AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
Les rois qui ont fait la France tome 1 sur 25
EAN : 9782290316078
311 pages
J'ai Lu (31/12/2001)
3.99/5   44 notes
Résumé :
La dynastie mérovingienne, fondée par Clovis, a duré deux siècles et demi (481-737).
Roi des Francs Saliens, ce dernier parvient à conquérir la Gaule romaine et à l’unifier. Son baptême, sous l’impulsion décisive de son épouse Clotilde, est un événement capital : il permet la christianisation de l’Europe. Ses fils, après le concile réuni par leur père en 511, l’année de sa mort, parachèvent son œuvre grandiose mais se lancent dans des luttes fratricides. C’es... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
majero
  02 mars 2017
Le côté 'littéral' du livre de Bordonove basé sur la chronique de Grégoire de Tour peut paraître parfois ardu mais c'est aussi ce qui lui donne du 'piquant'.
Contrairement à ce que suggère le titre, c'est toute l'histoire des Mérovingiens qui est contée.
A partir de son petit royaume de Tournai, Clovis, cruel, calculateur, livre batailles et construit son empire allant jusqu'à défaire Allaric chef des Visigoths.
Il épouse la pieuse Clotilde et se convertit au catholicisme alors que les Gaulois sont alors en majorité ariens (Jésus est élu par Dieu mais n'est pas Dieu).
Clotaire, fourbe, cupide et sanguinaire, poursuit l'oeuvre de Clovis et en 558 avait repris l'héritage de ses trois frères, Thierry, Clodomir et Childebert.
J'ai réécouté deux fois le passage assez horrible des fils de Clotaire, Sigismond épousant la princesse espagnole Brunehaut, Gontran l'opportuniste et le méprisable Chilperic mené par sa diabolique servante et concubine Frédégonde.
Au nord, en Austrasie, les aristocrates ayant assuré la régence suite au trop jeune âge des héritiers prennent du pouvoir et Childebert 2, fils de Brunehaut est tué lors d'une révolte fomentée par le maire du Palais Pépin de Landen, alors c'est Clotaire 2, fils de Frédégonde qui gouverne le tout, calmement, puis son fils Dagobert.
Petit fils de Pépin de Landen, Pepin de Herstal reprend le pouvoir puis son fils Charles Martel s'échappe de la prison où sa belle-mère, Plectrude, l'avait enfermé et chasse le Neustrien Ragencel, avant de repousser les arabes à Poitier en 732.
Fils cadet de Charles, Pépin le bref, avec l'accord du pape prend en 751 la place du dernier roi mérovingien Childeric III.
Le livre qui suit raconte les Carolingiens.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
gilou33
  06 août 2014
Premier roi de France et l'histoire du vase de Soissons...
Voilà les deux seules choses que je savais au sujet de Clovis.
Cet ouvrage m'a permis d'étoffer mes connaissances ou plutôt de combler mes terribles lacunes par rapport à Clovis et à la dynastie Mérovingienne.
Les informations sont assez claires (surtout pour un novice comme moi) car l'auteur relate les faits à l'aide d'un bon découpage en chapitres dans lesquels les éléments sont évoqués puis revus sous un autre angle, ce qui rend aisée leur assimilation.
Livre facile à lire et passionnant si on s'intéresse à l'histoire en général.
Il fait partie de la collection "les rois qui ont fait la France" dans laquelle je me suis lancé...
Commenter  J’apprécie          30
Cocos2609
  11 juillet 2022
J'ai longtemps su que je n'y connaissais rien en histoire de France. Des premiers rois aux dernier, pratiquement dix siècles me sont grandement inconnus. Et pourtant je n'ai pas séché les cours d'histoire du collège ou du lycée. La royauté n'est tout simplement pas enseignée.
J'ai ainsi trouvé cette saga des Rois qui ont fait la France dans le grenier de mes grands-parents. Quel heureux hasard.
Je ne connaissais donc Clovis que par son nom et son surnom de premier Roi des francs. Après cette lecture, je connais non seulement la vie de Clovis, mais aussi et surtout la situation géopolitique de l'époque : l'opposition entre les nombreux peuples en Europe, les grands royaumes voisins, etc. En effet, ce premier tome de 'l'Histoire des rois qui ont fait la France' présente Clovis après avoir montré le passé de son peuple et avant d'expliquer les conflits entre ses fils, petits-fils et arrières-petits-fils.
Le style d'écriture de l'auteur peut presque faire penser à un roman. C'est ainsi facile et plaisant à lire.

Cette lecture dissipe dans mon esprit un brouillard, qui cachait jusque là le début de l'histoire du royaume de France (ou des francs). Je vais pouvoir enchaîner avec le prochain tome, sur Charlemagne !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Pris
  05 août 2014
Ceux dont on ne parle plus à l'école et rarement à l'université...
Commenter  J’apprécie          20
beauscoop
  23 février 2017
Livre d'enseignement de l'histoire très détaillé.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
MurielTMurielT   17 août 2015
....Il n'est pas indifférent d'évoquer cette imagerie populaire. Elle permet de mesurer l'impact d'un évènement. Il n'est pas surprenant que le mariage de Clotilde et de Clovis ait été magnifié par la postérité, c'est à dire déformé non dans sa nature mais dans les circonstances qui le déterminèrent. Les conséquences de ce mariage furent en effet considérables. Le baptême de Clovis en résultat, qui est un des actes les plus importants de notre histoire, puisqu'il fit de la France la fille aînée de l'église et scella pour treize siècles l'alliance du trône et de l'autel.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
beauscoopbeauscoop   22 février 2017
Il n'est pas surprenant que le mariage de Clotilde et de Clovis ait été magnifié par la postérité, c'est-à-dire déformé non dans sa nature mais dans les circonstances qui le déterminèrent. Les conséquences de ce mariage furent en effet considérables. Le baptême de Clovis en résulta, qui est un des actes les plus importants de notre histoire, puisqu'il fit de la France la fille aînée de l'Église et scella pour treize siècles l'alliance du trône et de l'autel.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
raynald66raynald66   01 mai 2017
La coutume franque exigeait que le butin amassé pendant une campagne fût amené dans la capitale et partagé selon des règles précises : un cinquième pour le Roi, le reste pour ses guerriers, les parts étant tirées au sort
Commenter  J’apprécie          60
raynald66raynald66   04 mai 2017
Neuf femmes dont quatre légitimes, dix sept enfants dont six bâtards, sans compter peut être les liaisons passagère et les enfants dont l'histoire n'a pas retenu le nom ! Charlemagne était vraiment de robuste constitution.
Ses activités politiques, ses campagnes militaires et ses voyages incessants n'atténuaient guère ses appétits amoureux.
Commenter  J’apprécie          30
gilou33gilou33   15 mars 2015
...il s'approche du briseur de vase à qui il dit : "Personne n'a apporté des armes aussi mal tenues que les tiennes,..."
Et saisissant la hache de l'homme, il la jeta à terre.
Mais alors que celui-ci s'était un peu incliné pour la ramasser, le roi [...] lui envoya sa propre hache dans la tête en disant : "C'est ainsi que tu as fait à Soissons avec le vase."
... par cet acte il leur inspira une grande crainte à son égard.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Video de Georges Bordonove (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Georges Bordonove
Louis XVI, BORDONOVE Georges
autres livres classés : clovisVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2714 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre