AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2330015216
Éditeur : Actes Sud (11/01/2013)

Note moyenne : 3.7/5 (sur 22 notes)
Résumé :
"Mais quel est ton mythe à toi, le mythe dans lequel tu vis ?" Cette question-là, de Palma ne se l'était jamais posée... Jusqu'à ce qu'il tombe sur l'assassin le plus redoutable de sa carrière. Alors qu'il est à deux doigts de la retraite, le commandant de Palma, "le Baron" pour ses proches, se trouve en effet confronté à une affaire hors normes : une grotte préhistorique, des fresques rupestres millénaires, des meurtres sauvages perpétrés selon un rituel bien préci... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
mollymon
  27 février 2017
Lors de fouilles archéologiques dans les calanques de Marseille, un inexplicable accident de décompression attire l'attention du commandant Di Palma. Cet accident le ramène sur une affaire qui a démarré 40 ans auparavant à l'occasion de la découverte d'une étrange statuette préhistorique dans une grotte sous marine.
Entre paléontologie et psychiatrie, son enquête est une plongée en apnée dans le territoire irrationnel de l'esprit humain. Rites chamaniques, délires mystiques , pratiques thérapeutiques plus que douteuses et meurtres barbares sont au menu de cette intrigue surprenante, cuisinée à la sauce magdalénienne.
C'est un polar de bon aloi et fort bien documenté qui, malgré quelques petites longueurs érudites, tient en haleine du début jusqu'à la fin. Pour l'écrire l'auteur s'est inspiré de la grotte Cosquet où sont conservées dans les salles émergées des peintures pariétales datant des premiers temps de l'humanité.
Commenter  J’apprécie          154
Sharon
  03 avril 2019
Sixième et dernière enquête du commandant de Palma dit « le Baron », mais bouclage de boucle avec sa première enquête publiée La première empreinte. Déjà, il est agréable, mine de rien, de voir dans ce policier un homme ordinaire. Oui, il est à dix jours de la retraite, et non, cela ne le dérange pas plus que cela. Certes, il ressent un peu de nostalgie face à tout ce qu'il ne fera plus, certes, il ne sait pas encore comment il occupera sa retraite, cependant (je vous spoile un peu), il n'a pas l'intention de se faire tuer sous les balles d'un forcené.
En revanche, ce qu'il n'avait pas prévu, c'est qu'une ancienne affaire reviendrait sous les feux de l'actualité. le Baron n'est pas le genre de policier à ressasser sans arrêt ses affaires passées, et l'affaire Autran, qui l'avait vu arrêter Thomas et Christine Autran, jumeaux et criminels, ne lui avait franchement pas laissé de bons souvenirs. Ces nouveaux développements encore moins.
L'on retrouve, dix ans après, les témoins de cette époque. Pour certains, ils n'ont pas changé, et c'est tant mieux pour eux : l'on n'est pas responsable de ce que font ses voisins. Pour d'autres, par contre, le temps est passé, et la peur est restée : eux savent pourquoi.
Ce que j'ai aimé ? le questionnement de de Palma sur ce que l'on appelle la « folie » et sur la place que notre société veut bien lui faire. Ah, pardon, la société ne veut pas, justement, leur laisser la place. L'on pense que la psychiatrie a évolué depuis sa création. Oui et non, parce que les infirmiers, les psychiatres ne cessent de tirer la sonnette d'alarme sur l'état de la psychiatrie en France. Et pour un psychiatre comme le docteur Dubreuil qui paraît vraiment se préoccuper de ses patients, combien d'autres qui ne pensent qu'à leur intérêt propre ?
Autre sujet auquel je suis sensible (forcément) : la maltraitance des enfants. On n'en a pas fini de dire qu'il n'est pas de criminel né, qu'on ne peut pas détecter les criminels dès la maternelle (non, je ne plaisante pas, je pense à une théorie qui avait ressurgi voici quelques années), on ne pense pas assez que les dégâts commis dans l'ensemble par des parents maltraitants, des parents qui ne voulaient pas d'enfants, ou qui ne voulaient pas de cet enfant-là sont difficilement réparables.
Oui, l'on saura tout dans ce dernier volume des zones d'ombre de la première empreinte. L'on comprendra mieux certains faits – et sans dédouaner le meurtrier, on comprendra qu'il est bien plus coupable que lui.
Lien : https://deslivresetsharon.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
jeannedesaubry
  06 mai 2013
Enfoui sous une cascade de textes lus, travaillés, corrigés, dévorés, rejetés, ce « Premier Homme » refuse de se laisser oublier malgré une 4eme sans charme et une couverture peu attirante.
L'histoire ? Des plongées dans des calanques hivernales, le mistral qui décape le ciel, des histoires de famille inoubliables, dont la blessure suinte encore le pus vingt ans après, l'amour fraternel et le passé, le très grand passé, celui de l'aube de l'humanité comme refuge. Et peut-être la folie comme corollaire.
Il y a vraiment un étrange hiatus entre les souvenirs que ce roman me laisse et sa quatrième de couverture. L'éditeur manquait-il d'inspiration ? Car si j'ai oublié qu'il est question d'un flic et d'un tueur, je me rappelle très bien l'importance d'une ampoule grillée. D'une maison abandonnée et de la sorcellerie des premiers âges. Je me rappelle des scientifiques, des plongeurs, de ce vieux savant refugié dans la garigue.[...]
la suite sur le blog de Jeanne Desaubry
Lien : http://jeanne.desaubry.over-..
Commenter  J’apprécie          51
brigaldufenec
  14 juin 2014
A travers ce policier, j'ai découvert deux mondes que je connaissais très mal et qui me paraissaient diamétralement opposés: celui de la folie et celui de la pré-histoire. La trame de ce roman est justement le lien entre ces deux mondes et le monde réel, d'aujourd'hui.
Proche de la retraite et amoureux d'opéra, le commandant de Palma dit « le baron », va mener cette enquête de main de maitre.
Xavier-Marie Bonnot, dans un style agréable à lire nous livre des personnages attachants et des intrigues passionnantes et bien documentées. J'ai hâte de lire d'autres livres de cet auteur.
Commenter  J’apprécie          20
thisou08
  13 mars 2017
C'est étrange, mais ce livre rentre en résonance, dans un registre plus sombre, avec " Madame de Néandertal - Journal intime " que je viens de terminer. Ce dernier est plus marrant, mais repose, lui aussi, sur des bases scientifiques.
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (1)
Lhumanite   15 avril 2013
Un bon roman. Mieux, un beau roman. Et, ce qui ne gâche rien, bien écrit.
Lire la critique sur le site : Lhumanite
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
brigaldufenecbrigaldufenec   14 juin 2014
- J'en ai vu des trucs sordides dans ma vie, dit Bessour, mais là, je crois qu'on touche le fond. …....
- Je ne sais pas si la folie est héréditaire, murmura de Palma, mais on se trouve devant un cas d'école. Pauvre garçon!
- Tu ne vas tout de même pas le plaindre! S'écria Legendre.
- Je crois bien que si! Que cela te plaise ou pas.
Legendre esquiva.
- Tout le monde est fatigué, dit-il. On s'accorde une vraie soirée et une nuit de repos. Demain, on y verra plus clair.
…..............
- Tes histoires me donnent froid dans le dos.
- Je vis avec!
- Laisse-les sur le pas de la porte. C'est notre frontière, celle qui sépare une société à la dérive et notre petit monde à peu près normal. Cette frontière doit être la plus étanche possible.
- Pardonne-moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
SharonSharon   23 mars 2019
Je pense à ce monde, il y a trente mille ans, dit de Palma. La mer allait au-delà des îles. Tu t'imagines ! Il y avait de la neige à l'endroit où nous sommes. Des bisons, des mammouths et des ours.
- Maintenant, il y a des nudistes qui puent la crème solaire et uniquement l'été.
- Tu es d'une poésie renversante.
Commenter  J’apprécie          00
SharonSharon   23 mars 2019
- Tu m'as toujours dit que tu étais un as de la plongée.
- Comparés à moi, les mérous nagent comme des enclumes !
Commenter  J’apprécie          00
Video de Xavier-Marie Bonnot (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Xavier-Marie Bonnot
Xavier-Marie Bonnot dévoile ses secrets d'écriture.
En savoir plus sur "Le dernier violon de Menuhin" : http://bit.ly/2fOuN4D
Rodolphe Meyer était violoniste célèbre. le public l'adulait, les critiques l'encensaient. Mais l'alcool a vaincu l'artiste. Reclus dans une vieille ferme dont il vient d'hériter, Meyer vit ses derniers jours en compagnie du prestigieux Lord Wilton, le dernier violon de Yehudi Menuhin, modèle absolu de Rodolphe. Un matin d'hiver, alors que sa raison vacille, son double surgit de la nature sauvage et interroge l'artiste sur sa part d'ombre. Sur sa vérité. Roman intimiste au coeur des grands espaces, tour à tour hostiles ou bienveillants, le dernier violon de Menuhin nous bouleverse par ce qu'il révèle de la solitude des hommes, au sommet de leur art... ou simples mortels.
+ Lire la suite
autres livres classés : préhistoireVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1664 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre