AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de oran


oran
  27 mai 2019
Un livre rare et donc précieux. Henry Bonnier rédige cet essai à l'âge de 27 ans.
Une longue préface d'Emmanuel Roblès, dans laquelle il pointe "la preuve supplémentaire de l'influence considérable de Camus sur la jeunesse" . Il conclut son avant-propos par ces mots "(...) je tiens Camus pour un homme "nécessaire". Nécessaire comme ont dit que le sont la poésie ou l'espoir. Dans notre monde de violence et d'irrémédiable solitude, Camus témoigne pour des conquêtes possibles, pour une chaleur des êtres dans cet univers glacé. "
L'essai d'Henry Bonnier s'attache à démontrer comment Camus "conscient de la discorde qui nous oppose au monde et qui nous rejette loin de nous-mêmes" (...) ne cède pas à la tentation de l'espoir non plus qu'aux charmes du renoncement ."
Commenter  J’apprécie          280



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (28)voir plus