AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2368123652
Éditeur : Charleston (20/03/2018)

Note moyenne : 4.21/5 (sur 19 notes)
Résumé :
Cette histoire, c'est l'histoire de Siloé, qui ne voit plus la magie du cirque dans lequel elle a grandi et le quitte pour de mauvaises raisons mais qui, en chemin, apprendra à faire ses propres choix et à définir ses envies personnelles. C'est l'histoire d'une indépendance progressive, piquée d'embûches, d'amitié et d'amour. Siloé est orpheline de mère et vit dans le cirque familial, entourée par toute une galerie de personnages atypiques. Mais la jeune fille rêve ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (21) Voir plus Ajouter une critique
TheLovelyTeacherAddictions
  25 mars 2018
Quand j'ai eu la chance de lire avant en avant première La lanceuse de couteau, j'ai été plus que ravie car j'ai lu tous les romans d'Eve Borelli et je sais pertinemment que j'allais être plongée dans un nouvel univers. Après avoir découvert un zoo pas comme les autres dans le jour où ma vie a vraiment dérapé, puis avoir succombé au charme du thé et du surf dans le Goût du thé , ou encore celui de la télé réalité avec La petite Brune dans la Prairie , mais aussi celui de la radio et de l'image de soi dans Après l'obscurité , j'avais hâte de poser ma valise dans un cirque.
La lanceuse de couteau nous entraîne donc dans le milieu du cirque avec ses règles, ses artistes, son mode de vie et ses codes. Je peux vous assurer que j'ai eu le sourire aux lèvres dans les scènes avec Bowie, que j'avais des étoiles plein les yeux lors des représentations , que j'avais les larmes aux yeux dans certaines scènes avec des héros au caractère bien trempé mais j'ai aussi ressenti une colère absolue à un certain moment. Ce roman est une romance contemporaine comme on les aime et Eve Borelli fait une fois de plus preuve d'un grand talent pour nous embarquer dans son histoire et pour qu'on s'attache à l'unique et émouvante Siloé.
Siloé est une jeune femme de 18 ans , quand nous la découvrons, qui n'a toujours connu que l'univers fantasque du Cirque Nuageux. J'adore à ce sujet la dénomination de ce cirque car il y a tout une symbolique derrière ce nom que l'on découvrira au fil des pages. Son père Jean est évidemment le chef de file et il ne veut pas que sa fille prenne de risques, la reléguant à son plus grand désarroi à une jeune fille officiant dans les coulisses ou tentant de trouver sa place dans un numéro de danse. La perte de sa femme a été un électrochoc et il fera preuve d'une grande maladresse à son égard. Sans y prendre garde, il ne va cesser de blesser et rabaisser les ambitions de sa fille qui n'a donc pas son mot à dire. Siloé est pourtant une jeune femme qui rêve de découvrir un monde autre que celui qu'elle a toujours connu. Elle ne rêve pas forcément de stabilité dans un monde classique tel que nous le connaissons car sa passion pour le cirque est palpable dès les premières lignes. Elle a ça dans le sang et aimerait qu'on donne une chance à un numéro de lancers de couteau. Au Cirque Nuageux, nous avons cette sensation de famille plus ou moins unie face à l'adversité mais qui peine sans doute à se renouveler et à reformuler les numéros traditionnels.
Mais nous ne pouvons pas parler de Siloé sans parler de Bowie. Qu'est ce que j'ai adoré ce personnage haut en couleurs, en humour et en subtilité ( non je plaisante). Bowie est un artiste et comme bien souvent il a un égo surdimensionné. Il s'imagine que sa meilleure amie se pliera sans rechigner à lui offrir ce premier baiser qu'il désire tant. Même s'il n'est pas un clown , le numéro qui se joue devant nos yeux nous laisse dubitative. Que veut véritablement Bowie? Un baiser pour le fun ou ses sentiments sont ils réels? Serait il prêt , tel l'équilibriste qu'il est , à trouver un juste milieu en l'amitié et l'amour? Une chose est sûre, l'amitié qui existe entre eux deux est forte et superbe à voir. A sa manière, il l'aide à trouver son chemin et sera toujours là malgré les aléas de la vie et les choix qu'ils feront . J'ai aimé ce personnage qui apporte à la fois de la légèreté et de la profondeur à l'histoire. Sous les blagues qu'il sort souvent se cache sans doute une part de vérité mais Siloé saura t-elle la déchiffrer. Siloé va prendre son destin en main en faisant un choix radical qui pourrait lui coûter aussi bien qu'il pourrait rendre son rêve accessible. Quel sera donc l'avenir de la jeune femme dans le milieu du cirque? Pourra t-elle prétendre à réaliser le numéro de sa vie?
Nous ne pouvons pas parler de ce roman sans parler du Cirque Sanglant. Comparer les deux cirques c'est comparer Arlette Gruss au Cirque du Soleil puisque nous avons deux organisations et deux visions complètement opposées non seulement du milieu du cirque mais aussi des spectacles qu'ils proposent. le cirque Sanglant est novateur et met en valeur ses artistes qui ont toutes une spécialité unique . Il ne s'agit pas d'enchaînement de numéros mais bien d'un fil d'Ariane avec une thématique que chaque artiste va illustrer. Eve Borelli nous offre la possibilité de fermer les yeux et de nous emmener sur le bord de la piste pour admirer l'histoire de Barbe Bleue à la sauce Zavéni. Gregory Le patron innove certes sur la piste mais reste tellement macho en coulisses . Pourtant nous ne détesterons pas ce personnage car j'ai aimé sa relation et la bienveillance dont il fait preuve envers les artistes. Il sait dénicher ses talents et encourager les initiatives personnelles quand elles sont bénéfiques pour son cirque. Si l'atmosphère est familiale chez les Marvadovino, il est évident qu'il existe certains clans et certaines règles auxquelles Siloé ne pourra pas déroger.
J'ai détesté dès les premiers instants Lupa, cette diva en collant qui impose sa loi chez les filles du cirque. Elle est la Reine et ses sujets doivent se prosterner à ses pieds. Star du show, elle n'apprécie que la lumière , les attentions et les regards devient de sa trajectoire. On ne connait pas son histoire mais sa méchanceté gratuite n'incite pas à vouloir en savoir davantage à son sujet. Les seuls personnages attachants dans ce cirque ont été pour moi Amadée et Yourmina, à savoir l'homme canon et la costumière. Ils ouvriront leur porte à Siloé dans les temps difficiles et j'ai particulièrement adoré les scènes d'Amadée avec la jeune femme car dans un certain sens , il sera le confident . Siloé a du mal à trouver sa place , quoiqu'elle fasse et son tempérament effacé ne l'aidera pas à aller de l'avant.
J'aimerais aussi vous parler de Rafaël, le fils de Gregory qui sera à la fois la lumière et les ténèbres de notre héroïne. Quand il apparaît , le changement est palpable de suite car il ouvre les portes d'un possible et d'un rêve pour Siloé. En effet, dès leur rencontre, il lui propose de vivre ses rêves et de tenter sa chance en tant que lanceuse de couteau. Tout semble beau et génial chez lui mais je vous dirais simplement qu'il y a deux facettes en lui. Cette ambivalence est déroutante au départ mais très vite, on retient son souffle et on se demande jusqu'où nous allons aller. Rafaël est un artiste qui maîtrise son art, qui saura le partager avec Siloé mais pourtant il y a une certaine noirceur en lui. Son évolution de fait pas à pas et son vrai visage pourrait bien se révéler aux yeux de la jeune femme. Les épreuves pour atteindre son rêve vont se dresser sur son chemin et certains choix douloureux pourraient être faits. Peut on fermer les yeux et sauter dans le vide pour atteindre le Saint Graal? L'erreur est elle humaine ou faut il pardonner certaines paroles?
Bref j'ai dévoré et adoré La Lanceuse de Couteau car ce nouveau roman d'Eve Borelli nous plonge dans un univers rarement exploité dans la romance , à savoir celui du cirque. Il nous suffit de fermer les yeux pour être embarquée dans un monde qui nous émerveille et découvrir des personnages intenses et touchants. J'ai vécu des émotions diverses et variées mais je n'ai pas pu lâcher le roman une fois commencé. La tension est là, l'attente nous tient en haleine et l'espoir est au rendez vous. Ne manquez pas de découvrir une romance pas comme les autres car Eve Borelli a de nouveau visé en plein dans le mille.
Lien : http://thelovelyteacheraddic..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Beli_LivreSaVie
  06 avril 2018
J'ai déjà eu l'occasion de lire un certain nombres des romans d'Eve Borelli et je m'y suis toujours sentie bien. Elle allie l'humour en portant ses romances dans des milieux toujours un peu atypiques et sympathiques à découvrir. Ici c'est au cirque qu'elle nous transporte et ce avec brio et magie, car j'ai vraiment eu l'impression d'évoluer auprès d'une troupe le temps d'une lecture.
C'est une jeune femme de dix-huit ans, Siloé que nous allons suivre. Elle a grandi au coeur même d'un cirque traditionnel tant dans ses numéros présentés au public que dans la vie que mène la petite troupe en dehors des représentations. Chez eux, point de place aux secrets, ils vivent tous ensemble, partagent tout ensemble et forment une belle et bien grande famille. Siloé a grandi auprès de Bowie, leurs pères sont les piliers de cette troupe et ils ne se sont jamais quittés, ont toujours tout partagé. Malgré cette belle ambiance, Siloé ne s'y sent plus à sa place, elle est perpétuellement en conflit avec son père qui refuse de lui laisser faire ce qu'elle souhaiterait au sein même du cirque. Les reproches fusent ainsi que les remarques désobligeantes, leurs rapports sont de plus en plus tendus... Siloé n'en peut plus.
Bowie, c'est un peu le personnage typique tel que peut nous en proposer Eve Borelli. Un bout en train séduisant, qui aime utiliser l'humour pour s'adresser aux autres. Il a avec Siloé, une très forte complicité et c'est à travers des petites piques de rappels, qu'il lui propose sans cesse d'échanger son premier baiser avec lui. Bowie c'est la bonne humeur incarnée, il semble prendre tout avec désinvolture, mais il tient tellement à Siloé, qu'il n'a pas besoin de l'exprimer. Mais c'est pourtant auprès d'un autre jeune homme, qu'elle va porter son choix. Siloé va littéralement craquer pour Raphaël, un enfant du cirque comme elle. Mais lui évolue dans un cirque plus moderne et semble porté par une sorte de liberté qui lui confère un charme mystérieux. Siloé va craquer pour lui la première fois qu'elle le verra, il est séduisant, attirant et il a cette aura d'homme venu d'ailleurs, en dehors de ceux qu'elle a l'habitude de croiser.
L'arrivée de Raphaël permet à Siloé de s'échapper pour saisir sa chance de se produire sur scène, en tant que lanceuse de couteaux. C'est une opportunité que lui propose Raphaël au sein même du cirque de son père. Elle s'évade en laissant un mot à Bowie et son père, espérant ainsi se réaliser. L'aventure va être formidable, elle va s'épanouir sur scène, devant ce public qu'elle connait si bien et vivre une histoire d'amour comme elle le voulait avec Raphaël. Puis certaines choses vont commencer à la peser, la vie dans ce cirque est loin d'être celle qu'elle a connu jusque là. Les hommes prennent les décisions et les femmes n'ont pas leur mot à dire, chacun reste dans son coin lors des repas et des pauses et les membres de l'équipe restent isolés les uns des autres. Tous ces petits détails ne sont pas sans rappeler que l'ambiance au sein du cirque de son père était très conviviale et très chaleureuse. Ici elle se sent seule, isolée et certaines personnes n'hésitent pas à lui montrer de l'animosité.
La lanceuse de couteaux, c'est l'histoire de Siloé, qui va s'accomplir loin de ceux qu'elle aime. Elle va apprendre, parfois à ses dépends, ce qu'elle est et ce qu'elle veut faire. Elle va s'avoir s'imposer pour affirmer son envie de bien faire et de réussir avec son talent, sans que l'on est à lui dire ce qu'elle doit faire. Cette expérience en dehors du cirque de son père va lui être enrichissante mais elle va aussi se rendre compte que tout n'est pas toujours beau, elle va être confrontée à certains agissements auxquels elle ne s'attendait pas. A travers cette expérience, elle va aussi faire en sorte que sa relation avec son père, prenne un tournant important. Cette séparation était nécessaire pour qu'il se rende compte lui aussi, de ses agissements démesurés avec sa fille, de peur de la perdre comme il a perdu sa mère.
Il y a beaucoup d'émotions dans ce texte, de la fraternité à l'amitié, en passant par l'amour d'un père, d'une famille, on y lit de bien beaux sentiments. Mais il y a aussi beaucoup de jalousies, de méchancetés et de bassesses, c'est un monde où l'appartenance à un groupe est importante et il n'est pas toujours facile de trouver sa place. A travers le personnage de Siloé, Eve Borelli nous permet de connaitre bien des aspects de la vie au coeur même d'un cirque. Je m'y suis sentie comme chez moi, nous y sommes introduit par la petite porte et ce afin de découvrir un pan de la vie de quelques personnages touchants.
Une romance très plaisante à lire, j'ai eu un coup de coeur pour ce que nous propose Eve Borelli. J'ai aimé ses personnages, suivre Siloé à travers son apprentissage de la vie fut très édifiant et très intéressant. Cette jeune femme a su me toucher, à travers ses rapports avec les autres, que se soit son père, Bowie ou Raphaël et ses autres membres du cirque et à travers ce qu'elle a vécu. J'ai adoré les prénoms choisi par Eve Borelli, avec un petit plus pour Bowie, j'adore ! Encore une fois, Eve Borelli nous propose un univers à part, un univers que nous avons tous côtoyé une fois en tant que spectateur ou parfois sur scène (je me rappelle un stage en primaire, trop bien...) mais ici on se sent si bien à découvrir l'arrière du décor, auprès de personnages très attachants. Ce beau roman est une petite réussite, plein de magie !
Lien : http://www.livresavie.com/la..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Sami33
  04 septembre 2018
Siloé, dix-huit ans, toutes ses dents a grandi au coeur d'un cirque traditionnel, le Cirque Nuageux. A présent elle rêve de devenir lanceuse de couteaux mais son père, Jean, le directeur du cirque est loin de partager le même engouement que sa fille ! Il refuse catégoriquement de lui donner sa chance ce qui occasionne des tensions entre le père et la fille. Siloé vie de plus en plus mal son manque de liberté et perd peu à peu sa passion, son amour pour le crique.

Lorsqu'une belle opportunité se dresse sur la route de Siloé, il ne lui en faut pas plus pour sauter dessus et accepter ! Elle a décidé d'aller dans un cirque concurrent pour faire ses preuves mais surtout pour réaliser son rêve. En pleine nuit, elle quitte le cirque familial en laissant une simple lettre derrière elle... Une nouvelle aventure commence pour notre jeune adulte, une vie qu'elle n'avait pas imaginé...

Bowie est un personnage haut en couleurs pleins d'humour, avec un ego-surdimensionné ! Il pense que sa meilleure amie va lui offrir le baiser qu'il rêve tant d'avoir. Même si Bowie n'est pas un clown, il aura le mérite de nous faire rire plus que de raisons ! C'est à se demander ce qu'il cache sous son trait d'humour. Éprouverait-il des sentiments autre que de l'amitié envers son amie ? Est-ce que notre cher équilibriste voudrait tenter un numéro dont il n'est pas sûr d'en ressortir indemne ? le jeu en vaut-il la chandelle ? L'amitié et les sentiments qu'il y a entre eux est sincère, est belle, cela vaut-il vraiment le coup de tout briser ? Bowie est un personnage intéressant qui est toujours là pour son amie malgré les aléas de la vie. Sans en avoir l'air, c'est un personnage profond, qui apporte beaucoup au récit. Il allège le tout avec son humour même si il ne faut pas prendre ses paroles à la légère, c'est ainsi qu'il fonctionne, il faut savoir lire entre les lignes. Est-ce que Siloé saura décrypter ce que son ami tente de lui dire ?

Avec le départ de Siloé vers sa nouvelle vie, on va pouvoir à se mettre à comparer deux cirques totalement différent. le Cirque Sanglant met en avant ses artistes, les spécialités de chacun. Ce n'est pas un simple enchaînement de numéros plus flamboyants des uns des autres, c'est un show bien orchestré, dans une même thématique, le fil rouge est le même pour tous mais chacun est libre de l'exprimer à sa façon. le patron du cirque sait motiver ses troupes même si en coulisse, il reste un gros c*nnard. Si ce cirque se veut "familial" également, il ne faut pas se leurrer, il y a des clans et des règles à respecter et Siloé a intérêt à s'y plier !

Les autres personnages du récit apporteront bien évidemment beaucoup à ce récit, je pense notamment à Lupa que vous adorerez détester ! C'est un personnage imbue de sa personne qui se prend pour la star des stars. Mais il y en a d'autres qui sauront relever son niveau dont Amadée sur qui Siloé pourra compter, Amadée saura une épaule sur laquelle elle pourra se poser. La vie pour Siloé ne sera pas un long fleuve tranquille bien au contraire, elle va devoir mettre la main à la pâte et s'affirmer mais c'est difficile quand on a une tendance à ne pas se montrer et monter au créno...

Vous connaissez la plume déjantée d'Eve Borelli ? Avec ce livre, attendez-vous à tomber dans un nouveau genre, un style un peu plus posé, différent. J'ai eu un peu de mal au début à adhérer à l'histoire puis finalement, je me suis laissée convaincre malgré un début quelque peu chaotique ! Je suis heureuse de ne pas avoir abandonnée ma lecture car contre toute attente, ce titre n'est pas passé loin du coup de coeur !

Je dois vous avouer pourquoi j'appréhendais la lecture de ce roman parce que ça touche le cirque et qui dit cirque, dit animaux. Celles et ceux qui me connaissent bien savent que je suis contre les animaux sauvages mis en cage. Pour moi, ils doivent rester libres, dans leur habitat naturel et non enfermés pour faire plaisirs aux gens. Ce n'est que mon opinion, attention ! Ayant cette appréhension d'entrée de jeu, j'avais peur d'abandonner ma lecture mais comme Ève survole légèrement la question, on n'y pense pas vraiment.

En conclusion, après un début désastreux, j'ai finalement bien fait de poursuivre ma lecture car j'ai beaucoup aimé ma lecture. La trame de l'histoire est originale, on va rarement au cirque et c'est la force de ce roman. Les personnages sont intenses, sont touchants et nous offrent un récit fort en émotions. A découvrir !


Lien : https://leslecturesdeladiabl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Cyrlight
  07 juin 2019
La lanceuse de couteaux est un roman qui prend place dans l'univers du cirque, auquel son héroïne, une jeune femme du nom de Siloé, appartient. Elle est cependant lasse de cette vie qu'elle mène, et de son père qui l'étouffe sans réussir à la comprendre. Elle rêve d'amour, de frissons, d'adrénaline... jusqu'à ce que ses désirs se matérialisent en la personne de Rafael.
Mon opinion sur ce roman a été partagée pendant une longue partie de l'histoire, même si cela s'est un peu arrangé vers la fin. J'ai dans un premier temps trouvé l'intrigue trop attendue, et surtout, elle m'a parue manquer cruellement de subtilité.
Tout d'abord, on a Siloé. Siloé qui s'ennuie dans son quotidien, Siloé qui est blâmée par son père de ne pas prendre part à la vie du cirque, alors qu'il lui interdit tout ce qu'elle souhaiterait faire... Et moins de vingt-quatre heures plus tard, tout bascule. On n'a pas le temps de s'habituer à son univers, de partager sa monotonie qu'elle est déjà arrachée à tout cela.
Et par qui ? Par un beau ténébreux bad boy, au charme duquel elle succombe au premier regard et avec qui elle accepte de s'enfuir après avoir discuté pendant... Une heure ? Peut-être moins ? Direction un nouveau cirque, une nouvelle vie, où Siloé pourra exploiter pleinement sa vocation : celle d'une lanceuse de couteaux.
Évidemment, on se doute d'ores et déjà que tout ne va pas se passer comme elle le voudrait. Et la hiérarchie du cirque dans lequel elle atterrit annonce clairement la couleur : les hommes organisent des réunions où ils discutent et prennent les décisions entre eux, pendant que les femmes restent à l'écart. Voilà qui plante le décor. Tout comme le thème du spectacle, Barbe Bleue. Tout comme le mot « sexiste », qui revient trois fois en peu de pages.
Et cela nous amène à Rafael, qui ne tarde pas à révéler son vrai visage, celui d'un pervers narcissique violent, maladivement jaloux, possessif, et j'en passe... J'ai bien compris qu'il était là pour faire réagir le lecteur sur les violences conjugales et tout ce qui y touche de près ou de loin, mais je ne peux m'empêcher de m'interroger sur les motivations du personnage. Pourquoi avoir jeté son dévolu sur une fille qu'il connaissait depuis moins de 24h ? Pourquoi se comporte-t-il comme ça avec elle, et pas avec Lupa ? D'ailleurs, pourquoi s'être séparé d'elle ? Alors oui, peut-être qu'il n'y a pas besoin de chercher midi à quatorze heures, peut-être qu'il est juste fou, comme Siloé elle-même le souligne à maintes reprises, mais bon...
Un point que j'ai en revanche apprécié dans cette histoire : l'absence totale de réaction de tout le monde, qui est un triste reflet de la réalité. Quoi qu'il se passe, la plupart des gens préfèreront fermer les yeux plutôt que d'agir, et j'ai trouvé pertinent que cet élément soit mis en avant. Il est hélas plus facile de faire semblant de ne rien voir plutôt que de s'impliquer.
À travers toutes ces épreuves, Siloé évolue. Elle devient plus mature, plus réfléchie, moins égocentrique, car elle apparaissait un peu ainsi de prime abord. Néanmoins, un passage m'a fait tiquer. Sa rencontre avec Charlotte. Elle la connaît depuis quelques heures à peine, et Siloé se laisse entraîner par elle au point d'accepter d'emménager sous son toit et celui de son colocataire. Euh... Oui, d'accord. La dernière fois qu'elle a suivi quelqu'un qu'elle ne connaissait ni en noir ni en blanc, mais juste parce qu'elle trouvait que le courant passait bien, elle en a sacrément souffert, pourtant à aucun moment, elle n'a un soupçon de méfiance.
Heureusement, là où Rafael était un parfait connard derrière ses airs de prince charmant, Charlotte est bel et bien gentille, bienveillante, généreuse... Ce qui ramène au gros manque de subtilité susmentionné. Là encore, en moins de 24h, dans une ville qu'elle ne connaît pas, Siloé rencontre quelqu'un qui insuffle un tournant différent à sa vie et la guide sur un nouveau chemin. Un hasard aussi heureux, c'est gros. Trop gros.
En conclusion, je dirais qu'il faut lire ce roman comme étant avant tout une dénonciation : celle du sexisme, des violences conjugales, de l'indifférence générale... C'est également une histoire intéressante dans l'ensemble, avec quelques personnages sympathiques (quoique majoritairement trop manichéens), mais qui pèche par un scénario trop facile et relativement attendu.
Lien : https://leslecturesdecyrligh..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MissCroqBook
  05 avril 2018
Presque coup de coeur pour ce nouveau roman d'Eve Borelli. Un roman très différent de ses autres publications mais tout aussi addictif.
Siloé a grandi dans un cirque. A dix-huit ans, elle rêve de devenir lanceuse de couteaux. Mais son père, Jean, le directeur du Cirque Nuageux est loin de partager son enthousiasme. Il refuse obstinément de lui donner sa chance. Un refus qui est source de discorde entre eux. Siloé vit de plus en plus mal son manque de liberté et perd progressivement son amour du cirque.
Alors quand l'opportunité se présente à elle de rallier un cirque concurrent pour faire ses preuves et réaliser son rêve, elle n'hésite pas longtemps. C'est en pleine nuit, qu'elle quitte son cirque et sa famille les informant juste de sa décision par simple lettre.
Une nouvelle aventure et une nouvelle vie attendent la jeune Siloé, une vie qu'elle n'avait pas imaginée.
Avant de lire ce livre, je connaissais la plume d'Eve Borelli grâce à ses écrits publiés chez Harlequin et certains de chez Nisha Editions. Ce qui m'a toujours attiré dans ses livres, c'est le côté farfelu et déjanté des personnages et des situations qu'ils vivent. du coup, quand j'ai appris que ce nouveau roman touchait un nouveau genre, un style plus féminin et moins déluré, j'ai immédiatement eu envie de le lire. Je ne vous cache pas cependant que j'appréhendais un peu. le changement de genre n'est pas toujours évident et je craignais de ne pas adhérer. Mais ce fut tout le contraire. Si au départ, j'ai eu quelques difficultés à entrer dans l'histoire, je me suis finalement laissé emporter par l'histoire de Siloé jusqu'à frôler le coup de coeur.
Adepte de l'emploi du point de vue multiple, j'ai trouvé que dans le cas présent, le seul point de vue de Siloé servait parfaitement l'histoire. Grâce aux différents procédés d'écriture utilisés par l'auteure (journal intime, mail…), on partage non seulement le quotidien de Siloé mais aussi son ressenti, ses désirs, ses peurs, ses envies tout en gardant un oeil sur ce qui se passe autour d'elle.
J'ai aimé suivre l'évolution du personnage de Siloé, cette jeune circassienne rêveuse qui va découvrir que les apparences sont souvent trompeuses et que l'herbe n'est pas toujours plus verte ailleurs. Dans ce roman, nous allons découvrir deux facettes de la personnalité de Siloé : la jeune femme romanesque et épanouie quand elle accède enfin à ses rêves mais aussi celle plus fragile et désemparée. Cette dualité la rend extrêmement touchante. Depuis toute petite, Siloé n'a connu que son environnement familial, un environnement un peu particulier mais dont elle a toujours été fière mais qui la rend aussi naïve sur le monde qui l'entoure. Toutefois, en grandissant, les conflits avec son père se sont accentués. Tous les deux n'ont pas la même vision de son avenir. Son enthousiasme, sa fougue, son impertinence se meurent de ne pouvoir s'exprimer librement. Malgré tout l'amour qu'elle porte à sa famille, elle se fane. C'est l'arrivée impromptue du beau Rafael dans sa vie qui va lui redonner l'envie qui l'avait déserté. A son contact, elle va s'épanouir avant que des évènements douloureux ne viennent tout bouleverser.
