AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2700256573
Éditeur : Rageot Editeur (07/02/2018)

Note moyenne : 4.63/5 (sur 1107 notes)
Résumé :
Les années ont passé. Ellana a rejoint Ewilan, Salim et Edwin. Marchombre accomplie, elle accompagne Salim sur la voie. Alors qu'elle croit avoir enfin trouvé l'amour auprès d'Edwin, les démons du passé ressurgissent

S'appuyant sur une antique prophétie, les mercenaires du Chaos menacent la guilde. Et les êtres qui sont chers à Ellana disparaissent un à un..

. Dans Ellana la prophétie se joue la conclusion de l'aventure, dans une apothé... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (78) Voir plus Ajouter une critique
TheWind
  06 mai 2017
Une petite étoile en moins pour ce troisième tome de la série "Ellana".
Cela n'enlève rien à la qualité de la série mais ce tome-ci m'a un peu moins charmée que les précédents. Je m'explique :
Dans ce tome, Ellana entreprend la formation de Salim et cet apprentissage ressemble en de nombreux points à celui qu'elle avait reçu de Jilano, d'où une impression de déjà vu. D'autre part, l'intrigue, même si elle s'avère captivante, est limpide et le dénouement sans surprise. Alors, bien sûr, il faut replacer cette oeuvre dans son contexte et ne pas oublier que Pierre Bottero l'a écrit pour la jeunesse. Ce roman est plein de bons sentiments et sincèrement, je n'aurais pas choisi d'autre fin que celle-ci. C'est une fin émouvante et rassurante. Une fin qui, sans être époustouflante et bluffante, fait du bien.
Mais, ne boudons pas notre plaisir. Ce troisième tome est très dense et riche en aventures. Il met en scène de nouveaux personnages amusants comme Doudou, le Troll ou encore Aoro, le tavernier. On y retrouve bien sûr avec plaisir Ewilan, Edwin, Salim, personnages clés de l'autre trilogie phare de Bottero " La quête d'Ewilan" et autres personnages secondaires de cette même saga. Tout ce petit monde, qu'il soit Marchombre, Frontalier, Dessinateur, Thül, se retrouve là pour une seule et même raison : s'opposer aux mercenaires du Chaos qui menace l'Empire de Gwendalavir. de belles batailles où chaque clan s'en donne à coeur joie !
Voici la fin d'une belle aventure...
Petite pensée pour son auteur
Qui, par sa générosité de plume,
A enchanté et enchantera encore
Des milliers d'enfants et d'adolescents.
" Rien ne peut séparer un maître et son élève. Rien. Ni la vie ni la mort." Jilano Alhuïn, maître MarchOmbre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
Hillel
  03 février 2015
La boucle est bouclée.
Une page se tourne, laissant un grand vide mais aussi un immense bonheur.
Je pensais que le magnifique tome 2, nous avait révélé ce qu'il y avait de plus touchant, bouleversant, de plus pur, dans la personnalité d'Ellana, dans cette voie des Marchombres, dans une histoire merveilleuse. C'est d'ailleurs le tome préféré de certains fans de Bottero. Aussi je ne m'attendais pas à trouver autant d'émotions et de bonheur dans ce dernier tome.
Sans doute car j'appréhendais de devoir quitter ce monde, ces personnages cet auteur tant aimé... Alors j'ai repoussé le moment où je terminerai la lecture de cette grande aventure. J'y allais à reculons, ayant peur d'être déçue, d'être trop nostalgique...
Et j'ai encore une fois reçu une immense claque. Un tourbillon d'émotions, de poésie, de finesse. J'ai été happée dans un grand récit et une très grande écriture. Bottero arrive à faire passer tant et tant de choses que je ne saurai réellement lui rendre hommage.
Je lisais, et mes larmes coulaient toutes seules. Je lisais avec la certitude que je ne mesurais pas encore la profondeur de ses mots, cornant les pages pour y revenir, me jurant de relire et relire encore, de revenir sur certains passages...
Peu de livres arrivent à procurer de telles réactions.
Que dire de plus, lorsque tout a déjà été dit.
Juste vous dire que ne pas lire Bottero, être passé à côté me paraît insensé ... mais rien n'est trop tard ! Courrez, volez à la rencontre de la Quête des dessinateurs, des guerriers et des Marchombres de Gwendallavir!
N'attendais plus, ces livres sont fait pour être lus et relus, conservés, notés, transmis...
Et puis, oui la boucle est bouclée et bien bouclée. Ce tome nous apporte toutes les réponses, les énigmes restées en suspens, nous permet de retrouver Salim qui termine sa formation, Ellana, en véritable maître Marchombre et plus élève, sur les traces de Jilano. Ainsi, Salim toujours resté dans l'ombre d'Ewillan, s'affirme et prend un nouveau chemin. Son personnage prend ici son "envol", comme Ellana avant lui. Bottero aime cette idée de transmission, de lien entre maître et élève.
Ici aussi surprenant que cela puisse paraître, Ewillan est effacée, dans un rôle secondaire, son pouvoir est même affaibli, comme pour mieux laisser la place à ses amis afin qu'ils trouvent leur heure de gloire, qu'ils prennent à leur tour le devant de la scène.
Enfin, ce tome est particulièrement bouleversant, car comme à son habitude, Bottero habille de "non-dits" et de fines expressions les plus touchantes déclarations d'amour. Ce dernier livre, clôture le récit, mais aussi nous apporte un magnifique éclairage sur la très discrète histoire d'amour entre Ellana et Edwin. Enfin ! Enfin ils se déclarent l'un l'autre. Enfin ils s'abandonnent à leurs émotions. C'est pudique, c'est magnifique, c'est romantique à souhait sans jamais tomber dans le trop ou le pas assez.
De plus, Bottero fait à chacun des deux personnages forts et charismatiques, un superbe cadeau, la découverte de nouveaux sentiments, ceux d'être parents. Et à nous il nous offre encore une fois tant et tant de choses... comme si il nous avait gardé le plus beau pour la fin, voulant nous combler avec un feu d'artifice d'émotions.
Enfin, ce livre mène surtout un récit bien tissé, où tous les pièces d'un puzzle se mettent enfin en place. le tout servi avec beaucoup d'action, de scènes de combat merveilleusement décrites, de suspense. Ne faisant l'économie d'aucune description trop sanglante, trop dur ou trop triste. Non Bottero ne nous épargne rien. Il n'a jamais considéré ses jeunes lecteurs comme de petites choses sensibles ou immatures. Sa narration, alterne avec intelligence d'un point de vue à un autre, nous balade d'un chapitre à un autre, d'un personnage à un autre...pour maintenir un rythme effréné et nous tenir en haleine jusqu'à la fin. Une fin, où je me suis sentie comblée, élevée, et triste. Mais pas si triste que ça, car une fin qui sonne aussi comme une promesse...
Bref une magistrale aventure qui ne nous laisse aucun répit, aucune seconde, si tôt le livre commencé...
Lien : http://leslivresdalily.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
Tatooa
  10 novembre 2017
Bon bah j'ai adoré...
C'est bien écrit, très émouvant, et comme je l'ai lu longtemps après les deux premiers, j'ai eu un énorme plaisir à retrouver tout ce petit monde ! Et un petit pincement au cœur de le quitter définitivement cette fois.
Je viens de le finir et ça m'a bien changé les idées, et c'était parfait.
Il y a quelques autres avis sur ce livre, alors je ne vais pas m'étendre. Bottero, c'est bon, lisez-en ! :)
Commenter  J’apprécie          227
Ptitelfe
  28 mars 2014
Seulement trois mots :
Émouvant
Poignant
Abouti

Ce tome est magistral et clôt à merveille la trilogie!
(Attention,risque de spoilers)
On retrouve Ellana dans une dernière aventure après celles qu'elle a vécues auprès d'Ewilan. Il y a du changement dans sa situation familiale avec Edwin et un drame va survenir : le retour des mercenaires du chaos, venus capturer l'enfant de la prophétie, le fils d'Ellana et Edwin : Destan, en laissant pour morte la marchombre, apprend de terribles nouvelles de ses amis partis avec elle découvrir de nouveaux horizons : Ewilan et Salim...et bien sur Edwin qui étaient avec les adolescents...
Harmonie et Chaos...
La prophétie est sur le point de se réaliser et Pierre Bottero nous emporte dès le début à travers toutes sortes d'émotions, notre coeur se soulevant à chaque événement. le combat s'annonce définitif et tous les clans s'unissent pour vaincre les mercenaires du Chaos. des alliances se créent pour le moins surprenantes et tous veulent se battre pour la liberté de Gwendalavir!
Que d'émotions!
Je crois que c'est la première fois que je suis autant émue aux larmes devant un roman fantasy, et rien que de repenser à toutes ces épreuves, ma gorge se noue encore!!
Alors qu'Ellana est mourante, elle entraîne le lecteur dans de nombreux souvenirs, nous permettant ainsi de savoir ce qu'il s'est passé depuis la fin du tome 3 des mondes d'Ewilan, mais également de découvrir la formation de Salim. Puis il y a la lumière, l'espoir, et on assiste à un final grandiose, un combat contre le mal qui ne laissera personne indemne. Entre les blessures, les pertes, les doutes, les joies, les espoirs, on passe par toutes les couleurs et toutes ces émotions donnent vie aux personnages qui auront croisé le chemin d'Ellana pour nous dire un ultime Adieu! J'ai adoré retrouver le peuple des Petits, qui m'ont encore fait éclater de rire, ils sont trop marrants, ainsi que revoir Eejil et son meilleur ami Doudou... J'ai aimé la fin qui est parfaite, je n'aurai pas imaginé mieux!
Et Salim?
C'était génial de pouvoir à travers ce tome lire la formation du jeune Marchombre, qui va devoir affronter les mêmes épreuves qu'Ellana lorsqu'elle était élève de Jilano. L'apprentissage est abordé différemment, Salim a besoin de plus de temps pour suivre la Voie, son amour pour Ewilan prenant souvent le dessus!

La magie des mots
L'auteur manie son style à merveille,on est à fond dans l'univers, on tourne les pages avec avidité pour savoir comment tout ça va finir, on alterne les chapitres en fonction des personnages, on veut savoir ce qu'il va advenir d'eux.... Ce livre est réellement poignant, on ressent tout : que ce soit le déchirement d'une jeune maman à qui on arrache son bébé, les hommes qui s'unissent pour la même cause, les retrouvailles etc..
"Mille hommes
Un battement unique
Comme un coeur démesuré"
Ces brefs passages qui veulent tout dire....
Je pourrai encore vous en parler énormément, ce fut un véritable coup de coeur mais je pense que le mieux à faire pour vous, c'est de le lire et vous en faire votre propre avis!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Lefso
  13 septembre 2011
Ce dernier tome conclue donc la trilogie du pacte des MarchOmbres. Alors que les deux premiers tomes se situaient avant les trilogies d'Ewilan (la quête d'Ewilan et les mondes d'Ewilan), ce tome se déroule après ces deux trilogies. Il vient conclure magistralement ces trois trilogies si subtilement imbriquées.
Le livre est énorme ! Tout d'abord par la taille : le livre est une fois et demi, voire deux fois plus épais que les autres, comme si l'auteur ne voulait pas en finir avec cette histoire. Énorme aussi par le nombre d'émotions qu'il dégage. La première partie du livre, qui sert de transition avec les autres est magnifique. Alors que sa mort est imminente, Ellana revient sur ce qu'elle a vécu après que nous l'ayons laissée elle et les autres avec les fils du vent. On retrouve bien sûr dans ses souvenirs Salim, Ewilan et Edwin. Elle les évoque tels des fantômes l'accompagnant vers la mort et tout ce que je peux vous dire c'est que l'Émotion avec un grand E est au rendez-vous.
Dans les autres parties du livre, on retrouve avec plaisir le monde des Petits et on découvre ou redécouvre tous nos amis qui sont tout d'abord les amis d'Ellana. Ils grondent, ils pleurent, ils réclament vengeance, mais est-elle à leur portée ? Où est le fils d'Ellana, aboutissement de la prophétie qui oppose les MarchOmbres et les Mercenaires du Chaos ? Dans quel sens la prophétie va-t-elle se tourner ? le lecteur ne peut que y retrouver son compte. Il vit, il pleure, il rit, tout cela en même temps. Personnellement, c'est comme si mon coeur avait failli exploser sous cet afflux intense d'émotions.
Le style de l'auteur qui a toujours été superbe, s'élève encore pour ce dernier tome. Il semble être une envolée de mots qui emporte le lecteur loin, très loin vers cet autre monde qu'est Gwendalavir. le style qui était déjà plus mâture dans les deux premiers tomes de cette trilogie est devenu mûr à point pour ce dernier tome. Un peu comme Ellana qui passe de la fillette, à l'adolescente, puis à l'adulte pour enfin arriver au stade de la maternité. C'est à mon sens le plus beau livre de Pierre Bottero.
Comme dans chaque chronique de ces 3 trilogies, je souhaite vous présenter un de nos héros, que j'avais spécialement garder pour la fin : Edwin Til' Illan. Il est né dans les Marches du Nord, dans la Citadelle des Frontaliers, au pied de la grande chaîne du Poll. Il est le fils du Seigneur de la Citadelle. Edwin a été formé très tôt aux armes jusqu'à exceller dans toutes. Il est très réputé en Gwendalavir, il occupe en effet plusieurs rôles de grande importance au sein de l'Empire : il est général en chef des armées alaviriennes, mais aussi commandant de la Légion Noire, mais encore maître d'arme de l'empereur et grand ami de celui-ci, enfin (mais peut-il y avoir un enfin ?) vainqueur des dix tournois.
Pour conclure, vous ne pouvez pas passer à côté de ce livre, à côté de cette trilogie, ni même à côté d'aucune autre, vous ne pouvez pas passer à côté de cet auteur merveilleux qu'est Pierre Bottero !
Lien : http://lefso.blogspot.com/20..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Citations et extraits (120) Voir plus Ajouter une citation
AuberiAuberi   07 mars 2011
Salim ne combattait plus. Porteur de lumière, il était trop précieux pour perdre sa vie. Immobile dans le cercle de marchombres, les yeux écarquillés par la stupéfaction et l'incrédulité, il la découvrait.
L'Harmonie.
Ce n'était pas cent ou deux cents marchombres agiles, souples, tourbillonnants qui se battaient mais un seul être, plus agile, plus souple, plus tourbillonnant que la somme des cents ou deux cents parties qui le composaient.
Un être en parfait accord avec l'univers.
L'Harmonie.
Le Chaos grogna, se déchaîna, libérant jusqu'à l'ultime parcelle de son essence incontrôlable.
Violence, haine, peurs, fanatisme...
L'Harmonie répondit en se mettant à danser.
Ouverture, temps, respect...
Le Chaos rugit.
L'Harmonie virevolta.
Le Chaos enfla.
L'Harmonie ondoya.
Salim leva les mains au-dessus de sa tête. La lumière qui jaillissait de ses paumes inondait la grotte, nourrissait les corps, faisait vibrer les cœurs, pulsait avec les âmes.
L'Harmonie.
Le chaos tressaillit. Nia. Cogna. Déroba. Mentit. Tortura. Viola.
L'Harmonie s'offrit.
Le dernier envoleur tomba.
Aussi soudainement qu'elles s'étaient éteintes, les sphères lumineuses se remirent à fonctionner.
Les marchombres survivants se tournèrent en silence vers Salim. Tous étaient blessés. Plus de la moitié des leurs étaient tombés et ne se relèveraient jamais.
Et pourtant...
a gorge nouée par l'émotion, Salim referma ses mains. La lumière du Rentaï s'éteignit dans la grotte
Continua à illuminer la voie.
Et le regard de ceux qui l'arpentaient. Uniques et soudés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          1060
ElionaEliona   10 mai 2012
- Crains-tu mon jugement?
- Non.
- Pourquoi?
- Parce que je m'offre à lui.
- Crains-tu le jugement des autres?
- Non.
- Pourquoi?
- Parce que je dénie aux autres le droit de me juger.
- Pourquoi cours-tu?
- Pour sentir la fraîcheur du vent sur mon visage.
- Mais encore?
- Pour le chemin qui défile devant moi et celui qui s'étire derrière.
- A quoi sert un mur?
- A être franchi.
- Qu'y a-t-il de l'autre côté du mur?
- Je suis de l'autre côté.
- Que dit l'étoile du matin au soleil qui se lève?
- La douceur de la nuit et l'importance du doute.
- Que répond le soleil?
- La puissance des convictions et la beauté de la lumière.
- Es-tu étoile ou soleil?
- Ni l'un ni l'autre.
- Es-tu étoile ou soleil?
- Les deux.
- Que deviennent les rêves qui se brisent?
- Les rêves ne se brisent pas.
- Que deviennent les rêves qui se brisent?
- Le terreau des rêves à venir.
- Combien possède-tu de maîtres-mots?
- Quatre. Pour l'instant.
- Offre-les moi.
- Harmonie, ouverture, plénitude et respect.
- L'homme et le loup se disputent un territoire. Qui a raison?
- Le loup.
- De combien de maîtres-mots est pavée la voie?
- Je l'ignore.
- Pourquoi le loup?
- Parce qu'il tutoie la lune et joue avec le vent.
- Et toi?
- Homme et loup. Etoile et soleil. Lune et vent.
- Six mots. Choisis-en un.
- Marchombre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          690
mathilde08mathilde08   27 juin 2011
Kamil saisit le bras de Liven.
-Laisse-moi leur parler.
-Mais ...
Déjà un guerrier thül se dressait devant les deux jeunes dessinateurs. Grand, épais, tout en biceps et deltoïdes.
-Qu'est-ce que vous fichez ici ?
Liven s'apprêtait à répondre lorsque Kamil enfonça un index belliqueux entre ses côtes, le contraignant au silence.
-Conduis-nous à Rhous Ingan, déclara-t-elle à la place de son ami.
-Rhous Ingan n'a pas de temps à perdre avec deux pâlichons des villes comme vous, cracha le Thül. Quittez les terres du clan ou il vous en cuira.
-Nous sommes ici pour une dette d'honneur, rétorqua Kamil en plantant ses yeux dans ceux du guerrier. Empêche-nous de passer et Rhous Ingan en personne t'arrachera les testicules et les donnera en pâture aux corbeau.
Ignorant le regard stupéfait de Liven, elle poursuivit en martelant ses mots :
-Tes fils te maudiront, ta mère oubliera ton nom et, quand tu mourras, ton bûcher sera constitué d'excréments de siffleurs. Conduis-nous à Rhous Ingan !
Le Thül avait pâli. Il porta la main à la poignée de son sabre, hésita une seconde puis lâcha son arme.
-Suivez-moi, lança-t-il en tournant les talons.
Rhous Ingan se tenait au centre du village, en grande conversation avec un Thül qui, pour impressionnant qu'il fût, lui rendait trente centimètres et vingt kilos de muscles. Il jeta un regard surpris à la frêle jeune fille qui se campait fièrement devant lui.
-Que veux-tu, microbe ? lui jeta-t-il.
-Ellana Caldin est morte, annonça Kamil.
Rhous Ingan se figea.
-C'est une triste nouvelle, j'aimais bien cette petite. Certes elle n'était pas thüle mais elle aurait pu l'être et j'avais une dette d'honneur envers elle !
-Je sais et je suis ici pour te permettre de la régler.


-Kamil ?
-Oui ?
-Tu ne lui as pas parlé des Frontaliers.
-Je sais.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          440
mathilde08mathilde08   27 juin 2011
La température avait fraîchi et, lorsque Ellana frissonna, Edwin la prit dans ses bras. Il effleura sa nuque d'un baiser, passa une main douce sur son ventre...
-Depuis combien de temps ? lui murmura-t-il à l'oreille.
Elle sourit à la nuit.
-Comment le sais-tu ?
-La lumière dans tes yeux quand je t'ai vue ce soir. Juste avant que la beauté de ton corps ne le clame à l'univers entier.
Elle se pelotonna contre lui.
-Tu es devenu poète pendant mon absence ?
-C'est ta présence qui me transforme. Ton absence, elle, me ronge. Alors ?
-Il arrivera au printemps.
-Il ?
-Je le sens ainsi.
Il la serra un peu contre lui et, tandis qu'elle fermait les yeux, savourant le goût de la plénitude, il s'abandonna au bonheur qui déferlait.
Doucement, il se mit à pleurer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          940
camcam23camcam23   20 juin 2011
Puis...
Puis, avant que Salim atteigne les premières marches de l'escalier qui, conduisent au palais, ils surgirent.
De partout.
Invisibles une seconde plus tôt. Présents une seconde plus tard.
Vêtements de cuir, souplesse et silence.
Marchombres.
- Ellana!
Impossible de savoir qui, le premier, avait crié mais le cri fut repris.
- Ellana!
D'abord par plus de cent marchombres.
- Ellana!
Puis par cinq cents guerriers enthousiastes.
- Ellana!
Salim avait lâché Ewilan. Il gravit l'escalier en courant, trébucha,retrouva son équilibre par miracle, reprit sa course...
- Ellana!
...se figea.
Elle pleurait. Des larmes irrépréssibles noyaient ses yeux, ruisselaient sur son visage, coulaient. Encore. Toujours. Elle pleurait.
- Ellana!
Salim aurait voulu la prendre dans ses bras, la serrer contre son coeur, lui hurler sa joie...
- Ils sont tous là pour toi, lui murmura-t-il.
Il lui saisit doucement la main.
- Nous sommes tous là pour toi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          560
Videos de Pierre Bottero (21) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Bottero
La suite en BD des aventures d'Ellana, autre personnage de l'univers de la saga de Pierre Bottero, La Quête d'Ewilan. Par Lylian et Montse Martin.
Revenue dans la cité d?Al-Far, Ellana découvre rapidement que beaucoup de choses ont changé pendant son absence. Ses compagnons ont été martyrisés par des brigands. Bouleversée par la mort de sa meilleure amie Nahis, Ellana décide de partir vivre seule. La jeune femme s'évade alors en quête de liberté et, pétrie de questionnements, rencontre un homme aux dires étranges. Celui-ci lui propose de l'accompagner sur un chemin à part, une voie mystique et humaine qui promet de la mener au-delà d'elle : la Voie des Marchombres, la voie de la Liberté.
SORTIE LE 14 JUIN 2017 En savoir plus : http://bit.ly/2thg4AB
+ Lire la suite
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Ellana la prophétie

Comment s'appelle le fils d'Ellana?

Aoro
Destan
Edwin
Salim

10 questions
32 lecteurs ont répondu
Thème : Le Pacte des MarchOmbres, Tome 3 : Ellana : La prophétie de Pierre BotteroCréer un quiz sur ce livre