AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290319120
Éditeur : J'ai Lu (01/10/2002)

Note moyenne : 3.69/5 (sur 73 notes)
Résumé :
Quelques peuples nomades tentent de subsister dans une Europe dévastée par les pollutions chimiques, nucléaires et génétiques. Parmi eux, le peuple de l?eau. Le seul à pouvoir localiser les sources épargnées par la contamination. L?avenir de tous dépend des baguettes des sourciers. Et sans eau pure, pas de vie ! Solman le boiteux est né avec le don de clairvoyance. Infaillible juge des âmes, rejeté par les autres, le jeune homme ne peut se confier qu?à Raïma la guér... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
fee-tish
  03 janvier 2012
Un récit de science-fiction où l'auteur nous plonge dans un futur dévasté, où notre civilisation est morte suite aux excès chimiques, nucléaires, etc. A présent, des peuples nomades cohabitent à la surface de la Terre, dont le peuple de l'eau que nous suivons.
Chaque peuple est détenteur d'une ressource ou d'une technologie. le peuple de l'eau peut reconnaître l'eau potable de l'eau empoisonnée par des "anguilles GM". D'autres peuples possèdent la savoir des armes à feu. Ainsi, la vie en harmonie est nécessaire puisque chacun doit à l'autre sa survie. Néanmoins, des dissentions existent comme on peut s'en douter : du moment qu'une société naît, l'homme créé des hiérarchies, ce qui engendre des tensions naturelles.
Le lecteur suit Solman le boîteux, un donneur du peuple de l'eau. Un donneur possède le don de percevoir les émotions de chacun, de connaître les pensées bonnes ou mauvaises, etc. Riche de ce don, il est à la fois respecté, craint et détesté. Ce jeune homme de dix-sept ans tente de se faire une place dans cette société dirigée par des pères et des mères, dont les ambitions ne sont pas toujours respectables. Sous couvert d'un bien-être général, ces personnages déterrent les principes des anciennes religions.
L'homme ne peut-il s'empêcher d'exercer une domination sur ses congénères ? Les civilisations prochaines suivront-elles indéfiniment le schéma de la nôtre, qui se détruit elle-même et détruit parallèlement la planète ? Quoiqu'il en soit, ce futur imaginé par Pierre Bordage est loin d'être parfait. Entre retour à une sorte de préhistoire où certaines technologies actuelles subsisteraient, l'auteur nous embarque dans un monde étonnant où l'on imagine sans peine la vraisemblance des faits.
J'ai beaucoup apprécié ce roman de science-fiction, dans lequel les personnages que l'on suit ont une belle consistance. Néanmoins, je soulèverais un point négatif qui m'a dérangé : l'auteur ne nous explique pas ce que sont ces fameuses "anguilles GM" qui ont contaminé l'eau. D'où viennent-elles ? Que sont-elles exactement ? Autant de réponses que je n'ai pas eu dans ce premier tome.
A savoir : sur la boutique Kindle d'Amazon, cet ebook est disponible gratuitement ! Les tomes suivants sont, quant à eux, à 0,99€. Avis à ceux qui possèdent une liseuse électronique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          81
Brydou
  23 juillet 2014
Pour ma part, j'ai vraiment bien aimé ce premier volume. D'autres ont résumé à peu près l'histoire, je ne m'étendrais pas dessus.
Acheté sur Kindle (gratuitement...) je me suis dit que ça ne mangeait pas de pain, et j'ai été agréablement surprise.
D'ordinaire plus lectrice de fantasy que de science-fiction, j'ai accroché à l'histoire de Solman, Raïma et les autres membres du Peuple de l'Eau. Pourtant, le début ne m'y engageait pas... Je me rappelle avoir lutté pas mal au début du roman, j'ai trouvé l'introduction un peu longuette. Il faut dire qu'il ne s'y passe presque rien, et que l'action commence vraiment à nous tenir en haleine vers la fin du tome (que j'ai dévoré !). Je reconnais qu'il fallait bien mettre en place et poser le contexte, mais malgré tout j'ai eu envie d'abandonner plus d'une fois.
Je recommanderais donc à tous ceux qui se lassent des premières lignes d'au moins tenter la lecture jusqu'au bout du premier volume. Il est relativement court, ça peut se lire rapidement, et de décider seulement à ce moment si vous voulez toujours abandonner. de mon côté, je suis plutôt contente d'avoir poursuivi, mais je ne lui mets que 3 étoiles à cause de ça.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
joel87
  08 janvier 2015
Mon premier Bordage (enfin je crois).
Mon premier Kindle ! (et oui, faut vivre avec son temps)
En un mot comme en 100 : j'adore !
Pourtant, des projections post-apocalyptiques, on en trouve à la pelle, j'en ai lu des pleins paniers, et je dois avouer que je n'hésite pas à refermer le livre au bout de deux chapitres si ça ne fonctionne pas.
Mais, Pierre Bordage plante dans ce premier tome, un décor plutôt intéressant. L'intrigue se dessine peu à peu et m'a captivé.
Le style est fluide, le rythme est savamment chiadé, les descriptifs pertinents et sans longueur. Ajoutez un juste équilibre entre la narration et les dialogues et vous obtenez un livre qui "s'avale comme du petit lait".
Certains seront peut-être frustrés par la fin, mais moi j'adore.
Monsieur Bordage, si votre plumage se rapporte à votre ramage... vous êtes sûrement le phénix des hôtes des salons littéraires...
Et puis, l'initiation de Solman, j'en salive encore...
Bon, j'ai trouvé le livre à la médiathèque alors je l'ai fini. Je ne change pas d'avis. Néanmoins, c'est un peu long, souvent. Cependant, le fait que l'histoire ait vu le jour en roman feuilleton explique sûrement les redites un peu lassantes dans la version reliée...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
mimi5751
  01 novembre 2015
J'aime beaucoup Pierre Bordage. Il y a eu beaucoup de guerres et de catastrophes et maintenant il reste très peu d'hommes et ils sont en tribus
Ceux de l'eau, ceux des armes et les autres et comme il n'y a plus rien alors
les tribus entre elles font du troc. Mais il y a aussi ceux qui peuvent voir les pensées des autres on les appelle des donneurs et ils sont aussi chargés de fonction de Juge des tribus. C'est l'histoire de Solman qui a perdu ses parents, ils ont été assassinés par un inconnu et Solman a été recueillis par les Pères et Mères de la tribu Aquariophile donc ils se sont un peu redevables envers eux mais beaucoup de choses vont se passer et obliger Solman a ouvrir les yeux sur les Pères et Mères de la tribu.
Commenter  J’apprécie          40
cintia
  20 avril 2012
La Terre a été ravagée par la 3ème guerre mondiale, l'eau a été contaminée par des anguilles génétiquement modifiées et seule une poignée de peuples humains tentent de survivre.
Nous suivons un jeune homme qui porte le don de "lire" les êtres humains, leurs secrets, leurs intentions et qui vit au sein du peuple de l'eau, troquant l'eau qu'ils trouvent contre les denrées produites par les autres peuples.
Des troupes de robots semblant se réparer et se reproduire seuls arpentent la Terre depuis la grande guerre, sans savoir qu'elle est terminée et continuent de traquer les ennemis où qu'ils soient.
Des hordes de chiens meurtriers dévastent les groupements humains, viennent-ils de leur propre chef ou bien sont-ils guidés par un autre groupe d'humains prêts à tout pour s'emparer de l'eau si précieuse ?
Loin de se rapprocher suite à cette catastrophe écologique et ses conséquences, les humains se méfient les uns des autres, la violence est monnaie courante, même au sein d'un même groupe. Et tous les signes annonciateurs de la fin du monde apparaissent les uns après les autres...
Je découvre avec ce 1er tome l'univers de Pierre Bordage, réputé être le maître de la SF française.
1er livre-feuilleton (90 pages) qui se lit d'une traite et ouvre la porte sur un monde imaginaire très riche. le 2ème tome m'attend d'ores et déjà.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations & extraits (3) Ajouter une citation
nunux34nunux34   03 septembre 2013
L’eau parcourue de frissons était désormais la seule entité en mouvement dans les ténèbres de la cuve perforées par les traits étincelants des torches.
Commenter  J’apprécie          10
willemsbenoitwillemsbenoit   17 février 2015
La pollution n'avait épargné que les cuves étanches enterrées par les soldats de la ligne PMP (Paris - Moscou - Pékin)...
Commenter  J’apprécie          00
zuthoszuthos   11 mai 2015
Nous saurons bientôt si l'aigle nous a annoncé la venue des trois derniers anges....
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Pierre Bordage (46) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Bordage
Entretien avec l'écrivain Pierre Bordage (Université Bordeaux Montaigne)
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Mort d'un clone de Pierre Bordage

Quel âge a Martial Bonneteau ?

47 ans
48 ans
49 ans
50 ans

15 questions
22 lecteurs ont répondu
Thème : Mort d'un clone de Pierre BordageCréer un quiz sur ce livre
. .