AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2824601701
Éditeur : City Editions (13/06/2012)

Note moyenne : 3.88/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Le docteur Borée est médecin généraliste. Il y a quelques années, à trente-trois ans, il a fui la ville pour venir recréer un cabinet dans un village perdu de la campagne française.
Il n est pas très heureux du système de santé actuel, mais comme il veut être médecin de famille, il est bien obligé de faire avec. Entre hameaux et pâturages, il s'efforce de pratiquer une médecine de qualité. Au plus près de ses patients.
Pour ne pas oublier, il écrit ses... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
emeralda
  29 janvier 2013
Quand on ouvre le livre du Dr Borée, on tombe sur cette citation :
"Ni railler, ni pleurer, mais comprendre !" de Baruch Spinoza
Je la trouve bien choisie et je pense qu'elle résume assez justement l'esprit dans lequel exerce le Dr Borée, lui qui a choisi la médecine générale dans le milieu rural.
La préface signée Martin Wincler rend hommage à ceux qui nous soignent chaque jour même dans nos Bourgs perdus de la France profonde. L'écriture comme moyen pour ces praticiens de ne pas se sentir seuls dans leur démarche, leur approche de la médecine générale. Leur tâche est si vaste et c'est un moyen de partager avec autrui leurs coups de gueule ou au contraire, ce qui les motive chaque matin à se lever .
Plus qu'une passion, on peut alors parler sans doute de vocation.
Dans ce recueil des chroniques du Dr Borée, j'en ai découvert pas mal car même si je le suis avec attention, j'avais raté ses débuts sur la Toile.
Comme sur son blog, c'est fluide, bien écrit et l'on sent tous ses élans de sincérité. Vraiment on aimerait avoir un généraliste comme lui comme médecin de famille car même si parfois on ne serait pas tout à fait d'accord avec lui ou si on ne comprenait pas ce vers quoi il voudrait nous mener, on saurait que le dialogue serait toujours possible. C'est tellement rare de nos jours. On a trop souvent l'impression de n'être qu'une carte vitale dont on veut vite se débarrasser pour la somme de 23 €. Nos bobos sont parfois juste de simples bricoles et heureusement, mais quelques fois, le médecin se devrait d'être plus attentif, plus à l'écoute de ce qui est dit ou au contraire non dit. Les véritables plaies sont parfois moins évidentes à débusquer.
Le livre comporte des illustrations de divers auteurs que les fans des blogs d'illustration reconnaîtront sans doute. J'ai beaucoup aimé aussi ce petit détail en plus. L'ouvrage n'en n'est que plus vivant, plus attractif, presque ludique.
Une lecture des plus agréables qui se fait sans forcer, mais qui peut faire réfléchir aussi car nous sommes toutes et tous les patients d'un généraliste.
Qu'est-ce qu'on en attend ? Est-ce que son attitude nous satisfait ? Y a-t-il moyen de dialoguer avec lui ou elle ? de lui poser des questions ? etc…
Une lecture utile à mon sens donc et cela ne gâche rien.
Lien : http://espace-temps-libre.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
emeralda
  29 janvier 2013
Quand on ouvre le livre du Dr Borée, on tombe sur cette citation :
"Ni railler, ni pleurer, mais comprendre !" de Baruch Spinoza
Je la trouve bien choisie et je pense qu'elle résume assez justement l'esprit dans lequel exerce le Dr Borée, lui qui a choisi la médecine générale dans le milieu rural.
La préface signée Martin Wincler rend hommage à ceux qui nous soignent chaque jour même dans nos Bourgs perdus de la France profonde. L'écriture comme moyen pour ces praticiens de ne pas se sentir seuls dans leur démarche, leur approche de la médecine générale. Leur tâche est si vaste et c'est un moyen de partager avec autrui leurs coups de gueule ou au contraire, ce qui les motive chaque matin à se lever .
Plus qu'une passion, on peut alors parler sans doute de vocation.
Dans ce recueil des chroniques du Dr Borée, j'en ai découvert pas mal car même si je le suis avec attention, j'avais raté ses débuts sur la Toile.
Comme sur son blog, c'est fluide, bien écrit et l'on sent tous ses élans de sincérité. Vraiment on aimerait avoir un généraliste comme lui comme médecin de famille car même si parfois on ne serait pas tout à fait d'accord avec lui ou si on ne comprenait pas ce vers quoi il voudrait nous mener, on saurait que le dialogue serait toujours possible. C'est tellement rare de nos jours. On a trop souvent l'impression de n'être qu'une carte vitale dont on veut vite se débarrasser pour la somme de 23 €. Nos bobos sont parfois juste de simples bricoles et heureusement, mais quelques fois, le médecin se devrait d'être plus attentif, plus à l'écoute de ce qui est dit ou au contraire non dit. Les véritables plaies sont parfois moins évidentes à débusquer.
Le livre comporte des illustrations de divers auteurs que les fans des blogs d'illustration reconnaîtront sans doute. J'ai beaucoup aimé aussi ce petit détail en plus. L'ouvrage n'en n'est que plus vivant, plus attractif, presque ludique.
Une lecture des plus agréables qui se fait sans forcer, mais qui peut faire réfléchir aussi car nous sommes toutes et tous les patients d'un généraliste.
Qu'est-ce qu'on en attend ? Est-ce que son attitude nous satisfait ? Y a-t-il moyen de dialoguer avec lui ou elle ? de lui poser des questions ? etc…
Une lecture utile à mon sens donc et cela ne gâche rien.
Lien : http://espace-temps-libre.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
elimax
  15 février 2014
Il est des lectures qui sont enrichissantes car elles présentent une autre façon d'aborder les choses. Les livres de Martin Winckler ont ouvert la voie, celui-ci s'engouffre dans la brèche et fait mouche. Un livre plein de tendresse, des passages extrêmement touchants, d'autres révoltants. Un médecin bien loin des clichés, qui croit profondément en son métier.
Des chroniques qui valent la peine d'être lues ...
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : médecinVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Dr. Borée (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Ecrivain et malade

Marcel Proust écrivit les derniers volumes de La Recherche dans une chambre obscurcie, tapissée de liège, au milieu des fumigations. Il souffrait

d'agoraphobie
de calculs dans le cosinus
d'asthme
de rhumatismes

10 questions
178 lecteurs ont répondu
Thèmes : maladie , écriture , santéCréer un quiz sur ce livre