'"Achab" et de l'aventure comme on en redemande !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
beauscoop
  04 mars 2019
Chasser la baleine au sud du cap Horn, en plein milieu des icebergs et des glaces de l'antarctique, voilà cette aventure périlleuse. Mais en plus, il faut se battre contre les nouveaux chasseurs à bord de bateaux à vapeur et qui font un véritable massacre et du gaspillage avec leurs canons et harpons explosifs. Toujours de beaux dessins et une histoire relatant ces problèmes du massacre des baleines.
Commenter  J’apprécie          80
Colibrille
  14 octobre 2014
Dans ce second tome plane la menace permanente du navire à vapeur, concurrent du Léviathan et fléau des baleines... le Léviathan aurait pu poursuivre sa route tranquillement, mais l'orgueil et la vanité du capitaine l'amènent à voler une pièce mécanique sur le navire de son concurrent. Dès lors, ce dernier se lance à la poursuite du Léviathan, bien décidé à lui faire payer son audace... Alors que l'orage approche et que les icebergs se multiplient, la fuite est-elle encore possible pour le Léviathan et son équipage ?
Ce deuxième volet des aventures du jeune Esteban est à la hauteur du précédent. Il est tout aussi riche en aventures et véhicule encore une certaine morale du chasseur, et de l'homme en général. L'exemple du capitaine est frappant. Celui-ci a voulu jouer un mauvais tour à son concurrent et résultat : son navire se retrouve pris dans la glace. On a l'impression que la Nature le punit pour cette action et lui impose cette épreuve afin de redevenir humble.
Commenter  J’apprécie          40
bdelhausse
  21 février 2018
J'avais été séduit par l'élan épique du premier tome. Ce parfum d'aventure. Ce petit je-ne-sais-quoi à la Jack London en mers du Sud...
Le deuxième tome confirme le côté "aventure jeunesse" et la maîtrise du dessinateur pour les scènes à bord du bateau. Matthieu Bonhomme nous raconte la lutte des vieux baleiniers à voiles contre les bateaux à vapeur. L'incessante et inexorable marche du progrès technologique. Il nous montre la folie d'un homme, le capitaine, prêt à tout pour aller jusqu'au bout de son rêve, y compris le transformer en cauchemar pour son équipage. Par contre, j'ai eu le sentiment d'avoir été spolié... le tome se déroule (trop) gentiment jusqu'à quelques encablures de la dernière page, puis le récit s'accélère et s'arrête alors qu'il démarre à peine. Dès lors, Matthieu Bonhomme crée un hangover quasi insoutenable... en interrompant son récit à un moment dramatique. A suivre... forcément.
Commenter  J’apprécie          30
Sromain
  14 février 2013
Le dessin comme le récit apportent un souffle mystique à la bande-dessinnée elle-même; profond, épuré et intense, l' album orienté vers la réflexion plairas aus moyens et aux plus grands.
Commenter  J’apprécie          40


critiques presse (1)
Sceneario   05 juin 2012
C'est un merveilleux récit d'aventure avec cette poursuite entre les deux navires. On vibre avec ceux du Léviathan, on a peur pour eux, on est de leur côté, forcément.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
ColibrilleColibrille   14 octobre 2014
- Vous ne pensez qu'à votre bateau... Et nous, alors ? Personne vous dit jamais rien, et maintenant, on va tous mourir de froid !... Mais ça, vous vous en fichez, hein ?...
- Non, je...
- Ma mère, elle m'avait dit que je pouvais vous faire confiance parce que vous deviez être un bon capitaine... MAIS CA, C'EST PAS ÊTRE CAPITAINE ! CA, C'EST N'IMPORTE QUOI ! Et moi, je... Je veux pas mourir...
- Esteban... On va pas mourir, petit, hein ?... Fais-moi encore confiance. S'il te plaît... Une dernière fois...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
ColibrilleColibrille   14 octobre 2014
- Il y a une pourriture de navire à vapeur qui navigue dans ces eaux et il est équipé d'un harpon explosif. Il tire sur tout ce qu'il voit sans prendre le moindre risque. C'est tellement facile pour lui qu'il se permet d'en laisser la moitié. C'est le pire des gâchis ! Une insulte à la mer ! Une insulte envers les chasseurs de baleines ! Une insulte envers moi ! Un jour, à cause des salauds comme lui, il n'y aura plus de baleines !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
BibliotekanaBibliotekana   30 juillet 2013
Chassées par des porcs ! C'est ce que je redoutais qui arrive ! Il y a une pourriture de bateau à vapeur qui navigue dans ces eaux et il est équipé d'un harpon explosif. Il tire sur tout ce qu'il voit sans prendre le moindre risque. C'est tellement facile pour lui qu'il en laisse la moitié. C'est le pire des gâchis, une insulte à la mer ! Une insulte envers les chasseurs de baleines !
Commenter  J’apprécie          30

Lire un extrait
Videos de Matthieu Bonhomme (29) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Matthieu Bonhomme
Sous les feux de la critique cette semaine, deux monuments de la bande dessinée :
"L'Envol", un panorama inédit en France de l'oeuvre de la mangaka japonaise Kuniko Tsurita publié aux éditions Atrabile "Wanted Lucky Luke", cinq ans après "L'Homme qui tua Lucky Luke", Matthieu Bonhomme renoue avec le cow-boy le plus célèbre de la bande dessinée franco-belge (Dargaud).
Pour en parler, aux côtés de Lucile Commeaux : Sarah Ihler-Meyer, critique d'art et commissaire d'exposition et Antoine Guillot, producteur de l'émission Plan Large sur France Culture.
autres livres classés : baleineVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quiz L'homme qui tua Lucky Luke

Dans quel pays se déroule l'histoire?

France
Belgique
Etats-Unis
Australie

8 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Matthieu BonhommeCréer un quiz sur ce livre