AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782700232738
379 pages
Éditeur : Rageot Editeur (18/04/2007)

Note moyenne : 4.26/5 (sur 724 notes)
Résumé :
Après avoir vaincu Jaalab, la Force, Natan et Shaé vont à Paris défier Onjü, le Coeur de l'Autre. Maître des tempêtes, il sème la désolation dans le monde par des catastrophes naturelles. Leur rencontre avec un Guide aveugle, Emiliano, les conduit à se séparer. Natan rejoint sa Famille et tombe dans le piège tendu par sa cousine. Seul, il est condamné…
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (44) Voir plus Ajouter une critique
PiertyM
  03 juillet 2014
Dans ce deuxième tome de l'autre, le maître des tempêtes, Natan et Sue doivent affronter la deuxième partie de l'autre Onjü qui n'est autre que le coeur de l'autre. Pour combattre cette force du coeur qui envahit le monde par de terribles tempêtes, il faudrait bien agir avec le coeur aussi si bien que l'Autre use à présent avec le coeur...
Onjü prend en otages les sentiments de ceux qui le tractent et qui entravent à ses projets faramineux de destruction du monde sous ses différentes formes. Il se joue des sentiments des uns les manipulant contre les autres, aussi pour arriver à vaincre la puissance du coeur, il va falloir à nos deux jeunes adolescents avec leurs amis de renverser ses sentiments brouillés ou perturbés...
Une fois qu'on l'ait ouvert ce livre, on se laisse emporté non seulement par une série d'aventures qu'il regorge mais aussi par son côté humaniste!!!
Commenter  J’apprécie          200
mauriceandre
  07 février 2018
Voila le deuxième tome de cette trilogie terminé, et bien qu'on se rend compte a sa lecture que c'est bien un récit estampillé jeunesse, la magie de la plume de Pierre Bottero nous entraîne au-delà des portes.
Natan et Shaé après avoir vaincu Jaalab qui avait pris possession du corps du guide qui avait libéré "l'Autre" doivent maintenant affrontés Onjü, Maître des Tempêtes, en plus d'échapper a la famille de Natan qui croient a tort qu'il les a trahis.
Ça démarre sur les chapeaux de roues, et sa continue au long des 350 pages qui le composent.
c'est bien écrit et si l'on se réfère a sa date de publication on s'aperçoit que cette trilogie a était écrite après "La Quête d'Ewilan" et "Les Mondes d'Ewilan" ce qui explique la ressemblance.
Je suis triste car il ne me reste qu'un seul Bottero a lire, la camarde nous a privé de toutes les histoires qu'il avait dans la tète, mais je sais aussi que je prendrai encore beaucoup de plaisir a me replonger dans son oeuvre.
Commenter  J’apprécie          110
Skarn-sha
  16 septembre 2012
Commentaire sur la trilogie complète :
Je me lance enfin dans l'autre trilogie de Pierre Bottero, qui, comme une partie de la quête d'Ewilan, l'action se passe dans notre monde et mets et scène deux adolescent, presque de jeunes adultes.
Ces deux adolescents, Natan et Shaë, vivent sur deux continents différents mais partagent, sans le savoir, un point commun : ils sont les descendant de grandes familles aux capacités hors du commun et n'en aurait jamais eu vent sans l'attaque de l'Autre, entité malfaisante celée par les sept Familles depuis des millénaires et récemment libéré par hasard.
Chaque famille possèdent un don unique, transmis de générations en générations et chacun des deux héros descend de trois de ces familles.
Natan, grâce au trois Familles dont il est issue possède par les Cogistes, des réflexes et une vitalité surhumains, par les Mnésiques, une mémoire héréditaire et par les Scholiastes, une faculté d'apprentissage instantané. Shaë, par les Métamorphes, peut se changer en animal, principalement et panthère, par les Bâtisseurs, la faculté de contrôle des portes menant à la Maison, étrange bâtisse dans une autre dimension possédant une multitude de porte menant en divers endroits de la planète et des Guérisseurs, lui permettant de guérir un peu comme Wolverine.
Ces pouvoirs, surtout combinés, sont extrêmement utiles aux héros, bien je trouve que cela fasse un peu surenchère.
J'ai adoré les petits clins d'oeils permettant de deviner que cette fameuse Maison, entourée d'une praire dévoreuse se situe en Gwendalavir.
Le style de Bottero est, comme toujours, grandiose. Il est à la fois simple et direct, menant les héros tambour battant à travers toute sortes de péripéties, mais il est surtout empli d'une certaine poésie.
Les personnages sont assez attachant, en particulier Rafi, le vieux Guide (la septième Famille) et sage excentrique et toujours de bons conseils.
La relation entre Shaë et Natan, bien que prévisible, est émouvante en raison des innombrables obstacles se dressant entre eux et qui pourtant ne font que les rapprocher.
Evidement, l'histoire est assez simple, la public ciblé est les ados, mais pourtant elle est fouillée et travaillée.
Au final, j'ai beaucoup apprécié cette trilogie qui m'à permis de replonger de nouveau dans l'imaginaire magique de Pierre Bottero.
J'enchaîne d'ailleurs directement avec la trilogie Les mondes d'Ewilan, acquis au même moment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          32
Jumax
  24 août 2014
Nathan et Shaé sont une fois de plus confronté à une part de l'Autre, son coeur, une part dangereuse et sournoise qui pourrait bien les séparer et les détruire.
Commenter  J’apprécie          150
PerdreUnePlume
  08 mars 2011
Après leur première victoire, Natan et Shaé doivent maintenant affronter une autre part de l'Autre qui met la planète à feu et à sang avec des catastrophes naturelles dévastatrices et des épidémies.
Mais cette fois, ils ne peuvent lutter seul et vont devoir convaincre la Famille de Natan de les aider.
Ce second tome est un peu plus fin que le précédent dans le sens où plus que l'action (même si il y en a aussi) ce sont les relations entre les personnages qui importent.
Alliance, traîtrise, amitié sont donc au centre de cet opus, tout comme la relation Natan-Shaé qui sans aller jusqu'à la frustration est bien moins simple qu'on l'aimerait !
Et tous sont mis à rude épreuve, cette part de l'Autre joue avec les coeurs, les peurs et empoisonne les esprits.
Ce nouveau tome nous en apprend également davantage sur les Familles et leurs pouvoirs, leur histoire et leurs interactions depuis les origines. Sur la Maison également, qui est un concept que j'aime tout particulièrement. le clin d'oeil à Gwendalavir se fait de plus en plus évident avec les bateaux à voile sur la plaine dévoreuse ! J'ai hâte d'en savoir plus et d'avoir mes réponses.
De nombreux monstres font également leur apparition et le monde est plongé dans un grand chaos.
On sent toujours chez Bottero deux grandes tendances et c'est valable aussi pour cette saga : le respect de la différence et le rejet de la violence et des conflits.
Deux belles leçons s'il en est ! La première s'exprime surtout à travers la diversité de ses personnages, de leurs origines culturelles ; on erre dans ces pages comme un véritable citoyen du monde ; la seconde par l'état chaotique de la planète tant au niveau des civilisations et de leurs conflits que via la nature et les dommages que lui ont infligé les hommes.
Pour autant, on les décrypte à travers le récit, on n'a à aucun moment le sentiment d'un auteur moralisateur.
Cette nouvelle bataille est donc plus urgente face à la situation planétaire mais s'annonce aussi plus ardue puisque le combat sera celui de la manipulation plus qu'un simple affrontement physique. À nouveau, en faisant simple, Bottero arrive à ses fins et nous plonge dans un univers réaliste mais différent et entraîne son lecteur assez loin pour qu'il ne voit pas défiler les pages jusqu'au point ultime :)
Il sait aussi jouer du suspens et de la tension, plus présents que dans le premier, avec l'évolution Natan-Shaé et la petite escapade de Shaé...
Un second opus tout en finesse qui fait évoluer les personnages et leurs relations tout en avançant d'un pas vers l'affrontement final !
Lien : http://www.perdreuneplume.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (23) Voir plus Ajouter une citation
CrunchesCrunches   27 octobre 2011
Alors qu’il avait eu l’intention de lui jeter ses mensonges et ses contradictions au visage, Natan eut soudain l’impression qu’une onde claire chassait la noirceur huileuse qui obscurcissait son esprit. « Ne doute jamais d’elle, lui avait dit Rafi. Quoi qu’il arrive, ne doute pas d’elle ».
Le vieux Berbère avait raison. Shaé était sa vie, son espoir et sa lumière.
Il avait mal. Plus qu’il n’aurait cru possible d’avoir mal, mais cette douleur ne pesait rien face à son amour pour elle.
Au même instant, il comprit que le pardon était sans doute le plus beau cadeau qu’il pouvait lui offrir.
Qu’il pouvait leur offrir.
- Je…
Il se tut.
Son cœur battait la chamade, les mots le fuyaient, la douleur était toujours là. Paralysante.
Shaé le regardait, si pâle qu’elle en devenait translucide.
Les secondes s’égrenèrent, distillant doute et peur.
- J’ai mal, reprit-il enfin. Terriblement mal. Et je t’en veux. Terriblement. Mais cette douleur et cette rancœur ne pèsent rien face à l’essentiel. Je t’aime, Shaé. Depuis toujours et pour toujours. Cela seul est important, cela seul est vrai. Le reste n’est que poussière.
Ces mots achevèrent de l’apaiser.
Les larmes sur les joues de Shaé captèrent un rayon de lune, devinrent des perles de vie, des perles de bonheur. A l’image du sourire qui illuminait son visage.
A des milliers de kilomètres de là, une entité maléfique nommée Onjü ouvrit les yeux et poussa un cri de rage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          360
LefsoLefso   25 septembre 2011
L'attention de Shaé revint se fixer sur Natan. Le vol qu'il s'apprêtait à effectuer était inutile. Inutile et dangereux. Il n'apprendrait rien de plus qu'elle.
Elle avait beau savoir qu'il agissait ainsi pour s'offrir une illusion de liberté et non pour glaner d'improbables informations, il risquait néanmoins stupidement sa vie.
Son ventre se noua. Elle eut envie de se jeter dans ses bras pour le convaincre de rester là, avec elle. « Natan, si tu me quittes, je ne suis plus rien. Je t'aime, Natan, plus que personne n'a jamais aimé. »
Ses mots restèrent pensées.
Muette, elle se contenta de reculer d'un pas lorsqu'il lui tendit la main.
Un sourire triste étira les lèvres de Natan. Depuis dix jours, ils étaient prisonniers de la Maison. Non qu'ils ne puissent en sortir mais certains s'ils en sortaient d'être abattus par les miliciens qui surveillaient les portes. Dix jours durant lesquels la flamme de son amour pour Shaé était devenue un brasier dévorant. Dix jours qu'il se consumait de ne pas caresser sa peau, embrasser sa bouche, sentir son corps frémir contre le sien. Il aurait tant voulu...
Il ferma les yeux une seconde pour contrôler ses émotions et faire taire son désir. Shaé ne supportait pas qu'on la touche. Ne supportait pas qu'il la touche.
Il avait confiance. Tôt ou tard il renverserait cette ultime barrière se dressant entre eux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
Skarn-shaSkarn-sha   15 septembre 2012
- Attends ? J’avais six ans la dernière fois qu’on me les a dits, Nat. Six ans. Trois mots ont disparu dans un accident de voiture et un gouffre s’est creusé en moi. Terrifiant de solitude. Trois mots auraient suffi à le combler, mais personne ne les a plus jamais prononcés et la Chose s’est installée. Tu sais quoi Nat ?
Elle poursuivit sans attendre :
- Quand j’aurai un enfant, je les lui dirai tous les jours, ces trois mot ! je les lui chanterai, je les lui réciterai comme un poème infini, une antidote contre les tourments de la vie, une déclaration du bonheur. Je me lèverai la nuit pour les lui murmurer, bercer son sommeil et chasser ses cauchemars. Et quand il sera loin, Nat, quand il sera loin, je les lancerai vers le ciel pour que le vent les lui apporte. Parce que, sans ces trois mots, nous ne sommes rien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
mathilde08mathilde08   05 février 2012
Fusil braqué, le milicien franchit le seuil à sa suite, se baissa sans le quitter des yeux pour ramasser le poignard ...
... et s'écroula dans une explosion de viande, de sauce et de riz.
Bétina, tapie derrière la porte, lui avait fracassé sur le crâne la lourde marmite en fonte contenant le repas de Barthélemy.
L'homme poussa un bref grognement et ne bougea plus.
En le découvrant étendu à ses pieds, Bétina se plaqua les mains sur la bouche, le visage horrifié.
-Il n'est pas mort, la rassura Natan. Il est juste ...
-Mon cari vanille, gémit Bétina. Il cuisait depuis l'aube !
Natan leva les yeux au ciel et se glissa dans la dernière pièce.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
LuluedwiLuluedwi   11 novembre 2012
Le vieux guide avait passé ses mains dans ses cheveux ras.

- Il y a longtemps, avait-il expliqué, alors que je n'étais qu'un enfant, j'ai lu un livre. Un livre qui m'a marqué comme seul certains livres peuvent marquer un enfant. Dans ce livre, un des personnages, un magicien plein de sagesse, parle à un de ses amis qui veut tuer pour se venger. « Nombreux sont ceux qui vivent et qui méritent la mort et d'aucuns meurent qui méritent la vie. Pouvez-vous la leur rendre ? Alors ne soyez pas trop ardents à donner la mort au nom de la justice. » Voilà ce que dit le magicien et voilà les mots écrits par un vieil Anglais, qui coulent en moi depuis cette époque. Des mots que je t'offre aujourd'hui car ils continuent à éclairer mon chemin.


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

Videos de Pierre Bottero (31) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Bottero
Les coups de cœur des libraires - BD aventure
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Ellana, le livre que vous devriez connaître par coeur.

Où Ellana fut élevée durant ces jeunes années ?

Chez son père et sa mère.
Dans la Forêt-Maison des Petits.
Dans la maison de son oncle.
Chez Jilano.

7 questions
304 lecteurs ont répondu
Thème : Pierre BotteroCréer un quiz sur ce livre

.. ..