AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782863744659
292 pages
Éditeur : Fayard/Mazarine (16/01/2019)

Note moyenne : 3.88/5 (sur 39 notes)
Résumé :
Lucien, dernier fabricant de fèves de France, désespère : l’âge d’or des féviers est révolu, il vient de mettre la clef sous la porte et pour couronner le tout, sa petite amie plie bagage.
Heureusement, sa sœur Cristalline ne l’entend pas de cette oreille. Pour une lanceuse de disque de son niveau, la défaite n’est pas une option. Elle met donc au point un plan follement insensé pour sauver son frère : destination Londres pour rencontrer la reine Élisabeth,... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (30) Voir plus Ajouter une critique
stokely
  18 février 2019
J'ai au départ eu un petit peu peur en lisant la quatrième de couverture je ne savais pas à quoi m'attendre et je n'avais jamais lu l'auteur, c'était donc quitte ou double et au final j'ai vraiment aimé cette lecture lu en une petite journée.
Lucien jeune févier est dans uns situation compliquée il a vu sa copine dans le lit avec un autre et vient de recevoir sa dernière commande en tant que févier. Comme si cela ne suffisait pas sa soeur Cristalline va venir le voir à ce moment à la demande de son ex petite-amie.
Cristalline a un sacré tempérament et elle n'est pas venu seule elle est avec Roméo son fils et Micheline Ostermeyer sa chienne, sa soeur a également un métier particulier elle est lanceuse de disque.
Elle décide d'organiser un voyage pour aller à Londres en prenant d'autres voyageurs via Blablacar et c'est ainsi qu'ils vont rencontrer Maguelone et Twix.
Je n'en dirais pas plus mais il faut être du voyage, tous ces personnages ont tous plus ou moins un but pour aller à Londres et ils vont plus que jamais avoir besoin les uns des autres!
Une lecture très plaisante qui se lit avec bonheur!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          252
sylvaine
  27 avril 2019
Sa majesté des fèves Eve Borelli Fayard/Mazarine janvier 2019
#SaMajestédesFèves #NetGalleyFrance
Que du plaisir! Pourtant c'est avec un peu d'appréhension que j'ai ouvert ce livre et quelques heures plus tard je le quittais avec regret...
Lucien est au fond du trou, plus de petite amie et surtout il a été obligé de fermer son atelier faute de revenus. Lucien était le dernier fêvier de France mais c'était sans compter sans Cristalline qui débarque avec Roméo son petit garçon un brin tristounet depuis quelques jours et leur chienne ...
Ah j'allais oublier Cristalline a toujours des idées extraordinaires alors une fois de plus ...Londres rien que cela!
Un texte savoureux, des personnages attachants, des situations aussi farfelues que surréalistes mais que cela fait du bien. Eve Borelli est une jeune auteure que je ne connaissais pas et je me promets d'aller explorer sa bibliographie car un brin de bonne humeur et d'humour de qualité cela ne peut que me séduire.
Un très grand merci aux éditions Fayard/Mazarine pour ce moment de réconfort.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
ludi33
  12 février 2019
Quel bon moment j'ai passé avec ce livre !
Le récit, drôle et enlevé nous fait suivre quelques personnages attachants avec des personnalités un brin décalés, à travers un road trip plein de péripéties qui vont les conduire du fin fond de la France jusqu'à la reine d'Angleterre. Bien sûr, malgré tous les pépins qui leur tombent dessus, tout est bien qui finit bien.
A déguster à l'heure du thé avec une tasse d'earl grey et une part de galette, évidemment !
Merci à Netgalley et aux éditions Fayard pour cette charmante découverte.
Commenter  J’apprécie          160
Sharon
  17 février 2019
Il est des road trip qui sont totalement ratées, je serai sympa, je n'en parlerai pas. Il en est d'autres qui sont très réussis, et Sa Majesté des fèves en fait partie.
Le personnage principal est un personnage entièrement à part, ne serait-ce que par son métier : il est févier. Il est surtout un févier au chômage, avec une compagne qui ne le comprend pas - j'aurai pu mettre "plus", j'ai un doute qu'elle l'ait jamais comprise. Elle pense qu'il lui suffirait de se "bouger", de retrouver un travail - n'importe lequel - et que tout irait mieux tout de suite. En tout cas, leur couple en a sévèrement pâti, au point qu'il a disparu, complètement. Lolitta a tout de même la prévenance d'avertir Cristalline, soeur aînée de Lucien, que celui-ci ne va pas bien. Cristalline arrive aussitôt, et le livre aurait pu s'arrêter là, n'était l'obstination de la soeur aînée qui a appliqué le précepte suivant : quand on est chassé par la porte, on passe par la fenêtre.
Cristalline est rôdée : protéger son petit frère, cela fait des années qu'elle le fait ! Elle a donc un projet un peu fou, pour ne pas dire complètement fou : faire présenter son frère à la reine d'Angleterre ! Bien sûr, le fils de Cristalline et son caniche sont du voyage. Comme si cela ne suffisait pas, deux autres personnes vont faire la route : une danseuse un peu cabossée par la vie, et un cleptomane presque repenti - mais c'est dur.
Prendre la route avec eux, c'est accepter l'inattendu, accepter de partir avec quelqu'un qui refuse absolument l'ordinaire et le raisonnable - je veux parler de Cristalline, pas de Lucien, de quelqu'un qui donne à son fils tout l'amour que sa propre mère n'a pas su ou pu lui donner. Parce qu'il est avant tout question d'amour dans ce roman, celui que l'on donne, que l'on est prêt à donner, que l'on reçoit, ou que l'on ne reçoit pas, même si l'autre, en face, vous affirme que si, c'est bien de l'amour, même si cela ne ressemble pas du tout à ce que vous, vous appelez de l'amour.
Il est question de famille, aussi, légèrement dysfonctionnelle parfois. de ce que l'on est prêt à faire pour la protéger, pour ne pas peiner l'autre, même s'il peut pour le reprocher. Parfois, heureusement, ce n'est pas aussi lourd. Prenez Maguelonne, la jeune danseuse au prénom au moins aussi rare que celui de Cristalline, n'a pas souvent du manque d'amour de ses parents, elle découvre aujourd'hui l'autre versant de l'enfance de sa mère, par le biais de sa cruelle tante, au prénom si royal (Victoria) qui lui a légué sa maison. On dit que les anglais sont excentriques, alors les anglais d'adoption.
Sa majesté des fèves est un vrai roman feel-good, qui permet, mine de rien, d'aborder des thèmes plus profonds qu'on ne le pensait.
Lien : https://deslivresetsharon.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
TheLovelyTeacherAddictions
  16 janvier 2019
J'adore la plume d'Eve Borelli dont j'ai lu absolument tous les romans . Quand j'ai vu la couverture de ce roman, je savais que j'allais adorer car je me doutais que j'allais passer un très bon moment avec des personnages géniaux, attachants et loufoques. le roman se divise en deux parties et on espère qu'ils parviendront à mener à bien leur mission.

