AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 978B08L3RGDCK
150 pages
Éditeur : éditions de la Rémanence (20/11/2020)
4.07/5   30 notes
Résumé :
Une île en Méditerranée, 2023. Il règne un froid polaire. Camille, jeune insulaire, et Jack, un homme venu du continent, sont conduits à partager une maison isolée dans des conditions de vie précaires. Leur cohabitation les amène à se raconter, chacun dévoile à l’autre ce qu’il a vécu depuis le « Grand Évènement ». Alors qu’ils essaient de se reconstruire et de bâtir ensemble un avenir dans ce monde chamboulé, leur passé récent vient se télescoper avec le besoin qu’... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (24) Voir plus Ajouter une critique
4,07

sur 30 notes
5
10 avis
4
12 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis

Ladybirdy
  26 novembre 2020
Camille et Jack sont seuls sur une île coupée d'électricité et de toute autre modernité. Plongés dans une aire où règne un froid polaire, où la neige tombe à flot, ils tentent de survivre et de faire face chacun à leurs démons. Que ce soit les souvenirs d'avant le Grand Événement, les innombrables peurs liées à la survie, les maigres rencontres gravées comme autant de cicatrices dans leurs chairs.
Cathie Borie est une auteure que je suis avec intérêt. Ici encore, elle signe un roman très différent de ses précédents livres avec une nature omniprésente. Sa délicieuse plume est au rendez-vous où elle continue de marcher aux côtés des plus grands grâce à sa sensibilité et son sens du détail sans tomber dans le lourd, grotesque et superficialité.
J'ai tellement aimé L'histoire d'Anna que c'est toujours un exercice compliqué pour moi d'accorder deux coups de coeur d'affilée. Mille jours sauvages m'a beaucoup plu mais il m'aura peut-être manqué ce petit plus sur un thème qui afflue énormément en ce moment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          819
Jmlyr
  12 juin 2021
Mille jours sauvages
C'est par 30 ° que j'ai terminé ce roman non pas rafraîchissant, mais carrément glaçant. Si vous êtes accro aux « feel-good », vous risquez de sortir de votre zone de confort, mais allez-y, plongez dans cette ambiance insulaire et surprenante, aux allures de fin du monde ! Je m'y suis jetée la tête la première sans savoir à quoi m'attendre, selon mon habitude !
Camille et Jack vont se rencontrer dans la tourmente et s'apprivoiser comme deux animaux sauvages, pour se révéler l'un à l'autre à travers leurs histoires de vie taillées à la hache.
Camille est une adolescente qui vous entraîne dans son vécu, et à travers son histoire difficile, dans le tourbillon de la vie lorsque tous vos repères ont volé en éclat, et que vous devez vous adapter… coûte que coûte.
Parvient-on à s'adapter, d'ailleurs, à d'immenses changements, subits et inexpliqués de surcroît ? Qui de l'homme ou de l'animal y parvient ? de l'homme ou du loup ? La Lune les éclaire de la même lueur pourtant ! Une lueur d'espoir malgré tout quand subsiste la noirceur.
J'ai retrouvé avec un immense plaisir le style de Cathy Borie que j'apprécie beaucoup… même si j'ai souffert en avançant dans ma lecture parce que j'ai été bousculée et que je n'avais pas forcément envie de l'être à ce point ! Je ne regrette pas de m'être aventurée à pas de loup, sans rien savoir ou si peu, juste en retenant mon souffle, à l'affût de chaque chapitre… comme un pas de plus dans la neige… pour être soufflée par la fin.

Lien : https://motsdiresanshaine.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          798
mcd30
  18 décembre 2020
Je voulais découvrir Cathy Borie car les critiques de ses romans sont souvent élogieuses et c'est chose faite avec « Mille jours sauvages », je ne suis pas déçue.
Semblable au peintre avec sa palette, Cathy Borie se sert des mots pour nuancer les émotions toute en finesse. Tout devient réel, palpable, on y est, on le vit. L'autrice nous livre un texte sous contrôle avec une maîtrise du fond et de la forme, tout en sensibilité comme je les aime.
Une histoire qui pourrait être la vôtre, la mienne que deviendrions-nous, si tout-à-coup, tout s'arrêtait ? Plus d'électricité, plus de communications, des gens qui meurent, qui partent. Des jeunes qui se retrouvent dans un monde inconnu, sans contact, les réseaux sociaux ne fonctionnant plus. Tout le monde se retrouve aux prises avec la solitude, le silence, l'ignorance, personne ne sait ce qui c'est passé.
Et pris dans cette tempête, quelques personnages qui tentent de survivre. Certains se servent des livres, d'autres des plus âgés pour apprendre et enfin d'autres forment des bandes pour assouvir leur soif de pouvoir sur les autres.
Une histoire prenante qui fait réfléchir sur la solitude, le besoin que nous avons des autres mais aussi sur l'espoir est-il possible de vivre si l'on n'attend plus rien.
Quand j'ai refermé ce roman, je suis tombée sur cette phrase qui explique si bien mon ressenti :« le fantastique doit être aussi réel que possible » Peter Jackson
Merci aux éditions La Rémanence
#Mille jours sauvages#NetGalleyFrance
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          520
MarcelineBodier
  20 novembre 2020
❄Ca y est, c'est le jour de sortie de Mille jours sauvages, le nouveau livre de Cathy Borie, dont vous pouvez découvrir le « booktrailer » sur sa fiche Babelio.⠀⠀
⠀⠀
❄Chaque nouveau livre de Cathy Borie est un événement, et Mille jours sauvages est exceptionnel.⠀⠀
⠀⠀
❄Un événement, parce que je sais qu'à chaque fois, je vais être bouleversée : et je l'ai été une nouvelle fois. Sa plume m'emporte : elle sait me remuer aux tréfonds de moi comme peu d'autres auteurs le font (ou comme Stefan Zweig le fait, si je voulais comparer). Son écriture est simple, elle se lit d'une traite, et elle touche avec précision l'endroit où il y avait une émotion que je ne savais pas nommer avant elle.⠀⠀
⠀⠀
❄Un événement exceptionnel, parce que ce n'est pas une auteure qui écrit toujours le même livre en changeant les personnages et les lieux : elle sait nous surprendre. Cette fois, elle a écrit un roman psychologique d'anticipation. C'est un genre prestigieux : on peut y compter Dans la forêt de Jean Hengland, Après la vague de Sandrine Collette, et bien d'autres (j'ai prévu une liste sur ce genre, d'ailleurs). Ce genre explore la psychologie de personnages qui nous ressemblent, mais sont pongés dans des conditions extrêmes que je nous souhaite de ne jamais connaître... sauf dans la fiction, car la nature humaine s'y révèle.⠀⠀
⠀⠀
❄Pourtant, est-ce que cela existe, « la » nature humaine ? N'y a-t-il pas plutôt une diversité foisonnante, qui ne se laissera jamais réduire, et justifie qu'il puisse y avoir autant de romans que d'auteurs, que de lecteurs, que de vies ? Bien sûr. Mais aussi, j'ai toujours pensé que la phrase d'ouverture d'Anna Karénine était écrite à l'envers, et Mille jours sauvages apporte une fulgurante illustration de cette intuition : peut-être tous les bonheurs ont-ils leur physionomie particulière ; mais l'infortune, en tout cas une infortune extrême, ne laisse plus le choix et nous rend tous à une même sauvagerie. Puissent les livres d'anticipation jouer leur rôle : anticiper le pire dans la fiction, pour que nous puissions continuer de connaître notre diversité de bonheurs tranquilles dans la vie.⠀⠀
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          397
Didili
  23 janvier 2021
Un partenariat Netgalley dont j'ai entamé la lecture sur ma tablette et terminé sur ma nouvelle liseuse.
Une belle lecture que celle ci. Ne vous attendez pas à quelque-chose de drôle, non non, on est dans le sombre, dans le désespoir et les renoncements.
Ce récit post apocalyptique nous offre néanmoins de magnifiques portraits humains.
Camille tout d'abord, cette jeune femme énigmatique dont Cathy Borie nous livrera l'histoire quand celle-ci se confiera à Jack. le récit remontera non en dialogue mais en séance de flash back très bien écrits.
Alors avec Camille vous allez ressentir bien des émotions, vous allez les vivre au plus fort de votre intérieur dans la violence des renoncements mais aussi dans celles des premières fois si belles.
Et puis, il y a Jack avec qui par la force des choses, elle va partager cette vie dans ce monde sauvage qui ne correspond plus à rien à celui d'avant.
Le soleil n'est plus là, il n'y a plus d'électricité, plus rien pour communiquer et le froid qui se saisit de tout et la neige qui tombe sans discontinuer. On aurait presque à lire ce récit le sentiment que la crise du p... de covid que l'on traverse n'est finalement pas si grave ... Oui on a tout ce qu'il nous faut, on mange à notre faim, on a l'électricité et les moyens de communication ne sont pas coupés, on peut se réchauffer et se soigner... Les besoins essentiels sont garantis.
Ce livre nous fait nous interroger ainsi sur notre société où le tout informatique prend le pas sur l'humain...
Dans ce livre, les livres reprennent leur importance de passeurs de savoirs, il ne reste que ça. Et j'ai trouvé cet aspect fort intéressant. Notre dépendance à la technologie peut nous affaiblir.
Et puis, il y a Camille et Jack et ce qu'ils vont construire entre eux deux. On va suivre l'évolution de leur relation dans ce contexte très particulier où il est finalement nécessaire de se soutenir.
Alors oui, ce livre n'est pas marrant du tout, mais il nous interroge sur ce qui est important dans la vie, il nous pousse à nous retrancher dans des zones très obscures. Dans les retranchements de notre humanité.
Alors le titre de ce livre est fort et beau à la fois, je ne sais pas pourquoi j'aurais eu envie de l'appeler "Mille rivages sauvages"...
L'île est la Corse, mais vous n'aurez absolument pas l'impression d'y être, non, c'est à l'opposé de cette île et de surtout de mes ressentis de vacancière estivale de cette île de beauté.
J'ai beaucoup aimé ce livre, il m'a évoqué celui de Sandrine Collette :"Et toujours les forêts" de avec bien des points communs.
Une écriture très belle pour un univers presque totalement désespéré... Je n'hésiterais pas à lire à nouveau cette auteure : Cathy Borie.
Alors vous n'avez peut être pas envie de ressentir toute cette sauvagerie, mais au fond finalement moi ça m'a permis de relativiser. Et puis j'ai dit "presque" totalement désespéré pour la fin de ce livre ,parce que sans parler d'happy end, l'humain reste ici avec sa faculté d'adaptation plus forte que tout.
Et j'ai profondément aimé les personnages et comment ils évoluent lors de ces jours sauvages et Camille est admirablement décrite.
Merci à NetGalleyet et à Cathy Borie pour cette lecture sous fond de neige en cet hiver froid ! Penser au pire nous fait nous reposer sur du plus doux !
Belle lecture à vous, portez vous bien et gardez le moral !
Lien : https://imagimots.blogspot.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          330

Citations et extraits (28) Voir plus Ajouter une citation
JmlyrJmlyr   10 juin 2021
Au loin, le coucher du soleil n'avait plus les rougeoiements glorieux d'antan, pourtant les plaies dorées dont il entaillait le ciel grisâtre, à la lisière de l'eau, coloraient l'île et ses îlots d'une lumière d'albâtre, donnant à Jack l'illusion d'un pays posé sur les vagues, bercé par elles, refusant d'être englouti par la nuit.
Commenter  J’apprécie          322
DidiliDidili   23 janvier 2021
Camille quant à elle, ne regrette pas tant l'absence de paroles que le manque total de dialogue, comme s'ils ne faisait pas partie de la même espèce : vivre côté à côte dans ces conditions lui pèse énormément, et ce vide résonne encore plus dans le vide alentour, écho d'un monde qui s'effondre face à un avenir muet, où rien ne paraît durer, si ce n'est le silence effrayant des paysages infinis, mer et terre confondues, toujours plus vertigineuses, c'est donc elle qui un de ces soirs sombres et glacés où la nuit les contraints à se réunir devant le poêle, bien avant l'heure du coucher, enfouis sous les pulls et les châles, se décide à combler cette distance avec des mots, cherchant dans la visions des flammes dansantes tout le courage qu'il faut pour vaincre sa réserve.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
mcd30mcd30   11 décembre 2020
Sans Jack, elle ne lit plus. Comme si la réalité l'avait rattrapée et l'empêchait de franchir le miroir, colmatait tous les interstices où aurait pu se glisser l'imaginaire, rabattait vers le sol ses envies d'envol. Et ce soir encore, après avoir relu dix fois le premier paragraphe, Camille renonce.
Commenter  J’apprécie          250
MarcelineBodierMarcelineBodier   11 décembre 2020
D'un coup, sa solitude la poignarde. Elle sait avec certitude que c'est ça qui la tuera. Je sais que je suis déjà morte. De l'autre côté. En fait, je n'ose pas me le dire parce que ça me terrorise, mais je sais bien que la mort, c'est ça, ce blanc-gris à l'infini, la mémoire intacte de tout ce que j'ai raté, de tout le mal que j'ai fait, des autres que j'ai aimés et que j'ai perdus. Je suis dans mon enfer, celui qui a été créé juste pour moi, et rien ne pourra m'en faire sortir, je ne peux pas m'échapper. Mes fantômes m'entourent et je suis condamnée à cette éternité blême.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          112
MarcelineBodierMarcelineBodier   14 novembre 2020
« Ils n’ont pas attaqué cette nuit. Ni la nuit dernière. Le froid est pourtant intense et coupant comme du verre. Ils doivent mourir de faim. C’est en tout cas ce que disent leurs hurlements qui traversent le silence tels des sabres bien aiguisés. Camille ne se bouche plus les oreilles comme elle le faisait au début. Elle se force à écouter les chants sauvages, elle essaie d’évaluer leur éloignement, leur nombre. Les cris atteignent leur acmé autour de l’aube, puis ils décroissent et s’éteignent. Alors, Camille peut s’endormir quelques heures. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110

Videos de Cathy Borie (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Cathy Borie
Présentation sur la chaîne YouTube de chatdlauteur : « 1minute/1 auteur. Parler d'un auteur en 1 minute, c'est possible ? Oui avec Marceline Bodier, chroniqueuse Instagram, jurée Prix des auteurs inconnus et Prix 20 minutes du roman. Mille jours sauvages de Cathy Borie est un roman initiatique. Il s'adresse à l'âme et relie à l'essentiel. À découvrir de toute urgence. »
autres livres classés : anticipationVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3736 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre