AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2081611783
Éditeur : Flammarion (18/11/2001)

Note moyenne : 4.27/5 (sur 55 notes)
Résumé :

Brune à quatorze ans et partage son temps entre le collège et ses copines. Et pourtant, il lui manque une véritable amie

. Enfin Sonia arrive, mais elle cache un lourd secret. Brune va devoir lui donner la plus grande preuve d'amitié : se battre pour la vie!

Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (24) Voir plus Ajouter une critique
OnceUponaBook
  10 avril 2012
Ce n'est rien de plus qu'un livre pour enfant qui se lit entre 11 et 12 ans. Mais je suis dans ma passe « je dois avoir lu tous les livres de Bottero » alors quoi de plus normal que de commencer par son premier roman ? Amies à vie est comme son nom l'indique une histoire d'amitié. Une très belle histoire d'amitié.
Brune est une jeune fille blonde en classe de quatrième. Elle habite à Marseille avec ses parents instituteurs et sa petite soeur Camille. La vie de Brune est calme, tranquille. Elle a un groupe d'amies soudées qu'elle apprécie, est douée à l'école et n'a pas de problèmes particuliers. Jusqu'au jour où la nouvelle –une fille souvent absente, d'un an leur ainée et dont les notes scolaires ne volent pas haut- vient en aide à l'une de ses amies qui se fait menacer par un trio d'idiots. Brune est impressionnée par son aura de fermeté et décide de lui parler. de là nait une amitié qui se fait rare et dont tout le monde rêve. Brune et Sonia deviennent meilleures amies au delà des mots et c'est leur amitié qui vient en aide à Sonia lorsque celle-ci rentre à l'hôpital pour sa leucémie.
Ce premier roman est très court à lire, un peu plus d'une centaine de pages, mais se goûte avec une certaine douceur. L'histoire est très rapidement construite, le déroulement très rapidement amené et la fin directement là, mais la qualité de Pierre Bottero réside dans sa manière de retranscrire les émotions. Les phrases sont courtes et poignantes et même si on n'est pas touché au point de pleurer, on sent notre coeur se serrer d'émotion. J'ai été vraiment touchée par le livre et ravie de l'avoir désormais dans mes livres lus.
Pierre Bottero choisit un thème délicat pour l'enfance, celui de la maladie et plus précisément de la Leucémie. En outre, il appose ce thème dans l'idée de rendre plus fort la base réelle de son roman : l'amitié. Il manie avec finesse la description des symptômes et des conséquences physiques et morales que ce genre de maladies entraine. On y rencontre la réalité de la présence de la mort, la compréhension de ce que signifie « être malade et risquer d'en mourir » ; mais également la peur d'être différent, rejeté, la peur du regard des autres et avant tout, la peur de mourir et de perdre un être cher. C'est une belle histoire de vie et d'humanité qu'il offre aux jeunes lectrices ou lecteurs, qu'il adoucie grâce à cette très belle histoire d'amitié indéfectible.
L'amitié entre Brune et Sonia est une amitié parfaite, qui se construit très rapidement, puisqu'au bout d'un trajet école-maison elles deviennent amies, mais qui sait apporter le soutien nécessaire quand un des grands malheurs de la vie frappe. Brune sait être présente quand le moral de Sonia est au plus bas, alors qu'elle suit sa thérapie médicale, et lui redonne confiance et espoir. Les deux amies se fondent en une et les secrets de l'une font partie intégrante de l'autre. J'ai admiré plus que de raison Brune qui s'est rasée les cheveux pour soutenir Sonia, et je me suis sentie tellement envieuse de leur amitié qu'il m'a fallu souffler plusieurs fois pour me calmer. On ne prend pas le temps d'avoir peur de la mort de Sonia ni d'avoir si mal, puisqu'on est happé par leur lien et l'amour qui les lie. Leur rire, la façon dont elles se comprennent, le soutient qu'elles s'apportent, les secrets qu'elles se confient font partie de la définition même de l'amitié parfaite et provoquent en nous l'envie, la douceur et la joie. Tous ces petits instants sont amenés par touches délicates et entrainent les élans de grand espoir.
Les personnages sont tous très attachants : les parents de Brune sont extrêmes compréhensifs et attentionnés, sa soeur est comme toutes les petites soeurs du monde (chiante mais complètement mignonne), sa grand-mère sait tout, et est omniprésente dans l'histoire, sa prof d'anglais est dure, et tout le monde se moque de son physique désavantagé, et de sa bande d'amis permet l'unité du roman et chacun à une place primordiale dans le déroulement de l'histoire. Ce qui est bien, c'est qu'il n'y a pas de personnage superflus qu'on croise une fois sans les revoir. Bon, c'est un peu normal parce qu'il n'y a que cent pages, mais c'est tout de même plaisant. Et ça permet à l'auteur de les travailler assez pleinement en si peu de temps.
La fin est clairement prévisible et parfaitement adaptée pour le public visé. Je sais que si j'avais été une enfant de 12 ans, et qu'elle se serait passée autrement, j'aurais presque détesté le roman. Aujourd'hui, j'aurais voulu un petit rebondissement. Mais c'est comme si l'amitié était le plus forte et qu'elle pouvait nous sortir de toutes les situations.
J'aurais voulu que Pierre Bottero soit toujours vivant pour le féliciter. Il arrive à me conquérir même avec des histoires pour enfants. On sait qu'il a parcouru du chemin dans son écriture lorsqu'on arrive au Pacte des Marchombres mais il est clair, avec ce livre, que Bottero avait un véritable don. Un de ceux qu'on rêverait tous d'avoir. Ce roman est très doux et même si j'ai conscience qu'il ne plaira pas à tout le monde, il est certain que celui qui sait vraiment lire et qui a conscience que c'est un livre pour enfant se laissera guider avec ravissement et bonheur. C'est définitivement un livre que je conseillerai à ma petite soeur et à vous tous si vous avez envie d'une petite heure (et même moins) de douceur, de prises de conscience et d'amitié.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Selindej
  28 mars 2011
Brune est une adolescente mature, ouverte, mais elle cherche une amie à qui confier ses secrets. Puis un jour elle rencontre Sonia, une jeune fille réservée qui est atteinte d'une leucémie. Brune va tout faire pour soutenir son amie, elle va se battre avec elle, l'aider à surmonter cette épreuve. Ensemble elle parviendront à surmonter toutes ces épreuves.
Le style est très simple, compréhensible, tout ce qu'ils faut pour faire un bon roman. Ce livre est émouvant, sensible et réaliste et il nous permet de comprend l'amitié. Ce roman nous fait comprendre que l'amitié est plus fort que tout, que la maladie et qu'avec de l'espoir et du courage, la vaincre. L'auteur a su nous montrer toutes les épreuves que des amies doivent surmonter si l'une est malade, il nous a fait comprendre les joies, les peines, qu'ont ressentis Brune et Sonia. Les personnages ont tous quelque chose qui les différencie, j'ai apprécié la grand-mère un peu "sorcière", qui sait à l'avance ce qui va arriver à sa petite fille (Brune), et qui fait tout pour l'aider. La mère de Brune surmonte difficilement cette épreuve, elle vit seule et cela ne l'aide pas, malgré cela, elle essaye d'aider sa fille, et l'arrivée de Brune lui permet de se détendre. La petite soeur de Brune est très coquine, mais elle arrive à comprendre que Sonia est malade et elle doit être gentille avec elle. Quant aux amis de Brune ils n'agissent avec aucune maturité et n'essayent pas de connaître un peu mieux Sonia, qui au fond est une adolescente formidable. J'ai été dégouté par le comportement des élèves de son collège qui se moquaient de Sonia puis de Brune, mais ça reflète exactement le comportement des adolescents maintenant.
Lien : http://lecturesdejoana.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
Aryia
  29 octobre 2018
Comme pour bien d'autres lecteurs, Bottero occupe une place particulière dans mon coeur. Véritable magicien des mots, c'est lui qui m'a donné envie de passer de l'autre côté de la barrière, de coucher sur papier les histoires qui dansaient dans ma tête … Toutefois, jusqu'à présent, je ne connaissais que la facette « fantasy » de sa bibliographie. Pour tout avouer, je n'avais pas spécialement envie de lire ses autres ouvrages, tout simplement parce que j'ai peur du jour où je n'aurai plus rien à découvrir de lui … Mais voilà, il y a quelques jours, alors que j'errais comme une âme en peine à la bibliothèque, je suis tombée sur ces magnifiques rééditions de ses romans réalistes, et j'ai craqué. Et finalement, même si cela me rapproche inexorablement de ce terrible jour où je n'aurai rien de nouveau à lire de lui, je suis vraiment ravie de m'offrir ce petit marathon « botteronien » inattendu ! J'ai donc commencé avec Amies à vie, le tout premier roman de Pierre Bottero
Brune est en quatrième. Elle a plusieurs bonnes copines, avec qui elle aime bien trainer pendant les récréations, mais aucune véritable amie … Elle aimerait tant avoir une vraie amie. Une amie à qui confier ses peines, ses joies, ses peurs, ses doutes. Une amie avec qui elle n'aura même pas besoin de parler pour se faire comprendre. Une amie pour la vie, qui ne la laissera jamais tomber, qu'elle ne laissera jamais tomber. Et puis un jour, Sonia entre dans sa vie, et devient cette amie dont elle a tant rêvé. Mais une terrible nouvelle vient ternir la joie de Brune : Sonia est gravement malade ... Alors Brune décide de faire tout ce qu'elle peut pour aider son amie à guérir. Parce qu'une amie, ce n'est pas uniquement important quand tout va bien, ça l'est bien plus quand les choses vont mal …
Ce livre m'a bouleversée, malgré sa brièveté, malgré son apparente simplicité. Il m'a bouleversée, tout d'abord, parce que je me suis reconnue en Brune dans sa quête de l'Amitié avec un grand A, celle dont parlent les romans. Tout comme Brune, j'ai eu de nombreuses copines dans ma vie, des camarades de classe ou d'activités extrascolaires avec qui j'aimais bien passer un peu de temps, mais je n'ai jamais eu de véritable ami(e) … Pour moi, l'amitié, c'est vraiment quelque chose de grand, de fort, de puissant, de durable, et je n'ai jusqu'à présent jamais trouvé quelqu'un qui partage la même conception de l'amitié que moi … à part Brune. Brune qui est prête à tout pour aider son amie à surmonter cette terrible et éprouvante épreuve que représente le combat contre la maladie … J'ai vraiment été bouleversée par cette belle histoire d'amitié et de courage, qui invite à ne jamais baisser les bras, à écouter son coeur sans tenir compte du regard méprisant des autres, à croire en ses rêves.
Comme toujours, j'ai été époustouflée par la plume de Bottero. C'est beau, tout simplement. C'est impressionnant de voir comment de simples mots peuvent se transformer en histoire aussi émouvante, aussi captivante. Avec beaucoup de douceur et de poésie, de tendresse et de délicatesse, Bottero métamorphose une histoire apparemment banale en véritable leçon de vie, en véritable chef d'oeuvre. Malgré la gravité de la thématique abordée dans ce tout petit livre, j'ai vraiment apprécié la légèreté qui se dégageait de l'histoire. Ce n'est pas un livre larmoyant, mais bien un livre réconfortant, qui invite à croire en ses rêves et à garder espoir. J'ai également énormément aimé la discrète petite touche de magie apportée par le personnage de la grand-mère, qui se dit elle-même « un peu sorcière », qui semble toujours tout savoir et tout deviner … Brune ne se pose pas plus de questions, elle fait juste confiance en sa grand-mère, en ses prédictions, en ses conseils, en ses silences : elle apprend, finalement, à se fier à son instincts, à faire ce qui lui semble être juste, sans trop rationaliser … Et je pense qu'on devrait parfois prendre exemple sur elle !
En bref, vous l'aurez bien compris, je suis tombée sous le charme de ce petit roman, dévoré en une soirée, qui m'a fait rire et pleurer, qui m'a fait sourire et rêver. Une très belle histoire d'amitié, un très beau récit plein de poésie, voilà le beau cadeau que la plume de Bottero offre au lecteur. Bien que destiné au jeune public, ce livre a à mon avis tout pour conquérir également les plus grands. Des personnages très attachants à qui on peut très facilement s'identifier quelle que soit notre histoire, de très beaux messages d'espoir, de tolérance et de bienveillance, une ribambelle d'émotions portées par une narration pleine de poésie … Malgré une intrigue pleine de simplicité, cette histoire est vraiment riche, et surtout, incroyablement belle. J'ai maintenant vraiment hâte de me plonger dans un autre de ces petits romans réalistes pour retrouver, encore quelques fois, la belle plume de Pierre Bottero
Lien : https://lesmotsetaientlivres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
argali
  15 décembre 2012
Je découvre ici Pierre Bottero sur lequel j'ai si souvent lu des commentaires enthousiastes. Conseillé par un libraire à Montreuil, alors que je cherchais un livre pour ma nièce, ce premier roman m'a vite tenté moi-même. Court, il se lit facilement, d'autant que l'auteur ne s'embarrasse pas de détails inutiles. Il va droit à l'essentiel. Cependant, il décrit à merveille les émotions, usant de phrases courtes et percutantes. J'ai senti plus d'une fois les yeux me piquer en découvrant l'évolution de l'amitié entre ces deux jeunes filles et celle de la maladie de Sonia.

Au-delà de l'amitié, la solidarité et la maladie sont particulièrement bien traitées. La peur, l'angoisse, le rejet… sont abordés avec doigté mais efficacité. On sent l'instituteur derrière l'écrivain, tant l'acuité de son observation des jeunes et de leurs réactions est juste. Il leur parle avec franchise d'un sujet difficile et les met face à leurs responsabilités sans les culpabiliser ou les juger. Il ouvre des portes et fait appel à leur sens de l'amitié. Une belle leçon de vie et d'optimiste à proposer dès 10 ans aux enfants.

Lien : http://argali.eklablog.fr
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
orbe
  24 juin 2017
Brune est au Collège. Elle s'éloigne de sa bande d'amies pour se rapprocher de Sonia, une fille souvent absente et mauvais élève.
Cet appariement inquiète certains de ses professeurs mais elle est la bienvenue dans sa famille qui l'aide notamment pour ses devoirs, le père étant instituteur.
Une solide amitié se tisse entre ces jeunes filles issues de milieux différents Mais un jour, Sonia ne vient pas à l'école...
Un joli livre sur les préjugés et les sentiments qui dépassent les différences.
Sonia est à la fois d'un milieu défavorisé, avec un père absent, en difficulté scolaire et malade alors que Brune a une vie familale équilibrée et propice à la réussite.
Cependant chacune va profiter de la force de l'autre pour avancer et grandir.
C'est cette morale forte et positive qui nous fait comprendre que si nous aimons toujours cet auteur trop tôt disparu, c'est pour la force de ses valeurs humaines.
A découvrir !
Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
Commenter  J’apprécie          100
Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
TigrissTigriss   04 octobre 2015
-Regarde une fourmi ailée. Elle a dû se croire au printemps.

Sonia s’est arrêtée et s’est penchée pour observer le petit insecte.

- Ce n’est pas une fourmi, c’est une fée. Le froid va la faire mourir.

A ma grande surprise, [.. .] je me suis sentie décontractée, paisible, et la réponse est venue toute seule.

-Les fées ne meurent pas, elles se transforment en poussière de rêve.

Sonia a quitté la fourmi des yeux et m’a vraiment regardée pour la première fois. Un grand sourire est venu illuminer son visage.

page 19
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
kadelinekadeline   19 août 2015
Moi, en tout cas, j'ai parfois envie de respirer. C'est un peu difficile à expliquer, je suis bien avec mes copines, j'ai besoin d'elles, mais je sens que ce n'est pas parfait.
J'aimerais avoir quelqu'un de plus proche, quelqu'un qui me connaisse comme le fond de ma poche. Façon de parler bien entendu, parce que le fond de mes poches me réserve souvent des surprises et des coups de colère de ma mère quand elle sort mon linge de la machine à laver avec des débris de bonbons, des vestiges de papiers ou des restes d'objets bizarres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
kadelinekadeline   19 août 2015
Ìl y a des moments où le silence est tellement dense, qu'on l'entend et cela n'a rien à voir avec le bruit. Bon, je sais que je ne m'exprime pas vraiment bien, mais ceux qui ont déjà entendus le silence auront compris, et quant aux autres, quelle que soit l'explication, je doute qu'ils puissent comprendre un jour, si pour eux le silence n'est qu'une absence de bruit.
Commenter  J’apprécie          50
OnceUponaBookOnceUponaBook   10 avril 2012
« J’ai pensé à Sonia, bien portante, puis malade.
J’ai vraiment réalisé qu’elle pouvait mourir.
J’ai vraiment réalisé que tout le monde pouvait mourir. »
Commenter  J’apprécie          100
kadelinekadeline   19 août 2015
- Je ne boude pas, je m'en vais, c'est tout !
- Pourquoi tu ne me réponds pas, alors ?
- C'est juste que ce que tu dis est tellement bête que ça me fait pleurer à l'intérieur. Alors les mots se noient et je n'ai plus rien à dire.
- ...
- Autrement dit, grâce à toi ma tête est devenue un lac. Heureusement que je sais nager.
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Pierre Bottero (24) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Bottero
L?adaptation en BD plébiscitée du chef-d??uvre de Pierre Bottero se conclue dans un septième volume émouvant et épique à souhait ! Ce dernier tome est à la fois la fin d'une Quête, celle que mène Ewilan pour retrouver ses parents et le début d'une nouvelle aventure, la vengeance d'Eléa qui se développera dans le prochain cycle, Les Mondes d'Ewilan.
Disponible en librairie !
? Suivez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/GlenatBD/ ? Suivez-nous sur Twitter : https://twitter.com/GlenatBD
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Ellana, le livre que vous devriez connaître par coeur.

Où Ellana fut élevée durant ces jeunes années ?

Chez son père et sa mère.
Dans la Forêt-Maison des Petits.
Dans la maison de son oncle.
Chez Jilano.

7 questions
293 lecteurs ont répondu
Thème : Pierre BotteroCréer un quiz sur ce livre
.. ..