Lucien Bigorneau est au bout du rouleau. Il est le dernier artisan français à créer des sublimes fèves et il va devoir mettre la clé sous la porte car les fèves uniques qu'il propose sont trop chères face à une concurrence bon marché et surtout aseptisée de toute note artistique. Il a rompu avec sa petite amie après une trahison des plus affreuses et il n'a plus goût à rien. Heureusement il pourra compter sur sa soeur Cristaline pour le secouer et le faire sortir de sa dépression. Elle a eu une idée folle et elle mettra tout en oeuvre pour la réaliser. J'ai aimé le personnage de Lucien car il est touchant. Il a toujours été aidé par sa soeur mais il sait aussi être à l'écoute des compagnons de fortune qui vont croiser son chemin. S'il semble faible en apparences, ce sera quelqu'un sur qui on peut compter.

Cristaline est sa soeur et le moins que l'on puisse dire c'est qu'elle n'a peur de rien. En lice pour devenir championne dans sa catégorie, elle ne va pas hésiter un seul instant à laisser tomber son entraînement pour voler au secours de sa famille. J'ai adoré la relation qu'elle a tissé avec son frère car jamais ils ne se disputent et elle parvient toujours à trouver le positif dans les situations les plus difficiles . J'ai donc été charmée par sa folie mais surtout pour son investissement pour aider les autres. Elle a un petit garçon de 7 ans , Roméo , qui a perdu son sourire et sa joie de vivre. Comme toute maman , elle a envie de voir son fils heureux et elle va tout mettre en oeuvre pour l'aider et pour comprendre ce qui ne va pas. Quand notre héroïne se donne à fond, elle ne relâche jamais rien et n'a peur de rien. Elle va donc imaginer des tas de solutions les plus incroyables et épiques possibles mais jamais elle ne baissera les bras face à l'adversité et on ne peut qu'être admirative de ce personnage.

Les personnages secondaires sont tout autant travaillés et on s'attache à eux dès qu'on les rencontre. Roméo est vraiment trop adorable et j'ai aussi adoré son interaction avec les autres personnages , notamment avec Twix. Il se sait chanceux d'être élevé dans une famille aimante . Même si sa mère est sa seule bouée dans le divorce de ses parents, il sait qu'elle l'aime pour deux. Il a des tracas et il ne veut pas l'accabler encore plus. Maguelone est la première passagère blablacar qu'ils vont accueillir dans leur épopée vers Londres et j'ai trouvé ce personnage très attendrissant. Elle est dans une relation nocive et Jean Pierre ne cesse de lui donner du fil à retordre. Elle aussi sera au coeur de conflits familiaux et se retrouvera malgré elle pris dans les filets de désaccords sur lesquels elle n'aura rien à dire. Ancienne danseuse, elle va tenter de se reconstruire une nouvelle vie outre Manche mais elle n'est pas au bout de ses surprises. Et n'oublions pas Twix qui est aussi très attachant. Dernier arrivé dans cette équipe de choc, il reste au départ très mystérieux sur ses motivations, son passé et sa vie en général mais dès que Cristaline entre en scène , il saura se livrer sur ce qui le chagrine. Il saura aussi être à l'écoute de Roméo et passera aussi un moment mémorable avec Lucien.

Bref, je ne peux que vous recommander cette lecture que j'ai adoré. Une fois de plus , Eve Borelli nous emmène dans son univers loufoque mais tellement attendrissant. On rit , on sourit, on est ému mais on est surtout transporté par l'histoire de ce févier qui rêvait d'une reconversion royale. Nos personnages nous emmèneront du sud de la France en Angleterre et je peux vous assurer que vous passerez un super moment en leur compagnie.
Lien : https://thelovelyteacheraddi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
ludi33ludi33   12 février 2019
Lucien la fixait de ses yeux sombres, les paupières légèrement plissées, incrédule. Oui, au lieu de l’encenser, il restait planté là, sans ciller. Pas le moindre frisson d’enthousiasme. Rien ! Nada ! Il était ingrat, voilà tout.
– Cristalline… On n’est plus des gosses, lança-t-il avec un sourire contrit.
Soit, mais tout de même ! Elle s’était coltiné six cents bornes pour lui annoncer qu’elle allait l’extraire de là : un zeste de motivation aurait été apprécié.
– Et ? Est-ce que ça m’ôte mes pouvoirs de super-héroïne ? rétorqua-t-elle en bombant fièrement la poitrine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   24 janvier 2019
Il était pâle comme un linge, ne disait pas un mot et semblait à bout de forces. Au fond, j’étais convaincue que c’était sérieux. C’est un truc que les mères sentent, un radar invisible, si tu préfères… On a filé chez le docteur, qui nous a renvoyés à la maison pour qu’il se repose. Trois jours après, il ne vomissait plus, mais ne mangeait toujours pas et buvait à peine. Affolée, j’ai cru à quelque chose de grave. Direction les urgences. Il a passé toute une batterie de tests : bilan sanguin, radios… Rien. Il allait bien, mais il allait mal. Ses éclats de rire avaient disparu, son sourire s’était effacé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   24 janvier 2019
Son rouge à lèvres avait débordé et formait un halo autour de sa bouche, assombrissant le haut de son menton. Jamais elle ne lui avait paru si belle. Jamais il ne lui en avait tant voulu de les faire basculer ainsi dans le plus vulgaire des clichés. Même si, en toute objectivité, le cliché, ils baignaient dedans depuis des lustres : charentaises vissées aux pieds et plateaux télé bien programmés.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   24 janvier 2019
Il détestait cette chienne depuis qu’elle avait mordu sa fesse droite, lui laissant le souvenir impérissable de ses crocs en guise de tatouage, tout ça parce qu’il avait refusé de lui offrir un morceau de sa cuisse de poulet. Le pire, c’est qu’il avait agi pour son bien. Tout le monde sait qu’un os de volaille peut vous envoyer un clébard dans l’au-delà en deux temps trois mouvements !
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   24 janvier 2019
Non, elle était plutôt du genre à pleurer de rage sur un paquet de gruyère à « ouverture facile » en hurlant qu’on se moquait du monde, que l’ouverture n’était pas du tout, du tout facile. Du style à piquer une crise si elle se trouvait coincée dans un embouteillage et à s’échapper en empruntant la bande d’arrêt d’urgence sous les klaxons outragés des autres conducteurs…
Commenter  J’apprécie          00
Video de Eve Borelli (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Eve Borelli
?? Et si nous vous disions que nous avons la sélection IDEALE pour cet été ? A découvrir dès maintenant ?
Au programme : - La librairie des rêves suspendus, de Emily Blaine - Petites confidences et grandes confessions à Martha's Vineyard, de Sarah Morgan - Tu ne m'oublieras pas deux fois, de Mhairi McFarlane - C'était pas censé se passer comme ça, de Eve Borelli, - Fais-moi taire si tu peux, de Sophie Jomain - Ce crétin de prince charmant, de Agathe Colombier-Hochberg - La guerre des papilles, de Lucie Castel - Mes amies, mes amours, mais encore ? de Agathe Colombier-Hochberg - Avant, j'étais un salaud, de Louisa Méonis - Mais sinon, tout va bien, de Max Deloy
A retrouver sur https://www.harlequin.fr/collection/eth
+ Lire la suite
autres livres classés : road tripVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
15972 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre