AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782221110058
270 pages
Éditeur : Robert Laffont (06/11/2008)
3.4/5   26 notes
Résumé :
Martial Peyrignac est le propriétaire d'une usine qui fabrique des meubles. L'usine étant au bord de la faillite, il se voit proposer une somme d'argent par son frère, frère avec lequel il s'est brouillé depuis de longues années. Celui-ci est retrouvé mort et peu de temps après c'est le maire du village autre adversaire de l'industriel qui est également retrouvé assassiné. Tout accuse Martial qui se retrouvera bien vite en prison....
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
LisonsDesLivres
  28 juin 2021
Gilbert Bordès change de registre et nous propose ici un joli petit roman policier qui se laisse lire facilement.
Il n'y a pas du tout de suspense: l'ambiance ressemble davantage à une enquête du bon vieux Commissaire Maigret, ce qui n'empêche pas le fait que la résolution de l'énigme n'apparaisse que dans les dernières pages.
L'atmosphère reste tout de même proche de celle des romans du terroir car l'histoire se déroule dans une petite ville tranquille.
Les personnages sont intéressants car leur histoire personnelle est suffisamment fouillée pour que le lecteur s'y attache.
Une belle découverte pour tous ceux qui aiment l'ambiance des années 70 en province, comme disent les Français.
Commenter  J’apprécie          40
brinvilliers
  24 février 2013
Martial Peyrignac tient d'une main de fer son usine et ses ouvriers. Les temps changent, et il refuse toute modification, l'emprise est au bord de la faillite sociale et financière. Deux meutres se produisent au Moulin des Louves,déjà marqué par un drame. Tout semble accuser Martial Peyrignac, et tous veulent le voir condammer . Il sera jugé coupable. Mais est-ce vraiment lui ? L'histoire basée sur des faits réels est passionnante à suivre, et la description des individus et de leur caractère est très bien menée
Commenter  J’apprécie          50
Annabelle31
  01 janvier 2017
Lorsque Louis Peyrignac est assassiné près du moulin des louves, c'est tout naturellement vers Martial Peyrignac, le frère de celui-ci que se portent les soupçons. Ces deux-là sont brouillés depuis plus de 20 ans, et la fabrique de meubles de Martial est au bord de la faillite. Quelques heures plus tard c'est au tour du Dr Betoule d'être assassiné, près du même moulin, là encore près de l'usine de Martial, et ce dernier était son rival pour les élections du village. Cette fois-ci, notable ou pas, Martial Peyrignac ira en prison à Tours, puis sera jugé coupable et déporté à Cayenne. Pourtant, pour le jeune commissaire fraîchement sorti des écoles qui est saisi de l'enquête, tout ne parait pas aussi simple et il n'est pas vraiment sur que le vrai coupable a été arrêté, sa vie, tout comme celle des Peyrignac, en sera changée.
Je me suis un peu perdue dans ce roman, mi roman. J'ai eu du mal à m'intéresser aux protagonistes de cette histoire. Une impression d'avoir juste survolé leur personnalité m'a empêché de rentrer vraiment dans l'histoire, même si, je dois bien l'avouer, le suspens reste total jusqu'à la dernière page.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MyriamBachon
  01 décembre 2010
L'intrigue est intéressante et lelivre bien écrit mais j'ai eu la sensation tout au long du livre que ce roman étati écrit plus au temps de Zola que dans les années 70.Bizarre
Commenter  J’apprécie          50
BMSierre
  29 janvier 2009
Basé sur un fait divers réel, cet intéressant roman, qui se déroule entre 1969 et 1972 en Tourraine, est un mélange de roman du terroir et roman policier avec comme ingrédients : de la jalousie, des actions syndicales, des rappels de faits de Résistance, d'abus de hiérarchie et de romance. Un bon moment de lecture. C.K.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
brinvilliersbrinvilliers   24 février 2013
Non, l'homme seul ne cède jamais ; ses ordres tombent, nets, précis, incontournables. Il reste sourd aux exigences du syndicat nouvellement formé qui réclame l'application de la convention collective signée l'automne dernier, de substancielles augmentations de la salaire et la quatrième semaine de congés payés.
Commenter  J’apprécie          20
Annabelle31Annabelle31   31 décembre 2016
Vous ne comprenez pas ce qui se passe dans la tête d’un homme comme Peyrignac que je connais bien. Ce crime est si odieux, si impensable et il se croit tellement au-dessus de la mêlée qu’il s’est dit que personne n’oserait le soupçonner. Alors, je vous demande de faire votre devoir. Les deux balles manquantes dans son revolver l’accusent.
Commenter  J’apprécie          00
Annabelle31Annabelle31   30 décembre 2016
Les chiffres donnent raison aux rumeurs : la Fabrique est au bord de la faillite. Beaucoup plus que les dépenses de Virginie, le tassement du marché et l’obstination du patron à ne rien changer à sa production ont eu raison de l’usine la plus saine du département.
Commenter  J’apprécie          00
Annabelle31Annabelle31   31 décembre 2016
Sa solitude lui pèse. L’univers des femmes le fascine tout autant qu’il le redoute. Ses tentatives de séduction se sont toujours soldées par des échecs et il en a conclu qu’il était maladroit, peu intéressant et incapable de plaire.
Commenter  J’apprécie          00
Annabelle31Annabelle31   31 décembre 2016
Son besoin d’afficher sa réussite, la distance qu’il met entre lui et les autres déplaisent, mais personne ne lui fait la moindre remarque tant sa prestance en impose à tous. Le curé a renoncé à infléchir ce caractère intraitable
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Gilbert Bordes (21) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gilbert Bordes
Mai 1944. Jérémie, Rachel et Éloïse doivent quitter la ferme où ils se cachaient depuis plusieurs mois. La milice est à leurs trousses : ils sont juifs, et leur père est un savant dont les connaissances pourraient être capitales pour les nazis. Marguerite, une jeune boiteuse, et Paul, orphelin de fraîche date, les rejoignent avec chacun sa motivation, plus ou moins avouable. Commence alors pour les cinq fuyards une aventure dont aucun ne sortira indemne. Ils décident de suivre le cours de la Loire, avec l?espoir de rejoindre l?océan et d?embarquer pour l?Amérique. Mais les méandres sont nombreux. Et périlleux. Entre trahisons, dénonciations, fausses amitiés et bombardements, ils ne renonceront jamais à leur quête de liberté. Dix ans après Les Enfants de l?hiver, Gilbert Bordes nous fait vivre une incroyable épopée. Un grand roman d?aventures et d?initiation dans une des périodes les plus sombres de notre histoire.
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Marseille, son soleil, sa mer, ses écrivains connus

Né à Corfou, cet écrivain évoque son enfance marseillaise dans Le Livre de ma mère. Son nom ?

Elie Cohen
Albert Cohen
Leonard Cohen

10 questions
288 lecteurs ont répondu
Thèmes : provence , littérature régionale , marseilleCréer un quiz sur ce livre