Chaque personnage secondaire de ce roman est singulier. Remarquez dans un univers comme le cirque il aurait été dommage que les personnages soient banals et fades. Que ce soit Amédée, le Sicilien, Slaveta ou Pepa Mia, tous ont un petit quelque chose de captivant et fascinant. Mais celui que j'ai préféré entre tous reste Bowie, le meilleur ami de Siloé. Il est arrogant (mais pas trop), confiant, taquin, drôle, protecteur. Sa relation avec Siloé est touchante et enviable.
Dans ce roman, Eve Borelli aborde des thèmes difficiles avec beaucoup de justesse, de douceur et de sincérité. L'histoire au départ joyeuse et drôle bascule progressivement dans un univers plus sombre et dangereux. Une tournure à laquelle je ne m'attendais pas en commençant ce livre. Mais qui a su me séduire notamment grâce à la combativité de la jeune Siloé.
C'est donc un presque coup de coeur pour ce roman. Si l'auteure avait des doutes sur l'enthousiasme de ses lectrices, je pense qu'elle peut être rassurée car ce premier roman contemporain a de beaux jours devant lui. J'espère qu'il sera suivi de nombreux autres. Nul doute que je les lirai avec entrain.
Lien : https://misscroqbook.wixsite..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   20 décembre 2018
Je ne le reverrai plus. Ce que j’ai senti entre nous, cette étincelle disparaîtra. Je songe à demain, quand je me réveillerai, seule, que je regarderai par la petite fenêtre de ma petite caravane, du haut de ma petite vie, l’espace désert à la place du Cirque Sanglant. Et que mon cœur tombera lourdement dans ma poitrine, ouvrant grand la porte au vide et l’ennui glacial.
Ça m’affole.
Je ne veux plus de tout ça. Je refuse de vivoter encore. Je crève de sentir les montagnes russes dans mon ventre. Et de me confier. De rire. De l’embrasser.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   20 décembre 2018
Femme. Le maquillage me donne l’impression de me débarrasser mon enveloppe de gamine. C’est tant mieux. Ce soir, je n’ai plus envie d’être la fille rebelle qui se fait enguirlander par son père. La nana pathétique qu’on gronde, qu’on punit et qui boude dans sa caravane pour dévorer des thrillers, ne surprenant personne. Je veux l’audace et la sensualité.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   20 décembre 2018
C’est pathétique.
Je crois en fait, que c’est ça, être amoureux. Un truc qui vous prend aux tripes, qui vous rend fou de l’autre au point de souhaiter le posséder. Mais il y a la réalité. Le boulot, les tâches, la liberté de la personne qui compte pour vous.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   20 décembre 2018
À dix-huit ans, ne jamais avoir embrassé un mec… Une jolie bouche pulpeuse comme la tienne, si seule… Quel gâchis !
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   20 décembre 2018
Chaque matin, je cochais le calendrier, poireautant comme une âme en peine. Je me languissais de ses rires, et de sa joie de vivre, de sa beauté et de sa gentillesse. Ce sera terrible, de ne plus le voir.
Commenter  J’apprécie          00
Video de Eve Borelli (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Eve Borelli
?? Et si nous vous disions que nous avons la sélection IDEALE pour cet été ? A découvrir dès maintenant ?
Au programme : - La librairie des rêves suspendus, de Emily Blaine - Petites confidences et grandes confessions à Martha's Vineyard, de Sarah Morgan - Tu ne m'oublieras pas deux fois, de Mhairi McFarlane - C'était pas censé se passer comme ça, de Eve Borelli, - Fais-moi taire si tu peux, de Sophie Jomain - Ce crétin de prince charmant, de Agathe Colombier-Hochberg - La guerre des papilles, de Lucie Castel - Mes amies, mes amours, mais encore ? de Agathe Colombier-Hochberg - Avant, j'étais un salaud, de Louisa Méonis - Mais sinon, tout va bien, de Max Deloy
A retrouver sur https://www.harlequin.fr/collection/eth
+ Lire la suite
autres livres classés : cirqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3475 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..