AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9781091365377
21 pages
Éditeur : Le Realgar (11/01/2017)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Un vieil homme exprime ce qu'une bibliothèque symbolise pour lui.
Reflet de l'âme de celui qui l'a constituée, chacun des livres qu'elle abrite permet d'ouvrir l'esprit et peut devenir pour celui qui le lit un ami cher qu'il est possible de retrouver à tout instant.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Etsisite
  19 mars 2017
Quand Éric Bonnargent (ou son double de 85 ans) écrit une lettre ouverte à sa bibliothèque, c'est d'une lettre d'amour sensuelle dont il s'agit : amour pour cette bibliothèque avec qui il semble vivre depuis toujours, pour les livres à la fois beaux objets et maîtres-accompagnateurs de vie, pour toutes ces lectures qui lui ont permis de grandir et d'être. On se reconnaît, on acquiesce… mais pas toujours, on va voir sur Internet les reproductions de peintures qui ornent sa bibliothèque, on sourit, on note quelques références bibliographiques en passant, on pense « ouiiiii, c'est ça ! » ou « ah là, non, pas moi »… On entend la voix de l'amoureux des livres et pour peu qu'on le soit également, on prend plaisir dans ce partage, dans cette communion entre lecteurs-amants des livres !
Lien : https://emplumeor.wordpress...
Commenter  J’apprécie          00
Charybde2
  16 mars 2017
La somme physique des lectures de chacun définirait-elle mieux que tout ce qu'il est, in fine ?
Sur mon blog : https://charybde2.wordpress.com/2017/03/16/note-de-lecture-lettre-ouverte-a-ma-bibliotheque-eric-bonnargent/

Lien : http://charybde2.wordpress.c..
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
Charybde2Charybde2   16 mars 2017
Aujourd’hui, cela n’a toutefois plus beaucoup d’importance. Je viens de fêter mes quatre-vingt-cinq ans, une nouvelle page se tourne et le livre de ma vie va bientôt se refermer. Je suis serein : j’ai lu, j’ai vécu. Le crématorium dispersera dans le ciel l’insignifiance de mon être. Mais que vas-tu devenir quand je ne serai plus là pour veiller sur toi ? Mon expert-comptable de fils n’aura que faire de toi et, dans l’espoir d’obtenir quelques billets, te refourguera sans doute à un bouquiniste qui, lorsqu’il se rendra compte qu’étant tout annotés tes livres sont invendables, te balancera tout entière dans un container. Le soir venu, tu seras transportée à l’usine de collecte des déchets de Saint-Jean-de-Folleville où tu finiras dans le grand incinérateur. J’espère alors que dans le vide sidéral quelques-uns de nos atomes s’accrocheront les uns aux autres. Nous serons alors réunis pour l’éternité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          32
chat8noirchat8noir   08 avril 2017
Pour la plus part des gens qui confondent la valeur et le prix, les livres n'en ont aucune, ils ne sont que des bouquins, de simples assemblages de papier que l'on peut se procurer pour quelques euros sur les étals des bouquinistes au début de l'été afin de tuer le temps à la plage ou au camping et à la rentrée, s’ils sont au programme du cours de français des mioches. C'est pourtant dans les bibliothèques, entre premières et quatrièmes de couverture, que se cachent les plus grandes merveilles de l'intelligence, les fiat lux des plus grands esprits à travers les âges.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Charybde2Charybde2   16 mars 2017
Tout cela est bien vaniteux et narcissique, j’en suis conscient : vaniteux parce que j’éprouve la satisfaction repue du goinfre qui n’en revient toujours pas d’avoir autant ingurgité, narcissique car n’étant rien d’autre que ce que j’ai lu, j’ai l’impression, en te regardant, de faire face à une anamorphose de mon esprit. Je suis sûr que l’on pourrait percer les mystères de la généalogie de ma personnalité en remontant simplement le fil de mes lectures. Tu le sais, j’ai toujours considéré que les actes importaient moins que les pensées, que la persistance du réel est telle que nous ne faisons jamais ce que nous voulons, mais seulement ce que nous pouvons.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Charybde2Charybde2   16 mars 2017
J’ai quatre-vingt-cinq ans et cela fait maintenant dix ans que toi et moi avons quitté Paris pour nous installer ici, à Trouville, face à la mer. Ce sera notre dernière demeure. Depuis soixante-dix ans que tu partages ma vie, nous avons déménagé de nombreuses fois, multipliant les domiciles, à Nice, puis à Paris. Plus tu grandissais, plus ces déménagements devenaient éprouvants. Toujours plus nombreux et plus lourds, les cartons ont fini par avoir raison de mes rares amis et ce sont des professionnels qui t’ont rapidement trimballée ici et là.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
EtsisiteEtsisite   19 mars 2017
Lorsque je suis invité quelque part, la première chose que je regarde est la bibliothèque de mes hôtes. Sa corpulence ou sa maigreur, sa banalité ou son originalité me permettent d’évaluer la curiosité intellectuelle, l’ouverture d’esprit et le degré de tolérance des maîtres de maison.
Commenter  J’apprécie          20
Video de Eric Bonnargent (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Eric Bonnargent
Eric Bonnargent et Serge Marchand, libraires de choc.
autres livres classés : testamentVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
454 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre