AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782845632882
339 pages
Éditeur : Xo Editions (05/10/2006)
3.45/5   41 notes
Résumé :
1348. Une terrible maladie venue d'Asie ravage la France. Son nom est dans toutes les bouches : la peste noire.

Annoncé par d'énormes rats noirs, ce fléau n'épargne personne, tuant dans d'atroces souffrances, même les plus robustes.

Au même moment, dans un village de Gascogne, une toute jeune femme, Eugénie d'Eauze, apprend la vérité sur sa naissance illustre : élevée parmi les paysans, elle est pourtant née des amours de l'ancienne re... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
BVIALLET
  27 avril 2012
En 1384, une terrible maladie ravage le royaume de France déjà accablé par la Guerre de Cent ans : la peste noire. Annoncé par d'énormes rats noirs, ce fléau n'épargne personne, tuant dans d'atroces souffrances même les plus robustes. En Gascogne, une jeune femme, Eugénie d'Eauze, découvre la vérité sur sa naissance : elle est la fille cachée d'une reine de France qui a fauté avec un troubadour. Abandonnant mari et enfants, elle se lance sur les routes pour aller reconquérir son rang social usurpé et rallier les rangs d'une conspiration qui voudrait placer sur le trône le véritable héritier de la couronne qui se cache en Italie où il vit comme un marchand drapier. Mais la peste et nombre de mésaventures vont contrarier ses plans.
Un roman historique bien différent des romans de terroir auxquels Gilbert Bordes nous a habitué. Que de tribulations dans cette histoire ! Que d'allées et venues pour notre héroïne entre Avignon où elle cherche en vain le soutien de la papauté, Paris, celle du roi usurpateur, la Normandie, la protection des conjurés et la Gascogne. Ca bouge beaucoup, il y a du rythme, des aléas, des trahisons, des ruptures et des rebondissements. Nous nous trouvons dans la droite ligne de l'illustre A. Dumas. L'auteur part d'un fait historique controversé : la survie improbable de Jean 1er le posthume, place aux côtés de personnages historiques réels un certains nombre d'autres totalement inventés et brode une histoire des plus rocambolesques. « Un roman époustouflant, où l'aventure se mêle à L Histoire à un rythme effréné », précise la 4ème de couverture. Ce qui est parfaitement exact et présuppose pas mal d'agrément à sa lecture, ce qui serait vrai s'il y avait un peu moins de répétitions (les descriptions de la peste reviennent de façon récurrente, presque mot pour mot, comme un leitmotiv) et un peu plus d'Histoire (avec un grand H).
Lien : http://www.etpourquoidonc.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
MyriamBachon
  20 octobre 2011
Ce roman historique nous permet de voyager au Moyen age parmi différents personnages, gueux et seigneurs, pape et rois, sous fond de peste,de conjurations et de trahisons.
Il faut aimer le genre mais quand on aime,on se régale!!
reste à trouver le tome suivant : le roi chiffonnier quej'espère , je dévorerai avec autant d'appétit
Commenter  J’apprécie          40
Lalivrophile
  17 novembre 2011
Il y a une quinzaine d'années, j'aurais adoré ce livre. Je l'aurais encensé. le courage et le caractère de l'héroïne aurait fait d'elle une espèce d'égérie à mes yeux.
Aujourd'hui, mon opinion est plutôt mitigée.
Les aventures dans lesquelles nous entraîne l'auteur sont bien menées. On n'a pas le temps de souffler, les évènements s'enchaînent de manière fulgurante, et nous emportent dans leurs tourbillons.
Par ailleurs, le décor est très bien planté. Gilbert Bordes a su peindre les lieux, l'atmosphère de l'époque.
Ce livre nous rappelle également ce fléau mal connu que fut la peste: s'abattant sur n'importe qui n'importe quand, faisant fi des superstitions affirmant qu'elle ne s'attaquait qu'aux manants.
[...]
Lire la suite sur:
Lien : http://www.lalivrophile.net/..
Commenter  J’apprécie          40
Kalliope
  14 janvier 2011
J'ai bien entendu lu les deux tomes. Roman passionnant et terrible nous faisant découvrir la vie - et la mort - pendant cette affreuse épidémie. J'aime les romans régionaux de cet auteur, mais je leur préfère ses ouvrages historiques.
Commenter  J’apprécie          20
Bebelle1725
  25 mars 2020
Très bon roman
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
MyriamBachonMyriamBachon   20 octobre 2011
Renaud et Eugénie virent des gens qui frappaient avec de gros bâtons un groupe de malheureux en chemise, hommes, femmes et enfants mêlés qui se serraient les uns contre les autres, seprotégeant la tête comme ils pouvaient. LEBON PEUPLE CHRETIEN montrait ainsi sa foi. DIEU VOULAIT LA MORT DES INFIDELES, il l'aurait.
Commenter  J’apprécie          50
AlaisAlais   24 avril 2013
Rincourt reprit sa marche nerveuse de long en large dans la pièce, frappant de la main un cheval d'arçon, puis du poing un bouclier qui sonna comme un gong.
- Voyer cette tunique blanche, s'écria-t-il. Je la porte depuis le jour du tournoi où vous eûtes pour mou un regard dans lequel je crus lire de quoi espére. J'ai compris pourquoi je suis de glace devant les plus belles femmes de Gascogne, pourquoi ma propre épouse me laisse indifférent. C'est vous, madame, que je veux, vous seule, et j'ai fait le voeu de porter ce surcot tant que vous ne serez pas à moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
BecarBecar   16 mars 2020
Un cri strident suivi du hurlement d'un chien retentit dans les couloirs froids et déserts. Des pas martelèrent les marches d'un escalier de pierres blanches. Dans le parc, dominé par l'imposante silhouette du donjon de Vincennes, les feuilles rouges des érables s'envolaient au vent qui soufflait par bourrasques depuis quelques jours. Il faisait froid, ce 12 novembre 1324. Depuis une dizaine d'années, c'était ainsi : les hivers commençait tôt et finissait tard, les étés pluvieux ne permettaient pas toujours de récolter les blés qui pourrissaient sur place.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AlaisAlais   24 avril 2013
Eugénie avait eu raison de se méfier. L'indifférence de Rincourt l'avait blessé. Comment lui, le père du petit Renaud pouvait-il la considérer comme une prisonnière ordinaire ? Elle s'en voulait surtout, à cet instant, de ne pas le hair.
Commenter  J’apprécie          10
AlaisAlais   24 avril 2013
Paris vivait, Paris échappait à la mort omniprésente et aux peurs du temps.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Gilbert Bordes (21) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gilbert Bordes
Mai 1944. Jérémie, Rachel et Éloïse doivent quitter la ferme où ils se cachaient depuis plusieurs mois. La milice est à leurs trousses : ils sont juifs, et leur père est un savant dont les connaissances pourraient être capitales pour les nazis. Marguerite, une jeune boiteuse, et Paul, orphelin de fraîche date, les rejoignent avec chacun sa motivation, plus ou moins avouable. Commence alors pour les cinq fuyards une aventure dont aucun ne sortira indemne. Ils décident de suivre le cours de la Loire, avec l?espoir de rejoindre l?océan et d?embarquer pour l?Amérique. Mais les méandres sont nombreux. Et périlleux. Entre trahisons, dénonciations, fausses amitiés et bombardements, ils ne renonceront jamais à leur quête de liberté. Dix ans après Les Enfants de l?hiver, Gilbert Bordes nous fait vivre une incroyable épopée. Un grand roman d?aventures et d?initiation dans une des périodes les plus sombres de notre histoire.
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2449 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre