AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2760410773
Éditeur : Stanké (01/01/1900)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Il est probable que des événements improbables se produiront. Mais la très cérébrale Ophélie Tanguay a horreur des situations imprévues, et elle essaie constamment de soumettre le hasard à des règles mathématiques. Si au moins elle pouvait ressembler à sa soeur, la belle Mari-Pier, à qui la chance semble toujours sourire ! C'est clair, on ne connaît pas l'échec lorsqu'on a l'air d'une déesse.

Mais le bonheur n'appartient pas qu'aux autres, lui affirme... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Jules
  19 octobre 2010
Ophélie est depuis toujours éclipsée par sa soeur Mari-Pier qui est trop belle, trop blonde, trop parfaite. C'est celle-ci qui ramène les adonis à la maison et qui aura la chance de participer à une téléréalité américaine... Aux yeux de tous, Ophélie est la fille à la queue de cheval toujours habillée en noir qui fait une job que personne ne comprend! Même si elle est au top de sa profession d'actuaire, ça ne compte pas pour ses parents, ce sera toujours l'autre qui sera la vedette.
Un jour où Ophélie rencontre une ancienne amie de sa soeur qui pratique la pensée positive, elle tentera elle aussi de faire changer les choses en étant moins négative. le beau de l'histoire, c'est qu'elle y arrive pendant un certain temps jusqu'à ce qu'un événement se produise et lui fasse repenser sa technique...
"Nos pensées, ce sont les bons de commande qu'on envoie au grand magasin de la vie qu'est l'Univers." (p.66)
Ce roman est le deuxième de cette auteure québécoise qui a beaucoup de talent pour nous faire passer les histoires comme pouvant être celles de notre amie ou de notre voisine. Après La suppléante que j'avais dévoré en 2008, j'étais très heureuse de retrouver son sens de l'humour et sa proximité avec le quotidien dans lequel on se retrouve parfaitement à l'ère de la téléréalité et des relations de couple complexes! Il ne faut pas chercher à comprendre la philosophie de la vie dans ses livres, mais il faut profiter des évidences qu'elle nous donne par petites touches avec certains passages où on peut comprendre que la vie ne nous réserve pas que de mauvaises choses mais aussi de belles surprises inattendues. Je ne voudrais pas trop lui coller l'étiquette de chick lit parce ses livres ne sont pas vides de réflexions, mais c'est un bon livre de fille et je ne peux contourner cette façon de le dire! À notre dernière (et première!) rencontre dans un salon du livre, elle m'écrivait À la prochaine. C'est un rendez-vous que je ne voudrais pas manquer si l'occasion se présente!
Merci à Babelio et aux Éditions Stanké pour cet envoi.

Lien : http://booki-net.blogspot.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
iarsenea
  25 octobre 2010
J'ai beaucoup aimé. En fait, j'ai dévoré ce roman en profitant de chaque petite seconde de répit que me laissaient égoïstement les quelques centaines de clients qui attendaient après moi aujourd'hui entre les appels (je suis téléphoniste à temps partiel).
Bon, ce n'est pas de la grande littérature. Ce n'est pas un chef-d'oeuvre dont tout le monde se rappellera dans des dizaines d'années, mais c'est assurément un bon moment de plaisir que nous procure ce nouveau roman d'Anne Bonhomme. Ça m'a beaucoup rappelé la manière dont j'ai englouti en un après-midi Scrapbook de Nadine Bismuth. Difficile de dire pourquoi j'ai tant aimé, mais j'ai aimé. Et puis c'est tout !
Échecs et maths est un beau mélange de pleins de sujets qui sont près de nous. Ici, pas d'aventures rocambolesques, pas de suspense haletant, pas de fantastique ni de mystérieux, mais de bons éclats de rires et je dirais même, à la limite, de possibles et fort probables rapprochements avec les personnages. Moi en tout cas, je me suis sentie près d'Ophélie, parce qu'elle est un peu comme moi : raisonnée et raisonnable, peu aventureuse et peu confiante en ses capacités et en sa beauté. L'air de rien, j'ai fait des rapprochements avec ma vie et j'en ai tiré des conclusions !
Bref, je recommande ce livre à tous ceux (et surtout à toutes celles) qui ont besoin de lire un livre qui leur procurera du plaisir et qui ne leur prendra pas la tête.
Merci à Babelio et aux éditions Stanké pour l'envoi de ce livre. C'est sans aucun doute le livre le plus rafraîchissant que j'ai lu depuis un bon bout de temps !
Lien : http://lecturesdisabelle.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Cielvariable
  22 janvier 2017
J'ai été surprise par l'écriture de ce roman: c'est vraiment bien écrit et ça dépasse les standards habituels associés aux romans "pour filles" ou chick lit. C'est l'histoire d'Ophélie qui est un peu le mouton noir de sa famille parce qu'elle ne sort pas de l'ordinaire et n'a rien de flamboyant comme sa soeur. C'est donc son récit qu'on suit avec beaucoup d'intérêt.
C'est le 2e roman que je lis de cette auteure. J'avais ADORÉ La Suppléante pour son sujet (je suis enseignante) et l'humour qu'il contenait. Je n'ai pas été déçue avec ce roman-ci qui est également teinté d'humour, de dérision et de situations plus réalistes qu'on ne le pense.
Vraiment, un roman à lire avec plaisir!
Commenter  J’apprécie          10
Riomarti
  05 décembre 2010
Ophélie n'en peut plus de vivre dans l'ombre de sa soeur Marie-Pier et de vouloir correspondre aux critères du monde superficiel de sa mère. Quant à son père, n'en parlons pas, il vit dans l'ombre de sa mère. Et, un petit ami... elle a largué un homme agoraphobe avec qui elle a eu une longue relation et depuis, c'est le calme plat. Mais comment avoir l'air sexy et "in" lorsqu'on s'habille toujours en noir, qu'on est actuaire (une profession que personne ne comprend...) et qu'on se trouve tout à fait sans intérêt?
Puis, Ophélie croise une amie de sa soeur qui prétend pouvoir changer sa vie grâce aux pensées positives... et elle se met à y croire, jusqu'à ce que les choses se corsent!
Voici la trame de départ du deuxième roman de Anne Bonhomme, Échecs et Maths.
Lien : http://riomarti.blogspot.com..
Commenter  J’apprécie          10
marie-christine21
  27 mai 2011
J'ai hâte de découvrir un autre livre de cette auteure pour forger mon opinion vis-à-vis de son écriture, car ce livre m'a un peu déçue.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   19 avril 2018
Ophélie s’installe dans le fauteuil et attend patiemment qu'on lui adresse la parole. Elle essuie quelques larmes sur ses joues.

— Tu pleures? demande une voix masculine, profonde et résonnante.

— Est-ce qu’on peut faire un rewind de cinq mois? demande-t-elle.

— Pourquoi?

— Parce que je veux tout effacer. Je viens de vivre les pires moments de ma vie.

— Explique-toi.
— Je pense que tu sais de quoi je parle, dit-elle impatiemment. Si je pouvais reculer dans le temps, je m’arrangerais pour ne pas rencontrer… certaines personnes. Tout ce que je voulais, c’était changer de vie. Que la chenille insignifiante devienne un beau papillon.

— Ne peux-tu pas trouver du positif dans tout ce qui t’est arrivé?

— Ah non! Si j’entends encore le mot « positif », je pense que je vais hurler!

— Donc, tu regrettes tout ce qui s’est produit durant les derniers mois.

— Oui… non… je sais plus.

Ophélie reste silencieuse un moment.

— Ne devrais-tu pas te rendre à l’hôpital, maintenant? demande la voix.

— J’ai peur. Dans quel état je vais le retrouver? J’y suis allée pas mal fort.

— Ce n’est quand même pas ta faute.

— Mais oui, c’est ma faute! Qu’est-ce qui m’a pris?

— Peut-être qu’il s’est attiré tout ce qui lui arrive.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   19 avril 2018
Dès que nous franchissons le seuil de la porte du salon, Mari-Pier s’élance vers un beau jeune homme qui discute avec ma tante Michèle. Cette dernière semble accepter avec regret de voir son bel interlocuteur repartir au bras de ma sœur. Ils arrivent tous les deux à ma hauteur. Je me sens dévisagée de la tête aux pieds. S’il s’attendait à un sosie de ma sœur, il doit être déçu. Lui, par contre, n’a rien de décevant: ma sœur a conservé son habitude de fréquenter des gars qui pourraient donner des complexes à Johnny Depp ou à Orlando Bloom. Pendant que ma sœur nous présente, j’imagine qu’il doit nous comparer, qu’il doit se demander comment il est possible qu’une grande blonde élancée au visage parfait puisse être la sœur d’une fille si ordinaire, si…

— Ophélie? dit Mari-Pier en claquant les doigts devant mon visage. Est-ce que t’as compris ce que Charles-Alexandre t’a demandé?

— Qui?

— Charles-Alexandre, mon chum.

— Euh, non.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   19 avril 2018
Apparemment, mon père non plus ne va pas aborder l’épineux sujet de ma récente séparation d’avec Yvan. Mais évidemment, j’avais oublié que mon père n’a que trois sujets de conversation: le vin, l’argent et les gens célèbres. En dehors de ces trois thèmes, il ne sort que des monosyllabes de sa bouche.
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   19 avril 2018
Elle savait que c’était elle, la princesse. Après tout, elle entendait notre mère l’appeler ainsi des dizaines de fois par jour. Mari-Pier me laissait personnifier la princesse deux ou trois fois et me reléguait ensuite aux rôles de sorcière, de marchande ou d’orpheline.
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   19 avril 2018
Pour la énième fois de ma vie, je regarde ma sœur avec envie. Est-ce que c’est ça qu’il faut faire? Dire qu’on ne comprend rien aux chiffres et aussitôt un bel Adonis se mettra à nous minoucher.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : trentaineVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1042 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre