AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782362291494
96 pages
Editions Bruno Doucey (02/03/2017)
3.67/5   3 notes
Résumé :
Que faire lorsqu'on a connu la guerre et l'exil, un "premier départ / en pays étranger", puis d'autres guerres, d'autres départs ? Que dire à ces "vies précaires", ces "vies fauchées pour rien", ces "visages de femmes / enveloppés d'un voile de contraintes" ? Comment lutter contre barbares et fous de dieu ? Où trouver la force de sonder les abysses de la mémoire négrière ? Quelle prière offrir au corps de l'enfant mort, ce "visage de l'innocence" échoué sur la plage... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Myriam3
  23 septembre 2017
"Je vous souhaite beaucoup de bonheur
Dans la capture d'un électron
Qui cherche la justesse du verbe"
Tanella Boni, Ivoirienne, refuse que sa couleur de peau et son corps de femme soient source de discrimination et ses longs poèmes sont la marque de ce combat intérieur et poétique.
Ce recueil ressemble à un éternel voyage qui en lui refusant tout domicile, la renvoie sans cesse à ses origines. Ses racines, elle les porte avec elle, parfois les traîne comme une charge, mais elles peuvent aussi lui donner la force de l'identité. La couleur de peau comme limite, comme refus des autres et qui porte en elle une histoire de guerres, de sang, de violences.
Et puis, au coeur de l'actualité, ce poème: "Autant en emportent les Rêves". Un jeune enfant allongé sur une plage, innocent, anonyme, "image symbolique d'une humanité perdue". L'exil, la longue marche des réfugiés, encore le voyage.
Un autre:"Ceux qui ont peur des Femmes nues", et qui ont aussi perdu le sens de leur religion. Tanelle Boni parle à tous les peuples du continent africain.
Après ce dur voyage au coeur de la réalité, Tanella Boni nous donne le feu pour continuer à vivre avec tout ça, en quelques phrases à garder en soi:
"Dans le monde des petites choses
Le bon feu ne coûte rien
Il brûle il réchauffe
L'amour vaut tout l'or du monde
Allume une étincelle au coin de ton oeil
Et traverse le désert vide d'humains
Comme si la vie fleurissait
A toutes portes et fenêtres
Pour connaître les règles
Du monde impersonnel
Dont la violence écrase
Ta frêle présence
N'attends pas que la flamme
S'éteigne en toi. "


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          192
Cricri08
  14 mai 2022
Très joli recueil de poèmes de l'autrice ivoirienne Tanella Boni qui nous emmène à travers le monde, jetant un regard lucide sur la difficulté de l'exil, d'être une femme, à fortiori une femme noire, et cela quelque soit le pays où vous vivez.
Les mots sont mes armes préférées, titre du premier poème, révèle bien la subtilité avec laquelle l'autrice associe, compose et tisse ses phrases : le message est fort et poignant, notamment dans le poème Ceux qui ont peur des femmes nues, dénonçant l'extrémisme religieux et les persécutions subies par les femmes au nom de la religion.
Une lecture qui m'a fait sortir de ma zone de confort ... mais c'est tellement enrichissant :)
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
PiatkaPiatka   09 mai 2019
J’ai trouvé un mot
Qui ne ressemble à aucun autre
Je ne l’ai pas inventé
Je l’ai croisé par hasard
Au détour d’une promenade

Le mot m’a fait un signe de la main

J’ai dit bpnjour au mot
Dont j’ignorais le sens
Je lui ai raconté mon envie
De retrouver les images
Qui m’habitent et créent mon monde

Le mot m’a tourné le dos
J’ai aperçu la forme d’une échelle
Commenter  J’apprécie          240
PiatkaPiatka   16 mai 2019
Ce temps intérieur est le mien
On y rencontre de petites musiques
Tissées fil à fil
Comme un pagne de coton fait main
Chaque plante
Chaque fibre y trouve sa place
Chaque insecte y apporte son chant
Et les tisserins à midi
Le souffle du beau temps

Ce temps noué à mes tripes
Rassemble l’essentiel de mes bagages
Je pose le pas sur d’autres terres
en emportant avec moi
Celle qui ne me quitte pas
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
PiatkaPiatka   08 mai 2019
Dans le monde des petites choses
Le bon feu ne coûte rien
Il brûle il réchauffe
L’amour vaut tout l’or du monde

Allume une étincelle au coin de ton oeil
Et traverse le désert vide d’humains
Comme si la vie fleurissait
À toutes portes et fenêtres

Pour connaître les règles
Du monde impersonnel
Dont la violence écrase
Ta frêle présence
N’attends pas que la flamme
S’éteigne en toi.
Commenter  J’apprécie          190
Myriam3Myriam3   23 septembre 2017
Un petit d'homme dormait au clair soleil
A la lumière des yeux du monde
Qui refusait de voir des visages
Sur la mer des traversées

Un visage sans aucun doute
Pas une plume d'oiseau un presque-rien
Perdu sur une plage entre deux continents
Le visage de l'innocence
Echoué sur la plage des horreurs oubliées

Autant en emportent les rêves
Commenter  J’apprécie          100
Myriam3Myriam3   15 septembre 2017
Tout départ est aussi un retour
Tu pars avec tes rêves
Tu pars avec ta vie tes souvenirs
Comme un dromadaire au pas lent
Tu portes tes bagages sur le dos
A bout de bras
D'escale en escale
Jusqu'au retour
Ton premier départ
En pays étranger
Commenter  J’apprécie          100

Videos de Tanella Boni (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tanella Boni
Tanella Boni "Les Idées mènent le Monde" à Pau - 2017
autres livres classés : côte d'ivoireVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
1015 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre