AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791092444452
Éditeur : l'Atelier contemporain (19/08/2016)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 3 notes)
Résumé :
(BEAU LIVRE)

Recueil complet des essais du poète Yves Bonnefoy sur le peintre Alexandre Hollan : 30 ans de réflexions. Le livre est largement illustré, dans une présentation réalisée par l'artiste lui-même.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Moglug
  11 janvier 2018
Ce livre magnifique regroupe neuf essais d'Yves Bonnefoy sur la peinture d'Alexandre Hollan. L'ouvrage s'apparente à un catalogue d'exposition dans lequel le poète tente de transmettre l'indicible que le peintre nous donne à voir en image. L'exercice difficile et nécessaire est réalisé ici avec élégance. Les oeuvres d'Alexandre Hollan ne sont pas facilement accessibles au novice, mais Bonnefoy réussit à dire le silence méditatif à l'origine du geste créateur du peintre. Evidemment, les deux artistes nous parlent d'arbres, sujet de prédilection d'Alexandre Hollan, mais surtout Yves Bonnefoy nous parle de l'essence de l'être et des choses en des mots compréhensibles par la majorité. Alexandre Hollan nous montre le silence et surtout la présence au monde lorsque le langage cesse d'analyser, lorsque l'esprit cesse de nommer ce qu'il voit pour se le représenter. Ses tableaux ne présentent presque aucune forme définie, les arbres que l'on perçoit sont visuellement flous, fruit d'une observation englobante qui ne s'attache pas tant aux détails mais se rapproche bien d'avantage d'une méditation en présence de l'arbre indépendamment de son contexte.
Je n'ai jamais vu de mes yeux de peintures d'Alexandre Hollan, mais les reproductions proposées dans ce livre édité par L'Atelier contemporain m'ont apporté quasi instantanément une certaine sérénité, elles m'ont plongé dans un silence intérieur, méditatif, inespéré au moment où j'ai ouvert le livre – j'étais alors dans un état d'agitation certain. Les textes d'Yves Bonnefoy ensuite m'ont permis de comprendre cette sensation.
Cette lecture et ce regard, qui par l'intermédiaire des arbres, me parlent de silence, me permet notamment de faire le lien avec un autre livre de L'Atelier contemporain, Tant de silences, un recueil de poèmes de Christophe Fourvel, que j'avais beaucoup aimé. le travail d'Alexandre Hollan explicité par Yves Bonnefoy me semble plus expressif encore que les textes de Christophe Fourvel dans cette transmission du silence, et de la présence au monde surtout.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Timothina
  08 janvier 2018
Je remercie les éditions de l'Atelier contemporain ainsi que Babelio pour m'avoir envoyé ce livre dans le cadre de l'opération Masse Critique.
Il s'agit d'un très bel ouvrage rassemblant une dizaine d'essais consacrés au peintre Alexandre Hollan, célèbre pour ses peintures d'arbres. Échelonnés sur vingt-cinq années, les textes d'Yves Bonnefoy, initialement parus au sein de catalogues d'exposition ou de monographies, ont été rassemblés ici de manière exhaustive. Le poète explore, au fil de variations autour du regard, du langage et de la lumière, ce qui constitue la spécificité des oeuvres de l'artiste. Méditation ontologique, réflexion portant sur la fonction de l'art, de l'être et de la vie, Yves Bonnefoy nous fait part d'une certaine conception de l'immanence. Alexandre Hollan, écrit-il, est « un témoin de ce que la perception a de continu, en sa profondeur qui se signifie comme, authentiquement, un mystère. »
Il n'est pas aisé de pénétrer dans ces textes au style très lyrique, empreint de philosophie et de spiritualité. En endossant le rôle de critique d'art, Yves Bonnefoy ne délaisse pas sa fonction de poète : plus qu'une présentation ou une étude de l'oeuvre d'Alexandre Hollan, il nous en propose ici une vision subjective, essentiellement poétique. Les reproductions des oeuvres de l'artiste nous offrent un échantillonnage des diverses techniques utilisées : fusain, aquarelle, acrylique, gouache et photographie. Les jeux de lumière donnent une profondeur à la couleur et nous invitent à approcher l'invisible présent derrière la perception.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Bretzel
  28 décembre 2017
Tout d'abord merci à Masse Critique Babelio pour m'avoir offert ce beau livre.
Il est un recueil de textes du poète Yves Bonnefoy en lien avec les oeuvres du peintre Alexandre Hollan.
Ne connaissant ni l'auteur ni le peintre avant cette lecture, j'en ressors satisfaite d'avoir fait une belle découverte !
Les mots d'Yves Bonnefoy percutent, les toiles de Hollan intriguent...nous sommes ici plongés dans un univers particulier que l'on aime ou que l'on déteste. Les poèmes ne sont pas de lecture aisée, les peintures (représentant uniquement des arbres) étranges ou magnifiques.
C'est évidemment une oeuvre pour un public passionné averti, je n'ai pas de compétences pour une critique plus affûtée hélas!
Un extrait résume plutôt bien mon sentiment:
"Dans cette fois des études d'arbres Hollan affronte cet être-là se faisant présence, il peint des surgissements, des rencontres, il parle avec l'olivier ou le chêne, et ceux-ci ne sont plus des hasards de son environnement mes des compagnons de sa vie...(..).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
TimothinaTimothina   08 janvier 2018
On sait beaucoup de l’œil et peu du regard. On sait comment l’impression optique est transmise au cerveau, synthétisée, on comprend même pourquoi, par la voie de complémentarités, de nuances, la couleur se fait agrément si ce n’est même beauté – mais comment expliquer de quelle façon notre regard traverse la couleur, la forme, pour appréhender dans la chose ce qui fait qu’étant cela elle est aussi, et d’abord, ce qui est là, devant nous ; ce qui fait que dans l’apparence peut se lever la présence ? Pourtant c’est bien ce qui a lieu, quelquefois. À la pensée qui analyse, mais de ce fait même se perd dans la réalité de matière, indéfiniment fragmentable, s’est substitué alors l’acte de sympathie qui fait que le monde à nouveau respire, et nous en lui.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
TimothinaTimothina   08 janvier 2018
Chez Hollan l’approche de la réalité hors langage a lieu dans des peintures où il descend jusqu’au vertige dans l’abîme de la couleur sur des chaudrons rouillés, des brocs, des fruits posés auprès de ceux-ci sur un fond délivré des dimensions de l’espace. Et ainsi la nature morte — il préfère dire « vie silencieuse » — exerce-t-elle à nouveau, comme chez Chardin, sa fonction de résurrection.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Yves Bonnefoy (26) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Yves Bonnefoy

1:21:00 Yves BONNEFOY – La parole poétique (Conférence légendaire, 2001) ÉCLAIR BRUT 15 k vues
15:32 Yves Bonnefoy Hommage à Jacques Dupin jeanpaulhirsch 2,3 k vues
8:34 Paul Auster Hommage à Jacques Dupin jeanpaulhirsch 1,3 k vues
11:31 [UEC-Lille] - Interview Louis Aragon, 17 déc. 1958 Uec Lille 13 k vues
4:44 Que ce monde demeure! Yves Bonnefoy in Les planches courbes Gregory Marion 5,8 k vues
11:54 Lecture de Yves Bonnefoy à l'Ecole normale supérieure JeuneRepublique 4,9 k vues
2:03 René Char legge alcuni frammenti da "Feuillets d'Hypnos" Maldoror67 5,3 k vues
1:13:06 [RARE] Yves BONNEFOY – Fonctions de l'Image : dialogue avec Jean Starobinski (1975) ÉCLAIR BRUT 4,8 k vues
Napoli - Laurea honoris causa a Yves Bonnefoy Pupia Campania 486 vues
Entretien entre Yves Bonnefoy et Jean-Pierre Vallotton octobre 2011 fondationmicheloud 6,2 k vues
Yves BONNEFOY – « Mythes de Dieu » chez Yves Bonnefoy (Conférence, Jean-Pierre Jossua, 2009) ÉCLAIR BRUT 2 k vues
Telerama interview Léa Seydoux, Amira Casar, Aymeline Valade Yves Saint Laurent Cannes Blue Forum Recommandée pour vous
Fabrice LUCHINI lit Louis-Ferdinand CELINE (1988) Le Petit Célinien 209 k vues
Une pierre (II), Yves Bonnefoy Nicolas Anctil 115 vues
L'arbre, la lampe. Traduction improvisée in memoriam Yves Bonnefoy. Tanneurs Quarante-Cinq 114 vues
Yves Bonnefoy @poesiefestival berlin 2011
+ Lire la suite
autres livres classés : Poésie visuelleVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Le tableau mystère [1]

1. Quel écrivain et journaliste a passé une grande partie de son enfance au château du Clos Lucé à Amboise ?

François de Closets
Jules Vallès
Louis Aragon
Gonzague Saint Bris

7 questions
279 lecteurs ont répondu
Thèmes : déduction , peinture , mystèreCréer un quiz sur ce livre