AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2221112105
Éditeur : Robert Laffont (04/03/2010)

Note moyenne : 3.2/5 (sur 27 notes)
Résumé :
La paisible bourgade rurale de Villeroy est sens dessus dessous depuis qu'un mystérieux animal s'attaque aux habitants de la petite cité lozérienne. Chien, loup, bête fantastique..., les plus folles rumeurs courent sur le compte de cet étrange canidé aux yeux jaunes, qui rode dans les parages du Parc naturel régional.

Pourquoi s'en prend-il aux hommes, et pourquoi leur laisse-t-il la vie sauve après les avoir défigurés ?

Chargé de l'e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
dancingbrave
  11 mai 2017
Page turner léger sans grandes surprises
Ca ressemble beaucoup à une des histoires de la bête du Gévaudan : même région : entre Mende, le Larzac et l'Aubrac, même déplacements incompréhensibles de la bête, même doutes sur sa véritable nature, loup ou chien, mêmes assujettissement supposé à une volonté humaine ou diabolique.
Mais qu'importe après tout.
Le thème d'un roman se doit-il obligatoirement d'être original ?
L'exercice n'est-il pas plus ardu encore de reprendre un thème historique déjà fortement rabâché pour l'adapter à notre époque ?
Au contraire cela a plutôt piqué ma curiosité.
Le ton est léger, l'intrigue assez bien ficelée. le mystère plane mais il n'y a pas de rebondissement profond ce qui fait que ceux que l'on soupçonne dès le début sont bien les coupables et que ceux que le hasard va rapprocher vont bien se trouver.
Bref ce n'est pas de la haute littérature mais nous passons un bon moment et l'envie de savoir nous pousse à tourner et encore tourner les pages.
Un bon roman d'été, d'autant que la forêt apporte son lot de fraîcheur et que nos poils qui se dressent sur les bras fournissent leur effet 3D.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          291
Epictete
  07 mai 2014
Dans une paisible bourgade de Lozère, la vie s'est organisée avec ss plus et ses moins. Les personnages qui vivent là ont leurs travers, et s'acceptent à peu près comme ils sont.
Mais une « bête » agit dans la forêt et se met attaquer et défigurer de façon presque chirurgicale des jeunes de la commune. Bientôt, les analyses montrent qu'il s'agit d'un loup. Y a-t-il quelqu'un derrière cet animal qui commanderait ses actions ?
La traque va s'organiser, sous la responsabilité des autorités, gendarmerie, commissaire, etc. Mais des tensions vont naître et ce qui fonctionnait relativement bien en termes de vie commune ( Des notables, des villageois plus ou moins typés, une communauté de Roms, un commissaire et ses équipes…) va subir les effets de la peur, des fantasmes et les vieilles croyances vont resurgir, comme des secrets lourds à porter.
Un médecin de campagne, dont la femme et la fille ont été tuées dans un accident de la route il y a quelques années, et respecté de tous, va jouer un rôle essentiel pour aider à élucider le mystère, mais surtout à maintenir tant bien que mal une certaine paix sociale.
A cela, bien sûr, va s'ajouter une histoire d'amour passionnée.
L'intrigue est riche, originale et fort bien construite avec des personnages et des situations étonnants :
- Un gamin Rom espiègle et sympathique, mais apparemment impossible à intégrer.
- Un jeune homme défiguré dans un accident, qui vit comme une sorte d'ermite et qui est devenu un expert de la forêt et des animaux.
- L'opposition écolos / chasseurs.
- Un discours pas toujours très politiquement correct au sujet des Roms, mais qui reflète assez bien le ressenti d'une certaine France profonde.
Ce livre, au-delà de l'enquête et de l'intrigue qui le soutiennent est belle description de la société Française actuelle.
Très agréable à lire, le suspens est maintenu jusqu'au bout et tout cela est à mon avis, très réussi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
emi13
  29 octobre 2017
Aujourd'hui la paisible petite bourgade de Lozère est triste, un prédateur vient de s'introduire dans le petit village, s'agit-il d'un chien, d'un loup mutant ? Les habitants ne comprennent pas pourquoi il n'attaque que des enfants en les défigurant, en leur laissant la vie sauve. Tout le village va traquer la bête, les moyens sont nombreux mais l'animal est très intelligent. L'histoire est un peu lente, mais agréable à lire.
Commenter  J’apprécie          252
Ysane
  24 janvier 2016
Dès les premières lignes, j'ai eu une impression de déjà lu qui a perdurée longtemps sans que j'en comprenne la raison...Puis je me suis laissée prendre à l'histoire mais pas entièrement. J'ai trouvé qu'il y avait bien des clichés dans ce roman, bien des dialogues convenus et bien des problèmes trop facilement résolus.
Donc pour moi ce roman manque d'originalité et manque de profondeur dans la psychologie des personnages. Il y a quelques éléments intéressants surtout en lien avec la nature dans sa beauté que l'homme détruit ou détourne trop facilement mais rien de majeur qui me ferait recommandé cette lecture.
Commenter  J’apprécie          50
Lalivrophile
  15 octobre 2011
J'ai souvent été déçue par Gilbert Bordes. J'ai surtout lu ce roman parce que j'aime beaucoup les deux comédiens qui se sont chargés de l'enregistrer. Je dois dire que c'est le meilleur de ceux que j'ai lus écrits par cet auteur. Je ne regrette pas de lui avoir donné sa chance!
D'abord, Gilbert Bordes construit une intrigue solide. Il sait à merveille exploiter événements et ressentis de ses personnages. Peur, haine, racisme, égoïsme, bêtise, guéguerres personnelles, conflits d'intérêt,tout cela s'organise en un cocktail explosif que l'auteur maîtrise parfaitement.
Il y a, parfois, quelques longueurs, notamment quand Maria se ronge les sangs, mais elles ne sont pas trop gênantes.
J'aime beaucoup la moquerie que l'auteur adresse à ceux qui sont tentés de trouver une explication facile au comportement du loup: une bête dressée par un homme défiguré à défigurer les autres. Effectivement, c'est une mauvaise ficelle surexploitée. J'ai aimé que Gilbert Bordes l'écarte d'une pichenette dédaigneuse.
Ce roman oppose savamment l'homme et la nature. La forêt, sa faune, et sa flore sont décrites avec justesse. On a envie de s'arrêter, et à l'instar de certains, de prier les gens de faire attention à la nature, de ne pas l'assujettir à leurs petits désirs mesquins. Outre le fait que l'homme dépend d'elle, elle est si belle... il est apaisant de voir Gianni communier avec elle, et on aimerait que tout se passe toujours ainsi.
[...]
Lire la suite sur:
Lien : http://www.lalivrophile.net/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
emi13emi13   27 octobre 2017
On croyait la bête de Monteret morte et la voilà qu'elle reparaît. Les abords de la forêt étant gardés par les policiers , et des pompiers , l'animal a tenté d'agresser une jeune fille près de la Canourgue , mais a eu peur d'un troupeau de vaches. Les chasseurs locaux se sont lancé aussitôt sur ses traces du loup meurtrier , mais leurs chiens , gênés par l'orage et la nuit , ont perdu sa piste. P 113-114
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
ladesiderienneladesiderienne   12 mars 2013
C'est dans de tels moments qu'il comprend que les jeunes médecins répugnent à s'installer ici. Les hameaux où subsistent encore quelques vieux qui s'accrochent à leur masure sont trop éloignés les uns des autres. En hiver, les routes étroites, sinueuses et mal entretenues deviennent impraticables. Les forces vives ont cédé devant la nature austère, les hivers rigoureux, les étés de sécheresse et cette terre semblable à de la poussière, sur les rochers que le vent dénude. Les écolos ont profité de l'aubaine pour obtenir la création d'une réserve naturelle où bêtes et plantes peuvent grandir à l'abri des hommes. Dans l'immense parc de Monteret, il est interdit de couper les arbres, de ramasser les champignons. Seuls quelques endroits sont encore autorisés à la promenade.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
emi13emi13   28 octobre 2017
Un tir en l'air apeure les sangliers qui s'éloignent en grognant comme des cochons dérangés.
-Putain ! crie un des tireurs.
-Qu'Est-ce qui se passe ?
- La bête ! Elle n'est plus là !
-C'est pas possible. On l'aurait vue ! Elle est deux fois plus haute qu'un sanglier;- Peut-être , mais elle a quand même réussi à s'échapper. P 169
Commenter  J’apprécie          90
emi13emi13   28 octobre 2017
La bête de Monteret est enfin captive. Les policiers aidés par plusieurs brigades de pompiers qui ont réussi à l'encercler la tiennent prisonnière dans un espace restreint. L'animal est terré près d'un rocher dont la partie plonge dans le lac. Cerné de toutes parts , il n'a aucune possibilité de s'échapper. Cependant les hommes du commandant Malmaison préfère attendre le jour qui se lève très tôt en cette saison pour le capturer. P 163-164
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
PatrothPatroth   12 avril 2018
Dans le village de Villeroy en Lozère , l'émoi est a son comble lorsqu'une jeune femme est attaquée et défigurée par un animal....
Les attaques vont continuer de plus belles , mais étrangement jamais contre le camps de Roms situé non loin de là...
La tension évidemment est à son comble , on parle de loup , de chien et aussi d'une bête mystérieuse .....
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Gilbert Bordes (20) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gilbert Bordes
Gilbert Bordes partage ses souvenirs à la Foire du livre de Brive. En savoir plus sur "L'année de la pluie" : http://bit.ly/2BybM03
Pluie diluvienne, famine, terreur et haines à la cour de France. Bienvenue en 1316.
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3300 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre