AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782353480616
450 pages
Éditeur : Le Lézard Noir (06/05/2014)
3.44/5   8 notes
Résumé :
Bonten Tarô, mangaka, tatoueur de génie, chanteur, a laissé derrière lui des mangas aux thèmes variés et d’une grande richesse. Le Lézard Noir en a réuni une sélection sous le titre Sex and Fury – en référence à l’adaptation cinématographique de l’une des histoires de Bonten Tarô. Le recueil nous transporte dans le monde interlope de la pègre – étroitement lié, au Japon, au tatouage –, où le maître Bonten joue volontiers avec les codes des séries B de yakuzas. On dé... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Foxfire
  12 septembre 2016
Bonten Taro était un artiste touche à tout au parcours singulier. Mangaka, tatoueur, chanteur, acteur... Voilà un parcours qui éveille la curiosité. Avec "sex & fury", l'éditeur le lézard noir" propose bien plus qu'une compilation. Il s'agit ici de célébrer le talent multi-facettes de l'artiste en lui dédiant ce très beau livre. Il faut d'ailleurs saluer le travail éditorial, tant pour la qualité de l'objet (couverture rigide, papier épais) que pour la richesse du contenu (on a droit à une biographie, une interview et un portofolio).
Venons-en aux récits présentés dans le recueil et qui ne constituent qu'une petite partie de l'oeuvre de Bonten Taro. L'auteur a en effet commencé sa carrière de mangaka avec des shojos, registre dont on ne trouvera pas de trace ici, ce style n'étant pas le plus personnel pour l'auteur même s'il lui a permis de faire ses armes. Son talent s'exprime avec force dans le registre du manga destiné à un public adulte.
Bonten Taro ayant officié dans de nombreux genres, le recueil propose tout un panel d'histoires variées ; histoires fantastiques et d'horreur, récits de guerre, intrigues peuplées de yakuzas et même un récit évoquant le suicide de Mishima. Il y en a pour tous les goûts. L'ensemble est bien sûr assez inégal, les goûts de chaque lecteur le portant à préférer un style à un autre. Cependant chaque histoire a un intérêt et des qualités indéniables.
Les récits militaires ne sont pas ceux qui m'ont le plus intéressée mais sont plaisants tout de même. Très dynamiques et étonnamment variés, ces récits se lisent bien. On y sent que l'auteur parle en connaissance de cause et qu'il a connu de près l'armée. Par ailleurs, lorsqu'au détour d'une intrigue, le fantastique fait une petite incursion, c'est encore mieux.
Les récits d'horreur diffèrent des autres histoires du recueil. Contrairement à la plupart des récits proposés, qui sont très japonais dans l'esprit, ceux-ci m'ont beaucoup rappelé les bandes-dessinées à l'américaine des comics d'horreur type Creepy ou Eerie. Ce qui n'est pas pour me déplaire vu que j'aime beaucoup ces petites histoires à chute, simples et efficaces.
Les récits que j'ai préféré sont ceux de la première partie "tatouage et yakuzas". Tout un programme ! Tout d'abord "Délinquante des temps modernes" met en scène Inochika Ocho, une héroïne vengeresse qui n'est pas sans rappeler la "Lady Snowblood" de Kazuo Koike (qui évoluerait dans un environnement plus urbain). Violence et nudité sont au rendez-vous, le tout narré avec dynamisme.
Les récits "le maître tatoueur", "le lion enragé" et "Ruri, la femme tatoueuse" mettent en scène des maîtres tatoueurs dans des histoires de gangsters qui prennent une autre dimension grâce à l'évocation de cet art. Dans ces récits, les peaux tatouées sont convoitées comme des oeuvres d'art, des légendes et superstitions liées au tatouage prennent vie. On retrouve également un grand classique japonais, des scènes de tatouage où souffrance et plasir se mêlent, qui m'ont bien sûr rappelé ma récente lecture de l'excellente nouvelle "le tatouage" de Junichiro Tanizaki. Dans ces récits, à mon sens les plus réussis, transcendé par sa passion du tatouage, le talent de l'auteur explose, mélangeant de façon enthousiasmante yakuzas, fantastique, érotisme, violence, folklore...
Les dessins de Bonten Taro, que certains trouveront peut-être trop rétro, sont de toute beauté. Les visages sont expressifs, les corps bien proportionnés, les mouvements très bien rendus. J'ai particulièrement apprécié les dessins représentant des corps tatoués.
"Sex & fury" est un très beau livre au contenu généreux et passionnant, qui permet de découvrir un artiste atypique. Un ouvrage que je feuilletterai souvent pour le plaisir des yeux et qui auraient bien mérité de remporter le prix patrimoine du festival d'Angoulême 2015. Il ne me reste plus qu'à visionner le film mettant en scène Inochika Ocho, réalisé par Noribumi Suzuki, réalisateur du génial "le couvent de la bête sacrée".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          222
soltan
  10 octobre 2014
Seule publication en France de l'oeuvre de Bonten Taro (il me semble), ce livre est tout d'abord un bel objet (relié, couverture dure) et a nécessité un véritable travail éditorial puisque les planches des histoires courtes de l'auteur sont des scans des magazines de publications de l'époque, Bonten Taro ayant laissé moisir ses originaux (!). Il comporte également une biographie de l'auteur, des interviews et des photos. Donc chapeau aux éditions du Lézard noir !
Si ce mangaka reste peu connu en France, il n'empêche qu'il compte parmi les plus grands auteurs de gekiga (et de shojo). Son parcours est atypique : créateur de kamishibai à ses débuts, officier de l'armée japonaise à vingt ans, tatoueur de renommée internationale (il a introduit la machine à tatouer au Japon), mangaka ayant fréquenté Shigeru Mizuki (entre autres), ami de Yukio Mishima, il a également côtoyé les yakuzas au cours de ses années d'errance en tant que tatoueur et chanteur.
Ce recueil d'histoires courtes publiées durant les années 60 permet de découvrir les différents thèmes ayant traversé l'oeuvre de l'auteur. Une partie de ces histoires tourne autour du tatouage, de ses significations dans la société japonaise, le tout teinté d'horreur, de fantastique et d'un soupçon d'érotisme. Une autre est constituée de récits de guerre et de vengeance. Quant à la dernière histoire, elle retrace l'ultime journée de Yukio Mishima.
Un ouvrage indispensable pour tous ceux qui souhaitent découvrir ce personnage marquant et haut en couleur du manga des années 60.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70


critiques presse (1)
BoDoi   21 mai 2014
Personne ne raconte mieux le tatouage japonais que ce fétichiste du corps encré.
Lire la critique sur le site : BoDoi

Lire un extrait
autres livres classés : tatouageVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

Ce film d'horreur et d'épouvante est (aussi) un roman

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Ce film réalisé en 1980 par Stanley Kubrick avec Jack NIcholson et Shelley Duvall est adapté d'un roman de Stephen King publié en 1977

Le silence des agneaux
Psychose
Shinning
La nuit du chasseur
Les diaboliques
Rosemary's Baby
Frankenstein
The thing
La mouche
Les Yeux sans visage

10 questions
753 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , horreur , epouvanteCréer un quiz sur ce livre