AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Les Guerriers du silence, tome 3 : La citadelle Hyponéros (21)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
lyoko
  15 novembre 2016
Une fin de trilogie qui se termine en apothéose. 12 guerriers du silence se retrouvent pour mener le combat final.
Et c'est toujours avec un grand plaisir que je retrouve Bordage dans ses critiques et dans ses opinions. Ici, le côté propagande religieuse est mise a mal.. et on comprend pourquoi. C'est aussi une façon à lui de montrer que la quête intérieure et le fait d'être en phase avec ses opinions restent fondamentalement le plus important.

Bordage est égal a lui même avec ce roman, qui est un peu longuet. J'avoue que la trilogie aurait aurait gagné a être légèrement condensée, mais les talents de conteurs de Bordage sont indéniables. Je ne retire en rien ce que j'ai dit en l'assimilant au Dumas père de la SF française. Les complots et traitrises étant maitrisés au plus haut point dans cette trilogie.
Commenter  J’apprécie          477
Tatooa
  21 février 2016
Waow ! Un tome 3 qui rattrape largement le léger ennui que j'avais éprouvé pendant le tome 2...
Hormis le fait qu'une fois de plus, les "en-têtes" de chapitres m'ont largement agacée et que j'ai fini par ne plus les lire (assez rapidement, à partir de la page 150 par là je crois). Et bien ça ne m'a pas manqué, bien au contraire ! J'ai abordé chaque chapitre sans savoir ce qu'il y avait dedans, du coup je les ai bien plus appréciés, et hormis cet assez gros défaut d'écriture (dévoiler ce qui va se passer dans le chapitre AVANT ! M'enfin, quelle idée bizarre... de mon point de vue), c'est tout bon !

C'est bien écrit, je n'ai pas retrouvé les défauts de lourdeur de style des deux premiers tomes, bien que je puisse concevoir que certaines scènes un peu "gnan-gnan" lassent certains lecteur. Pour ma part je ne les ai pas trouvées gênantes, au contraire, je les ai bien appréciées, car l'ambiance est quand même "lourde", dans cette trilogie, et un peu d'amour et de légèreté apportent une bouffée d'air pur qui fait du bien. Tout au plus pourrait-on reprocher à l'auteur une trop grande répétitivité du "scénario des 12" (à chacun sa chacune) et du coup, n'avoir que 10 ou 8 "élus" aurait été bien suffisant, ça nous aurait évité quelques répétitions de situations un brin malheureuses...

On assiste donc aux retrouvailles des 12, non sans mal et non sans rebondissements divers et variés, avec pas mal de suspens, beaucoup de scènes très crues et violentes, un fond mystique plus présent que jamais, et une réflexion sur la dissolution, la mort et le rôle de l'amour dans tout ça qui m'ont bien accrochée, et bien interpellée.

Pour ce qui est de la "synchronicité", j'ai choisi de lire en parallèle un essai de Irvin Yalom que j'avais choisi pour le défi ABC. Livre acheté sans savoir de quoi il parlait, et oui, parfois je suis un peu dingue dans mes achats, de toute façon il me fallait un Y pour le défi, alors bon. Mouarf ! Et bien dans cet essai, Yalom nous parle de la mort. Ou plus exactement de comment la mort nous bouffe la vie et comment c'est réveillé par certains événements, notamment les anniversaires de 40, 50 et 60 ans. Vu comment j'ai mal vécu mon cinquantenaire l'an dernier, autant vous dire que ce bouquin tombe à pic. Et comme le sujet est également abordé dans les vies des personnages, surtout celle d'Aphykit (ou Naïa Phykit), "on vit en étant mort à l'intérieur", je peux vous dire que ça m'a pas mal remué les tripes hier, tout ça.

Voilà, c'était ma petite remarque personnelle comme quoi parfois, les livres qu'on lit vous "changent la vie" parce qu'ils tombent à un moment donné de votre vie où ils vous parlent plus qu'à d'autres. "La nuit des temps" est de ceux-là, et maintenant je pourrai dire que "Les Guerriers du Silence" conjugué à "Le jardin d'Epicure" en sont aussi !

Un coup de coeur pour cette belle trilogie, malgré ses défauts, un coup de "maître" de l'auteur, en ce qui me concerne, lol !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          276
basileusa
  25 juillet 2014
Ce tome conclut une excellente trilogie !
Douze guerriers du silence doivent affronter le vide, l'Incréé ,qui déferle sur les planètes pour les faire disparaître. Mais le plus dur sera de réunir les douze guerriers ,qui se trouvent tous dans un situation délicate ...
Une nouvelle fois ,la plume de Pierre Bordage rend la lecture addictive ! le suspens et l'action ne faiblissent pas ,il n'y a que la fin qui est peut être trop prévisible . Mais elle se tient !
Une trilogie à découvrir !
Commenter  J’apprécie          210
Crazynath
  19 novembre 2016
Pour une trilogie qui marque,c'est une trilogie qui marque !!
Je reste définitivement sous le charme des guerriers du silence. Même si effectivement les trois tomes auraient peut être gagné en puissance s'ils avaient été un zeste plus courts, les guerriers du silence restent une histoire de science fiction magnifique ( selon mes critères à moi bien sur ! )
Suivre l'évolution, - et surtout la fin ! de cette épopée a été un beau voyage livresque pour ma part. On assiste à la maturation de certains personnages, on en découvre encore d'autres ( de personnages ) et puis on assiste au final en apothéose !!
Je me répète, je sais, mais je ne peux pas m'en empêcher : Pierre Bordage est un formidable raconteur d'histoires. Son talent de conteur est indéniable et il a cette capacité de faire rêver son lecteur ( ou sa lectrice )

Challenge Pierre Bordage
Challenge Pavés 2016/2017
Commenter  J’apprécie          182
Fx1
  08 octobre 2014
Voici la fin de la trilogie , le climax est à son comble .
On retrouve avec grand plaisir le talent de Bordage , et ce qui fait sa singularité .
L'heure du combat final est venue , et force est de constater que Bordage sait ménager ces effots pour que le lecteur se régale . La philosophie présente ici est un atout considérable .
Les personnages sont brillants , les enjeux dramatiques sont passionants .
Un trés grand livre qu'il convient de respecter comme le plus grand exemple de la qualité de la SF française .
Commenter  J’apprécie          100
Coeurdechene
  17 novembre 2010
Les Guerriers du Silence est un grand Space Opéra à la sauce française qui se savoure pleinement. Il faut ajouter que c'est le premier roman de Pierre Bordage. Donc pour un coup d'essai, c'est un coup de maître.

Je dois avouer que tout d'abord j'étais hésitant. En effet, la SF ne m'attire pas car trop de différence avec mon univers, mes repères… J'ai énormément de mal à me projeter dans un futur, qui plus est imaginé par un autre, donc avec des idées et des ordres de valeur dans lesquelles je ne me reconnais pas (contrairement à la Fantasy).
Finalement, après lecture, je suis heureux d'avoir franchi le pas. L'acclimatation a été rendue plus facile grâce à mes lectures précédentes (merci à Frank Herbert et à son cycle de Dune). J'ai également trouvé beaucoup de réconfort à me raccrocher aux films de Star Wars où Pierre Bordage à certainement puisé (l'Antra ressemble particulièrement à La Force)…

Ce troisième volume conclut magnifiquement la saga de Bordage, avec furie, majesté, maestria et tout les termes élogieux que l'on pourrait y rajouter. C'est une apothéose qui ne laisse pas indifférent et permet de garder une excellente impression de ce cycle fondateur pour le Space Opera.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Nursus
  25 janvier 2015
Dernier tome de cette trilogie foisonnante et passionnante. (Probabilité que je ne relise pas un roman de Pierre Bordage 0.012%, on ne sait jamais , un accident!). Mon coeur me dit de replonger de suite dans un autre livre, mais ma tête (=ma femme) , me dit de me remuer et de faire le ménage fissa, encore un coup de l incréé pour sûre ^_^
Commenter  J’apprécie          60
JCLDLGR
  25 septembre 2018
Le dénouement est aussi puissant que le reste de la saga ! et c'est peu dire.
Les effets de surprise sont un peu émoussés, mais l'auteur arrive encore à nous surprendre. On est tenu en haleine jusqu'au bout, avec des retournements de situation, des chausse-trappes, des trahisons, des batailles, des meurtres et tout ce qu'il faut pour passer des heures sur ce livre.
Le dernier opus nous emmène a nouveau dans les mondes les plus originaux, toujours dans ce style imagé, avec lequel nous nous faisons notre film, nos images, nos héros....
Commenter  J’apprécie          50
PatrickFildat
  02 avril 2019
Légèrement décu par le deuxième tome, ce dernier volume de la trilogie " guerriers du silence " est presque aussi bon que le premier. le souffle épique et tout le temps là, et c'est un vrai régal de lecture. un seul bémol la fin qui est un peu convenue et sans surprise. Mais, au final il n'en reste pas moins que Bordage a écrit avec ce cycle, un grand moment de l'histoire de la science fiction française. Dommage qu'il ne fasse pas de suite à cette trilogie qui le mériterait amplement....eh oui eh oui ! j'ai trouvé"é un tome 4 !!!
Business is business !!!!!
Commenter  J’apprécie          30
laurentgui
  29 avril 2012
Un roman de science fiction futuriste se déroulant dans l'univers dans des temps lointains.. Lequel univers est en prise au joug d'un empire tyrannique. Quelques êtres ont peut-être un rôle à jouer pour la sauvegarde des libertés de l'humanité... Un roman vraiment très prenant et bien tourné. La taille de l'ouvrage en 3 gros tomes n'est plus un obstacle mais plutôt une satisfaction une fois le premier tome bien entamé... Excellentissime !
Commenter  J’apprécie          30


Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Mort d'un clone de Pierre Bordage

Quel âge a Martial Bonneteau ?

47 ans
48 ans
49 ans
50 ans

15 questions
23 lecteurs ont répondu
Thème : Mort d'un clone de Pierre BordageCréer un quiz sur ce livre