AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 236640042X
Éditeur : Physalis (01/11/2013)

Note moyenne : 3.53/5 (sur 17 notes)
Résumé :
En cette année 1916, dans un coin perdu de l'immensité sénégalaise, Demba et son frère Sékou surveillent les quelques têtes de bétail qui permettent à toute la famille de subsister. Demba a 25 ans, il est respecté pour son courage, sa droiture et sa grande force qui l'a bien souvent permis d'aider son prochain. Malgré des conditions de vie précaires, la vie est douce pour ces jeunes sénégalais. Et pourtant quelques mois plus tard, on retrouvera les deux frères englu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Lagagne
  26 janvier 2014
Une bande dessinée très courte qui traite d'un sujet rare à ma connaissance : les artilleurs sénégalais de la première guerre mondiale. Avec ces très belles planches sur un papier de grande qualité, on aborde l'enrôlement de force, les conditions climatiques, le sacrifice de ces hommes. L'ambiance est très bien rendue par un texte synthétique, des traits expressifs et des couleurs parfaites. Mais voilà : on "aborde" les thématiques. J'aurai apprécié plus de profondeur pour un sujet aussi important.
Mais cette bd a le mérite de faire découvrir cet aspect de la première guerre mondiale à ceux qui ne le connaîtrait pas. Merci à Babelio et aux éditions Physalis pour cet envoi.
Commenter  J’apprécie          120
melina1965
  31 janvier 2014
J'avais déjà entendu parler de cette "force noire" qui a participé, entre autres, aux deux Guerres mondiales ; en particulier dans le livre d'Eric Derro La force noire : gloire et infortune d'une légende coloniale.
J'ai donc coché ce titre dans la liste de Masse critique car je me suis dit que la bande dessinée était un bon moyen d'amener à la connaissance d'un plus grand nombre ce pan de notre histoire coloniale.
L'histoire est celle de Demba, vingt-cinq ans. Il nous raconte comment, en 1916, au Sénégal, lui et son jeune frère Sékou ont été enrôlés dans l'armée française et envoyés sur le front en France.
Une grande partie du récit est consacrée à la montée en ligne vers les tranchées puis aux combats du moulin de Laffaux d'où Sékou ne reviendra pas et où Demba perdra une jambe.
Un livre correct qui brosse la situation à grands traits et reste très superficiel. J'ai été déçu par les images de guerre (ne pouvant m'empêcher de penser à celles de Pinelli pour Féroces tropiques) et j'ai trouvé le presque "happy end" un peu mièvre.
Une bande dessinée qui a donc le mérite de porter sur le devant de la scène le sort des tirailleurs dits sénégalais. Honnête mais avec beaucoup limites dans le scénario et le dessin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Natiora
  19 janvier 2014
Reçue dans le cadre de l'opération Masse Critique de Babelio, c'est avec plaisir que j'ai entamé la lecture de cette bande dessinée consacrée à un pan peu connu de l'histoire de la première guerre mondiale.
Je dis peu connu, mais en réalité, il faudrait dire peu estimé. Car si on entend toujours parler des Français, des poilus, d'un conflit franco-allemand, on oublie souvent de mentionner que la mère patrie française est souvent allé chercher des enfants dans les colonies africaines à envoyer au charbon.
9782366400427_pgLes tirailleurs sénégalais en sont l'exemple même. Pour illustrer ce fait, le scénariste TemPoe a créé le personnage de Demba Diop. Lui et sont frères sont éleveurs. Ils savent qu'il y a la guerre chez toubabs, que les Français se battent contre les Allamands. Enrôlés bon gré ou mal gré, des milliers de Sénégalais se retrouvent sur le front pour combattre l'ennemi teuton.
Les conditions sont encore plus rudes que pour les Français, à cause du froid pénétrant. Ils ne sont pas non plus habitués à ce type de combat, avec fusils et baïonnettes. Et puis il faut bien dire les choses comme elles sont, on envoie les Sénégalais au casse-pipe pour les sacrifier eux plutôt que les bons Français de France.
demba2L'intrigue est assez sommaire. Demba et son frère Sékou sont emmenés, "formés" et jetés dans la fosse aux lions. Nous assistons à la guerre des tranchées.
Pour être honnête, ce n'est pas palpitant. Mais on suit tout de même l'histoire avec un certain plaisir car elle met en relief le rôle des soldats sénégalais et le traitement qui leur était réservé, bien que je trouve ce dernier aspect édulcoré. Pour quelqu'un qui connait déjà l'existence de ces tirailleurs, l'album est trop court, on en apprend pas assez. Pour qui n'a jamais entendu parler de ces hommes, c'est en revanche un ouvrage utile. La toute dernière page donne d'ailleurs des explications et des données chiffrées pour aller plus loin dans la thématique.
Même si je n'ai pas été subjuguée par la lecture de cet album, aux planches très agréables par ailleurs, je ne peux que saluer le travail effectué par les trois auteurs/illustrateurs pour honorer la mémoire de ces soldats africains.
Lien : http://wp.me/p2a2kN-1zT
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Rhl
  08 février 2018
1916. Demba et son frère Sékou sont recrutés depuis leur village sénégalais pour aller combattre en France, contre les allemands. Ils vont alors se retrouver dans le froid et la boue des tranchées, en plein coeur du combat qui rugit, dans l'immense boucherie qui ensanglantera le Chemin des Dames.
Une bande dessinée qui traite des tirailleurs sénégalais, ces hommes qu'on a fait venir des colonies africaines - souvent de force - pour les balancer dans une guerre aussi atroce qu'absurde. On voit bien ici comme ils n'ont guère eu le choix, et l'horreur qui les a accueilli en France.
Certes, la bande dessinée ne rentre pas dans tous les détails mais elle permettra une sensibilisation des jeunes (et moins jeunes!) au sujet. de plus, elle est complétée par une dernière page explicative qui peut donner envie de mener des recherches sur le sujet.
Le livre en lui-même est très beau : une couverture qui interpelle avec la reproduction d'un portrait au pastel d'époque, un papier très agréable qui met en valeur de belles et puissantes illustrations.
En somme, une BD intéressante à avoir en CDI de collège et lycée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
psambou
  13 septembre 2014
Demba et Sékou Diop, deux frères bergers originaires de Diamnadio au Sénégal, rejoignent l'armée française en 1916. La traversée vers la France, l'entraînement militaire, le départ au front, une guerre des tranchées meurtrière près de Soissons, la naissance d'une amitié entre le tirailleur sénégalais et un caporal français forment ce récit servi par un dessin précis, réaliste, dominé par la gamme des ocre, gris et bleu sombres avec un rendu de papier à grains, qui réussit à partir d'une histoire individuelle, de rappeler le sort des soldats de la Force Noire pendant la première guerre mondiale.
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Pixie-FlorePixie-Flore   31 janvier 2018
Il a raison le Capolar. Les canons vont nous protéger. Mais au fond de moi, je me disais... Est-ce qu'il y a assez de canons pour protéger tous les hommes !

[p21-22]
Commenter  J’apprécie          30
melina1965melina1965   31 janvier 2014
André Maginot, ministre des colonies à Blaise Diagne, premier député africain :
"Nous devons agir ! C'est pourquoi nous devons recruter au sein de nos colonies et ce, monsieur Diagne, quel qu'en soit le prix !"
Commenter  J’apprécie          20
melina1965melina1965   31 janvier 2014
Pourquoi on se bat ? Ce n'est pas notre guerre !
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : tirailleurs sénégalaisVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

C'est la guerre !

Complétez le titre de cette pièce de Jean Giraudoux : La Guerre ... n'aura pas lieu

de Corée
de Troie
des sexes
des mondes

8 questions
924 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , batailles , armeeCréer un quiz sur ce livre