AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782070639830
96 pages
Éditeur : Gallimard Jeunesse (10/01/2013)
2.95/5   11 notes
Résumé :
Au Moyen Âge, un village scandinave traverse une période sombre. Le mauvais temps détruit les récoltes et, la nuit, des animaux sauvages viennent massacrer les villageois, semant la terreur et l'incompréhension au sein de la population. Alors que les attaques se multiplient, Gisli et les autres enfants du village se questionnent sur l'origine de cette folie meurtrière. La découverte d'un terrible secret les poussera à fuir le plus loin possible afin de protéger leur... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
jamiK
  17 février 2020
C'est une histoire de fantasy médiévale. Les enfants du village se dédoublent en animaux incontrôlables dans leur sommeil et ces animaux tuent leur parents. Il se rendent compte qu'ils sont sous l'emprise d'une malédiction, alors ils décident de fuir leur village pour épargner les autres habitants. C'est bien mené, le mystère est profond, inquiétant, ce premier tome est prometteur, avec une belle ambiance lourde et pesante. le graphisme est en aplats naturels, avec un trait épuré, limité au strict nécessaire, c'est efficace mais on pourrait reprocher la difficulté à différencier les personnages, et peut-être que les personnages secondaires manquent un peu d'épaisseur, mais l'ensemble est distrayant et plein d'imagination, c'est une lecture vraiment plaisante.
Commenter  J’apprécie          70
outofzebra
  11 février 2014
La Meute - tome 1
Gwen de Bonneval au scénario et Hugo Piette au dessin donnent un conte fantastique dans la collection Bayou (Gallimard), sur le thème du loup-garou. « Varulf » est un terme scandinave pour dire la métamorphose de l'homme en animal sauvage.
On déplore la présentation éditoriale en deux tomes, ce qui permet tout au plus, quand le premier tome est décevant, de faire l'économie du second (on connaît la préoccupation des éditeurs de la déforestation et du gaspillage de papier). Ce n'est pas le cas du premier tome de «Varulf», qui propose une variation originale, à ma connaissance, sur le thème de la métamorphose, puisque les enfants d'un village de paysans se transforment en bêtes sauvages et cruelles à la nuit tombée, et massacrent ensuite leurs parents.
Il m'est difficile de conjecturer sur le sens de ce conte, n'ayant pas encore lu le second tome. Mais la signification morale et politique de la métamorphose de l'homme en animal est archi-connue. Parmi les métamorphoses récentes moins connues que celle de Kafka en insecte, exprimant son sentiment d'une modernité totalitaire oppressante, une blogueuse-bd s'est transformée en renard au cours de son récit introspectif, avant d'entamer une brillante carrière. Les contes nordiques décrivant des loups bernés par des renards semblent dire le déclin de la puissance virile physique au profit de… disons l'habileté féminine. Dans une fable à connotation antisémite de Jean Anouilh, les Juifs sont des rats (capables de creuser des galeries pour s'enfuir jusqu'en Amérique), les Allemands des chats (amateurs de jeux cruels), et les Français des chiens (braves et stupides).
S'agit-il dans «Varulf» d'une fable fantastique et prémonitoire sur la fracture cruelle entre les générations ? Il est trop tôt pour le dire.
Le dessin d'Hugo Piette (diplômé de l'Ecole Saint-Luc) est dans le style «ligne claire», un peu abstrait et puritain à mon goût, mais rendant le conte plus lisible.
Lien : http://fanzine.hautetfort.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LaLo
  07 avril 2013
Je n'ai pas été conquise. Autant le dire tout de suite. L'histoire est prenante, oui, mais on met beaucoup de temps à comprendre ne serait-ce que ce qu'il se passe. L'intrigue traine en longueur et les personnages ont des caractères très semblables les uns aux autres. En ce qui concerne les dessins, les personnages se ressemblent et on ne distingue que rarement qui est qui. Enfin, c'est une BD très "bruyante" dans le sens où il y a beaucoup de cris de colère et que ça pèse d'après moi sur l'histoire. À suivre mais franchement pas convaincue.
SP reçu pour Masse Critique.
Commenter  J’apprécie          00
Paulart
  28 septembre 2019
Gisli se réveille en voyant ses parents se fairent tuer par un ours. Peer, son petit frère se reveille à son tour sans voir l'horrible bête. Quelques jours plus tard, lui et un grand nombre d'enfants du village vont apprendre que ce sont eux les animaux qui tuent leurs parents. Gisli est donc obligé de partir avec sa soeur Brynhild et son frère Peer et tous les autres. Mais qui est le mystérieux personnage qu'ils rencontrent sur leur chemin ? Et que leur veut-il ?
P.A
Commenter  J’apprécie          00
silverfab
  17 mars 2013
Un conte moyenâgeux où des enfants quittent leur village une nuit car ils pensent être atteint d'une malédiction qui les fait se transformer en animaux responsables d'attaques mortelles. De Bonneval navigue entre son intrigue (le récit fantastique) et l'étude de caractères, procédé que l'on retrouve souvent dans cette frange de la BD Franco-Belge, appuyé par un dessin en ligne claire décalé et assez réussi. Néanmoins on regrettera quelques longueurs, qui font que, malgré les 80 pages de ce premier tome, l'histoire n'avance pas beaucoup. Pour l'accompagnement musical, c'est par là que ça se passe: http://bobd.over-blog.com/
Lien : http://bobd.over-blog.com/
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (5)
BDGest   22 février 2013
l'ensemble souffre de ce qui pourrait être une forme de passivité face au récit. Les qualités sont là, mais peut-être que le style graphique choisi n'est pas le plus adapté.
Lire la critique sur le site : BDGest
BulledEncre   18 février 2013
Un album à l’esthétique ligne claire qui dépeint un Moyen-Âge fantastique à l’atmosphère plutôt hermétique. [...] Les personnages et le décor sont plantés, l’intrigue est à son paroxysme. Le second tome sera décisif.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
BoDoi   06 février 2013
Le premier tome de ce diptyque jouit d’une belle ambiance et d’un épais mystère. [...] Une belle réussite, accessible à tous les publics.
Lire la critique sur le site : BoDoi
BDSelection   05 février 2013
Très rapidement, cet album instaure une ambiance étrange particulièrement prenante et qui repose sur un paradoxe tout à fait efficace [...] son dessin va à l'essentiel, mais avec force et style.
Lire la critique sur le site : BDSelection
BullesEtOnomatopees   21 janvier 2013
Le propos est limpide mais peine à maintenir en haleine. Toutes les cartes semblent être distribuées d’entrée, et l’on se demande donc où le récit compte bien nous emmener.
Lire la critique sur le site : BullesEtOnomatopees
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
BibliotekanaBibliotekana   16 avril 2019
Quand je pense que la personne qui l'a tué se trouve ici... Que c'est l'un d'entre nous... Peut-être même moi... Il nous faut partir.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Gwen de Bonneval (26) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gwen de Bonneval
"Le dernier Atlas", la trilogie événement de Blanchard, De Bonneval, Tanquerelle & Vehlmann est disponible au rayon BD !
Feuilleter la BD : bit.ly/DernierAtlas3
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Oyez le parler médiéval !

Un destrier...

une catapulte
un cheval de bataille
un étendard

10 questions
1134 lecteurs ont répondu
Thèmes : moyen-âge , vocabulaire , littérature , culture générale , challenge , définitions , histoireCréer un quiz sur ce livre