AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2822214247
Éditeur : Jungle ! (22/03/2017)

Note moyenne : 3.58/5 (sur 6 notes)
Résumé :
[BANDE DESSINEE]

Et si votre héritage était un monde secret ? Suite au divorce de ses parents, Anton doit aller vivre chez sa tante Méryl qu’il n’a pas vu depuis des années… Elle vit dans un manoir effrayant où se cache un secret qu’aucun homme ne devrait découvrir !
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Luria
  28 mars 2017
«- Hey, tu as vu que ton livre brille dans le noir ?
(La surprise la nuit dernière quand tâtonnant pour regarder l'heure, j'ai remarqué une fresque luminescente aux bords de mon lit)
- Wé c'est cool, non ?
- Ben ça fait girly surtout»
Girly je n'ai pas trouvé. Mais plutôt un beau trait rond, joyeux, doux, des couleurs qui vont bien dans l'ensemble pour un album jeunesse. Les cases sont très bien découpées, la lecture est un regal. On est résolument dans l'aventure, l'exploration fantastique, le truc bien chouette à vivre quand on est gamin, savamment dosé frisson/reconfort. Il n'y aurait pas un poil trop d'onomatopées servies à toutes les cases, une faute à bienvenue (bienvenuE poukram) et une fin de tome 1 ouatdaphoque, on avait un quasi sans faute.
En bref une trilogie qui débute sous de très bonnes auspices !
Merci à Babelio pour cette Masse Critique et à l'éditeur d'avoir joué le jeu !
Commenter  J’apprécie          60
MaevaLecture
  16 avril 2017
Ce fut pour moi une lecture sympathique et agréable.
Au première page, on voit bien que le personnage principale Anton, ne souhaite pas quitter sa maison et ses parents pour aller vivre chez sa tante dans un manoir. Mais bon, il a pas trop le choix, ses parents divorce et rien n'est finalisé encore.
Au début, on a des couleurs chaleureuse puis au bout de quelque page, les couleurs se dégradent lorsque l'on arrive au manoir. Sa tante n'est pas très accueillante au premier abord, au deuxième non plus d'ailleurs. Et puis, il y a ce petit bélier, tout mignon, qui au fil des pages va se retrouver très proche de Anton. Dans ce livre, on se rend compte aussi que les préjuger peuvent aller loin, comme par exemple le faits que les enfants de la classe juge Anton car sa tante vie dans le manoir et que son oncle à disparu. Anton, n'a donc pas "d'amis" pour le moment car les enfants ne souhaite pas s'approcher de lui. Bien entendu, qui dit manoir, dit événement étrange ! On comprend vraiment assez vite pourquoi Anton ne souhaite pas rester vivre au manoir avec sa tante. Qui n'aurait pas peur de se retrouver dans un manoir face à un fantôme? avec une tante pas très causante et qui fiche la trouille?
Anton va quand même réussir à se faire une amie, qui apporte de la gaieté a notre histoire.
Ce premier tome d'une trilogie annoncée à la quatrième couverture, m'a plus j'espère que le tome 2 ne mettra pas trop longtemps à sortir.
En attendant, je vais laisser Anton avec son bélier et sa nouvelle terrifiante qui nous met un petit "suspens" à la fin.
Les petits bonus à la fin de la bd devrait en satisfaire plus d'un, moi y comprit !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
alouett
  27 mars 2017
Suite au divorce de ses parents, Anton doit partir vivre chez sa tante pendant quelques semaines. S'il est triste, il ne sait l'exprimer et c'est plutôt par la colère qu'il montre que la situation l'affecte.
Il se retrouve donc à devoir vivre dans un vieux manoir en compagnie d'une tante peu loquace et avare en sourire. Heureusement qu'il peut compter sur la présence de Léonie, Mama africaine plantureuse – qui soigne le garçon à coup de crêpes et de mots rassurants – et de Méphy, un jeune bélier joueur et affectueux.
Mais la vie au manoir de sa tante n'est pas une partie de plaisir. L'environnement est lugubre, le jardin ressemble davantage à un terrain vague qu'à un havre de paix et à l'intérieur, entre les toiles d'araignées, les draps qui recouvrent la majeure partie du mobilier, les cartons disposés çà et là… et les fantômes qui se mettent à apparaître sous les yeux d'Anton, il y a largement de quoi supplier sa mère de trouver rapidement une solution pour le sortir de ce lieu détestable. Mais peu à peu, quelques évènements vont lui faire voir les choses autrement.

On entre vite dans le vif du sujet. Quelques pages à peine suffisent à nous présenter Anton alors qu'il part définitivement de chez lui et jette un regard triste sur sa maison où un panneau « A vendre » ne laisse aucun doute possible sur le caractère irréversible de la situation. En quatre pages, Grelin change sa palette de couleurs. Terminés les tons ocres et chatoyants de la ville en plein jour. Nous voilà en pleine nuit à devoir affronter à la fois la peur qui grandit à mesure qu'on se rapproche du terrifiant manoir de la tante et la douleur de la séparation avec sa mère. Si le récit s'était tu temporairement – le temps d'une double-page – il reprend du service sitôt qu'Anton pénètre dans la lugubre bâtisse. David Boriau s'attarde dans un premier temps sur le personnage principal, montrant sa force de caractère et son obstination à affronter la situation. le scénariste nous invite à mettre nos pas dans ceux d'un personnage courageux, volontaire et soucieux du bien-être de ceux qui l'entourent. Les quelques zones d'ombre qui planent dans la première partie de l'album aident à installer une tension qui se gère parfaitement bien et qui donnent l'envie d'en découvrir davantage sur cet univers. On obtient forcément les réponses à nos questions… une partie du moins car pour avoir en mains la totalité des pièces du puzzle, il va nous falloir attendre la sortie du second tome. La fin de ce premier opus est pour le moins abrupte… on est en haleine voire frustrés de devoir attendre la suite. C'est dire l'accroche.
... Lire la chronique complète : https://chezmo.wordpress.com/2017/03/27/inferni-tome-1-boriau-grelin/
Lien : https://chezmo.wordpress.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
bouma
  06 avril 2017
Clairement fantastique, cette bd pour jeunes ados met en scène l'arrivée d'Anton dans un nouvel environnement où il ne se sent pas à l'aise. Que ce soit par l'attitude de sa tante, clairement antipathique, celle de la plupart de ses camarades de classe, qui le juge sur le passé de sa famille, ou de l'ambiance au manoir, inquiétante à souhait, on comprend rapidement qu'il veuille mettre les bouts. Heureusement il y a quelques points positifs dans le tableau qui donnent largement à sourire, comme les personnages secondaires à la répartie assaisonnée...
[Suite de la chronique en cliquant sur le lien]
Lien : http://boumabib.fr/2017/04/0..
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (2)
BDGest   10 avril 2017
Sans réellement dévoiler leurs ambitions, les auteurs créent un étonnant climat stressant et soulève la curiosité avec un premier tome mené tambour battant.
Lire la critique sur le site : BDGest
Sceneario   31 mars 2017
On passe un très bon moment, les dessins de Grelin sont vraiment agréables et très expressifs et les planches sont réellement très bien rythmées. Une petite découverte qui saura plaire aux jeunes lecteurs en quête d'albums fantastiques et immersifs !
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
boumabouma   06 avril 2017
C'est qu'une bande de crétins bigots et fanatiques ! et leur âge n'excuse en rien leur étroitesse d'esprit !
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : fantômesVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
895 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre