AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782800148229
160 pages
Éditeur : Dupuis (27/08/2010)
3.69/5   107 notes
Résumé :
Un matin, Hervé, employé de bureau d'une trentaine d'années, découvre avec horreur que tous ceux qui l'entourent sont capables de lire dans ses pensées, même sa mère qui est à des kilomètres de là...
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (21) Voir plus Ajouter une critique
3,69

sur 107 notes
5
3 avis
4
13 avis
3
3 avis
2
0 avis
1
0 avis

lanard
  02 septembre 2015
A rebours du cauchemar politique dans lequel tous sont vus par un seul (panoptisme Orwellien), cette histoire raconte le cauchemar individuel d'un seul vu par tous (Omni Visibilis). Les perceptions sensorielles d'un seul - Hervé - sont du jour au lendemain partagées par tous ses contemporains; les 6 milliards d'humains de la planète voient, sentent, entendent, ressentent les coups, les goûts qu'Hervé perçoit pendant qu'ils ferment les yeux. L'entourage (proche puis de moins en moins proche) du héros comprend vite que le système sensoriel d'Hervé est devenu 1)° une curiosité scientifique de première importance que les puissances politiques voudraient s'approprier, 2)° un média universel, une mega-radio-télévision qui fait un audimat de 100% sur la planète. Hervé devient une sorte de (caméra de) Télévision dont des individus en mal de notoriété s'ingénient à vouloir envahir le champ visuel quand des malfrats ou les puissances politiques n'essaient pas de se l'approprier par kidnapping.
Vendu comme une "comédie burlesque" par son éditeur, ce récit a été conçu à une époque où Facebook atteint sa pleine puissance; ce n'est certainement pas fortuit et laisse après sa lecture une impression de profondeur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
chocobogirl
  21 avril 2011
Hervé est un jeune trentenaire à la vie on ne peut plus banale. Seul élément distinctif : sa maniaquerie maladive qui le pousse à un hygénisme extrême.
Un jour, alors qu'il marche dans la rue, les passants l'interpellent et lui parlent comme s'ils lisaient dans ses pensées. Plus loin, c'est son encombrante mère qui lui décrit au téléphone les éléments qu'il a devant les yeux.
ça parait improbable et pourtant le monde entier est relié à Hervé à travers qui ils voient, sentent, ressentent, entendent tout ce que le jeune homme vit. Un cauchemar pour ce dernier dont la vie privé est désormais publique. Poursuivi par les autorités et la population, Hervé s'enfuit, aidé de 2 amis qui comptent bien exploiter ce don exceptionnel.
Voilà une histoire abracadabrante pour un scénario très réaliste ! Imaginez que votre voisin bien pénible entende tout le mal que vous pensez de lui tout bas, que votre mère se rend compte que vous lui mentez, que votre patron voit votre zig que vous regardez au dessus de la cuvette des toilettes, que votre meilleur ami ressente la douleur de la baffe qu'il vient de vous donner, etc...
Sans compter que ce pouvoir suscite bien des convoitises : votre amoureuse qui fait tout d'un coup la belle pour décrocher un rôle au cinéma, les chomeurs qui veulent passer une anonce d'emploi, les aveugles qui veulent voir, ceux qui veulent retrouver un proche ou bien faire la promotion de leur commerce.
Vous aurez une idée de l'horreur du quotidien de ce pauvre Hervé qui ne peut plus aller nulle part, penser ou parlez sans que quelqu'un dans le monde l'ignore...
Devenu un emetteur universel, Hervé perturbe complètement la société et de personnage un peu loser devient l'homme le plus couru et connu du monde.
Voilà un scénario original pour une histoire qui se déroule à toute vitesse. le lecteur courra avec notre héros de courses poursuites en petites pauses pour mieux rebondir plus loin. Très rythmé, il se ponctue de nombreuses scènes comiques engendrées par la situation : par exemple, la scène où Hervé, à la selle, fait profiter au monde entier ses toilettes odorantes !
La fin de l'histoire vaut aussi son pesant de cacahuetes en rebondissant encore plus loin dans le délire... je vous laisse le découvrir !
Le style graphique choisi témoigne lui aussi d'originalité. Complètement en bichromie blanc et gris-bleu, il s'adapte parfaitement à l'ambiance quasiment nocturne de l'intrigue. le tout pour un trait réaliste qui souligne bien l'alliance des 2 thématiques dans cet album.
Omni-visibilis se révèle donc une très bonne surprise de la rentrée !
Je recommande très très chaudement !
Lien : http://legrenierdechoco.over..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
bdelhausse
  16 février 2017
Le point de départ de cette BD est burlesque. Nonsense. Surréaliste. Ce que voit, entend, sent, ressent... un homme est également perçu par l'ensemble de l'humanité.
Les choses dérapent rapidement. Poursuites, solliciations, menaces, enlèvements... tout le monde veut faire passer son message, sur la France, sa copine, sa famille. Evidemment, les auteurs tirent cela à l'extrême, et il faut que cela dérape réellement pour que cela s'arrête.
C'est drôle, bien mené, même s'il y a quelque remplissage, les dessins sont vraiment en phase avec le propos, une mise en couleur aurait nui au récit, à mon avis. Mais, derrière le rire potache de certaines situations ou remarques scatologiques, le récit entre souvent en résonnance avec notre époque d'hyper-médiatisation. Et il se dégage en fin de BD une profondeur qui ne se soupçonnait pas lors des premières pages.
Une excellente découverte.
Commenter  J’apprécie          40
kbd
  14 décembre 2012
Nous avons vu ce mois-ci que le paranormal peut revêtir différentes formes. Entre l'obsession morbide de 73304-23-4153-6-96-8, l'onirisme gothique de Courtney Crumrin et le fantaisisme trash de Homunculus, terminons notre périple avec le burlesque paranoïaque de Omni-visibilis.
« Hervé, célibataire, la trentaine maniaque, mène la vie un peu mesquine mais sans histoires d'un employé de bureau lambda. Un matin, il se rend compte que son voisin entend ce qu'il pense, puis un quidam dans le bus, puis sa mère, à des kilomètres de là... Hervé est devenu une sorte d'open-source à sens unique, un télépathe inversé dans lequel six milliards d'êtres humains lisent à livre ouvert... le cauchemar peut commencer. » (Note de l'éditeur)
Quelle serait la pire chose qui puisse compromettre notre intégrité, détruire notre libre-arbitre et corrompre notre moi intérieur, si ce n'est que nos pensées et nos sensations soient connues de tous ? Quoi de plus horrible que de se sentir dépossédés de nous-mêmes, de ne plus avoir d'intimité.
De ce postulat pour le moins insupportable, un délire paranoïaque digne d'Orwell, Trondheim en tire un récit burlesque et rocambolesque. Car plutôt que d'en décrire l'horreur, il décide d'en rire. Et nous avec pour le coup.
[...]
Lien : http://k.bd.over-blog.com/ar..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
MonsieurHyacinthe
  25 novembre 2017
Trondheim et Bonhomme, Bonhomme et Trondheim. Le duo sonne comme une association de malfaiteurs. Ça sent l'entourloupe à plein nez. Stone et Charden en plus virulent. Tintin et Milou en moins cabots. Deux embobelineurs de première, prêts à nous embarquer dans leurs délires de jeunesse. Et pour cause, je m'étais déjà délecté des 2 tomes de "Texas Cowboys", alors une BD sur le mode fantastique, je n'allais pas manquer la paire.
Bien m'en a pris. C'est rapide et drôle, lancé comme une course poursuite dans un Paris qui se révèle de case en case. Friand des BDs qui portent une pensée de fond, celle-ci ne déroge pas, traversée de nos penchants individualistes face à une aubaine. L'appât du gain, le quart d'heure de célébrité de Warhol, le voyeurisme, l'égoïsme, la quête du pouvoir, sont tant de travers humains finement pointés du doigt, l'air de rien, au fil de la lecture.
Mais surtout, l'ensemble est distrayant au possible, accrocheur, on en voudrait toujours plus. Décidément. Ils savent faire, ces p'tits gars...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
lunchlunch   18 janvier 2011
_ Je sais que vous êtes monsieur Boileau.
_ Vous êtes tous autour de moi en train de me regarder ?
_ Je ne pense pas. Je suis aveugle mais je ne sens personne autour. Savez-vous que j'ai retrouvé cet endroit grâce à l'ouïe et l'odorat dès que vous êtes entré ici ? Ces sens restent actifs même si vous fermez les yeux.
_ Ah... Et qu'est-ce que vous voulez ?
_ Juste que vous ouvriez les yeux à nouveau. S'il vous plaît.
_ Mais tout le monde saura où me trouver...
_ Vous avez un don miraculeux, monsieur Boileau. Utilisez-le avant qu'il ne disparaisse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
lunchlunch   18 janvier 2011
_ Je me suis fait un plan parano. J'ai eu l'impression qu'il y avait plein de policiers chez elle qui essayaient de remonter à la source de l'appel.
_ Mmm... dans le doute, on va éteindre nos portables au cas où ils veulent nous tringler.
_ Nous trianguler.
_ Oui, voilà...
Commenter  J’apprécie          40
AsilAsil   27 juin 2012
- Vous n'allez pas lui ouvrir la tête et lui fouiller dedans ?
-Non Madame, on ne fait ça qu'avec les extraterrestres qu'on attrape.
Commenter  J’apprécie          50
lunchlunch   18 janvier 2011
Avec ces conneries, j'ai ouvert la portière moi-même.
Adieu les germes.
Arggll Arrggl... au secours, on est des gentilles bactéries. C'est l'apocalyyypse !
Commenter  J’apprécie          40
bdelhaussebdelhausse   16 février 2017
- Localisez le portable. Moi, j'y vais.
- Donnez-moi une demi-heure, hein... On n'est pas à NCIS. (p.70)
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
Videos de Matthieu Bonhomme (29) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Matthieu Bonhomme
Sous les feux de la critique cette semaine, deux monuments de la bande dessinée :
"L'Envol", un panorama inédit en France de l'oeuvre de la mangaka japonaise Kuniko Tsurita publié aux éditions Atrabile "Wanted Lucky Luke", cinq ans après "L'Homme qui tua Lucky Luke", Matthieu Bonhomme renoue avec le cow-boy le plus célèbre de la bande dessinée franco-belge (Dargaud).
Pour en parler, aux côtés de Lucile Commeaux : Sarah Ihler-Meyer, critique d'art et commissaire d'exposition et Antoine Guillot, producteur de l'émission Plan Large sur France Culture.
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quiz L'homme qui tua Lucky Luke

Dans quel pays se déroule l'histoire?

France
Belgique
Etats-Unis
Australie

8 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Matthieu BonhommeCréer un quiz sur ce livre