AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur L'ombre du chat (17)

Charybde2
Charybde2   27 novembre 2016
Il laissa choir l’épave et claudiqua jusqu’au comptoir. Il se servit un autre ouzo et s’essuya distraitement le visage avec un chiffon de ménage. Le tissu, imbibé de cire, déposa une traînée huileuse sur ses traits ingrats. Combes finit de boire avec un bruit de gorge et s’en versa un autre. Fidèle à ses habitudes, il effectua la même séquence de gestes : serrer un verre entre ses doigts épais, imprimer un lent mouvement à l’ensemble pour voir le glaçon dériver et fondre. La vie, c’est ça, pensait-il. On y tourne en rond, puis on disparaît.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui
rkhettaoui   18 août 2018
Mais tout se paie, cher monsieur, et vous ne vous en tirerez pas comme ça. Enfin… chaque chose en son temps. Je vais d’abord vous citer vos délits : usurpation d’identité d’un fonctionnaire assermenté de la police. Vol de matériel strictement professionnel. Séquestration. Piratage informatique de données à caractère confidentiel. Destruction de biens publics et privés. Coups et blessures. Attaque à main armée. Enlèvement. Chantage, abus de confiance. Bris de scellés sur lieu de crime. Atteinte à la vie privée, et j’en oublie sûrement. Cela vous suffira ?
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui
rkhettaoui   18 août 2018
Le psychiatre avait raison, il se dégageait de tous ces objets un parfum suranné, un relent d’oisiveté, l’univers douillet d’une enfant gâtée, entourée de nounours et de guimauve. De quoi rendre férocement jaloux Cat, le gueux dont l’enfance ressemblait à un roman d’Émile Zola.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui
rkhettaoui   18 août 2018
Éliminer Dominique ne suffit pas, je voudrais qu’on rase cette saleté de boîte, qu’on étripe tous ces porcs… Je ne peux pas me les faire tous, bien sûr, mais il me suffirait d’en choisir quelques-uns… Oui mais comment ? Le plus conforme serait de respecter le hasard.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui
rkhettaoui   18 août 2018
On se disait que la vie n’est qu’une série de répétitions, de variations plus ou moins élaborées sur les mêmes constantes. Au volant de son engin, maître de sa trajectoire mais seulement à court terme, chacune de ces marionnettes finissait par oublier les fils du déterminisme au bout desquels elle s’agitait, absorbée qu’elle était à faire croire à son libre arbitre.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui
rkhettaoui   18 août 2018
Une plaisanterie circulait parmi le personnel : on disait que le distributeur en savait plus long que tout le monde sur les affaires en cours. On disait aussi que les fuites d’informations ne venaient pas d’un piratage informatique complexe, mais d’un simple mouchard caché là-dedans, entre le réservoir d’eau et quelque container à poudre alimentaire. Le fait est que si la machine eût été dotée d’oreilles, elle aurait pu entendre une conversation déterminante pour la suite des événements :
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui
rkhettaoui   18 août 2018
Il aurait pu passer pour un étudiant si ce n’était l’âge et la fatigue qu’on lisait sur lui immédiatement : il était passé par le circuit, avait probablement été éjecté en route et, sans ressources, s’était adapté au contexte ambiant en faisant la plonge. Les années avaient fait le reste.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui
rkhettaoui   18 août 2018
C’était incontestablement la plus belle reine que j’aie jamais vue dans toute ma carrière : une dame de cour à l’effigie d’Elisabeth Ire, merveilleusement taillée dans l’ivoire, on pouvait en admirer les détails à la loupe : drapé des tissus, cheveux, diadème festonné, sceptre, jusqu’au bout des ongles… En plus, elle était conçue comme ces vierges ouvrantes, dont la robe se déplie en un triptyque sculpté. Je me souviens qu’à l’intérieur était reconstituée en miniature une scène de bataille, avec fantassins, cavaliers, archers… Une fois refermée, il était impossible de distinguer les charnières. Un travail magnifique, de toute beauté. J’ai réalisé ce jour-là qu’en succombant au charme de Cat, je m’étais fait rouler. C’était un marché de dupes, puisqu’ensuite je ne le reverrais plus. Le jeu valait dix, quinze, cent fois ce que… Enfin bref, j’ai refusé de donner la reine. Cat s’est mis dans une rage folle, nous nous sommes battus, et j’ai détruit la reine. Je l’ai jetée dans le poêle à bois qui me servait à éliminer les copeaux. L’ivoire a noirci et éclaté, Cat n’a rien pu sauver. Alors il a démoli tout ce que j’avais dans le magasin, et je ne l’ai jamais revu. Je n’ai pas porté plainte : j’ai mis le feu, et j’ai fait marcher l’assurance pour les dégâts.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui
rkhettaoui   18 août 2018
Depuis longtemps, les Chinois connaissaient les vertus aphrodisiaques du venin de serpent. Nos laboratoires ont réussi depuis peu à synthétiser une molécule nouvelle, à base d’ADN de serpent, qui vous permettra de toujours satisfaire vos partenaires. Effets garantis. Posologie : 3 injections par jour. Pas d’utilisation prolongée sans avis médical.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui
rkhettaoui   18 août 2018
— Je ne dors pas assez.
— Tu devrais. C’est important pour avoir de bons réflexes.
Commenter  J’apprécie          00




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

    Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

    seul
    profond
    terrible
    intense

    20 questions
    1709 lecteurs ont répondu
    Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre